MILLER CLAUDE (1942-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Claude Miller, mort le 4 avril 2012, fut une figure majeure de la génération 1970 du cinéma français, intermédiaire entre Nouvelle Vague des années 1960 et jeune cinéma des années 1990, celui d'Arnaud Desplechin ou Olivier Assayas. Né le 20 février 1942 à Paris, il occupe pendant dix ans, à la sortie de l'I.D.H.E.C. (promotion 1962-1963), divers postes de collaborateur de création auprès de grands cinéastes : assistant réalisateur ou régisseur de films de Jean-Luc Godard ainsi que de Marcel Carné, Robert Bresson, Michel Deville, Jacques Demy... Il est également directeur de production de sept longs-métrages de François Truffaut dont il assimilera la morale de cinéaste : concentrer davantage son travail sur la mise en scène que sur l'expression subjective, car un film est un récit destiné à toucher un large public. Parallèlement, il réalise trois courts-métrages remarqués, à chaque fois interprétés par Juliet Berto : Juliet dans Paris (1967), La Question ordinaire (1969), Camille (1971).

Afin de passer au long-métrage, Claude Miller s'associe à Luc Béraud. Ils travaillent en commun aux scénarios puis finalisent chacun à tour de rôle la mise en scène. De 1975 à 1980 furent écrits ainsi et réalisés quatre films. Le premier signé de Miller (La Meilleure Façon de marcher, 1976) a été mieux reçu que celui de Béraud (La Tortue sur le dos, 1978) : on a vite catalogué Miller comme réalisateur et Béraud comme scénariste. Aussi leur collaboration tourne-t-elle court après un dernier projet avorté, La Java.

Les affrontements psychologiques sont décrits de manière singulière dans La Meilleure Façon de marcher, qui montre un conflit entre deux moniteurs de colo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire d'histoire et esthétique du cinéma, département des arts du spectacle de l'université de Caen

Classification

Pour citer l’article

René PRÉDAL, « MILLER CLAUDE - (1942-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-miller/