CHLORE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

État naturel et historique de la fabrication

Le chlore, sous forme de chlorures, est le plus abondant (0,2 p. 100 de l'écorce terrestre) des halogènes. L'évaporation de l'eau de mer fournit par litre 28,5 g de chlorure de sodium. 4,8 g de chlorure de magnésium et 0,8 g de chlorure de potassium. Les dépôts de sel gemme proviennent de l'évaporation d'anciennes mers ; quand les espaces asséchés sont restés, durant l'évaporation, en relation avec le large, les sels les plus solubles ne se sont pas déposés et l'on trouve uniquement du chlorure de sodium avec du sulfate de calcium (gisement de Lorraine) ou éventuellement du chlorure de potassium (Alsace) ; lorsqu'il s'agit de l'évaporation d'une mer fermée à partir de laquelle tous les sels se sont déposés, les dépôts sont beaucoup plus complexes : on trouve alors des sels de potassium et de magnésium, comme à Stassfurt.

C'est le Suédois C. W. Scheele qui, dès 1774, découvrit le chlore par action de l'acide chlorhydrique sur le bioxyde de manganèse : on le considérait comme l'acide marin (HCl) déphlogistiqué, c'est-à-dire contenant de l'oxygène ; ce n'est qu'après de longues discussions entre L. J. Gay-Lussac, L. J. Thenard et H. Davy qu'il fut défini comme un élément, auquel Davy donna le nom de chlore (1810), à cause de sa couleur verte (du grec κλωρ́ος, vert). L'histoire de la préparation industrielle, apparue au début du xixe siècle, est marquée par quatre périodes :

1. Alors que le procédé Leblanc se développe, la découverte des chlorures décolorants par Berthollet conduit les soudières à intégrer à la fabrication du carbonate de sodium celle de ces nouveaux produits, afin d'éviter de répandre dans l'atmosphère des quantités de plus en plus grandes d'acide chlorhydrique résultant de la première phase du procédé Leblanc. Ce produit est transformé en chlore, d'abord par le procédé Scheele, amélioré par W. Weldon, puis, vers 1870, par le procédé Deacon utilisant la réaction équilibrée :

Cette réaction, exothermique dans le sens 1, exigeait d [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Chlore : propriétés physiques

Chlore : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Électrolyse

Électrolyse
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Cellule Hooker

Cellule Hooker
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chlore : utilisations en France

Chlore : utilisations en France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : ingénieur de l'École supérieure de physique et chimie industrielles, professeur honoraire de l'université de Paris-XI

Classification

Autres références

«  CHLORE  » est également traité dans :

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les armes chimiques et biologiques »  : […] L' Allemagne lança le 22 avril 1915, près d'Ypres, la première attaque chimique massive ; elle fit environ dix mille morts ou hommes hors de combat. Il s'agissait de vapeur de chlore. La suite du conflit connut une « course » parallèle aux produits plus toxiques, mais aussi aux équipements protecteurs . Les effets létaux furent faibles : ainsi 1,1 p. 100 des pertes françaises seulement résultèren […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - Chimie

  • Écrit par 
  • Marcel NICOLET
  •  • 3 572 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les sources et les puits des composés hydrogénés, azotés et halogénés »  : […] Alors que la troposphère se caractérise par une atmosphère où la concentration relative de la vapeur d'eau varie dans de très larges limites et peut atteindre des valeurs élevées (10  —5 à 10  —2 ), la stratosphère est une atmosphère desséchée où la concentration relative de la vapeur d'eau n'est que de quelques millionièmes. Il faut cependant introduire l'effet du méthane qui peut être oxydé pa […] Lire la suite

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 056 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des décennies de pollution »  : […] Dans les années 1950, Nikita Khrouchtchev, dirigeant du Parti communiste de l'U.R.S.S., déclarait : « Le Baïkal doit lui aussi se mettre au travail. » En 1954, des experts soviétiques exploraient le lac pour étudier la possibilité d'implanter une usine de cellulose. Les officiels étaient convaincus qu'en mélangeant la pulpe des pins à l'eau du lac, claire comme le cristal et pratiquement déminéra […] Lire la suite

BERTHOLLET CLAUDE LOUIS (1748-1822)

  • Écrit par 
  • Michelle GOUPIL-SADOUN
  •  • 1 193 mots

Dans le chapitre « Le savant »  : […] Claude Louis Berthollet, né à Talloires, près d'Annecy, situé alors en territoire piémontais, fit ses études à Chambéry, puis surtout à Turin, où il fut reçu licencié et docteur en médecine, en janvier et mai 1770. En 1772, il vint à Paris, où il s'intéressa à la chimie en suivant principalement les cours de Macquer et Bucquet. Reçu médecin de la faculté de Paris en 1779, naturalisé Français l'ann […] Lire la suite

BROME

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 425 mots

Du grec brômos , puanteur Symbole chimique : Br Numéro atomique : 35 Masse atomique : 79,904 g Point de fusion : — 7,2 0 C Densité (à 20  0 C) : 3,12. Liquide rouge sombre d'odeur piquante, irrite la peau, les yeux et les voies respiratoires ; l'inhalation à l'état de vapeur est très dangereuse, voire mortelle. Ses solutions dans l'eau (eau de brome) laissent déposer par refroidissement un hydrate […] Lire la suite

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Motifs structuraux des canaux anioniques »  : […] Il existe actuellement beaucoup moins d'informations sur ces canaux que pour les canaux cationiques. Brièvement, ces canaux sont actuellement regroupés en deux grandes familles qui sont d'une part les canaux chlorure de la famille ClC, présents pour certains d'entre eux dans les compartiments intracellulaires, et d'autre part les canaux chlorure activés par le calcium. Les canaux de la famille Cl […] Lire la suite

CHLORURE D'HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 580 mots

Formule brute : HCl Masse moléculaire : 36,46 g Point d'ébullition : — 84,9  0 C Point de fusion : — 114  0 C Température critique : 51,54  0 C. Gaz incolore d'odeur forte et étouffante, très soluble dans l'eau (qui à la température ordinaire en dissout environ 450 fois son volume), fumant dans l'air humide, corrosif. On appelle acide chlorhydrique (esprit de sel, acide muriatique) les solutions a […] Lire la suite

CHLORURES NATURELS

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 1 222 mots
  •  • 1 média

Parmi les composés naturels du chlore, les chlorures sont les plus répandus. Prenant difficilement place dans la charpente des silicates, le chlore ne se rencontre que dans quelques minéraux des roches magmatiques, mais il est souvent présent sous forme d'acide chlorhydrique dans les fumerolles volcaniques. L'altération de ces roches magmatiques à la surface des continents libère des ions Cl - , m […] Lire la suite

DAKIN LIQUEUR DE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 053 mots

Les premiers mois de la Grande Guerre firent la démonstration de la gravité sans précédent des blessures provoquées par l’armement moderne. Phénomène nouveau : sous l’effet des projectiles d’artillerie la grande majorité des plaies étaient infectées par des éclats d’obus, billes de shrapnels, débris de vêtements ou de terre… Gangrène gazeuse, tétanos et septicémies étaient à l’origine d’une mor […] Lire la suite

DAVY HUMPHRY (1778-1829)

  • Écrit par 
  • David Marcus KNIGHT
  •  • 1 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La nature du chlore »  : […] Lavoisier avait supposé que tous les acides contenaient de l'oxygène, bien qu'il n'en ait pas trouvé dans l'acide « muriatique » (l'acide chlorhydrique actuel). Le gaz verdâtre préparé par Scheele à partir de l'acide muriatique était pour lui un oxyde supérieur, l'acide « oxymuriatique ». Berthollet fit sienne cette doctrine lors de ses importants travaux sur cette substance ; ses élèves Gay-Lussa […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Syrie. Rapport de l’OIAC sur l’emploi d’armes chimiques par le régime. 8 avril 2020

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) publie un rapport qui confirme l’emploi de chlore et de gaz sarin lors de trois attaques à Latamné, près d’Hama, dans le nord du pays, en mars 2017, par des unités militaires identifiées et « sur ordre des plus hauts niveaux des forces […] Lire la suite

Syrie. Annonce sans effet d’un cessez-le-feu dans la Ghouta. 3-25 février 2018

quatre cent mille habitants de la Ghouta, dans la banlieue de Damas, continuent d’être soumis à des bombardements meurtriers – notamment de barils de chlore selon les Occidentaux – qui se sont encore intensifiés à partir du 18. Le 25, les forces progouvernementales soutenues par l’aviation russe engagent une offensive terrestre contre la Ghouta.  […] Lire la suite

Syrie. Réélection de Bachar al-Assad à la présidence. 3-23 juin 2014

aux côtés de deux candidats inconnus, recueille 88,7 p. 100 des suffrages. Le taux officiel de participation est de 73,4 p. 100. Le 16, un rapport de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques confirme l'utilisation par l'armée de chlore à l'état gazeux lors d'attaques menées les mois […] Lire la suite

Pour citer l’article

Henri GUÉRIN, « CHLORE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chlore/