CHIBCHA ou MUISCA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Symboles et rites religieux

La religion chibcha ne constitue pas un ensemble conceptuel bien défini et formel. Le créateur Chiminagagua, dieu solaire, et Bachue (ou Chía), déesse de la Lune, forment un couple divin à côté duquel apparaissent de nombreuses autres personnifications comme le héros civilisateur Bochica, le dieu de l'Eau, le dieu de l'Arc-en-ciel et d'autres encore. Les prêtres, après les longues années d'apprentissage auxquelles ils étaient assujettis, officiaient dans des temples et rendaient un culte aux lacs, aux rochers et aux grottes où l'on trouvait parfois des idoles de pierre, de bois ou d'or. Certaines drogues hallucinogènes (Datura, Piptadenia) jouaient un rôle très important dans la religion. On offrait relativement souvent des sacrifices humains en honneur du Soleil. L'une des principales cérémonies était célébrée annuellement au lac sacré de Guatavita, où le cacique se couvrait le corps d'or en poudre et s'immergeait dans les eaux ; ce rituel est à l'origine de la légende d'El Dorado. Cependant, les cérémonies collectives ne semblent pas avoir été fréquentes et la religion chibcha se distingue plutôt par la complexité des rites personnels et des offrandes individuelles.

En ce qui concerne les coutumes funéraires, on pratiquait la momification, avec extraction des viscères et application de résines, suivie parfois du fumage des cadavres. On pliait le corps dans la position fœtale et on l'enveloppait dans plusieurs couches de coton, pour le déposer ensuite dans une grotte. On a aussi découvert des sépultures où le cadavre gisait allongé sur le dos dans une tombe formée de plusieurs lames de pierre. On trouve fréquemment à côté du squelette un mobilier funéraire constitué de vaisselle, de grains de collier, de navettes de fuseau et de petits objets d'or. Il était d'usage à la mort d'un cacique qu'on enterrât avec lui quelques-unes de ses femmes et quelques-uns de ses serviteurs, en enivrant au préalable les victimes avec le jus de certaines plantes narcotiques.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHIBCHA ou MUISCA  » est également traité dans :

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des Chibchas à Bolívar »  : […] Les chroniqueurs de la conquête espagnole en Colombie font uniquement mention des peuplades chibchas , qui occupaient la haute savane où a été fondée Santa Fe de Bogotá. Mais les vestiges d'autres civilisations précolombiennes ont été aussi mis au jour, en particulier dans la région de San Agustín (département de Huila). La civilisation de San Agustín est attestée par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_23672

ELDORADO

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 1 682 mots

Dans le chapitre « La quête de l'Eldorado »  : […] Aux origines de la légende de l'Eldorado, on a voulu placer un fait véridique. Selon un récit de Gonzalo Fernández de Oviedo, les conquérants espagnols de Quito avaient entendu raconter, en 1534, qu'une tribu des hautes terres de Cundinamarca (dans l'actuelle Colombie) célébrait chaque année une cérémonie au cours de laquelle un cacique au corps recouvert de poudre d'or se baignait dans les eaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eldorado/#i_23672

GUAYMÍ

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 306 mots

Indiens d'Amérique centrale (au nombre de 200 000 environ en 2005) établis dans la partie occidentale de l'État de Panamá, les Guaymí parlent une langue chibcha. Établis en forêt tropicale, les Guaymí du nord du Panamá forment un groupe distinct ; leur environnement naturel fait qu'ils vivent essentiellement de chasse et de cueillette. Les Guaymí établis plus au sud ajoutent à ces formes primitive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guaymi/#i_23672

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 794 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Période précolombienne et époque coloniale »  : […] À l'arrivée des Européens, deux grands groupes linguistiques dominaient le Nicaragua : l'un, le plus important, d'origine náhualt, l'autre d'origine macrochibcha. Les Miskito (ou Mosquito), Sumu (ou Sumo) et Rama d'aujourd'hui sont les descendants des anciens groupes macrochibcha qui regroupaient la famille linguistique chibcha venue du nord de l'Amérique du Sud et la famille linguistique misum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicaragua/#i_23672

PÁEZ, ethnie

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 228 mots

Indiens des plateaux de Colombie, les Páez sont de langue chibcha. Pratiquant la culture traditionnelle de la patate, mais aussi celles du blé et du café, ils vivent dans des fermes familiales, chacune d'elles ayant ses propres terres attenantes ; les paysans cultivent en commun les champs qui se trouvent être la propriété de l'église consacrée au saint patron local. Les Páez utilisent le bâton à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paez-ethnie/#i_23672

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les proto-États des Andes du Nord »  : […] Dans les Andes du Nord, deux régions ont dépassé le niveau d'organisation des chefferies sub-andines auquel sont demeurés la plupart des groupes préhispaniques jusqu'à la conquête espagnole. Dans le haut plateau du Boyaca, les Muiscas développent un proto-État régi par deux chefs se partageant le pouvoir : le Zipa, dans la région de Bogota au sud, et le Zaque, dans celle de Tunja au nord. Les Mui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_23672

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard REICHEL-DOLMATOFF, « CHIBCHA ou MUISCA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chibcha-muisca/