CHIBCHA ou MUISCA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Chibcha (ou Muisca comme ils se dénommaient eux-mêmes) étaient au début du xvie siècle l'un des groupes indigènes les plus importants de l'actuel territoire de la république de Colombie. Quand en 1537 les troupes espagnoles arrivèrent sur les hauts plateaux de la Cordillère orientale, l'une des trois grandes branches entre lesquelles se divise l'extrémité nord du système andin, elles trouvèrent un peuple aborigène qui était parvenu à développer une culture plus avancée, par certains de ses aspects, que celle de leurs voisins des basses terres tropicales et subtropicales.

Économie et organisation politique

Au xvie siècle, les Chibcha occupaient les régions correspondant aux actuels départements de Cundinamarca et de Boyacá, pays de climat froid ou tempéré, avec une altitude moyenne de 2 600 m. Ces surfaces planes, dont certaines représentent d'anciens bassins lacustres de la fin du Pléistocène, ainsi que les versants montagneux qui les entourent, sont des terres propices à l'agriculture ; l'économie chibcha reposait en effet sur la culture intensive de diverses plantes propres à ces climats : pomme de terre, maïs, quinoa (Chenopodium album) et différentes racines comestibles. Il arrivait que l'on construisît sur les pentes de petites terrasses de mise en culture, mais, dans l'ensemble, les techniques agricoles étaient aussi rudimentaires que celles des tribus des contrées tropicales, tout en étant assez efficaces pour faire vivre une population relativement dense.

Les Chibcha étaient organisés en deux fédérations de villages, chacune placée sous l'autorité d'un chef ou cacique. Le « caciquat » du Zipa, transmis héréditairement, embrassait la partie sud de la Cordillère avec pour centre Bacatá, près de l'actuelle capitale Bogotá, tandis que le « caciquat » du Zaque s'étendait au nord avec pour centre l'agglomération de Tunja. Chaque caciquat était constitué de plusieurs villages tributaires dirigés par un chef local. En réalité, les Chibcha constituaient essentiellement une population r [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHIBCHA ou MUISCA  » est également traité dans :

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des Chibchas à Bolívar »  : […] Les chroniqueurs de la conquête espagnole en Colombie font uniquement mention des peuplades chibchas , qui occupaient la haute savane où a été fondée Santa Fe de Bogotá. Mais les vestiges d'autres civilisations précolombiennes ont été aussi mis au jour, en particulier dans la région de San Agustín (département de Huila). La civilisation de San Agustín est attestée par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_23672

ELDORADO

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 1 682 mots

Dans le chapitre « La quête de l'Eldorado »  : […] Aux origines de la légende de l'Eldorado, on a voulu placer un fait véridique. Selon un récit de Gonzalo Fernández de Oviedo, les conquérants espagnols de Quito avaient entendu raconter, en 1534, qu'une tribu des hautes terres de Cundinamarca (dans l'actuelle Colombie) célébrait chaque année une cérémonie au cours de laquelle un cacique au corps recouvert de poudre d'or se baignait dans les eaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eldorado/#i_23672

GUAYMÍ

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 306 mots

Indiens d'Amérique centrale (au nombre de 200 000 environ en 2005) établis dans la partie occidentale de l'État de Panamá, les Guaymí parlent une langue chibcha. Établis en forêt tropicale, les Guaymí du nord du Panamá forment un groupe distinct ; leur environnement naturel fait qu'ils vivent essentiellement de chasse et de cueillette. Les Guaymí établis plus au sud ajoutent à ces formes primitive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guaymi/#i_23672

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 794 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Période précolombienne et époque coloniale »  : […] À l'arrivée des Européens, deux grands groupes linguistiques dominaient le Nicaragua : l'un, le plus important, d'origine náhualt, l'autre d'origine macrochibcha. Les Miskito (ou Mosquito), Sumu (ou Sumo) et Rama d'aujourd'hui sont les descendants des anciens groupes macrochibcha qui regroupaient la famille linguistique chibcha venue du nord de l'Amérique du Sud et la famille linguistique misum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicaragua/#i_23672

PÁEZ, ethnie

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 228 mots

Indiens des plateaux de Colombie, les Páez sont de langue chibcha. Pratiquant la culture traditionnelle de la patate, mais aussi celles du blé et du café, ils vivent dans des fermes familiales, chacune d'elles ayant ses propres terres attenantes ; les paysans cultivent en commun les champs qui se trouvent être la propriété de l'église consacrée au saint patron local. Les Páez utilisent le bâton à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paez-ethnie/#i_23672

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les proto-États des Andes du Nord »  : […] Dans les Andes du Nord, deux régions ont dépassé le niveau d'organisation des chefferies sub-andines auquel sont demeurés la plupart des groupes préhispaniques jusqu'à la conquête espagnole. Dans le haut plateau du Boyaca, les Muiscas développent un proto-État régi par deux chefs se partageant le pouvoir : le Zipa, dans la région de Bogota au sud, et le Zaque, dans celle de Tunja au nord. Les Mui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_23672

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard REICHEL-DOLMATOFF, « CHIBCHA ou MUISCA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chibcha-muisca/