Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHANCEL

Clôture de pierre ou de métal qui, dans l'art paléochrétien et parfois postérieurement, forme un enclos rectangulaire dans la nef principale d'une église. Situé en avant de l'abside, le chancel sépare ainsi le chœur liturgique des autres parties de l'édifice : c'est le chœur des chantres qui figure, sur le plan de l'abbaye de Saint-Gall au ixe siècle, sous le nom de chorus psallentium. Les parois du chancel sont de faible hauteur, percées de plusieurs portes. Il s'accompagne, en outre, de deux ambons ou chaires qui se font face. L'église Sainte-Sabine de Rome (ve s.) possède un très beau chancel, remarquablement conservé. Les plaques qui composaient les chancels étaient richement sculptées ou revêtues de mosaïques et elles constituent de précieux vestiges de la sculpture des premiers siècles de l'art chrétien.

— Maryse BIDEAULT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AMBON

    • Écrit par Maryse BIDEAULT
    • 194 mots

    Nom donné, dans l'art paléochrétien, à la chaire du haut de laquelle sont lus les textes sacrés ou prononcés les sermons. De formes diverses, l'ambon peut être isolé dans la nef principale de l'édifice ou bien faire partie d'un chancel situé devant l'abside ; dans ce...

  • ICONOSTASE

    • Écrit par Jean GOUILLARD
    • 1 217 mots
    • 1 média

    Pour les contemporains, l'iconostase évoque cet imposant dressoir d'images saintes qui, dans les communautés orthodoxes de souche gréco-byzantine, isole le fidèle de l'espace sacré par excellence, le sanctuaire. Dans l'usage originel, eikonostasion définissait le...

  • MÉROVINGIENS

    • Écrit par Alain ERLANDE-BRANDENBURG, Patrick PÉRIN
    • 15 028 mots
    • 4 médias
    ...comme les ciboriums (édicules surmontant autels et cuves baptismales), les ambons (podiums destinés à la lecture des Écritures et aux homélies), les chancels (balustrades divisant les églises pour séparer les clercs, les chantres et les fidèles), ou encore les tables d' autel. Quelques-uns de ces monuments...
  • RAVENNE

    • Écrit par Noël DUVAL
    • 3 865 mots
    • 8 médias
    ...orientale et de type constantinopolitain (chapiteaux en marbre de Proconnèse), mais certaines combinaisons (tailloirs de Saint-Vital) sont originales. Les chancels (barrières en marbre sculpté), conservés dans les deux musées, sont importés ainsi qu'une partie des chaires à prêcher en marbre (probablement...