CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef-lieu du département de la Marne, la ville perd son statut de capitale régionale de la Champagne-Ardenne lors de la fusion avec l’Alsace et la Lorraine dans la région Grand Est le 1er janvier 2016. Elle comptait 46 500 habitants (81 100 dans l'aire urbaine) en 2012, et s'appelait Châlons-sur-Marne jusqu'en 1995.

Grand Est : carte administrative

Grand Est : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Grand Est. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville tient son nom de la peuplade gauloise des Catalaunes, établie aux confins de la Belgique et de la Celtique, de part et d'autre de la vallée de la Marne, dont le chef-lieu fut déplacé par les conquérants romains de l'oppidum de Vieil-Châlons (La Cheppe) à l'emplacement actuel sur la rive nord de la Marne. Celui-ci offrait de meilleures facilités de communication, à la jonction des deux grands itinéraires reliant Lyon (Lugdunum) au nord de la Gaule, l'un par Dijon, Langres et Bar-sur-Aube et l'autre par Autun et Troyes. Cette cité de Durocatalaunum (Châlons) garda cependant une place modeste par rapport à sa puissante voisine Durocortorum (Reims). Dans la Gaule franque, après la victoire de l'armée romaine d'Aetius sur les Huns d'Attila en 451 à la bataille dite des champs Catalauniques, quelque part entre Châlons et Troyes, la cité appartenait, comme sa voisine Reims, à l'Austrasie.

À l'époque féodale, la seigneurie des évêques-comtes de Châlons, vassaux directs du roi de France, constitua une enclave « royale » au sein de la Champagne « comtale ». Les différentes époques de l'art religieux médiéval y sont représentées : la transition du roman au gothique au xiie siècle à Notre-Dame-en-Vaux, avec ses célèbres statues-colonnes, le gothique rayonnant du xiiie siècle à la cathédrale Saint-Étienne, le gothique flamboyant à l'église Saint-Loup et dans [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Reims-Champagne-Ardenne

Classification


Autres références

«  CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE  » est également traité dans :

CHAMPAGNE-ARDENNE

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 2 727 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une armature urbaine à renforcer »  : […] Le poids important de l'agriculture et de l'industrie laisse au secteur tertiaire une part nettement inférieure à la moyenne nationale, 72,1 p. 100 contre 78,6 p. 100 en 2013. Pourtant, Reims et Troyes avaient joué, pendant le dernier tiers du xix e  siècle, un rôle pionnier dans un secteur essentiel du tertiaire, le commerce de grande distribution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champagne-ardenne/#i_36131

Pour citer l’article

Marcel BAZIN, « CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalons-en-champagne/