CALCAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Paysage karstique

Paysage karstique
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Classification d'après Dunham

Classification d'après Dunham
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Utilisation des roches calcaires

Les roches calcaires ont connu des usages qui sont tombés en désuétude : l'écriture au tableau noir avec des bâtons de craie auxquels on préfère généralement des bâtons de plâtre, le polissage des vitres et de l'argenterie avec certaines variétés de craie (blanc de Meudon), la reproduction de textes et de dessins sur le calcaire lithographique. Même la fabrication de la chaux par calcination du CaCO3 dans des fours à chaux a perdu beaucoup de son importance depuis la généralisation de l'emploi du béton.

Le calcaire est pourtant la pierre à chaux par excellence (d'où son nom anglais limestone) : CaCO3 → CaO + CO2. Par chauffage à 600-800 0C, on obtient de la chaux grasse si la teneur en argile est inférieure à 5 p. 100, de la chaux hydraulique qui durcit sous l'eau pour une teneur de 12 à 20 p. 100. Par cuisson à 1 200 0C, ces calcaires marneux donnent des ciments romains à prise rapide. À 1 400 0C (début de fusion) on obtient des ciments Portland à prise lente. On réalise souvent artificiellement le mélange argile-calcaire destiné à cette fabrication.

Les calcaires sont encore utilisés dans l'industrie chimique (fabrication de la soude, qui en absorbe d'énormes tonnages, production du gaz carbonique), l'agronomie (amendements), etc.

Avant de servir de pierre de construction, les roches calcaires assez tendres, naturellement excavées ou creusées par l'homme, ont servi d'abris sous roches pendant la Préhistoire (vallée de la Dordogne et de ses affluents) et d'habitations troglodytiques à une époque plus récente : catacombes de Rome, demeures du Périgord, des vallées de la Loire et de la Seine où la nef de l'église d'Haute-Isle a été creusée dans la craie.

Aujourd'hui, la plupart des variétés de calcaires servent à la construction, sous forme de moellons ou de pierres de taille. Les meilleurs sont les calcaires purs ne laissant pas de résidu à l'acide : pierres d'Angoulême, de Comblanchien, de Caen (calcaire bathonien exporté vers l'Angleterre au Moyen Âge : [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  CALCAIRES  » est également traité dans :

ARCHÆOCYATHIDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 343 mots

Groupe d'organismes dont la position systématique et les affinités phylétiques sont encore incertaines, les Archæocyathidés présentent un intérêt géologique de premier plan. Ce sont en effet les premiers constructeurs de récifs connus. Depuis le Cambrien inférieur (peut-être même dès l'Antécambrien) jusqu'au Cambrien moyen, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archaeocyathides/#i_10071

BASSIN SÉDIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 4 692 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les bassins des socles précambriens »  : […] avec les imposantes buttes du Hombori (Mali). Ils semblent plus rares dans les bassins des hautes latitudes en raison de conditions lithologiques moins favorables. On y connaît, cependant, l'escarpement de grès permiens sur le socle fenno-scandien dans les régions baltes, et celui de calcaires primaires au-dessus du bouclier canadien dans l'Alberta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassin-sedimentaire/#i_10071

CARBONATES

  • Écrit par 
  • Marc DARDENNE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 5 068 mots
  •  • 13 médias

constituant principal des coquilles de nombreux organismes. On le retrouve surtout dans la lithosphère sous forme de roches dites calcaires, les plus abondantes parmi les roches sédimentaires. Ce stock considérable de carbone est alimenté par le métabolisme des êtres vivants sous forme de gaz carbonique, lequel donne notamment, en se combinant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonates/#i_10071

CIMENT

  • Écrit par 
  • Bernard DARBOIS, 
  • Walter ROTHLAUF
  •  • 5 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Élaboration du clinker »  : […] est obtenu en cuisant, vers 1 450 0C, des mélanges appropriés de calcaire et d'argile, appelés crus. L'argile, principalement composée de silicates d'alumine, se scinde sous l'effet de la chaleur en ses constituants, silice et alumine, qui se combinent ensuite à la chaux provenant du calcaire pour donner des silicates et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciment/#i_10071

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Dinarides »  : […] le long de la mer Adriatique, de climat méditerranéen et de sous-sol essentiellement calcaire, de sorte que s'y développe dans d'excellentes conditions le relief karstique. Partout, la côte est abrupte et plus ou moins bordée d'îles parallèles, le tout correspondant à l'allongement des unités tectoniques dans le sens nord-ouest - sud-est. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_10071

GRANIT

  • Écrit par 
  • Michèle LE GOAZIGO
  •  • 42 mots

Roche dure, résistante, susceptible d'être polie, baptisée granit par les carriers : dans cette acception, n'importe quel faciès pétrographique consolidé (craie, gneiss, granite) peut être un granit au sens commercial du terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granit/#i_10071

KARST

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 556 mots
  •  • 11 médias

Karst (du slave kras) sert à désigner des régions caractérisées par des formes de relief originales développées dans d'épaisses masses de calcaires. À l'origine, il s'applique aux plateaux du nord-ouest de la péninsule balkanique compris entre la Slovénie et l'Istrie. L'épanouissement, dans ces régions, de formes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karst/#i_10071

MALTE

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 8 656 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géographie »  : […] de la tectonique et de l'érosion, d'un plateau dissymétrique plus élevé au sud-ouest (253 m) qu'au nord-est. En surface, les assises calcaires d'âge tertiaire de ce plateau présentent des formes de causses et sont localement encombrées par des amas dunaires ou d'étroites nappes alluviales ; ces calcaires ont été exploités du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malte/#i_10071

MARNES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères et typologie »  : […] elles sont sèches, plastiques lorsqu'elles sont mouillées. Mais, à la différence des argiles, elles font effervescence avec les acides à cause de la présence du calcaire. La finesse des particules constitutives (minéraux argileux, carbonates et, parfois, silice en faible quantité) place les marnes dans le groupe des lutites, ou pélites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marnes/#i_10071

NACRE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 376 mots
  •  • 2 médias

Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d'aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d'un grand nombre de mollusques bivalves, la nacre est sécrétée par l'épithélium externe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nacre/#i_10071

OOLITES ou OOLITHES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 745 mots

Grains à structure concentrique dont l'accumulation peut conduire à la formation d'un sédiment ou d'une roche purement oolitique, appelée anciennement oolithe par extension (oolite blanche du Jurassique du Bassin parisien). Surtout abondantes dans le Jurassique, en Europe, les oolites sont connues du début du Paléozoïque à nos jours. Ces grains, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oolites-oolithes/#i_10071

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 712 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Sédiments actuels »  : […] Les sédiments calcaires sont, après les argiles, les sédiments pélagiques les plus abondants dans le Pacifique nord. L'origine du calcaire est la productivité planctonique des nannofossiles coccolithes (algues) et des microfossiles foraminifères (protozoaires) et ptéropodes (gastropodes), qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_10071

ROCHES (Classification) - Roches sédimentaires

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 4 544 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Abondance des roches sédimentaires et de leurs composants cardinaux »  : […] Trois composants lithologiques dominants représentent 99 p. 100 du total des roches sédimentaires : ce sont les argiles, les sables et les calcaires. Les estimations qui résultent de calculs ou de mesures sont assez aléatoires, mais on peut proposer les valeurs moyennes suivantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-sedimentaires/#i_10071

SOLS - Diversité des sols

  • Écrit par 
  • Georges AUBERT, 
  • Denis BAIZE, 
  • Mireille DOSSO, 
  • Marcel JAMAGNE
  •  • 4 526 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Processus des milieux intertropicaux »  : […] se produisent pour former des horizons d'accumulations fréquemment indurés pouvant couvrir des superficies considérables. Il peut s'agir de gypse ou de calcaire (encroûtements, croûtes, dalles compactes), de silice (duripans) ou de sesquioxydes de fer associés à l'aluminium et au manganèse (carapaces et cuirasses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-diversite-des-sols/#i_10071

VÉGÉTATION

  • Écrit par 
  • Henri GAUSSEN
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Classification et étude statique »  : […] D'autres au contraire en sont des « indicatrices ». Les plantes dites calcifuges ou silicicoles redoutent les sols calcaires (châtaignier) ; les calcicoles le recherchent et même s'y cantonnent ; dans les pays de climat humide, le calcaire procure une certaine sécheresse physiologique, ce qui explique que le chêne vert est calcicole jusqu'aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vegetation/#i_10071

Pour citer l’article

Charles POMEROL, « CALCAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/