CALCAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formation

Précipitation du carbonate de chaux

Bien que très peu soluble dans l'eau pure (13 mg par litre, moins que la silice), le carbonate de calcium devient relativement soluble dans l'eau chargée de CO2. Il se forme alors du bicarbonate de calcium conformément à la réaction d'équilibre :

Les eaux des pays calcaires, en climat tempéré, peuvent titrer de 4 à 100 degrés hydrotimétriques (1 degré hydrotimétrique français = 10,3 mg/l). Au-dessous de 20 degrés une eau est douce, au-dessus elle est dure, impropre au savonnage (formation d'oléates de calcium) et à la cuisson (pectates de calcium qui durcissent les membranes pecto-cellulosiques des cellules végétales).

L'équilibre carbonate-bicarbonate peut être rompu par des facteurs physico-chimiques ou biologiques. Parmi les premiers, citons : l'élévation de température (dépôt de tartre, sources pétrifiantes) ; la diminution de pression (certaines sources pétrifiantes) ; l'augmentation de pH ; l'agitation des eaux ; la concentration par évaporation (concrétions dans les grottes et les diaclases des pays calcaires, caliches et croûtes calcaires dans les sols méditerranéens et tropicaux) ; la concentration par le gel (formation de calcin, qui a cimenté les graviers des alluvions ou provoqué la formation de croûtes ou d'efflorescences en aiguilles (vatérite) pendant les périodes froides du Quaternaire).

Les actions biologiques résultent principalement de l'activité des bactéries, des algues et des charophytes. Les végétaux chlorophylliens, pendant le jour, prélèvent directement du CO2, ce qui provoque, dans certains cas, une précipitation immédiate de CaCO3 qui emprisonne les organismes (tufs, travertins). Mais, le plus souvent, ce sont les bactéries qui agissent, indirectement, par augmentation du pH et diminution de la réserve alcaline, et aussi par l'intermédiaire des composés ammoniacaux provenant de la décomposition des matières organiques. Le bicarbonate de calcium donne du carbonate de calcium et du carbonate d'ammonium selon la réaction :

Dans les eaux chargées de sulfate de chaux, on a ensuite une nouvelle précipit [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Paysage karstique

Paysage karstique
Crédits : Olive Titus/ Flickr ; CC 3,0

photographie

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Classification d'après Dunham

Classification d'après Dunham
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  CALCAIRES  » est également traité dans :

ARCHÆOCYATHIDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 343 mots

Groupe d'organismes dont la position systématique et les affinités phylétiques sont encore incertaines, les Archæocyathidés présentent un intérêt géologique de premier plan. Ce sont en effet les premiers constructeurs de récifs connus. Depuis le Cambrien inférieur (peut-être même dès l'Antécambrien) jusqu'au Cambrien moyen, ils se sont largement répandus dans les mers, de l'Australie à l'Amérique […] Lire la suite

BASSIN SÉDIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 4 690 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les bassins des socles précambriens »  : […] L'originalité du relief des bassins sédimentaires développés sur les socles précambriens se manifeste principalement dans les formes structurales . Elle résulte de données géologiques beaucoup moins favorables à l'expression de l'érosion différentielle, par suite tant de l'uniformité lithologique des séries sédimentaires que d'une tectonique monotone résultant de déformations à très grands rayons […] Lire la suite

CARBONATES

  • Écrit par 
  • Marc DARDENNE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 5 064 mots
  •  • 12 médias

Les carbonates sont des minéraux largement représentés à la surface du globe. Le carbonate de calcium, en particulier, est le constituant principal des coquilles de nombreux organismes. On le retrouve surtout dans la lithosphère sous forme de roches dites calcaires , les plus abondantes parmi les roches sédimentaires. Ce stock considérable de carbone est alimenté par le métabolisme des êtres vi […] Lire la suite

CIMENT

  • Écrit par 
  • Bernard DARBOIS, 
  • Walter ROTHLAUF
  •  • 5 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Élaboration du clinker »  : […] Le constituant principal des ciments industriels actuels est le clinker, mot anglais signifiant « scorie ». Le clinker est obtenu en cuisant, vers 1 450  0 C, des mélanges appropriés de calcaire et d' argile, appelés crus. L'argile, principalement composée de silicates d'alumine, se scinde sous l'effet de la chaleur en ses constituants, silice et alumine, qui se combinent ensuite à la chaux proven […] Lire la suite

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Dinarides »  : […] Les Dinarides stricto sensu ont une façade maritime le long de la mer Adriatique, de climat méditerranéen et de sous-sol essentiellement calcaire, de sorte que s'y développe dans d'excellentes conditions le relief karstique. Partout, la côte est abrupte et plus ou moins bordée d'îles parallèles, le tout correspondant à l'allongement des unités tectoniques dans le sens nord-ouest - sud-est. Plusi […] Lire la suite

GRANIT

  • Écrit par 
  • Michèle LE GOAZIGO
  •  • 42 mots

Roche dure, résistante, susceptible d'être polie, baptisée granit par les carriers : dans cette acception, n'importe quel faciès pétrographique consolidé (craie, gneiss, granite) peut être un granit au sens commercial du terme. […] Lire la suite

KARST

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 552 mots
  •  • 11 médias

Le mot allemand Karst (du slave kras ) sert à désigner des régions caractérisées par des formes de relief originales développées dans d'épaisses masses de calcaires . À l'origine, il s'applique aux plateaux du nord-ouest de la péninsule balkanique compris entre la Slovénie et l'Istrie. L'épanouissement, dans ces régions, de formes originales, objets de minutieuses études depuis longtemps, en fait […] Lire la suite

MALTE

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 8 652 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géographie »  : […] Par 35 0  55' nord et 14 0  30' est, l'archipel maltais s'étend sur 45 kilomètres du nord-ouest au sud-est, à mi-chemin entre le Levant et Gibraltar, dans une position dont l'intérêt stratégique fut longtemps apprécié. Sec, lumineux, venté, cet ensemble, très fleuri en hiver mais dépourvu de végétation arborée du fait des défrichements, est formé, entre Sicile au nord et Tunisie à l'ouest, de troi […] Lire la suite

MARNES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères et typologie »  : […] Les marnes sont intermédiaires entre les calcaires et les argiles, et le terme « marne » ne désigne pas une espèce pétrographique bien définie. On passe ainsi des calcaires marneux, qui ne contiennent que 5 à 35 p. 100 d'argile, aux marnes argileuses (de 65 à 95 p. 100 d'argile) par l'intermédiaire des marnes sensu stricto (de 35 à 65 p. 100). Comme les argiles, les marnes sont tendres, finement […] Lire la suite

NACRE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 375 mots
  •  • 1 média

Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d'aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d'un grand nombre de mollusques bivalves, la nacre est sécrétée par l'épithélium externe du manteau de ces animaux. Les principaux coquillages produisant la nacre sont : l'huître perlière […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Violents incendies dans le Midi. 21-25 août 1990

Le 21, le feu prend aux portes mêmes de Marseille et, en raison du mistral, se propage rapidement vers Cassis, où deux mille personnes doivent être évacuées, dont quatre cents par la mer. Une quinzaine de maisons sont détruites, et les célèbres calanques calcaires sont atteintes par le sinistre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Charles POMEROL, « CALCAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/