Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MALINOWSKI BRONISLAW (1884-1942)

Une analyse culturelle originale

L'œuvre de Malinowski est originale à de nombreux points de vue. En dehors du fait que le chercheur a rendu compte des données fondamentales de l'organisation sociale des peuples mélanésiens chez qui il a vécu (aspects socio-économiques, appareil juridique, relations de parenté, vie familiale, mythes, rituels, système des valeurs) en les interprétant selon une méthode neuve, le « fonctionnalisme », il a mis en évidence les principales tendances de l'analyse culturelle menée dans le cadre de neuf ouvrages principaux (dont les plus importants sont Argonauts of the Western Pacific, Sex and Repression in Savage Society, The Sexual Life of Savages... et Coral Gardens and Their Magic).

L'un des plus grands mérites de Malinowski est d'avoir abordé l'étude des comportements sexuels, à une époque où la pruderie générale des éthiques imposait un véritable tabou sur ces recherches. Malinowski a d'ailleurs entretenu des relations suivies avec le premier des grands sexologues, Havelock Ellis. Il a décrit objectivement les rites qui président au rapprochement des sexes, en interprétant cette aura de sacralité et en montrant sa signification sociale ; la communication sexuelle est aussi un langage, l'un des modes essentiels par lequel communiquent entre eux les éléments composant la communauté : le sexe est ainsi socialisé ; il est, au-delà de sa signification physiologique, vecteur de socialité.

Des remarques analogues peuvent être formulées à l'égard du droit. Cet aspect fondamental de la réalité, depuis les travaux des évolutionnistes du xixe siècle, était resté presque complètement négligé. Malinowski a consacré plusieurs articles et un ouvrage (Crime and Custom) à l'étude des systèmes juridiques coutumiers trobriandais mis en situation, et a essayé à partir d'eux de dégager des mécanismes généraux.

Avec l'application pratique de l'anthropologie, il s'agit encore d'une démarche originale, reprise depuis à différents niveaux : l'analyse culturelle doit être considérée comme un préalable à l'action administrative. Il y a effectivement un paradoxe à confier la décision à des autorités « officielles » qui n'ont, au mieux, des sociétés dont elles ont la responsabilité qu'une connaissance imparfaite, acquise de l'extérieur, de seconde main ; l'anthropologie doit éclairer l'administration sur les conditions de l'intervention du pouvoir. Ultérieurement, des ethnologues contesteront la légitimité de ce lien entre la science et l'action, mais aujourd'hui, même si des lacunes subsistent, on ne met plus sérieusement en question l'intérêt majeur de l'anthropologie appliquée.

Enfin, Malinowski a mis vigoureusement l'accent sur l'importance des recherches anthropologiques consacrées aux relations nouées entre cultures différentes. Dans diverses études et dans The Dynamics of Culture Change, il a montré comment s'ordonnent les processus d'interaction entre deux systèmes conceptuels, deux ensembles de modèles d'inégale force d'impact ; ce faisant, il a efficacement contribué à donner à l'enquête ethnologique une dimension dynamique capable de lui permettre de rendre compte, au-delà des équilibres traditionnels, des situations de contact et de conflit.

Mais il est évident que l'apport le plus durable de Malinowski – en dehors des documents recueillis lors des enquêtes trobriandaises – consiste en la formulation d'un nouveau schéma d'intelligibilité : le fonctionnalisme.

— Jean POIRIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nice, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANTHROPOLOGIE

    • Écrit par Élisabeth COPET-ROUGIER, Christian GHASARIAN
    • 16 158 mots
    • 1 média
    ...Halse Rivers (1864-1922) pour lesquels le recueil direct des observations constituait la démarche préalable de toute approche ethnologique. Plus tard, Bronislaw Malinowski (1884-1942) imposa celle-ci comme méthode scientifique, une méthode impliquant la rupture avec la société de l'observateur et exigeant...
  • ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

    • Écrit par Olivier LESERVOISIER
    • 3 448 mots
    ...pas que ces derniers n'aient pas réfléchi à leurs conditions d'enquête ni qu'ils en aient ignoré la dimension subjective. Des anthropologues tels que Bronislaw Malinowski ou Marcel Griaule ont ainsi attiré l'attention sur cette « part personnelle » dans le processus d'enquête, mais sans pour autant...
  • ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

    • Écrit par Georges BALANDIER
    • 5 811 mots
    • 1 média
    ...légitimité, un des moyens utilisés dans le cadre des compétitions politiques. Non seulement le rituel, mais le mythe aussi se soumet à cette contrainte. B.  Malinowski a considéré ce dernier comme « une charte sociale », comme un outil manipulé par les détenteurs « du pouvoir, des privilèges et de la propriété...
  • ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par Maurice GODELIER
    • 5 153 mots
    Avec Boas et Malinowski, on assiste à la découverte concrète, à l'analyse détaillée de l'existence et de l'importance de la compétition et des échanges au sein des sociétés primitives. En même temps, du fait que kulaet potlatch se développent principalement au-delà des activités...
  • Afficher les 24 références

Voir aussi