BOVINS DOMESTIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ruminant peuplant nos campagnes. Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Bovidés ; sous-famille : Bovinés.

Parmi les bovinés, on trouve des espèces aussi diverses que les bisons, les yacks, les buffles, les zébus, les nilgauts ou les bongos (ces deux dernières espèces étant souvent appelées grandes antilopes) et les bœufs domestiques.

Les bovins domestiques, comme leurs cousins sauvages, possèdent des cornes permanentes fixées sur une cheville osseuse. La forme de leur corps et celle de leur tête robuste ainsi que la couleur de leur robe se sont modifiées au cours de la domestication. Leur ancêtre commun serait l'aurochs (Bos primigenius, originaire de l'Inde). Celui-ci a pris son essor au début de l'ère quaternaire (Pléistocène) et aurait prospéré à partir de l'Asie vers l'Europe au cours des glaciations. Disparu depuis le milieu du xviie siècle, l'aurochs a été « reconstitué » par croisements de races paraissant les plus primitives et vit aujourd'hui dans les parcs zoologiques.

Deux cent cinquante mille ans avant notre ère, deux groupes se forment à partir de l'aurochs : les bœufs sans bosse ou taurins et les zébus. Ces derniers, caractérisés par leur bosse dégraissée située sur le garrot, resteront dans les régions arides tandis que les autres se déplaceront vers l'ouest, formant peu à peu la principale souche des bovins domestiques.

Tous les bovins domestiques (500 millions recensés dans le monde entier) ruminent, c'est-à-dire que les aliments, après avoir été ingérés, passent d'abord dans la panse (une des quatre poches de l'estomac), qui peut contenir plus de deux cents litres d'aliments, où ils sont brassés et prédigérés. Ensuite ils remontent,par l'œsophage jusqu'à la bouche où ils sont mastiqués et broyés pour redescendre par le réseau (autre poche de l'estomac) vers le feuillet puis la caillette qui constituent les derniers réservoirs des ruminants adultes. Les bovins domestiques s'abreuvent beaucoup, ingérant parfois jusqu'à 100 litres d'eau par jour. Ils [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOVINS DOMESTIQUES  » est également traité dans :

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 977 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'avancée du front pionnier »  : […] L'arc de la déforestation correspond à la région marquée par l'avancée du front de défrichement et qui prend en écharpe, sur une bande de plusieurs centaines de kilomètres de large, la partie méridionale de l'Amazonie depuis l'Acre, à la frontière péruvienne, jusqu'à l'État du Maranhão. Le mouvement général de déboisement, très actif, qui s'établit en moyenne à 20 000 km 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-geographie/#i_44057

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Bilan et limites du clonage reproductif somatique par transfert de noyaux »  : […] L'efficacité du clonage somatique, exprimée par le taux d'embryons reconstitués qui peuvent se développer en jeunes viables et fertiles, est faible mais variable. Elle est en moyenne de l'ordre de 1 à 10 p. 100 pour la plupart des espèces. Cependant, une proportion élevée des embryons clonés (20 à 60 p. 100 selon les auteurs) est capable, chez certaines espèces, de se développer normalement jusq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/#i_44057

ÉLEVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 685 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L’âge industriel »  : […] L’âge industriel correspond à l’industrialisation et à la mondialisation des activités d’élevage ainsi qu’à la mise en place de systèmes d’élevage intensif, voire très intensif. Cela permet de produire des quantités très importantes sur des espaces peu étendus, particulièrement limités dans le cas des élevages « hors-sol » qui constituent l’archétype de ces élevages intensifs. Les animaux ne quit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elevage/#i_44057

EMBOUCHE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 378 mots

Le terme s'applique traditionnellement à l'engraissement des bovins sur d'excellentes prairies naturelles. En France, toutes les dépressions argileuses du Bassin parisien se prêtent à cette pratique : pays d'Auge, Bazois, Auxois. Les éleveurs utilisent la race charolaise, à la robe blanche et aux aptitudes bouchères remarquables. En Grande-Bretagne, les éleveurs des Midlands se livrent à une spécu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embouche/#i_44057

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

  • Écrit par 
  • Dominique DORMONT
  •  • 6 588 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'encéphalopathie spongiforme bovine »  : […] L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est une maladie d'allure épidémique qui a été identifiée au Royaume-Uni en 1986, touchant depuis lors quelque 185 000 bovins sur le territoire britannique (1 000 cas par jour en 1992-1993, au maximum de l'épidémie) et 5 000 dans le monde, essentiellement en Europe. L'âge moyen d'apparition de la maladie est de trois à six ans. Sa traduction clinique asso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encephalopathies-spongiformes/#i_44057

FARINES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 4 440 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Maladie de la « vache folle » et farines animales »  : […] La maladie de la « vache folle » (ou E.S.B.) est incurable chez les bovins. Les premiers cas ont été officiellement rapportés en 1986 au Royaume-Uni. Cette maladie s'est ensuite déclarée en France (premier cas détecté en février 1991) et dans plusieurs pays de l'Union européenne, allant même jusqu'au Japon. Cette épizootie (épidémie pour les animaux) bovine est aussi associée à une maladie humai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farines-animales/#i_44057

FIÈVRE APHTEUSE

  • Écrit par 
  • Jacques LAPORTE, 
  • Bernard TOMA
  •  • 2 165 mots

Dans le chapitre « Caractères et transmission de la maladie »  : […] Symptômes  : deux catégories de mots servent à désigner cette maladie. Un premier groupe d'origine latine : fièvre aphteuse (français), fiebre aftosa (espagnol), afta epizootica (italien) rappelle la vésicule spécifique ; un autre groupe, d'origine anglo-saxonne, évoque les lieux d'apparition de ces aphtes : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-aphteuse/#i_44057

LANGUE BLEUE MALADIE DE LA ou BLUE TONGUE ou FIÈVRE CATARRHALE OVINE

  • Écrit par 
  • René HOUIN
  •  • 2 270 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les graves conséquences économiques. »  : […] La situation est en effet critique pour l'élevage. En ce qui concerne les bovins, la mortalité n'est pas très importante, mais ils subissent des manifestations pathologiques réduisant fortement leur rentabilité. Surtout, les mesures cherchant à limiter la circulation du virus ont bloqué les échanges commerciaux, notamment avec les pays de l'Europe du Sud (Italie et Espagne surtout), acheteurs tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-bleue-blue-tongue-fievre-catarrhale-ovine/#i_44057

MALADIE DE LA VACHE FOLLE

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 146 mots

Apparue en 1985 en Grande-Bretagne, l'encéphalopathie spongiforme bovine (E.S.B.), encore dénommée « maladie de la vache folle », a très vite suscité de grandes inquiétudes car, dès 1986, plusieurs centaines de cas avaient été décelés. Contrairement au cas d'autres encéphalopathies spongiformes transmissibles subaiguës (E.S.S.T.) également dues à un « agent transmissible non conventionnel » bapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-la-vache-folle/#i_44057

PESTE BOVINE

  • Écrit par 
  • Joseph DOMENECH
  •  • 3 132 mots
  •  • 7 médias

La peste bovine a été une des maladies animales les plus importantes du fait des ravages qu'elle a pu entraîner dans les troupeaux de bovins. En mai et juin 2011, elle a été déclarée officiellement éliminée de la planète par, respectivement, l'Organisation mondiale de la santé animale (également connu sous son sigle O.I.E. : Office international des épizooties) et par l'Organisation des Nations u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste-bovine/#i_44057

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Papillomes de la vessie des bovins »  : […] Les papillomes de la vessie des bovins se présentent comme des proliférations siégeant sur la face interne de l'organe, entraînant des hémorragies qui provoquent une anémie progressive des animaux (hématurie essentielle des bovidés). Les néoformations évoluent souvent vers la malignité (épithéliomas) avec métastases dans les ganglions voisins. On a envisagé, sans preuve définitive, le rôle de cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_44057

UNION EUROPÉENNE - Politique agricole commune

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 259 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La mise en place d’aides directes »  : […] Pour les oléagineux, les changements ont été plus limités que pour d'autres productions : le prix sur le marché intérieur européen correspondait déjà au cours mondial. Les paiements compensateurs jusque-là versés aux industriels assurant la trituration des graines oléagineuses ont été versés désormais directement aux agriculteurs eux-mêmes. Mais, à la demande des États-Unis, les Européens ont dû […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-politique-agricole-commune/#i_44057

VIROSES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jacqueline VIRAT
  •  • 2 576 mots

Dans le chapitre « Viroses bovines »  : […] Les viroses bovines ont été longtemps dominées par la fièvre aphteuse et la peste bovine. Un rotavirus, identique en sa structure immunologique à celui de l'homme, provoque chez le veau des affections diarrhéiques. La fièvre aphteuse est une maladie éruptive rarement mortelle, mais dont les conséquences économiques sont graves. Elle est provoquée par un rhinovirus. En France, la vaccination est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroses-animales/#i_44057

YANG XIANGZHONG (1959-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Le biologiste américain Xiangzhong Yang, d'origine chinoise, fut l'un des pionniers de la recherche sur le clonage. Né le 31 juillet 1959 à Weixian, à quelque 500 kilomètres au sud de la capitale chinoise, dans la province du Hebei, Yang Xiangzhong est issu d'une famille modeste. Après la révolution culturelle, il rejoint Pékin en 1977. L'année suivante, il entre à l'université agraire de cette v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yang-xiangzhong/#i_44057

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « BOVINS DOMESTIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bovins-domestiques/