ANGOLA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Angola : carte physique

Angola : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Angola : drapeau

Angola : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Angola : milieux et ressources naturelles

Angola : milieux et ressources naturelles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Jonas Savimbi, 1976

Jonas Savimbi, 1976
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique d'Angola (AO)
Chef de l'État et du gouvernementJoão Lourenço (depuis le 26 septembre 2017)
CapitaleLuanda
Langue officielleportugais
Unité monétairekwanza (AOA)
Population29 234 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)1 246 700

L'Angola depuis l'indépendance

Une guerre civile internationalisée

La guerre d'indépendance se transforme donc rapidement en une guerre civile internationalisée, tributaire d'une logique de guerre froide, mais surtout nourrie par les profondes divisions sociales et historiques entre les trois mouvements nationalistes. Rapidement abandonné par ses alliés zaïrois, le F.N.L.A. disparaît pratiquement de la scène politico-militaire angolaise. La guerre se réduit à un affrontement entre le M.P.L.A. et l'U.N.I.T.A., et leurs alliés respectifs, c'est-à-dire Cuba et U.R.S.S. pour le premier, États-Unis et Afrique du Sud pour le second.

Le M.P.L.A., alliance complexe et fragile entre différents groupes sociaux angolais, ne sort pas indemne des années de lutte nationaliste, même si c'est à son président Agostinho Neto qu'échoit le pouvoir dès l'indépendance. Le 27 mai 1977, Nito Alves, à la tête d'une branche dissidente du M.L.P.A., tente de prendre le pouvoir. Son coup d'État échoue et une sanglante répression s'abat sur tous les dissidents potentiels et déclarés au président Neto, dont le pouvoir sort renforcé. En décembre de la même année, le M.P.L.A. devient officiellement M.P.L.A.-Parti du travail (M.P.L.A.-P.T.), et Neto instaure un régime de parti unique à la soviétique. Deux ans plus tard, en 1979, il meurt à Moscou et est remplacé par José Eduardo Dos Santos.

Président jeune, sans grande expérience du pouvoir et sans réel poids face aux ténors du parti, Dos Santos parvient toutefois à renforcer peu à peu son autorité, puis à concentrer entre ses mains et celles de sa garde rapprochée tous les leviers importants du pouvoir angolais. Il s'appuie, pour cela, sur les immenses ressources pétrolières, dont l'exploitation en off-shore ne souffre que très peu de la guerre. Dans les années 1980, le M.P.L.A.-P.T. et l'élite dirigeante de Luanda se transforment en une nomenklatura profitant de l'argent du pétrole et du vaste réseau clientélist [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • : docteur en science politique, Institut d'études politiques de Paris, chercheur, Fondation suisse pour la paix, Berne

Classification


Autres références

«  ANGOLA  » est également traité dans :

ANGOLA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/angola/#i_30897

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Des séquelles du passé à l'explosion démographique »  : […] La longue éclipse de l'Afrique dans l'histoire mondiale est évidemment à mettre en relation avec la traite des esclaves qui a entravé la croissance du continent tout en entraînant une large dissémination des populations noires dans le Nouveau Monde. La question de l'esclavage et de la traite fait toujours l'objet de controverses, malgré les avancées de la recherche historique ; elle est devenue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_30897

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique australe »  : […] Après la chute de l'empire portugais en Afrique, il ne subsistait de la domination coloniale européenne que des vestiges : la Rhodésie du Sud, le Sud-Ouest africain, dont les jours étaient comptés, même si le processus pouvait être long. La Rhodésie du Sud offre la particularité d'avoir été le seul exemple, au cours des décolonisations, de résistance coloniale organisée par les colons eux-mêmes. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_30897

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures africaines de langue portugaise »  : […] Bien que nées dans la seconde moitié du xix e  siècle, les littératures des anciennes colonies portugaises d'Afrique ne s'affirment qu'à partir de 1936 avec, dans les îles du Cap-Vert, la création de la revue Claridade – où sont publiés notamment quelques chapitres du roman Chiquinho (1947), de Baltasa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_30897

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La présidence de Pascal Lissouba et sa chute »  : […] Sassou Nguesso et ses amis, s'estimant insuffisamment servis dans le partage des postes du nouveau gouvernement, décident de rompre l'alliance nouvellement conclue et se rapprochent de Bernard Kolelas et du reste de l'opposition pour censurer, le 3 octobre 1992, l'équipe qui vient d'être formée par Bongho-Nouarra. Pascal Lissouba, s'appuyant sur une disposition ambiguë de la Constitution, réplique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_30897

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation portugaise en Afrique »  : […] Les Portugais avaient développé très tôt en Afrique le mythe selon lequel leurs colonies étaient soit des provinces d'outre-mer (ainsi les dix îles du Cap-Vert ou la Guinée-Bissau), soit des nations portugaises constituées par les colons et une minorité d'Africains « assimilés ». Mais la réalité, en Angola et au Mozambique, était celle d'un colonialisme économique sous-développé et d'une dominati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decolonisation/#i_30897

DOS SANTOS JOSÉ EDUARDO (1942- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 719 mots

Homme politique angolais, président de 1979 à 2017. Né le 28 août 1942 à Luanda, José Eduardo Dos Santos rejoint, en 1961, depuis Brazzaville (Congo) où il s'est exilé, le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) qui lutte pour l'indépendance de cette colonie portugaise. Deux ans plus tard, il est choisi par le MPLA pour faire des études à Moscou, où il reçoit une formation d'ingénieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-eduardo-dos-santos/#i_30897

EST-OUEST RELATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques HUNTZINGER, 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'ère de la guerre fraîche (1973-1980) »  : […] La guerre du Kippour d'octobre 1973 révèle, quelques mois après la signature de l'accord de Washington sur la prévention des conflits et le contrôle commun des crises, toute la fragilité des nouvelles relations américano-soviétiques. Le conflit est, certes, l'occasion d'une concertation des deux puissances pour limiter ou stopper les hostilités, mais il crée un choc dans l'administration américai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-est-ouest/#i_30897

LUANDA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 441 mots
  •  • 1 média

Capitale de l'Angola, anciennement São Paulo de Loanda, ou Loanda, Luanda fut fondée en 1575 comme point d'appui côtier protégeant la piste qui mène vers le bassin du Congo ; elle est la plus ancienne agglomération d'origine européenne en Afrique tropicale. Ce fut d'abord un comptoir fortifié (fort de São Miguel), puis un port d'embarquement des esclaves. L'essor économique et démographique de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luanda/#i_30897

NAMIBIE

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Reginald H. GREEN
  • , Universalis
  •  • 7 131 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Dix années de confrontation et de stagnation (1978-1988) »  : […] En septembre 1978, le Conseil de sécurité adoptait par 12 voix contre zéro et 2 abstentions (Tchécoslovaquie et U.R.S.S.) sa désormais célèbre résolution 435 qui devait normalement ouvrir le processus de l'indépendance de la Namibie. Cette résolution donnait en effet la base juridique indispensable au plan présenté par le secrétaire général de l'O.N.U. Jamais depuis 1967, date de la révocation du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namibie/#i_30897

NETO AGOSTINHO (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Alfredo MARGARIDO
  •  • 1 327 mots

Premier président de l'Angola indépendant, Agostinho Neto est né dans le petit village de Chachicane, à environ 60 kilomètres de Luanda. Son père, pasteur méthodiste, appartenait déjà au groupe restreint des « assimilés ». À une époque où les élèves africains étaient très peu nombreux, Agostinho Neto a pu passer son baccalauréat au lycée de Luanda. Il travaille pendant quelques années comme infirm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agostinho-neto/#i_30897

OVAMBO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 351 mots

Installés sur la frontière de l'Angola et de la Namibie, et surtout en Namibie, les Ovambo sont 1,2 million environ au début du xxi e  siècle. Traditionnellement divisés en royaumes, ils sont gouvernés par des souverains qui possédaient également des pouvoirs religieux. Les Ovambo comptent treize sous-groupes dont les principaux sont les Ondonga, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ovambo/#i_30897

OVIMBUNDU ou MBUNDU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 693 mots

Originaires du sud-ouest du Congo, les Ovimbundu (ou Mbundu) sont connus dès le milieu du xvii e  siècle ; leurs principaux royaumes sont ceux de Ndulu, de Mbailundu, de Bihé, de Wanbu, de Ciyaka, de Ngalangi et de Kakonda, chacun étant divisé en districts, eux-mêmes subdivisés en villages. Le royaume de Mbailundu, par exemple, comptait, vers 1850 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ovimbundu-mbundu/#i_30897

PÉTROLE - Géographie du pétrole

  • Écrit par 
  • Christophe BÉLORGEOT
  •  • 5 062 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Afrique »  : […] Jusqu'à la fin des années 1960, le continent africain n'a fourni qu'une part infime de la production mondiale de pétrole. En l'espace d'une décennie, de 1960 à 1970, il a pris une place de choix parmi les grandes régions productrices et exportatrices du globe. La fin du xx e  siècle est venue confirmer cette évolution, le golfe de Guinée faisant n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-geographie-du-petrole/#i_30897

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Littératures africaines d'expression portugaise »  : […] Bien que nées dans la seconde moitié du xix e  siècle, les littératures des anciennes colonies portugaises d'Afrique ne s'affirment qu'à partir de 1936 avec, dans les îles du Cap-Vert, la création de la revue Claridade – où sont publiés notamment quelques chapitres du roman Chiquinho , de Baltasar Lope […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_30897

RAPATRIÉS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 8 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Portugal »  : […] C'est à ce moment qu'eut lieu le grand drame des retornados portugais. Le Portugal a connu des vagues très inégales de retour. L'occupation de Goa par les Indiens en décembre 1961 entraîna la double expulsion des Indiens du Mozambique, en juin 1962, et des Portugais de l'enclave. Ceux-ci étaient beaucoup moins nombreux que ceux-là ; moins de 4 500 Européens et métis contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapatries/#i_30897

SAVIMBI JONAS (1934-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 155 mots

Homme politique angolais. Étudiant à Lisbonne à la fin des années 1950, Jonas Savimbi rencontre le communiste Agostinho Neto, cofondateur du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (M.P.L.A.), mais adhère au Front de libération nationale de l'Angola (F.L.N.A.) de Holden Roberto, avant de créer lui-même, en 1966, l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola (U.N.I.T.A.). Lorsque l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonas-savimbi/#i_30897

ZAMBÈZE

  • Écrit par 
  • Nic J. MONEY, 
  • Arthur N. L. WINA
  •  • 2 558 mots
  •  • 3 médias

Fleuve du centre de l'Afrique australe, le Zambèze forme, avec ses affluents, le quatrième bassin hydrographique du continent, soit environ 1 250 000 kilomètres carrés. Depuis sa source dans les plateaux qui s'étendent aux confins de la République démocratique du Congo, de la Zambie et de l'Angola, il parcourt près de 2 660 kilomètres avant de se jeter dans l'océan Indien. Le Zambèze (qui signifie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zambeze/#i_30897

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GERVAIS-LAMBONY, Didier PÉCLARD, « ANGOLA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/angola/