Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BARCELONE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1992] Chronologie

31 juillet

Le fleurettiste français Philippe Omnès (trente-deux ans) bat l'Ukrainien Sergueï Goloubitski (CEI) dans l'assaut décisif (5 touches à 2) et est sacré champion olympique.

Dernières finales de natation. L'Australien Kieren Perkins (dix-neuf ans) améliore le record du monde du 1 500 mètres de près de 5 secondes : 14 min 43,48 s. Le Hongrois Tamás Darnyi s'adjuge le 200 mètres quatre nages. Krisztina Egerszegi remporte le 200 mètres dos (2 min 7,06 s), loin devant l'Allemande Dagmar Hase (2 min 9,46 s). La Chinoise Yang Wenyi (Chine) gagne le 50 mètres nage libre (24,79 s, record du monde), devant sa compatriote Zhuang Yong (25,08 s).

Cyclisme sur piste : Jens Fiedler (Allemagne) remporte la compétition de vitesse en dominant en finale Gary Neiwand (Australie) ; les Allemands s'adjugent la poursuite par équipes en battant le record olympique (4 min 8,791 s).

Au Palau Sant Jordi, le Biélorusse Vitaly Scherbo remporte le concours général de gymnastique, devant deux autres représentants de la CEI, Grigory Misutin et Valery Belenky.

En athlétisme, la première médaille d'or est pour un Barcelonais : le marcheur Daniel Plaza souffre sous la chaleur dans la rude montée de Montjuic, mais il pénètre dans le stade en vainqueur du 20 kilomètres. Curieux podium au lancer du poids masculin : on y trouve trois lanceurs qui auraient sans nul doute dû se voir suspendus pour dopage ; Mike Stulce (États-Unis), qui réussit son meilleur jet de l'année (21,70 m), n'en est pas moins champion olympique...

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi