Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BARCELONE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1992] Chronologie

8-9 août

Privés de Jeux en 1984 et en 1988 par Fidel Castro, les boxeurs cubains confirment qu'ils demeurent les meilleurs : ils remportent sept des douze titres, ajoutant deux médailles d'argent. Chez les lourds, Felix Savón (vingt-cinq ans), très net vainqueur du Nigérian David Izonritei en finale (14 points à 1), fait apprécier son style. Chez les légers, le jeune chicano Oscar de la Hoya (dix-neuf ans) apporte aux États-Unis leur unique médaille d'or dans cette discipline en battant en finale le champion du monde en titre, l'Allemand Marco Rudolph (7 points à 2), ébranlé par un crochet du gauche ; il émeut le public en dédiant, drapeau américain dans une main, drapeau mexicain dans l'autre, son titre à sa mère décédée d'un cancer.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi