Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BARCELONE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1992] Chronologie

9 août

Le cavalier allemand Ludger Beerbaum, grâce à deux parcours sans faute, remporte la compétition de saut d'obstacles.

Les marathoniens s'élancent à 18 h 30, par une forte chaleur malgré la nuit tombante. Deux hommes, le jeune Sud-Coréen inconnu Hwang Young-cho (vingt-deux ans) et le Japonais Koichi Morishita, un champion confirmé de vingt-cinq ans, se présentent en tête au pied de la colline de Montjuic. Hwang Young-cho produit une violente accélération, qui lui permet de décrocher Morishita et de remporter l'épreuve, avec 22 secondes d'avance sur le Japonais. Mais, victime d'une grave défaillance après l'arrivée, il doit être évacué sur une civière.

La cérémonie de clôture rassemble quelque dix mille sportifs qui se laissent entraîner par le rythme d'une rumba ; un magnifique feu d'artifice est tiré. Pasqual Maragall, dans son discours, regrette que les armes ne se soient pas tues en Bosnie-Herzégovine... Pourtant, pour la première fois dans l'histoire des Jeux modernes, le CIO avait demandé, dans un courrier envoyé aux organisations internationales et aux États, que la trêve olympique soit observée, « pendant la période allant du septième jour précédant l'ouverture des jeux Olympiques au septième jour suivant la clôture des Jeux ».

— Pierre LAGRUE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi