Biophysique


ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 091 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Biomécanique articulaire »  : […] Les diarthroses représentent le type le plus complexe d'articulations, ce qui cadre bien avec leurs capacités fonctionnelles très élaborées. Elles possèdent en commun toute une série de structures comparables (extrémités osseuses, cartilages, membrane synoviale, ligaments, etc.), agencées, comme il a été dit plus haut, de façon fort diverse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/articulations/2-biomecanique-articulaire/

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 850 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Physiologie de la cochlée »  : […] Le fonctionnement de la cochlée a été conçu par von Bekesy comme comportant un phénomène mécanique entraînant un phénomène bioélectrique à l'origine du message sensoriel. Progressivement, les insuffisances de cette conception sont devenues de plus en plus évidentes et ont conduit à la conception d'un mécanisme amplificateur actif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/3-physiologie-de-la-cochlee/

BIOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude Michel GARY-BOBO
  •  • 6 423 mots

La biophysique a pour but l'étude des structures dont l'ensemble hiérarchisé constitue la matière vivante ainsi que les phénomènes et mécanismes physiques par lesquels ces structures manifestent leur fonctionnalité. Sous ce nom de biophysique – qu'elles ont pris après la Seconde Guerre mondiale –, les recherches physiques en biologie contribuent, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biophysique/#i_0

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 309 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les caractéristiques fonctionnelles des canaux ioniques »  : […] Classiquement, la conductance (inverse de la résistance), caractéristique de la population de canaux ouverts à un instant donné dans la membrane d'une cellule, est donnée par la loi d'Ohm. Celle-ci permet de représenter l'intensité d'un courant I, c'est-à-dire le nombre de charges traversant la membrane par unité de temps, comme le produit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/2-les-caracteristiques-fonctionnelles-des-canaux-ioniques/

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT
  • , Universalis
  •  • 17 050 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'écoulement du sang dans le réseau circulatoire »  : […] Du point de vue physiologique, on divise l'appareil circulatoire en deux grands systèmes. Le système à haute pression qui comprend le ventricule gauche en systole et le système artériel. La pression y est d'origine dynamique, sa capacité est relativement faible, d'environ 700 ml, et il est peu extensible. Son rôle de distribution est rendu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-appareil-circulatoire-humain/3-l-ecoulement-du-sang-dans-le-reseau-circulatoire/

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 540 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Circulation dans les vaisseaux »  : […] La compréhension de la circulation dans les vaisseaux s'appuie sur les principes généraux de l'hydrodynamique des fluides en mouvement dans les structures tubulaires. Si ces principes sont utiles, leur application est cependant limitée en raison des propriétés mécaniques particulières des parois vasculaires et des propriétés rhéologiques des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-les-systemes-circulatoires-des-animaux/2-circulation-dans-les-vaisseaux/

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 992 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La conduction de l'influx nerveux »  : […] Dès 1850, H. von Helmholtz avait mesuré indirectement une vitesse d'influx nerveux, en comparant les délais pour une secousse musculaire provoquée en stimulant successivement deux points, distants de quelques centimètres, du nerf qui la commandait. C'était sur le nerf sciatique d'une grenouille, et il annonça 25 mètres par seconde. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-l-influx-nerveux/3-la-conduction-de-l-influx-nerveux/

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 313 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance de la pression osmotique »  : […] Chez les êtres unicellulaires, les échanges avec le milieu externe s'effectuent directement à travers la membrane cellulaire. Chez les organismes pluricellulaires évolués, Claude Bernard avait montré qu'un « milieu intérieur » constitué par les fluides internes (sang, lymphe, liquides interstitiels) et interposé entre les cellules et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/1-importance-de-la-pression-osmotique/

OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 794 mots

Mouvement de solvant qui se produit entre deux solutions d'inégales concentrations au travers d'une membrane hémiperméable qui ne laisse passer que le solvant et non les solutés. L'osmose fut découverte par Dutrochet (1826) qui imagina un appareil (osmomètre) constitué d'un réservoir de verre, sorte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmose-et-pression-osmotique-biologie/#i_0

OTOÉMISSIONS ACOUSTIQUES

  • Écrit par 
  • Paul AVAN, 
  • Pierre BONFILS
  •  • 1 993 mots

Les otoémissions acoustiques sont des sons de faible intensité engendrés par l'oreille interne, puis transmis par la chaîne des osselets (étrier, enclume, marteau) au tympan et émis dans le conduit auditif externe, où ils peuvent être enregistrés par un microphone miniaturisé. Découvertes en 1978 par le Britannique D. T. Kemp, les otoémissions ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otoemissions-acoustiques/#i_0

PROPAGATION DE L'INFLUX NERVEUX : UN PHÉNOMÈNE IONIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON
  •  • 272 mots

Alan Hodgkin et Andrew Huxley partagèrent avec John Eccles le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1963, pour l'élucidation des mécanismes électriques responsables de la propagation des signaux nerveux. Leur travail commun, utilisant l'axone géant de calmar comme système modèle , débuta en 1939. L'ampleur des changements de potentiel survenant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagation-de-l-influx-nerveux-un-phenomene-ionique/#i_0

SANG - Écoulement

  • Écrit par 
  • Jean-François STOLTZ
  •  • 2 565 mots

Trop souvent, des résultats bien établis en mécanique des fluides classique ont été appliqués à l'hémodynamique, sans même s'assurer de la validité des hypothèses de départ. Il faut, en effet, tenir compte de trois données particulières à l'écoulement du sang : d'abord la nature du fluide, qui est une suspension concentrée de cellules possédant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-ecoulement/#i_0

SONS - Audiométrie

  • Écrit par 
  • André DIDIER
  •  • 3 385 mots
  •  • 7 médias

Il est facile de constater que la sensation sonore dépend des caractéristiques physiques des sons et des bruits. Un son trop faible n'est pas perçu. Un son trop fort provoque une gêne, voire une douleur . Il existe donc des limites d'intensité du stimulus physique hors desquelles l'écoute est impossible. Il en est de même quant à la hauteur ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-audiometrie/#i_0

SYNAPSES

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD, 
  • Patrice GUYENET, 
  • Michel HAMON, 
  • Jacques TAXI
  •  • 7 931 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Électrophysiologie »  : […] L'excitabilité du neurone par un courant électrique dépolarisant, son aptitude à engendrer et à propager des signaux électriques, ou «  potentiels d'action » (P.A.), sont les deux propriétés qui ont donné à l'électrophysiologie une place prépondérante en neurophysiologie, notamment pour approfondir le mécanisme de la transmission synaptique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synapses/2-electrophysiologie/

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 769 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contraintes biomécaniques »  : […] La viscosité et la densité de l'air sont respectivement 60 et 800 fois moins élevées que celles de l'eau. Les conséquences sur les   fonctions animales (travail respiratoire, circulation du sang) et sur les structures telles que le squelette sont évidemment très importantes. Contribution énergétique respiratoire Respirer dans l'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-vie-dans-l-eau-et-dans-l-air/3-contraintes-biomecaniques/

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Formation des images dans l'œil »  : […] L'œil est à peu près à symétrie de révolution, la direction du regard étant voisine de son axe ; une petite région de la rétine voisine de cet axe, la fovéa centralis, est particulièrement apte à la perception des détails. Les deux points principaux de l'œil sont presque confondus en un même point situé à 2 millimètres en arrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/1-formation-des-images-dans-l-oeil/

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 930 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « De la photoréception à la vision »  : […] En biologie, le terme de photorécepteur est parfois utilisé pour désigner tout dispositif susceptible de capter l'énergie lumineuse ; en ce sens, les chloroplastes des végétaux ou les chromatophores des bactéries sont des photorécepteurs. Dans une acception plus restreinte, on désigne comme photoréceptrices les structures dont la fonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/1-de-la-photoreception-a-la-vision/

VOL ANIMAL

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 8 278 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le carcan des lois physiques »  : […] Qu'il soit animal, végétal ou produit par l'homme, tout « système volant » doit nécessairement répondre à un certain nombre de conditions, qui ne sont elles-mêmes que la conséquence, et l'expression, des lois physiques. La fonction du vol implique donc, pour sa réalisation, l'acquisition de structures très particulières, dont l'apparente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vol-animal/2-le-carcan-des-lois-physiques/

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 409 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Bioélectrogenèse »  : […] Manifestations électriques de la vie Le métabolisme , c'est-à-dire l'activité chimique incessante qui caractérise l'état vivant dans chaque tissu, dans chaque cellule, engendre des forces électromotrices (f.é.m.) parce qu'il existe dans chaque cellule des mécanismes physico-chimiques capables de séparer des ions de signes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/1-bioelectrogenese/

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 160 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Physiologie »  : […] Propriétés optiques L'étude des propriétés optiques de l'œil est compliquée et nécessite l'emploi des méthodes statistiques. On étudie un œil théorique, moyenne des sujets normaux, faite sur le vivant (à cause des déformations cadavériques). Les milieux franchis par la lumière, avant d'atteindre la rétine, sont, dans l'ordre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/2-physiologie/


Affichage 

Genou

Genou

dessin

Coupe frontale de l'articulation du genou droit. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Électrorétinogramme

Électrorétinogramme

graphique

Schéma de l'E.R.G. en lumière rouge orangé d'un œil adapté à l'obscurité depuis environ 12 minutes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Optique oculaire humaine

Optique oculaire humaine

dessin

Caractères optiques de l'œil normal (en haut) et propagation des rayons lumineux (en bas). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone moteur de la moelle

Neurone moteur de la moelle

dessin

Schéma de deux types de neurones empalés par une micro-électrode (m). Ils illustrent les types courants de contacts dans les organisations polysynaptiques. A gauche, soma d'un motoneurone de la moelle revêtu de boutons synaptiques, terminaisons de liaisons directes (1) ou indirectes (2 à... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels de plaque motrice

Potentiels de plaque motrice

graphique

Potentiels de plaque motrice (P.P.M.) recueillis sur une seule fibre musculaire pendant la stimulation de son rameau nerveux : avant (a) et au cours d'une curarisation progressive (b et c) qui bloque l'action excitatrice de l'acétylcholine (d'après S. Kuffler, 1942). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels lents

Potentiels lents

graphique

Potentiels lents (P.R.D.) captés sur un filet de racine dorsale de moelle. Ils reflètent les activités synaptiques centrales produites par un, puis plusieurs (sommation) influx élémentaires naturels provenant d'une légère piqûre de la peau d'une grenouille (cliché original de A. Fessard et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

graphique

Potentiels postsynaptiques intracellulaires d'un neurone moteur, précédés (flèches) par les P.A. afférents captés, très déformés, par l'électrode intracellulaire. En haut : à gauche, effet dépolarisant ; à droite, effet hyperpolarisant. En bas : à gauche, la stimulation, plus... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Animaux sans appareil circulatoire différencié

Animaux sans appareil circulatoire différencié

dessin

Exemple d'animaux dépourvus d'appareil circulatoire différencié. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sélectivité fréquentielle

Sélectivité fréquentielle

dessin

Courbe d'abord établie pour une cellule du colliculus inférieur chez le chat. Les zones vertes représentent les zones d'excitation de la cellule en réponse à une stimulation de fréquence f et les autres zones caractérisent les zones d'inhibition modérée, partielle ou totale. Des courbes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cochlée

Cochlée

dessin

En a, coupe de la cochlée suivant l'axe (modiolus). En b, coupe transversale du tube cochléaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vibrations de la membrane basilaire et réponse nerveuse

Vibrations de la membrane basilaire et réponse nerveuse

graphique

En vert, réponse mécanique de la membrane basilaire : niveau de pression acoustique (en dB, par référence à 2.10-5 pascal) que l'on doit exercer sur le tympan pour produire, en un point de la base de la cochlée (chez le chat), une amplitude de vibration de la membrane basilaire de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Électrocochléogramme

Électrocochléogramme

graphique

L'électrocochléogramme (ECG) est un potentiel d'action composite obtenu chez l'homme en réponse à une stimulation (St) brève (inférieure à 2 ms) de 6 kHz. L'ECG est la somme de trois composantes : le potentiel de sommation (S), le potentiel microphonique (M) et les potentiels d'action... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tonotopie cochléaire

Tonotopie cochléaire

dessin

Localisation des maxima de déplacement de la membrane basilaire pour des sons purs dont la fréquence est portée sur le schéma (cochlée humaine). D'après Stuhlman. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transduction du signal sonore

Transduction du signal sonore

dessin

Le canal de transduction laisse passer des ions lorsque l'inclinaison des cellules accolées a détendu le ressort qui les relie. Ensuite, un glissement des structures canalaires sous l'action du ressort expliquerait l'adaptation en refermant l'orifice du canal (d'après Lenzi et Roberts). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiel de récepteur d'une cellule du canal cochléaire

Potentiel de récepteur d'une cellule du canal cochléaire

graphique

Potentiel de récepteur intracellulaire d'une cellule ciliée interne du tour basal de la cochlée du cobaye. A-D : en réponse à un son de 300 Hz à différents niveaux d'intensité (indiqués sur les tracés). E : en réponse à un son de 3 000 Hz. F : relation entre la pression au tympan... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Liquides cochléaires et électrophysiologie

Liquides cochléaires et électrophysiologie

dessin

Concentrations de Na+ et de K+ (en mmoles par litre) dans les divers compartiments cochléaires et potentiels permanents mesurés par rapport au plasma de la strie vasculaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mécanique cochléaire

Mécanique cochléaire

dessin

En a, sur la cochlée déroulée, effet d'une vibration de fréquence élevée, représentée au moment où la plaque de l'étrier s'enfonce dans la fenêtre ovale. En b, figuration très amplifiée, pour une fréquence de stimulation de 200 Hz, de 4 positions successives (1, 2, 3, 4) de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aspects caractéristiques

Aspects caractéristiques

graphique

Trois aspects caractéristiques dissociés de l'état électrique instantané d'une fibre nerveuse (représentée par un demi-cylindre) en train de propager l'influx : flux de courant, onde de potentiel, charges membranaires. Le trait tireté dans les figures du haut et du bas indique l'endroit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mammifère : impulsions nerveuses

Mammifère : impulsions nerveuses

graphique

Enregistrements intracellulaires d'impulsions nerveuses dans deus régions activées d'un cerveau de Mammifère : (a) : pacemaker du type « à relaxation » (D. Albe-Fessard, 1970) et (b) : pacemaker du type « à ondes lentes » (Lux et Klee, 1963). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Excitation synaptique

Excitation synaptique

graphique

Diagramme figurant une micro-électrode de verre pénétrant dans une cellule nerveuse (1→ 2) et démasquant ainsi le potentiel de repos (PR). Un potentiel d'action (PA), engendré par une stimulation S, apparaît après une conduction, soit antidromique (3), soit orthodromique (4).La stimulation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Expérience de Huxley et Stämpfli

Expérience de Huxley et Stämpfli

dessin

L'axone isolé, dont on a figuré les manchons de myéline, ne conduit plus l'influx provoqué par le stimulateur S lorsque le pont conducteur amovible P est enlevé : aucun potentiel d'action n'est détecté par l'oscillographe relié à l'amplificateur A (expérience de Huxley et Stämpfli,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels d'actions globaux

Potentiels d'actions globaux

graphique

Potentiels d'action globaux recueillis sur une racine dorsale de la moelle d'un chat à 5 cm du point de stimulation. A gauche : nerf d'origine musculaire, stimulation faible, seules les fibres du groupe I ont été excitées. A droite : nerf complexe, stimulation forte, dissociation des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiel d'action

Potentiel d'action

dessin

Pour recueillir le potentiel d'action d'un nerf ou d'un axone isolé : dispositif d'électrodes stimulatrices (s1, s2) et de dérivation (d1, d2), v, voltage appliqué. En haut, d2 est sur une région rendue... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibre de calmar : variation de potentiel

Fibre de calmar : variation de potentiel

graphique

La variation de potentiel ▵V est imposée à l'axone (fibre géante de calmar) dans un sens qui devrait faire sortir le courant. Cependant celui-ci, I, commence par entrer (courbe du bas). Cet effet paradoxal disparaît lorsque le milieu extracellulaire est privé d'ions Na+. Le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mollusque : impulsions nerveuses

Mollusque : impulsions nerveuses

graphique

Impulsions nerveuses provenant d'un neurone ganglionnaire de Mollusque (Aplysia) et captées à l'intérieur de la cellule.a et b : même neurone, mais en b l'électrode est proche du pacemaker ; on observe une oscillation de relaxation. c : oscillations de type sinusoïdal au voisinage du... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Séquences d'impulsions

Séquences d'impulsions

dessin

Deux séquences d'impulsions nerveuses provenant du même neurone de l'écorce cérébrale et ceptées extérieurement à la cellule. En haut, exemple d'activité spontanée. En bas, exemple d'une modulation de cadence, imputable à l'intervention d'une excitation sensorielle passagère (trait... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Amplitude du récepteur et intensité stimulatrice

Amplitude du récepteur et intensité stimulatrice

graphique

Évolution de l'amplitude du potentiel de récepteur y = VIVmax en fonction du logarithme de l'intensité stimulatrice. Les points expérimentaux concernent 10 mesures. Le 0 de l'échelle Ig I correspond à 8,5 x 106 quantas absorbés (d'après : Baylor et Fuortes, 1970, modifié). On... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fréquence des potentiels d'action et intensité de la stimulation

Fréquence des potentiels d'action et intensité de la stimulation

graphique

Relation entre la fréquence (f) des potentiels d'action et le logarithme de l'intensité relative de la stimulation lumineuse (d'après : Hartline et Graham, 1932). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réponse unitaire avec potentiel générateur et potentiels d'action (œil de Limulus)

Réponse unitaire avec potentiel générateur et potentiels d'action (œil de Limulus)

graphique

Réponse unitaire avec potentiel générateur et potentiels d'action (œil de Limulus). L'intensité relative de la stimulation lumineuse est indiquée pour chaque trace (d'après Fuortes, 1959). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Limites de résolution et diamètre de la pupille

Limites de résolution et diamètre de la pupille

graphique

Limites de résolution s sur mires de Foucault, en fonction du diamètre utile de la pupille ω pour deux valeurs de la luminance et trois valeurs du contraste C (d'après A. Arnulf). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vision nocturne : adaptation

Vision nocturne : adaptation

graphique

Exemple d'adaptation à la vision nocturne : seuil de luminance L (plus petite lumière visible) en fonction du temps t passé dans l'obscurité. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contraste : sensibilité de l'œil

Contraste : sensibilité de l'œil

graphique

Courbe de sensibilité au contraste de l'œil pour différentes luminances (d'après Van Meeteren et Vos). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Diamètres pupillaires

Diamètres pupillaires

graphique

Variations du diamètre pupillaire ω pour l'œil moyen, en fonction de la luminance L du champ observé, un seul œil ouvert (a) ; les deux yeux ouverts (b). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vision binoculaire

Vision binoculaire

dessin

Vision binoculaire (angle de convergence f et dédoublements d'images). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Astigmatisme mixte

Astigmatisme mixte

dessin

Exemple de dédoublement du remotum (astigmatisme mixte). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Limites de résolution et luminance

Limites de résolution et luminance

graphique

Limites de résolution s sur mires de Foucault en fonction de la luminance L pour trois valeurs du contraste C (coordonnées logarithmiques). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Luminance : seuil de contraste

Luminance : seuil de contraste

graphique

Seuil de contraste C en fonction de la luminance L (coordonnées logarithmiques), lors de l'observation d'un disque d'angle apparent a (indiqué sur chaque courbe). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Astigmatismes oculaires

Astigmatismes oculaires

dessin

Cas divers d'astigmatisme oculaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Volumes d'air respirés par la truite et par la tortue

Volumes d'air respirés par la truite et par la tortue

graphique

L'air contenant beaucoup plus d'oxygène à l'état gazeux que l'eau à l'état dissous, le volume d'air respiré par la tortue est bien inférieur au volume d'eau respiré par la truite. Il s'ensuit que la concentration (ou la pression partielle) de gaz carbonique est beaucoup plus forte dans le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système de soutien de différents animaux selon le poids

Système de soutien de différents animaux selon le poids

graphique

Pourcentage pondéral du système de soutien chez différents animaux en fonction de leur poids total. Pour les Vertébrés (lamproies, poissons osseux, oiseaux et mammifères), il s'agit du squelette dans le sens ordinaire. Pour les Invertébrés (escargots et araignées), il s'agit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Respiration chez un animal aquatique et chez l'homme

Respiration chez un animal aquatique et chez l'homme

dessin

Variation comparée des tensions d'oxygène et de dioxyde de carbone au cours de la respiration, chez un animal à vie aquatique et chez l'homme, lors de la ventilation pulmonaire (en millimètres de mercure). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Appareil circulatoire humain

Appareil circulatoire humain

dessin

Schéma de l'appareil circulatoire humain. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pressions et volume ventriculaires gauches

Pressions et volume ventriculaires gauches

graphique

Variations des pressions et du volume ventriculaires gauches comparées aux courbes de pression aortique et auriculaire gauches. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Différent types de vaisseaux

Différent types de vaisseaux

dessin

Les vaisseaux sanguins sont des tubes qui transportent le sang dans tout l'organisme. On distingue généralement les veines qui transportent le sang des organes vers le cœur et les artères, du cœur vers les organes. Là, un échange a lieu entre l'oxygène qui est transféré vers les organes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Limites de la circulation pulmonaire

Limites de la circulation pulmonaire

dessin

Limites théoriques et réelles de la circulation pulmonaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tissu nodal

Tissu nodal

dessin

Situation schématique des éléments du tissu nodal sur un cœur dont on aurait enlevé la paroi antérodroite, ouvrant ainsi les cavités droites. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vitesse du courant circulatoire

Vitesse du courant circulatoire

graphique

Vitesse du courant circulatoire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réseau capillaire

Réseau capillaire

dessin

Schéma d'un réseau capillaire avec son canal préférentiel. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Échanges d'eau entre plasma et liquides interstitiels

Échanges d'eau entre plasma et liquides interstitiels

dessin

Sens des échanges d'eau entre le plasma et les liquides interstitiels, en fonction de la pression hydrostatique dans les capillaires. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Révolution cardiaque

Révolution cardiaque

dessin

Les différents stades de la révolution cardiaque normale et les variations successives des pressions en présence. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variation des pressions

Variation des pressions

graphique

Variations des pressions dans le système circulatoire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Régulation nerveuse de la circulation sanguine

Régulation nerveuse de la circulation sanguine

dessin

Régulation nerveuse de la circulation sanguine… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conductance sodique et potassique

Conductance sodique et potassique

dessin

Courbes des variations de conductance sodique et potassique (en siemens S) qui déterminent la genèse et la forme du potentiel d'action. La portion notée e est due à une dépolarisation passive (électrotonus) provoquée par l'activité du segment voisin (d'après Hodgkin et Huxley, 1952,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conductance intermembranaire et cellules polarisés

Conductance intermembranaire et cellules polarisés

dessin

À droite, circuits électriques simulant les accroissements de la conductance intramembranaire (sodique puis potassique) qui sont à la base du P.A. (l'accroissement transitoire de conductance est grossièrement imité par une manœuvre d'interrupteur qui fait passer résistances de l'infini à... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Torpille (poisson électrique)

Torpille (poisson électrique)

dessin

Coupe transversale d'une torpille au niveau des lobes électriques, centres bulbaires de la commande nerveuse des organes électriques.À droite, des électroplaques schématisées en détail avec leur polarisation au repos (en bas) et en activité (en haut). Les points noirs figurent les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bâtonnet de Crapaud : réponse d'un segment externe

Bâtonnet de Crapaud : réponse d'un segment externe

graphique

Réponses du segment externe d'un bâtonnet (de Crapaud) à une série de 40 flashes consécutifs (indiqués par les points) de très faible intensité et de longueur d'onde 500 nm. Intervalle entre les flashes : 8 s. La polarité a été inversée pour faciliter la lecture (d'après Baylor,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réponse d'un bâtonnet et d'un cône à un flash lumineux

Réponse d'un bâtonnet et d'un cône à un flash lumineux

graphique

Réponse d'un bâtonnet (B) et d'un cône (C) de Macaque à un flash lumineux (donné au temps 0). La polarité a été inversée pour faciliter la lecture. Abscisses : temps en secondes ; ordonnées : courant en picoampères (redessiné d'après Nunn et Baylor [B] et Nunn, Schnapf et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Carpe : types de cône

Carpe : types de cône

graphique

Les trois types de cônes chez la Carpe. Réponses à des flashes d'égal flux quantique dont la longueur d'onde varie, de 20 en 20 nm, de 400 à 740 nm ; B, bleu ; V, vert ; R, rouge (d'après Tomita). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rhodopsine : courbe d'absorption spectrale

Rhodopsine : courbe d'absorption spectrale

graphique

Courbe d'absorption spectrale (densité) de la rhodopsine (d'après Wald). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellule photoréceptrice de Balanus

Cellule photoréceptrice de Balanus

graphique

Potentiel de récepteur d'une cellule photoréceptrice de Balanus : a, stimulation lumineuse faible (50 lux) ; b, stimulation plus intense (20 000 lux). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rétine humaine : courbes de densité spectrale

Rétine humaine : courbes de densité spectrale

graphique

Courbes de densité spectrale des quatre photorécepteurs de la rétine humaine. Carrés : cônes « bleus » ; triangles : cônes « verts » ; cercles : cônes « rouges » ; cercles pleins : bâtonnets. Avec l'échelle d'abscisses utilisée (?1/4), les quatre courbes sont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cône de Tortue : récepteur

Cône de Tortue : récepteur

graphique

Potentiels de récepteur du cône de Tortue obtenus en réponse à quatre stimulations lumineuses (position du flash indiquée par la flèche), dont les intensités relatives sont indiquées sur les tracés. En ordonnées, la valeur du potentiel de membrane (d'après Baylor et Fuortes). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensibilité différentielle de fréquence

Sensibilité différentielle de fréquence

graphique

Sensibilité différentielle de fréquence du système auditif humain. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Courbes isosoniques

Courbes isosoniques

graphique

Courbes isosoniques normalisées. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Niveaux sonores: phones

Niveaux sonores: phones

graphique

Relation entre les niveaux sones/phones (recommandation ISO R. 131. 1959). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme

graphique

Courbes du seuil d'audition et du seuil intolérable du système auditif humain. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensibilité différentielle d'intensité

Sensibilité différentielle d'intensité

graphique

Sensibilité différentielle d'intensité du système auditif humain. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensation sonore et durée de l'excitation

Sensation sonore et durée de l'excitation

graphique

Variation de la sensation sonore avec la durée de l'excitation. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relations courant-potentiel, et relations potentiel-conductance

Relations courant-potentiel, et relations potentiel-conductance

graphique

En a, relation courant-potentiel linéaire, pour un canal dont la conductance reste constante. Le point où la courbe coupe l'axe des ordonnées correspond au potentiel d'équilibre de l'ion, c'est-à-dire à la valeur de potentiel membranaire où aucun mouvement ionique n'est observé. En b,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires

dessin

Ce schéma réunit la Na/K ATPase, qui crée un déséquilibre de concentration en ions Na+ et K+ de part et d'autre de la membrane, un transporteur, l'échangeur Na+/H+, qui utilise le gradient de sodium pour expulser les ions H+ du cytoplasme, et un canal potassique intervenant dans le maintien... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Canaux et transporteurs membranaires

Canaux et transporteurs membranaires

dessin

Circuit électrique symbolisant la membrane cellulaire. L'action intégrée des canaux et transporteurs membranaires peut être analysée à partir de ce modèle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Modélisation du canal KcsA

Modélisation du canal KcsA

dessin

En a, représentation en coupe du canal KcsA. Seuls les deux monomères (à gauche et à droite) présents dans le plan de la figure sont représentés, chaque trait noir correspondant à une liaison entre deux atomes. Les atomes formant le pore ionique sont représentés par de petites sphères... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Courants unitaires enregistrés en patch

Courants unitaires enregistrés en patch

graphique

Noter les différences entre les temps et les fréquences d'ouverture pour les trois types de canaux enregistrés sur la figure : exemple 1, canal à Po élevée passant beaucoup de temps à l'état ouvert ; exemple 2, canal à Po plus faible, passant beaucoup de temps à l'état fermé ; exemple... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structure d'un canal ionique

Structure d'un canal ionique

dessin

En a, représentation schématique de l'insertion d'un segment transmembranaire dans une bicouche lipidique. Noter la structure hélicale, permettant un masquage des groupements C=O et N-H, et le contact des chaînes latérales hydrophobes, R avec les lipides membranaires. En b, représentation… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conformations ouvertes et fermées. Des canaux membranaires

Conformations ouvertes et fermées. Des canaux membranaires

dessin

Événements d'ouverture-fermeture, en haut, et basculement du canal, en bas. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Genou

Genou
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électrorétinogramme

Électrorétinogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Optique oculaire humaine

Optique oculaire humaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone moteur de la moelle

Neurone moteur de la moelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiels de plaque motrice

Potentiels de plaque motrice
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Potentiels lents

Potentiels lents
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

Potentiels postsynaptiques intracellulaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Animaux sans appareil circulatoire différencié

Animaux sans appareil circulatoire différencié
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sélectivité fréquentielle

Sélectivité fréquentielle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cochlée

Cochlée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vibrations de la membrane basilaire et réponse nerveuse

Vibrations de la membrane basilaire et réponse nerveuse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Électrocochléogramme

Électrocochléogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Tonotopie cochléaire

Tonotopie cochléaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Transduction du signal sonore

Transduction du signal sonore
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiel de récepteur d'une cellule du canal cochléaire

Potentiel de récepteur d'une cellule du canal cochléaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Liquides cochléaires et électrophysiologie

Liquides cochléaires et électrophysiologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mécanique cochléaire

Mécanique cochléaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aspects caractéristiques

Aspects caractéristiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Mammifère : impulsions nerveuses

Mammifère : impulsions nerveuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Excitation synaptique

Excitation synaptique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Expérience de Huxley et Stämpfli

Expérience de Huxley et Stämpfli
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiels d'actions globaux

Potentiels d'actions globaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Potentiel d'action

Potentiel d'action
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fibre de calmar : variation de potentiel

Fibre de calmar : variation de potentiel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Mollusque : impulsions nerveuses

Mollusque : impulsions nerveuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Séquences d'impulsions

Séquences d'impulsions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Amplitude du récepteur et intensité stimulatrice

Amplitude du récepteur et intensité stimulatrice
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Fréquence des potentiels d'action et intensité de la stimulation

Fréquence des potentiels d'action et intensité de la stimulation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réponse unitaire avec potentiel générateur et potentiels d'action (œil de Limulus)

Réponse unitaire avec potentiel générateur et potentiels d'action (œil de Limulus)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Limites de résolution et diamètre de la pupille

Limites de résolution et diamètre de la pupille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Vision nocturne : adaptation

Vision nocturne : adaptation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Contraste : sensibilité de l'œil

Contraste : sensibilité de l'œil
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Diamètres pupillaires

Diamètres pupillaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Vision binoculaire

Vision binoculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Astigmatisme mixte

Astigmatisme mixte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Limites de résolution et luminance

Limites de résolution et luminance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Luminance : seuil de contraste

Luminance : seuil de contraste
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Astigmatismes oculaires

Astigmatismes oculaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Volumes d'air respirés par la truite et par la tortue

Volumes d'air respirés par la truite et par la tortue
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Système de soutien de différents animaux selon le poids

Système de soutien de différents animaux selon le poids
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Respiration chez un animal aquatique et chez l'homme

Respiration chez un animal aquatique et chez l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Appareil circulatoire humain

Appareil circulatoire humain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pressions et volume ventriculaires gauches

Pressions et volume ventriculaires gauches
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Différent types de vaisseaux

Différent types de vaisseaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Limites de la circulation pulmonaire

Limites de la circulation pulmonaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tissu nodal

Tissu nodal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vitesse du courant circulatoire

Vitesse du courant circulatoire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réseau capillaire

Réseau capillaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Échanges d'eau entre plasma et liquides interstitiels

Échanges d'eau entre plasma et liquides interstitiels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Révolution cardiaque

Révolution cardiaque
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Variation des pressions

Variation des pressions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Régulation nerveuse de la circulation sanguine

Régulation nerveuse de la circulation sanguine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Conductance sodique et potassique

Conductance sodique et potassique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Conductance intermembranaire et cellules polarisés

Conductance intermembranaire et cellules polarisés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Torpille (poisson électrique)

Torpille (poisson électrique)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bâtonnet de Crapaud : réponse d'un segment externe

Bâtonnet de Crapaud : réponse d'un segment externe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réponse d'un bâtonnet et d'un cône à un flash lumineux

Réponse d'un bâtonnet et d'un cône à un flash lumineux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Carpe : types de cône

Carpe : types de cône
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Rhodopsine : courbe d'absorption spectrale

Rhodopsine : courbe d'absorption spectrale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Cellule photoréceptrice de Balanus

Cellule photoréceptrice de Balanus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Rétine humaine : courbes de densité spectrale

Rétine humaine : courbes de densité spectrale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Cône de Tortue : récepteur

Cône de Tortue : récepteur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensibilité différentielle de fréquence

Sensibilité différentielle de fréquence
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Courbes isosoniques

Courbes isosoniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Niveaux sonores: phones

Niveaux sonores: phones
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme

Seuils d'audition et intolérable chez l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensibilité différentielle d'intensité

Sensibilité différentielle d'intensité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensation sonore et durée de l'excitation

Sensation sonore et durée de l'excitation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Relations courant-potentiel, et relations potentiel-conductance

Relations courant-potentiel, et relations potentiel-conductance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Canaux et transporteurs membranaires

Canaux et transporteurs membranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Modélisation du canal KcsA

Modélisation du canal KcsA
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Courants unitaires enregistrés en patch

Courants unitaires enregistrés en patch
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Structure d'un canal ionique

Structure d'un canal ionique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Conformations ouvertes et fermées. Des canaux membranaires

Conformations ouvertes et fermées. Des canaux membranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin