Théologiens orthodoxes


BARLAAM LE CALABRAIS (1290 env.-1350)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 570 mots

Théologien de l'Église d'Orient, adversaire de Grégoire Palamas dans la querelle sur l'hésychasme. Né à Seminara, en Calabre, de parents orthodoxes, Barlaam se trouve, en 1330 environ, à Constantinople. Protégé du grand domestique Jean Cantacuzène, il commente, au monastère du Saint-Sauveur, les œuvres du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barlaam-le-calabrais/#i_0

BOULGAKOV SERGE (1871-1945)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 2 224 mots

Serge Boulgakov est un des représentants les plus marquants de la philosophie religieuse russe au xxe siècle. Avec D. Merejkovski, S. et E. Troubetskoï, N. Berdiaev, L. Karsavine, P. Florenski, il fait partie de ce groupe de penseurs chrétiens qui, entre 1900 et 1910, a subi fortement l'influence de V. Soloviev.Le terme de sophiologie, qui caractérise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-boulgakov/#i_0

CABASILAS NICOLAS (1320-1390)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 159 mots

Théologien laïc, humaniste mêlé à la classe politique de Byzance mais attiré aussi par l'hésychasme, Nicolas Cabasilas a surmonté le conflit des mystiques et des humanistes en développant un humanisme chrétien, un « divino-humanisme » qui se rapproche du premier art de Mistra ou de la Descente aux enfers de Karié Djami. Il a commenté la liturgie eucharistique en soulignant, con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-cabasilas/#i_0

CLÉMENT OLIVIER (1921-2009)

  • Écrit par 
  • Michel EVDOKIMOV
  •  • 915 mots

Olivier Clément naît le 18 novembre 1921 à Aniane, un village cévenol partagé, selon ses propres mots, entre trois « religions » : catholique, protestante et laïque. Dans L'Autre Soleil, son autobiographie parue en 1975, il parle de son père, instituteur, un homme droit, et de sa famille, où il y avait un grand absent : il n'y était jamais question de Dieu. L'enfant s'éveille a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-clement/#i_0

EVDOKIMOV PAUL (1901-1970)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 493 mots

Un des grands théologiens contemporains de l'Église orthodoxe. Né à Saint-Pétersbourg dans une famille aristocratique, il entre à l'École des cadets, puis fait ses études de théologie à Kiev en 1918. La guerre civile l'amène à s'exiler. Il termine ses études de théologie à l'Institut Saint-Serge de Paris, mais reste laïc. Il rencontre les grands phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-evdokimov/#i_0

GRÉGOIRE DE NAZIANZE saint (330 env.-env. 390)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 592 mots

Grégoire, né à Arianze, près de Nazianze, en Cappadoce, est, avec Basile de Césarée et Grégoire de Nysse, l'un des trois Cappadociens qui ont donné à la théologie orthodoxe, aussi bien orientale qu'occidentale, sa première systématisation et sa première form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-de-nazianze/#i_0

GRÉGOIRE PALAMAS (1296-1359)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 208 mots

Tard et mal connue par l'Occident, la pensée palamite y fit scandale : ridicula dogmata, disait au xviie siècle le grand érudit jésuite Denis Petau qui accusait Palamas de diviser Dieu et de loger l'âme dans le nombril. L'Église orthodoxe, pourtant, avait canonisé Palamas presque au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-palamas/#i_0

ISAAC LE SYRIEN saint (VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 389 mots

Un des plus grands spirituels de l'Orient chrétien où son influence reste vivante, comme le prouve l'étude du père Justin Popovitch, « La Connaissance de Dieu chez saint Isaac », dans la revue orthodoxe Contacts (nos 69 et 70). De l'homme lui-même, on ne sait presque rien, sinon qu'il fut, au viie siècle, évê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-le-syrien-saint/#i_0

KHOMIAKOV ALEXEÏ STEPANOVITCH (1804-1860)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 347 mots

Dans la Russie de la première moitié du xixe siècle, les intellectuels s'interrogeaient sur la signification de leur patrie. Les uns rêvaient de l'occidentaliser radicalement, les autres de revenir aux sources idéalisées de la culture nationale. Khomiakov sut dépasser les nostalgies slavophiles pour dégager, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-stepanovitch-khomiakov/#i_0

LOSSKY VLADIMIR (1903-1958)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 074 mots

L'œuvre puissante et discrète de Vladimir Lossky commence seulement à porter ses fruits. Au-delà du polémiste, on découvre de plus en plus en lui le maître de la « néo-patristique », le théologien de l'apophase, de la personne et du Saint-Esprit, un des grands initiateurs de l'Occident à l'esprit de l'orthodoxie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-lossky/#i_0

MARC EUGENIKOS saint (1392-1444) métropolite d'Éphèse (1437-1444)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 436 mots

Vénéré dans l'Église orthodoxe comme un confesseur de la foi, saint Marc Eugenikos, métropolite d'Éphèse, formé à la célèbre Académie patriarcale, fut marqué par la tradition palamite et plus particulièrement par la pensée de Nicolas Cabasilas. Celui-ci assumait et rectifiait l'apport augustinien, tardivem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-eugenikos/#i_0

SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN (949-1022)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 297 mots

Révélé à l'Occident depuis quelques années par la collection « Sources chrétiennes » avec la collaboration d'un grand érudit orthodoxe, B. Krivochéine, ce spirituel byzantin qu'est Syméon est, dans l'Orient chrétien, l'un des trois saints qui aient mérité, au sens « visionnaire » du terme, le titre de « théologien ». C'est le type même de l'« homme apostolique », qui parle de ce qu'il a vu. Au tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symeon-le-nouveau-theologien/#i_0

THÉODOTE D'ANCYRE (mort en 446 env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Théologien byzantin, écrivain et évêque d'Ancyre (aujourd'hui Ankara), Théodote fut l'un des principaux défenseurs de l'orthodoxie en matière christologique au concile d'Éphèse (431) au cours duquel il s'opposa très fermement à l'enseignement de Nestorius, le patriarche de Constantinople, qu'il avait auparavant soute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodote-d-ancyre/#i_0