Fêtes religieuses dans l'Antiquité


AKITU

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 869 mots
  •  • 2 médias

Mot qui désigne, dans la civilisation assyro-babylonienne, à la fois une des plus importantes fêtes du calendrier liturgique et civil et, en même temps, le temple où une part essentielle du rituel se déroulait. Peu de textes nous en transmettent le récit ; encore sont-ils lacuneux et souvent, volontairement ou non, obscurs. Il n'est pas sûr, d'autre part, que ces documents reflètent la réalité ; i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akitu/#i_0

BACCHUS & BACCHANALES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 697 mots

À Rome, lorsqu'on n'assimile pas Dionysos à Liber, célébré par un culte officiel, on le désigne fréquemment par un autre de ses noms grecs, Bacchus, et l'on nomme bacchanalia les sanctuaires privés où des sociétés de dévots pratiquent son culte. Les bacchanales restent associées au souvenir d'un scandale et d'une répression dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacchus-et-bacchanales/#i_0

DIONYSIES GRANDES

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Les grandes dionysies ou dionysies urbaines sont les plus imposantes des trois grandes fêtes de Dionysos (les deux autres sont les lénéennes et les petites dionysies champêtres). Apparues à Athènes au ~ vie siècle, elles seront vite célébrées avec éclat dans toutes les cités de quelque importance, l'origine reli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-dionysies/#i_0

DRAME SATYRIQUE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 469 mots

Nous savons peu de choses du drame satyrique, genre théâtral dont la plupart des œuvres ont été perdues. Sa structure chorale en est l'élément essentiel. Pour les Grecs anciens, un dieu unique, Dionysos, est à l'origine de la vigne et du théâtre. Une même ivresse du vin et du verbe, accompagnée de musique, mettait en relation la divinité et le fidèle. Acte religieux avant d'être acte théâtral : lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-satyrique/#i_0

GYMNOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 140 mots

Peu d'auditeurs des Gymnopédies (1888) d'Erik Satie connaissent l'origine de ce mot grec. À Sparte, lors du passage de l'enfance à l'adolescence, les rites d'initiation du futur citoyen se terminaient par les gymnopédies. Les garçons subissaient une longue station debout, exposés nus en plein sole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gymnopedie/#i_0

LEMURIA & PARENTALIA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 385 mots

À Rome, les 9, 11 et 13 mai, un père de famille soucieux de ses devoirs devait se lever sur le coup de minuit. Pieds nus, il écartait de son chemin les ombres des morts en joignant le pouce aux autres doigts ; il se lavait les mains, puis jetait derrière lui, sans se retourner, des fèves noires que l'ombre du mort, lemur, était censée ramasser. Il se lavait à nouveau les mains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lemuria-et-parentalia/#i_0

LUPERCALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 484 mots

Le 15 février à l'aube, à Rome, deux groupes de jeunes gens, appartenant respectivement aux gentes des Fabii et des Quinctii, se réunissaient au Lupercal, cette grotte au pied du Palatin, où la louve de la légende avait allaité les jumeaux fondateurs. Après avoir sacrifié une chèvre dont ils découpaient la peau en lanières, ces luperques, vêtus d'une simple peau de bouc, se lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lupercales/#i_0

NOËL

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 408 mots

Fête solennelle de la naissance de Jésus-Christ, Noël est célébré le 25 décembre dans toutes les Églises chrétiennes depuis le ive siècle. Cette date était alors celle de la fête païenne du solstice d'hiver appelée « Naissance (en latin, Natale) du soleil », car celui-ci semble reprendre vie lorsque les jours s'allongent à nouveau. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noel/#i_0

OLYMPIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 550 mots
  •  • 5 médias

De nos jours célèbre avant tout pour les compétitions sportives qui s'y déroulaient, Olympie était d'abord, pour les Anciens, un sanctuaire : les Jeux n'étaient qu'un des aspects du culte de Zeus « père et maître des dieux », mais celui, il est vrai, qui lui valut sa réputation universelle, attirant une foule considérable. Des offrandes innombrables et diverses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympie/#i_0

PANATHÉNÉES

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 362 mots

La fête d'Athéna Parthénos, célébrée tous les quatre ans à Athènes, aurait été instituée par Thésée après qu'il eut établi le système démocratique avec ses trois classes de citoyens (nobles, artisans, cultivateurs) et qu'il eut réalisé l'unité de l'Attique autour d'Athènes ; elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panathenees/#i_0

PÉAN

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 257 mots

Chant choral grec, généralement accompagné de lyre ou de flûte, caractérisé par le retour du cri Iô paian en refrain. Il est dédié par excellence à Apollon, le dieu guérisseur, dont péan est aussi l'épithète (cf. Péan, le nom du médecin d'entre les dieux, dans l'Iliade). Un péan demande la délivrance d'un mal : ainsi les Achéens apaisaient, tout le jour « ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pean/#i_0

SATURNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 790 mots

Le culte de Saturne est attesté à Rome depuis la plus haute antiquité et s'est maintenu assez vivace jusqu'à la fin de l'Empire ; mais il n'est pas possible pour autant de cerner avec précision les contours du personnage divin auquel il s'adressait. Son temple, au sud-ouest du Forum, abritait l'aerarium, sorte de coffre-fort public où étaient conservés, sous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-religion-romaine/#i_0