Littérature française du xviiie s.


ARTS POÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL
  •  • 5 916 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Du baroque au néo-classicisme : les métamorphoses de la grâce »  : […] Le xviie et le xviiie siècles n'iront pas toujours aussi loin dans la réflexion sur la création littéraire. Le premier fait qui les caractérise est l'approfondissement du maniérisme. Avec Gracián ou Tesauro, celui-ci aboutit à sa forme extrême, qui ressemble fort aux ornementations du « plateresque » espa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-poetiques/3-du-baroque-au-neo-classicisme-les-metamorphoses-de-la-grace/

COMÉDIE LARMOYANTE

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 131 mots

Genre théâtral du xviiie siècle, illustré notamment par les quelque quarante pièces en vers de Nivelle de La Chaussée (Le Préjugé à la mode, 1735 ; Mélanide, 1741 ; L'École des mères, 1744). Ces drames sentimentaux n'avaient pas la prétention d'amuser, mais d'émouvoir et d'attendrir. On y voy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-larmoyante/#i_0

DRAME - Drame bourgeois

  • Écrit par 
  • René POMEAU
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'invention des bons sentiments »  : […] De 1710 à 1754, Destouches produit des comédies qui s'intitulent Le Curieux impénitent, L'Ingrat, La Force du naturel, son « chef-d'œuvre » étant Le Glorieux (1732). Diplomate, il répugne à l'enjouement. Non moins qu'à la poésie l'esprit mondain, au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-bourgeois/1-l-invention-des-bons-sentiments/

ENCYCLOPÉDIE (D. Diderot et J. Le Rond d'Alembert) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 1 143 mots
  •  • 1 média

L'Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Denis Diderot (1713-1784) et de Jean Le Rond d'Alembert (1717-1783) a pris très tôt valeur de symbole. En elle se trouvent concentrés l'appétit de savoir qui habi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie-d-diderot-et-j-le-rond-d-alembert/#i_0

ENCYCLOPÉDIE DE DIDEROT (1751-1772)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 2 376 mots
  •  • 1 média

Si, comme on l'a professé durant des siècles, la pensée est le miroir de l'être, et si le monde est sphérique, fini, alors, comment ne pas imaginer que le savoir total puisse être, lui aussi, fini et circulaire ? Tel est bien le premier modèle du savoir encyclopédique, que se propose encore un Bruno Latini et, même, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie-de-diderot/#i_0

FOYERS DE CULTURE

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 9 708 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Une civilisation de la conversation : les salons »  : […] Les lumières du Versailles culturel de Louis XIV étaient à peine éteintes que les salons reprenaient à Paris le rôle qui avait été le leur au début du xviie siècle. Non que l'hôtel de Rambouillet ait été le premier salon littéraire. On peut trouver dès le milieu du xvie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foyers-de-culture/4-une-civilisation-de-la-conversation-les-salons/

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 592 mots
  •  • 4 médias

Entre classicisme et romantisme, la littérature du xviiie siècle occupe une place très singulière. Elle a souvent été présentée comme une littérature d’idées plutôt que de poésie et lue rétrospectivement à partir de la Révolution qu’elle aurait « annoncée ». Par la suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviiie-s/#i_0

GEOFFRIN MADAME, MARIE-THÉRÈSE RODET (1699-1777)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Bourgeoise intelligente, Mme Geoffrin sut devenir riche malgré des origines modestes ; son père était valet de chambre de la dauphine, sa mère n'avait pour elle qu'un esprit très distingué. M. Geoffrin, qu'elle épouse à quinze ans, ne lui apporte pas de très grands biens, mais elle sait les faire fructifier par un remarquable esprit d'ordre et d'économie. Elle a surtout à cœ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madame-marie-therese-geoffrin/#i_0

LIBERTINAGE

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 3 272 mots

Libertin et libertinage ont longtemps été des termes polémiques destinés à stigmatiser toutes les opinions ou conduites qui s'écartaient de la norme dominante. Il a fallu l'effervescence du xviiie siècle pour qu'ils soient assumés et revendiqués, et une distance historique de plusieurs siècles pour qu'ils deviennent des catégor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libertinage/#i_0

LIBERTINS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Antoine ADAM
  •  • 5 733 mots

Dans le chapitre « Les libertins du XVIIIe siècle »  : […] Dans le langage courant du xviiie siècle, le mot de libertinage renvoie à des sens aussi divers que partie de plaisir, plaisir, sensualité, principes de dévergondage et de dissipation, liberté de ton et de parole, etc. Le libertin est l'homme à bonnes fortunes, du coquin au débauché, du polisson au licencieux. C'est Crébillon fils (1707-1777) qui, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libertins/2-les-libertins-du-xviiie-siecle/


Affichage 

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

photographie

Commande de Joséphine de Beauharnais, ce tableau reconstitue, sous forme de portrait de groupe, la société des salons. C'est aussi un hommage à Voltaire, dont on voit le buste au centre du tableau. Entre autres invités figurent Mlle de Lespinasse, d'Alembert,... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie