Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CLUJ-NAPOCA

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

La ville de Cluj-Napoca est le chef-lieu du district (judet) de Cluj, dans le nord-ouest de la Roumanie. Capitale historique de la Transylvanie, située à environ 320 kilomètres au nord-ouest de Bucarest, dans la vallée du Some ul Mic (« petit Some »), elle occupe le site de l'ancienne cité dace de Napoca, qui devint ultérieurement municipe romain.

Ainsi qu'attesté historiquement à partir de 1173, la ville s'appelait Culus au Moyen Âge. Au début du xve siècle, elle fut baptisée Cluj – dénomination probablement dérivée du latin Castrum Clus qui désignait la citadelle édifiée sur ce site en 1213. Elle porta aussi, au cours de son histoire, les noms de Klausenburg (en allemand) et Kolozsvár (en hongrois). Centre économique et culturel prospère, elle se vit accorder le statut de ville libre en 1405. Cluj fut plus tard élevée au rang de capitale de la principauté autonome de Transylvanie (créée au xvie siècle). L'année 1920 marqua son intégration à la Roumanie, au même titre que le reste du territoire transylvain. Au milieu des années 1970, la ville fut réunie à l'ancienne cité daco-romaine voisine et rebaptisée Cluj-Napoca.

Cluj-Napoca compte, entre autres monuments historiques, la maison natale de Mathias Ier Corvin (roi de Hongrie, 1458-1490), l'église Saint-Michel (1321-1444) – l'un des fleurons de l'architecture gothique roumaine –, ou encore le musée d'art du palais Bánffy (1774-1785).

Après son rattachement à la Roumanie, Cluj-Napoca a fait des progrès considérables dans le domaine industriel, avec une spécialisation dans les équipements de refroidissement destinés à l'industrie et aux particuliers, la chaussure et la maroquinerie, la porcelaine, le secteur du tabac et l'industrie alimentaire. Sa population était de 317 700 habitants lors du recensement de 2002.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. CLUJ-NAPOCA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Autres références

  • ROUMANIE

    • Écrit par , , , , , , , et
    • 34 994 mots
    • 17 médias
    ...(Turda-Veche, Tîrgu-Mureş). La plus belle manifestation du gothique transylvain est le chœur de l'église de Sebeş, qui possède en outre, avec Saint-Michel de Cluj et l'Église-Noire de Braşov, la plus riche décoration sculptée. Des frères Martin et Georges, fils du peintre Nicolas de Cluj, il ne reste plus que...