GALAŢI, Roumanie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Galaţi (en allemand Galatz) est le chef-lieu du district (judeţ) du même nom, dans le sud-est de la Roumanie. Port fluvial situé à quelque 190 kilomètres au nord-est de Bucarest, elle se dresse sur une hauteur de la rive sud-occidentale du lac Brateş surplombant une zone marécageuse au confluent du Danube et du Siret.

L'existence d'un village de pêcheurs désigné sous l'appellation de « village de Galaţi » est attestée au début du xve siècle. Un siècle plus tard, on trouve mention de la commune de Schela Galaţi – schela est un terme ancien signifiant débarcadère. Position stratégique pour les Turcs, le site portuaire passa sous leur contrôle à partir du début du xvie siècle, jusqu'en 1829. Le statut de port libre dont elle bénéficia de 1837 à 1883 favorisa le développement rapide de Galaţi au xixe siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, sur le chemin de leur retraite depuis le front soviétique en 1944, les troupes allemandes dévastèrent la ville et massacrèrent sa population, essentiellement de confession juive, qui se retrouva réduite à la moitié, à peine, de son effectif. Galaţi doit ainsi sa physionomie architecturale moderne aux efforts de reconstruction de grande ampleur entrepris depuis lors.

Foyer de rayonnement culturel, Galaţi accueille, outre une université fondée en 1948, plusieurs théâtres et musées (art moderne, histoire, sciences naturelles). L'église orthodoxe fortifiée de Precista (xve siècle), dédiée à la Vierge, figure parmi les édifices historiques les plus remarquables de la ville.

Galaţi constitue l'un des principaux ports roumains d'importation et le premier port d'exportation de bois. La ville abrite le plus grand chantier naval du pays et ses industries fabriquent des produits métallurgiques, chimiques, textiles et agroalimentaires, ainsi que des matériaux de construction. En outre, depuis les années 1970, la ville dispose du plus vaste complexe de sidérurgie de Roumanie. Sa population est d'environ 361 500 habitants (estim. 2008).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GALATI, Roumanie  » est également traité dans :

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 950 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le cadre naturel »  : […] 159 kilomètres dans la partie centrale. Cette plaine est le site des grandes villes : Craiova, Bucarest, Brăila, Galaţi. La région de la plaine du Bărăgan et de la Dobroudja du Sud évoque les steppes d'Asie Mineure. Elle a souvent frappé les imaginations des voyageurs et des romanciers, tel Panaït Istrati. Au sud et à l'est, la Plaine roumaine s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_88306

Pour citer l’article

« GALAŢI, Roumanie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/galati-roumanie/