SCOTT RIDLEY (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinéaste britannique, né le 30 novembre 1937 dans le quartier de South Shields, à Durham (auj. Tyne and Wear), en Angleterre, et frère ainé du réalisateur Tony Scott avec qui il a créé la société de production Scott Free Productions.

Ridley Scott grandit à Hartlepool, non loin de Newcastle, puis fréquente le West Hartlepool College of Art et le Royal College of Art de Londres. Après avoir travaillé comme décorateur de plateau, puis réalisateur, pour la B.B.C., il commence, en 1967, à tourner des films commerciaux pour le compte de sa propre société de publicité. Il signera ainsi plus de 2 000 spots. Le style graphique particulier qu'il donne à ses films publicitaires, notamment ses effets de lumière très évocateurs, se retrouve dans les longs métrages qu'il réalise à partir de 1977. Son premier film, The Duellists (Duellistes), adaptation d'une nouvelle de Conrad se déroulant dans la France napoléonienne, remporte la palme du meilleur premier film à Cannes. Scott enchaîne avec trois classiques de science-fiction : le film d'horreur Alien (1979, Alien : le huitième passager), Blade Runner (1982, Blade Runner), remarquable par sa vision d'un monde futuriste sinistre, sombre et pollué, et Legend (1985, Legend), conte de fée allégorique.

Les films suivants de Ridley Scott se situent à l'époque contemporaine, ainsi les films noirs Someone to Watch Over Me (1987, Traquée) et Black Rain (1989, Black Rain), admirés pour leur style graphique. Si le décor de Thelma and Louise (1991, Thelma et Louise) n'en est pas moins remarquable, ce road movie, qui attire tous les regards grâce à ses deux héroïnes et ses accents féministes, vaut à Scott une nomination aux oscars. Après une série d'échecs face à la critique et dans les salles, Scott tourne le péplum Gladiator (2000, Gladiator), avec lequel il obtient l'oscar du meilleur film et sa deuxième nomination pour celui du meilleur réalisateur. Son film suivant, Hannibal (2001, Hannibal), est un succès au box-office malgré les critiques négatives, tandis que la fresque historique Black Hawk Down (2001,

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  SCOTT RIDLEY (1937- )  » est également traité dans :

ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, film de Ridley Scott

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 933 mots

Ancien élève du Royal College of Art de Londres, Ridley Scott travailla d'abord pour la B.B.C., comme décorateur de plateau puis, au milieu des années 1960, comme réalisateur. Il poursuivit sa carrière en dirigeant des spots publicitaires, avant de tourner son premier film, Duellistes , en 1977. Nombre des œuvres qu'il signa depuis lors sont devenues des objets de culte. De p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alien-le-huitieme-passager/#i_37650

BLADE RUNNER 2049 (D. Villeneuve)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 978 mots
  •  • 2 médias

Si on a proposé à Ridley Scott d’adapter le roman de Philip K. Dick Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques   ? (1966), c’est qu’il avait déjà à son actif deux films importants. Après un long passage par la télévision et la publicité, le cinéaste anglais avait réalisé Les Duellistes (1976), adaptation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blade-runner-2049/#i_37650

PARLANT (CINÉMA) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 3 247 mots

1899 États-Unis. Th e Astor Tramp , « picture song » de Thomas Edison. Bande filmée destinée à être accompagnée d'une chanson chantée en salle (derrière l'écran) par des artistes invités. 1900 France. Présentation par Clément Maurice du Phono-Cinéma-Théâtre à l’'Exposition universelle. Au programme, une scène d' Ham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parlant-cinema-reperes-chronologiques/#i_37650

Pour citer l’article

« SCOTT RIDLEY (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ridley-scott/