Yves THORAVAL

diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales, docteur de troisième cycle

ANSARS ou ANÇĀRS

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 727 mots

Nom donné aux croyants de Médine qui recueillirent et protégèrent le prophète Mahomet lors de sa fuite de La Mecque, les Ansars (en arabe : les défenseurs) sont souvent appelés : Ansar An-Nabi (« défenseurs du Prophète »). Au Soudan, les Ansars, ralliés au parti Umma, sont l'une de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ansars-ancars/#i_0

ANYA NYA

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 654 mots

Terme signifiant dans les dialectes nilotiques du sud du Soudan « venin de serpent », l'Anya Nya est le nom que se sont donné les combattants du Front de libération de l'Azanie de Joseph Lagu et d'Oduho (l'Azanie était l'ancien nom de cette région d'Afrique).Commencée en 1963 et close par les accords d'Addis-Abeba en 1972, la révolte Anya Nya est liée à la gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anya-nya/#i_0

ḤANAFITE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 196 mots

École d'interprétation (mādhhāb) de la loi religieuse musulmane (sharia), le courant hanafite se rattache aux enseignements des écoles juridiques anciennes de Koufa et de Bassorah (Irak) et dépend d'un théologien, l'imām Abū Hanīfa (700 env.-767), dont l'enseignement a été développé par certains de ses disciples, tels Abū Yūsuf (mort en 798) et Muḥammad al-S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-hanafite/#i_0

ḤANBALITE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 180 mots

La plus dogmatique et la plus puriste des mādhhābs (écoles d'interprétation) de jurisprudence de l'islām sunnite, le ḥanbalisme (ḥanābila) est fondé sur les enseignements de l'imām Aḥmad b. Ḥanbal ; ce dernier, partisan de l'origine divine du droit, rejetait par là même l'opinion personnelle (ra'y), le raisonnement par analogie (qiyās) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-hanbalite/#i_0

KĀMIL PACHA MUṢṬAFĀ (1874-1908)

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 143 mots

Homme politique égyptien. Journaliste (directeur de la revue al Liwa) et avocat, Muṣṭafā Kāmil pacha, libéral éclairé, tout en militant pour l'indépendance de l'Égypte n'a jamais été totalement hostile au gouvernement ottoman, en qui il voit une sauvegarde contre la dure occupation de l'Égypte par les Britanniques (depuis 1882). Réunissant autour de lui des libéraux, juristes p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mustafa-kamil-pacha/#i_0

KAWĀKIBI ‘ABD AL-RAḤMĀN AL- (1849-1903)

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 283 mots

Né à Alep, d'une célèbre famille musulmane syrienne, ‘Abd al-Raḥmān al-Kawākibi devient juriste et journaliste. Il dénonce la tyrannie ottomane, ce qui lui vaut la prison jusqu'en 1898. À cette date, il s'exile en Égypte puis entreprend un voyage auprès des Arabes habitant la Somalie, le Zanzibar et le Yémen. Après un lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-al-rahman-al-kawakibi/#i_0

KHATMIYYA

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 669 mots

Mot arabe dérivé de « Khatim al-Ṭuruq » (« Sceau des Ṭāriqas », c'est-à-dire des voies religieuses de l'islam) et désignant une secte du Soudan. Son origine est à la fois religieuse et politique, dans la tradition des confréries réformatrices de l'islam (wahhābites d'Arabie, sanūsī de Libye).Vers 1830, le maître réformis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khatmiyya/#i_0

MAHDISME

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 438 mots

Terme arabe qui signifie « celui qui est guidé » et, par extension, étant donné que toute sage directive vient de Dieu, « celui qui est guidé par Dieu dans la bonne voie », mahdī désigne, dans l'islam (avec un succès prédominant dans le Maghreb), un prophète qui doit venir à la fin des temps pour purifier la communauté, rassembler les croyants et convertir le monde à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahdisme/#i_0

MALIKITE ou MALÉKITE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 164 mots

L'une des quatre écoles de jurisprudence (mādhhāb) de l'islām sunnite, appelée anciennement école de Médine, le courant mālikite est centré sur l'enseignement de l'imām Mālik ibn Anas (env. 715-795), qui passa la plus grande partie de sa vie à Médine. Attirant un grand nombre d'étudiants et mêlé à des péripéties de la politique locale, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malikite-malekite/#i_0

MĀWARDĪ AL- (mort en 1058)

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 306 mots

Juriste musulman, mort à Bagdad, qui joua un rôle de première importance : il a formulé une théorie politique du califat, appliquant notamment sa réflexion à sa nature et à l'autorité du calife, points laissés dans une relative obscurité par Mahomet. Jeune, al-Māwardī étudie la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-mawardi/#i_0

MUEZZIN

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 238 mots

Dans les pays islamiques le muezzin (en arabe mu'adhdhin) est « celui qui récite l'adhān », c'est-à-dire l'appel à la célébration cultuelle du vendredi et aux cinq prières rituelles quotidiennes (ṣalāt). Ce personnage, jusqu'à une période très récente, était inséparable de la vie musulmane qu'il rythmait de sa voix, infailliblement cinq f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muezzin/#i_0

SHĀFI‘ITE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 362 mots

École d'interprétation (mādhhāb) de l'islām sunnite, le shafi‘isme se fonde sur les enseignements de l'imām Abū Abdallah Muḥammad ibn Idris al Shāfi‘ī, né en 767 en Arabie, mort en 820 au Caire. Ce théologien a joué un grand rôle dans la formation de la législation musulmane, qui s'occupe de tous les aspects de la vie publique et privée du musulman. Shāfi‘i voyagea dans tout l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-shafi-ite/#i_0

WILAYA ou VILAYET ou WILAYET

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 152 mots

Pouvoir souverain en général dans certains pays musulmans, et pouvoir du walī, en particulier, puis région ou circonscription où ce pouvoir s'exerçait.Du temps des Mamelouks en Égypte et en Syrie médiévales, la wilaya était la plus petite circonscription administrative, alors qu'en Perse musulmane ce mot s'appliquait aux provinces de taille moyenne. À partir d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilaya-vilayet-wilayet/#i_0