MALIKITE ou MALÉKITE ÉCOLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'une des quatre écoles de jurisprudence (mādhhāb) de l'islām sunnite, appelée anciennement école de Médine, le courant mālikite est centré sur l'enseignement de l'imām Mālik ibn Anas (env. 715-795), qui passa la plus grande partie de sa vie à Médine. Attirant un grand nombre d'étudiants et mêlé à des péripéties de la politique locale, il écrivit le premier traité de droit musulman, Al-Muwaṭṭa'. Le mādhhāb malikite est fondé avant tout sur la pratique communautaire médinoise de la sunna ; il préfère donner comme base de la jurisprudence musulmane l'opinion personnelle (ra'y) et le raisonnement par analogie (qiyās) plutôt que les ḥadīth. Cependant, ceux-ci ont continué, d'une manière assez arbitraire, à être invoqués dans les jugements. On trouve nombre de mālikites dans toute l'Afrique du Nord et de l'Ouest, au Soudan et dans certaines parties du golfe Arabo-Persique.

—  Yves THORAVAL

Écrit par :

  • : diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales, docteur de troisième cycle

Classification


Autres références

«  MALIKITE ou MALÉKITE ÉCOLE  » est également traité dans :

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'évolution ultérieure de l'exégèse coranique »  : […] Les diverses composantes de l'exégèse qu'on a évoquées se retrouvent peu ou prou dans les commentaires postérieurs. On en distinguera, en simplifiant, deux types : « l'exégèse en tradition » et l'exégèse « spéculative ». Quant à la première, les successeurs de Tabari marcheront sur ses pas, citant, pour chaque verset, des traditions des anciens introduites par des chaînes de garants. Toutefois, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_9547

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 410 mots
  •  • 1 média

On ne peut comprendre les tensions qui traversent les sociétés musulmanes au début du xxi e  siècle sans prendre en compte l'imbrication d'éléments hérités du passé et de nouvelles formes de pensée politique et juridique en Islam. L'histoire de la colonisation, puis de la décolonisation, la guerre froide, la transition démographique et la mondiali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-musulman/#i_9547

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les principales écoles juridiques »  : […] Les musulmans se sont répartis en diverses écoles juridiques, appelées parfois « rites », car leurs prescriptions s'étendaient au domaine de la liturgie, et dont les quatre principales écoles sont les suivantes : – l' école ḥanafite, fondée par l'imām Abou Ḥanīfa (m. en 767), en Mésopotamie, qui fut surtout répandue par les Turcs et se rencontre en Turquie, en Inde, en Chine ; cette école, d'espri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_9547

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aperçu historique »  : […] L'ensemble du message de Mahomet constitue le livre sacré de l'islam appelé Coran (Qur'ān). Mais le Coran ne contient qu'un nombre dérisoire de textes ayant un caractère proprement juridique. En l'an 660, la dynastie des Omeyyades créa un royaume arabe ayant pour capitale Damas, mais le centre de gravité de l'État musulman passa ensuite à Bagdad où les Abbassides fondèrent l'empire qui devait do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_9547

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'exemple de Kairouan »  : […] C'est au viii e  siècle que le Maghreb devient une province arabe. L'histoire préside aux destinées de la culture et il faut attendre quelque temps avant que n'apparaissent des hommes de lettres maghrébins. La capitale de l'Ifrīqiya, Kairouan, créée de toutes pièces par le conquérant, joue un rôle de premier plan dans l'activité culturelle. Le fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_9547

Pour citer l’article

Yves THORAVAL, « MALIKITE ou MALÉKITE ÉCOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/malikite-malekite/