KAWĀKIBI ‘ABD AL-RAḤMĀN AL- (1849-1903)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Alep, d'une célèbre famille musulmane syrienne, ‘Abd al-Raḥmān al-Kawākibi devient juriste et journaliste. Il dénonce la tyrannie ottomane, ce qui lui vaut la prison jusqu'en 1898. À cette date, il s'exile en Égypte puis entreprend un voyage auprès des Arabes habitant la Somalie, le Zanzibar et le Yémen. Après un long séjour à La Mecque, il revient s'installer au Caire, où il restera jusqu'à sa mort.

Profondément convaincu de la vocation de l'Islam et du peuple arabe, ce brillant intellectuel professe des idées libertaires et nationalistes dirigées contre le sultan d'Istanbul, et trouve au Caire une atmosphère propice à écrire. Son ouvrage principal est Ūm al-Qura (qui signifie La Mère des cités, surnom de La Mecque) où il expose que le patriotisme est au-dessus des différences ethniques et religieuses, rejoignant ainsi les théoriciens syriens (chrétiens) du nationalisme arabe. Mais, à la différence du panislamisme d'al-Afghāni, al-Kawākibi développe des idées qui préfigurent le nationalisme arabe moderne. Tout en défendant l'idée de l'unité islamique, il conclut à la supériorité culturelle des Arabes sémites, « inventeurs » d'un Islam qui a sorti des peuples de l'ombre (les Turcs) ou qui les a revivifiés (les Persans). C'est donc la supériorité ethno-culturelle des Arabes qu'al-Kawākibi expose. Il estime que cette supériorité doit être le moteur de la lutte contre l'oppression ottomane. L'œuvre d'al-Kawākibi aura une influence importante sur la prise de conscience nationale des peuples du Croissant fertile.

—  Yves THORAVAL

Écrit par :

  • : diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales, docteur de troisième cycle

Classification


Autres références

«  KAWAKIBI 'ABD AL-RAHMAN AL- (1849-1903)  » est également traité dans :

ARABISME

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 5 510 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Proto-nationalisme musulman et débuts du nationalisme arabe »  : […] Au cours du xix e  siècle, l'hégémonie de l'Occident s'impose de plus en plus à l'Empire ottoman. Les ambassadeurs européens dictent leur politique aux sultans, imposent l'ouverture des marchés orientaux aux produits européens. La position de subordination politique et économique où est placé l'Orient ottoman suscite des réactions. Les souverains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabisme/#i_48493

Pour citer l’article

Yves THORAVAL, « KAWĀKIBI ‘ABD AL-RAḤMĀN AL- - (1849-1903) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-al-rahman-al-kawakibi/