RÈGLES ou MENSTRUATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause, en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres, selon les personnes.

Il s'agit d'un liquide hématique, incoagulable normalement, qui contient différents constituants du sang et des débris endométriaux qui s'éliminent. Une série de mécanismes déterminent la menstruation.

Au cours de la période prémenstruelle, l'œdème du chorion cytogène sous-muqueux se résorbe, ce qui tasse les artérioles spiralées qui irriguent ce territoire. Cela entraîne une souffrance des petits vaisseaux et des cellules glandulaires, ce qui libère les produits d'excrétion de ces cellules, en particulier la prostaglandine F2α. L'influence des prostaglandines va contracter l'utérus, ainsi que les artères basales, et l'endomètre ischémié va nécroser sa couche superficielle, qui s'élimine progressivement en raison des petits hématomes qui se produisent entre couche basale et couche superficielle.

Ces phénomènes sont sous dépendance hormonale ovarienne : succession, dans le cycle génital, de la sécrétion d'œstrogènes, puis de progestérone (après l'ovulation).

La chute du taux de progestérone et d'œstrogènes, qui a lieu en l'absence de fécondation, détermine les règles.

Dans les cycles anovulatoires, la chute du taux des œstrogènes suffit cependant à déclencher des règles, mais le plus souvent de façon irrégulière (exemples : cycles prépubertaires et préménopausiques).

Les sécrétions ovariennes sont à leur tour sous la commande de l'axe hypothalamo-hypophysaire, par les gonado-stimulines et les releasing-factors qui les libèrent.

Il existe une pathologie des règles, très variée, pouvant porter sur un ou plusieurs caractères combinés.

Elles peuvent apparaître trop tôt chez la petite fille, ou trop tard. De même, l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  RÈGLES ou MENSTRUATION  » est également traité dans :

AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 441 mots

Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié. L'aménorrhée primaire, qui se manifeste chez la jeune fille pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenorrhee/#i_80511

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 101 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Étage utérin »  : […] L'étage utérin revêt une grande importance, car c'est lui qui constitue la destination finale de l'œuf fécondé. La desquamation mensuelle de l'endomètre (muqueuse tapissant l'utérus) constitue également l'élément le plus « visible » du cycle menstruel ainsi qu'un point de repère pour la femme (menstruation). L'endomètre est totalement sous la dépendance des hormones sexuelles ; en l'absence d'horm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_80511

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chez la fille »  : […] Dans nos pays, vers l'âge de dix à douze ans, des follicules ovariens arrivent à maturité, ce qui va entraîner l'apparition des premières règles, mais les tout premiers cycles sont en général anovulatoires. Après plusieurs mois s'installent les cycles ovariens complets avec ponte ovulaire et formation d'un corps jaune, c'est-à-dire que se manifestent alors la production des gamètes femelles et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_80511

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 843 mots
  •  • 1 média

Longtemps négligée, l’endométriose est une maladie gynécologique qui se traduit par des douleurs parfois très violentes au moment des règles et une altération possible de la fertilité. Identifiée depuis 1860 grâce aux travaux du médecin autrichien d’origine tchèque Karel Rokitansky (1804-1878), mais encore insuffisamment connue et prise en charge de nos jours, elle fait désormais l’objet de nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endometriose/#i_80511

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 776 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cycles ovariens »  : […] Le fonctionnement génital chez la femelle est, comme chez le mâle, sous contrôle endocrinien. Chez les Mammifères, le déterminisme hormonal est particulièrement complexe. Le fonctionnement de l'ovaire comporte dans la période d'activité génitale (continue ou saisonnière selon les espèces) une succession de cycles ovariens au cours desquels les gamètes femelles mûrissent à in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_80511

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le premier trimestre »  : […] Il est indispensable (fig. 1) pour le médecin, mais aussi pour sa patiente de suivre avec une attention méticuleuse, la chronologie de la grossesse. Le diagnostic de grossesse se pose sur deux symptômes : le retard des règles et l'augmentation du volume de l' utérus, que reconnaît l'examen gynécologique. Dans 30 p. 100 des cas, cependant, soit que l'époque de la dernière menstruation s'avère impr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/#i_80511

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 308 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Ovogenèse »  : […] Comme dans le testicule, mais dans la région corticale et non médullaire, les gonocytes se multiplient dans l'ovaire fœtal et donnent naissance aux ovogonies. Cependant l'ovogenèse ne s'effectue pas dans des tubes mais au sein de massifs cellulaires, les follicules ovariens, chaque follicule enserrant une seule cellule germinale. Autre différence importante avec la spermatogenèse, toutes les ovog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_80511

Pour citer l’article

Paul-François LEROLLE, « RÈGLES ou MENSTRUATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/