Yémen

Yémen : carte de situation

carte de situation

Yémen : carte générale

carte générale

Yémen : carte administrative

carte administrative

Yémen : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
République du Yémen (YE)
Forme de gouvernement
gouvernement intérimaire dirigé par un conseil de transition
Chef de l'État
Rashad al-Alimi (président du Conseil de direction présidentiel depuis le 19 avril 2022)
Chef du gouvernement
Maïn Abdelmalek Saïd (depuis le 18 octobre 2018)
Capitale
Sanaa
Langue officielle
arabe
Religion officielle
islam
Unité monétaire
rial yéménite (YER)
Population
32 497 000 (estim. 2022)
Projection de population 2030
35 660 000
Superficie (km2)
455 000
Densité (hab./km2)
71,4 (2022)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 36,6 % (2018)
population rurale : 63,4 % (2018)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 64,3 ans (2019)
femmes : 68,9 ans (2019)
Alphabétisation des 15 ans et plus
femmes : 35 % (2004)
hommes : 73 % (2004)
R.N.B. par habitant (USD)
833 (2019)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

1er-7 avril 2022 Yémen – Arabie Saoudite. Annonce d'une trêve de deux mois.

Le 1er, à l’issue de négociations organisées à Riyad et à Oman, l’envoyé de l’ONU au Yémen Hans Grundberg annonce la conclusion, par la coalition conduite par l’Arabie Saoudite et les rebelles houthistes, d’une trêve de deux mois qui entre en vigueur le lendemain, premier jour du ramadan. Le 7, le président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui vit en exil en Arabie Saoudite, annonce, sous la pression de Riyad, qu’il délègue ses pouvoirs à un nouveau Conseil de direction présidentiel dirigé par son conseiller Rachad al-Alimi et composé de huit membres : quatre représentants du Nord du pays et quatre du Sud. […]  Lire la suite

25-29 mars 2022 Yémen – Arabie Saoudite. Annonce d'une trêve de deux mois.

Ces attaques, qui ne font aucune victime, surviennent la veille du septième anniversaire de l’intervention au Yémen de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. Le 26, Riyad procède à des tirs de représailles contre les villes de Sanaa et Hodeida, contrôlées par les rebelles. Ces derniers annoncent une trêve de trois jours qu’ils proposent de rendre permanente à condition que l’Arabie Saoudite lève le « blocus » imposé au Yémen, cesse ses raids aériens et retire ses forces du pays. […]  Lire la suite

17-24 janvier 2022 Émirats arabes unis – Yémen. Frappes houthistes sur Abu Dhabi.

Les Émiratis participent aux côtés des Saoudiens à la coalition arabe qui est intervenue au Yémen en mars 2015 en soutien aux forces loyalistes, à la suite de la conquête par les houthistes de la capitale, Sanaa, et de la fuite du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Les frappes sur Abu Dhabi interviennent à la suite d’une opération militaire victorieuse menée au Yémen par les forces émiraties. […]  Lire la suite

3-4 décembre 2021 France – Émirats arabes unis – Qatar – Arabie Saoudite. Visite du président français Emmanuel Macron dans le Golfe.

Le 3 également est déposée devant le tribunal judiciaire de Paris une plainte, au nom de citoyens yéménites et de l’ONG yéménite Legal Center for Rights and Development, contre les princes héritiers émirati et saoudien, Mohammed ben Zayed al-Nahyane et Mohammed ben Salman, pour, notamment, « crimes de guerre », « torture », « disparitions forcées », « participation à une association de malfaiteurs à caractère terroriste » et « financement du terrorisme », en relation avec l’implication de leurs deux pays dans le conflit au Yémen. […]  Lire la suite

24 juin 2021 France. Condamnation de l'auteur de l'attentat du Louvre.

En février 2017, celui-ci avait blessé un militaire de l’opération Sentinelle aux cris de« Allahou Akbar », dans le musée parisien du Louvre où il était entré, selon lui, pour « détruire des tableaux » afin de protester contre les guerres en Syrie et au Yémen. Abdallah el-Hamahmy avait fait allégeance à l’organisation État islamique (EI). […]  Lire la suite

7-13 avril 2021 Iran – Israël. Attentat contre le centre d'enrichissement de l'uranium de Natanz.

Le 7, Téhéran dénonce l’attaque en mer Rouge, la veille, de l’un de ses navires militaires, le Saviz, que l’Arabie Saoudite soupçonne d’apporter un soutien aux rebelles houthistes au Yémen. La télévision nationale met en cause Israël. La date de l’attaque coïncide avec l’ouverture, à Vienne, de discussions sur la relance de l’accord de juillet 2015 sur le nucléaire iranien, dans la perspective du retour prochain des États-Unis dans l’accord. […]  Lire la suite

12 février 2021 États-Unis – Yémen. Retrait des houthistes de la liste des organisations terroristes.

Le secrétaire d’État Antony Blinken annonce le retrait du mouvement rebelle yéménite des houthistes de la liste des organisations terroristes, revenant sur une décision prise par l’ancien président Donald Trump en janvier. Il estime que « ce classement aurait pu avoir un impact dévastateur sur l’accès des Yéménites aux biens de première nécessité ». […]  Lire la suite

4-10 février 2021 États-Unis. Discours du président Joe Biden sur la politique étrangère.

Il annonce le gel de la réduction du contingent américain en Allemagne décidée par son prédécesseur, la fin du soutien de Washington à l’intervention militaire au Yémen dirigée par l’Arabie Saoudite, ainsi que le retour à une politique plus favorable aux réfugiés. Il apporte son soutien à l’opposant russe Alexeï Navalny, affirmant que « le temps où les États-Unis se soumettaient face aux actes agressifs de la Russie, l’ingérence dans [ses] élections, les piratages informatiques, l’empoisonnement de ses citoyens, est révolu ». […]  Lire la suite

15-16 octobre 2020 Yémen. Échange massif de prisonniers.

Les 15 et 16, les autorités loyalistes et houthistes procèdent à l’échange de plus d’un millier de prisonniers, sous la supervision du Comité international de la Croix-Rouge. Il s’agit des échanges de prisonniers les plus importants depuis l’engagement pris par les belligérants, lors des négociations de paix menées en Suède en décembre 2018, de libérer quinze mille prisonniers. […]  Lire la suite

7 août 2020 Belgique. Suspension de licences d'exportation d'armes.

En mars, le Conseil avait suspendu dix-sept licences, estimant que toutes les garanties n’avaient pas été apportées quant à l’utilisation de ces matériels dans le conflit au Yémen ou dans des opérations de répression interne. En avril et en juillet, six d’entre elles avaient toutefois reçu un nouvel avis favorable de l’exécutif wallon. Deux licences relatives à du matériel destiné à la protection de la famille royale et des lieux saints sont toutefois validées par le Conseil. […]  Lire la suite