YÉMEN, chronologie contemporaine

 

2018

6-21 décembre 2018
Yémen. Accord sur un retrait militaire à Hodeida.

Le 6 débutent près de Stockholm des consultations destinées à relancer le processus de paix au Yémen, qui réunissent des représentants du gouvernement et des rebelles houthistes sous l’égide de l’ONU.Le 13, ces consultations s’achèvent, en présence du secrétaire général de l’ONU António Guterres, par la conclusion d’un accord sur le retrait progressif des troupes gouvernementales et rebelles du po […] Lire la suite

14-18 novembre 2018
Yémen. Annonce de négociations de paix.

Le 14, la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis annonce la suspension de son offensive contre le port d’Hodeida tenu par les rebelles houthistes, où les combats s’étaient intensifiés depuis le début du mois. Fin octobre, les États-Unis, qui soutiennent la coalition arabe, avaient appelé les belligérants à « mettre fin aux hostilités » dans le pays.Le 18, les hout […] Lire la suite

2-28 août 2018
Yémen. Accusation de « crimes de guerre » portée contre les belligérants.

Le 2, le bombardement du port d’Hodeida, sur la mer Rouge, provoque la mort d’au moins cinquante-cinq civils. La coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, qui combat la rébellion houthiste, nie en être l’auteur. En juin, la coalition avait engagé une offensive contre ce port contrôlé par la rébellion, qui constitue la principale voie d’approvisionnement du pays. Le 9, une frappe de la coalition ara […] Lire la suite

13-20 juin 2018
Yémen. Offensive contre Hodeida.

Le 13, la coalition menée depuis mars 2015 par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis contre la rébellion houthiste engage une offensive contre Hodeida, principal port du pays, sur la mer Rouge, par lequel transite la plus grande partie de l’approvisionnement du pays. Riyad affirme que l’Iran y livre des pièces de missiles balistiques aux rebelles. Washington affiche un soutien modéré à l’op […] Lire la suite

26 mars 2018
Yémen. Tir d’une salve de missiles sur l’Arabie Saoudite.

Le jour du troisième anniversaire de l’intervention arabe dans le pays, les rebelles houthistes tirent une salve de sept missiles balistiques en direction de l’Arabie Saoudite. D’une ampleur sans précédent, cette attaque fait suite à de précédents tirs effectués en novembre et décembre 2017. Elle provoque pour la première fois un mort à Riyad. L’Arabie Saoudite menace de représailles l’Iran qu’ell […] Lire la suite

22 janvier-1er février 2018
Yémen. Plan d’aide saoudien et occupation d’Aden par les séparatistes sudistes.

Le 22, sous la pression internationale, l’Arabie Saoudite annonce une aide pour 2018 de 1,5 milliard de dollars destinée aux organismes internationaux agissant au Yémen, et promet d’améliorer les conditions d’approvisionnement du pays. Une coalition arabe dirigée par Riyad lutte depuis mars 2015 contre la rébellion houthiste, soumettant à un blocus le nord du pays contrôlé par les rebelles. Vingt- […] Lire la suite

2017

2-21 décembre 2017
Yémen. Mort de l’ancien président Ali Abdallah Saleh.

Le 2, l’ex-président Ali Abdallah Saleh rompt son alliance avec la rébellion houthiste, avec laquelle il partageait le contrôle de Sanaa depuis septembre 2014, et se rapproche de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite. Soutenant son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi, celle-ci combat depuis mars 2015 les rebelles soutenus par l’Iran. Ali Abdallah Saleh appelle la population de la capitale […] Lire la suite

29 septembre 2017
O.N.U. – Yémen. Création d’une commission d’experts sur la situation des droits de l’homme au Yémen.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies décide la création d’un groupe d’experts internationaux sur la situation des droits de l’homme au Yémen, où la guerre civile a fait plus de dix mille morts, dont de nombreux civils, depuis 2014. L’Arabie Saoudite, à la tête depuis mars 2015 d’une coalition militaire de pays sunnites qui combat la rébellion houthiste dans le pays, s’est opposée à l […] Lire la suite

15 mai 2017
Yémen. État d’urgence sanitaire au Yémen.

Les autorités sanitaires du pouvoir rebelle houthiste qui contrôle la capitale Sanaa déclarent l’état d’urgence et lancent un appel à l’aide internationale à la suite de la recrudescence des cas de choléra. Le risque d’épidémie est confirmé par le Comité international de la Croix-Rouge qui dénombre la mort de cent quatre-vingt-quatre malades en une vingtaine de jours. […] Lire la suite

27 avril 2017
Yémen. Limogeage par le pouvoir de sudistes alliés des forces émiraties.

Le président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié à Riyad, limoge le gouverneur d’Aden, Aidarous al-Zoubeidi, chef du mouvement séparatiste sudiste soutenu par les Émirats arabes unis, ainsi que le ministre Hani Ben Boureik ‒ également séparatiste sudiste ‒, pourvoyeur dans le pays de l’aide émiratie. Aden tient lieu de capitale du pays depuis l’occupation de Sanaa par la rébellion houthiste. Alliés au […] Lire la suite

2016

6-30 août 2016
Yémen. Reprise des combats.

Le 6, les négociations de paix entre le pouvoir soutenu par l’Arabie Saoudite et les rebelles houthistes, entamées en avril au Koweït, s’achèvent sans accord. Les rebelles rejettent les propositions du pouvoir fondées sur les seuls enjeux militaires et exigent un accord global prévoyant une transition politique. Les combats, qui avaient repris en juillet, s’intensifient.Le 15, le bombardement par  […] Lire la suite

10-24 avril 2016
Yémen. Reprise des négociations entre le pouvoir et la rébellion.

Le 10 entre en vigueur la trêve annoncée en mars par les forces soutenant le président Abd Rabbo Mansour Hadi, les rebelles houthistes et l’Arabie Saoudite, préalable à la reprise des négociations sous l’égide de l’ONU. Une accalmie était notable sur le terrain depuis le mois précédent. Les rebelles chiites soutenus par l’Iran et alliés de l’ancien président Ali Abdallah Saleh sont entrés dans la  […] Lire la suite

2015

2-15 décembre 2015
Yémen. Engagement de négociations de paix. .

Le 2, les combattants d’Al-Qaida dans la péninsule arabique conquièrent la ville de Jaar proche d’Aden, dans le sud du pays où ils contrôlent déjà le port de Moukalla. Le 6, le gouverneur d’Aden, Jaafar Saad, est tué dans un attentat à la voiture piégée revendiqué par l’organisation État islamique. Le 15, tandis qu’un fragile cessez-le-feu entre en vigueur dans le pays, les représentants du pouvoi […] Lire la suite

2-28 septembre 2015
Yémen. Retour à Aden du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Le 2, un attentat contre une mosquée chiite de Sanaa, revendiqué par l’organisation État islamique, cause la mort d’au moins trente-deux personnes. Un autre attentat contre une autre mosquée chiite de la ville fera au moins vingt-cinq morts le 24. Le 4, un tir de missile effectué par les rebelles houthistes contre un camp des forces de la coalition arabe sunnite dirigée par l’Arabie Saoudite situé […] Lire la suite

3-21 août 2015
Yémen. Reconquête de la base d’Al-Anad par la coalition arabe.

Le 3, les forces de la coalition arabe sunnite dirigée par l’Arabie Saoudite reprennent le contrôle de la base aérienne d’Al-Anad, au nord d’Aden, conquise par les rebelles houthistes en mars. Elles parachèvent ainsi la reconquête de la ville amorcée en juillet. Le 7, la Française Isabelle Prime, enlevée à Sanaa en février, est libérée grâce à la médiation du sultanat d’Oman. Le 18, la coalition a […] Lire la suite

14-26 juillet 2015
Yémen. Reconquête d’Aden par les forces loyalistes.

Le 14, les troupes loyales au président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi, aidées par les forces de la coalition arabe sunnite dirigée par l’Arabie Saoudite, lancent une offensive sur Aden. Elles reprennent bientôt le contrôle de l’aéroport international qui était occupé par les rebelles houthistes, ainsi que des quartiers situés autour du grand port du sud du pays. Le 26, les rebelles houthistes rej […] Lire la suite

16 juin 2015
Yémen. Annonce de la mort du chef d’A.Q.P.A.

Al-Qaida dans la péninsule arabique (A.Q.P.A.) annonce la mort de son chef Nasser al-Wahishi, tué par un tir de drone américain. Ancien homme de confiance d’Oussama ben Laden, Nasser al-Wahishi était aussi le numéro deux d’Al-Qaida et l’un des terroristes les plus recherchés par les États-Unis. A.Q.P.A. avait revendiqué l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier à Paris.  […] Lire la suite

12-17 mai 2015
Yémen. Observation d’une trêve humanitaire.

Le 12 entre en vigueur, sur la proposition de l’Arabie Saoudite et pour des raisons humanitaires, une trêve de cinq jours dans le conflit qui oppose depuis mars la coalition arabe sunnite dirigée par Riyad aux rebelles houthistes chiites qui ont pris le contrôle de Sanaa en janvier. Le bilan humain des frappes aériennes menées par la coalition sunnite s’élève selon les Nations unies à quelque mill […] Lire la suite

7 mai 2015
Yémen. Annonce de la mort d’un dirigeant d’Al-Qaida.

Al-Qaida dans la péninsule arabique annonce la mort, en avril, à Moukalla, de son stratège militaire Nasser al-Ansi, tué par un tir de drone américain. Celui-ci avait revendiqué l’attaque contre Charlie Hebdo perpétrée à Paris en janvier.  […] Lire la suite

9-21 avril 2015
Yémen. Poursuite des affrontements.

Le 9, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, dénonce « l’agression saoudienne au Yémen ». En mars, Riyad a pris la tête d’une coalition arabe sunnite dirigée contre la rébellion chiite houthiste qui a pris le contrôle de Sanaa en janvier et menace à présent Aden. De son côté, le secrétaire d’État américain John Kerry met en garde l’Iran qu’il accuse implicitement de se livrer à « une  […] Lire la suite

20-29 mars 2015
Yémen. Intervention militaire conduite par Riyad contre la rébellion houthiste.

Le 20, à Sanaa, deux attentats-suicides visant les mosquées Badr et Al-Hachouch et perpétrés à l’heure de la prière hebdomadaire font au moins cent quarante-deux morts. Les victimes sont pour la plupart des zaydites – dissidents chiites – partisans de la milice houthiste d’Ansar Allah, qui a pris le contrôle de la capitale en septembre 2014 et a forcé à l’exil le président Abd Rabbo Mansour Hadi e […] Lire la suite

24 février 2015
Yémen – France. Enlèvement d'une Française à Sanaa.

Une ressortissante française, Isabelle Prime, travaillant comme consultante pour Ayala Consulting Corporating, branche américaine d'un groupe équatorien spécialisé dans la protection sociale, est enlevée à Sanaa avec son interprète.  […] Lire la suite

6 février 2015
Yémen. Mise en place d'institutions intérimaires.

Le 6, la milice houthiste d'Ansar Allah, qui contrôle le pouvoir à Sanaa depuis la démission du président Abd Rabbo Mansour Hadi en janvier, annonce la mise en place d'un Comité révolutionnaire dirigé par Mohammad Ali al-Houthi, un cousin de son chef. Un « Conseil national de transition » doit remplacer le Parlement qui est dissous, et un « Conseil présidentiel » doit faire office d'exécutif pour  […] Lire la suite

17-25 janvier 2015
Yémen. Démission du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Le 17, les miliciens houthistes d'Ansar Allah, qui sont entrés dans la capitale Sanaa en septembre 2014, enlèvent le directeur de cabinet du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Favorable au partage du pays en deux provinces, le groupe chiite, qui contrôle la partie septentrionale du pays, est opposé au projet de Constitution instaurant un État fédéral de six provinces, qui devait être rendu public l […] Lire la suite

2014

6 décembre 2014
Yémen. Mort de deux otages.

Le 6, deux otages – un Américain et un Sud-Africain – sont tués par les membres d'Al-Qaida dans la péninsule arabique (A.Q.P.A.) qui les détenaient, lors d'une opération menée dans la province de Shabwa par l'armée yéménite et les forces spéciales américaines. En novembre, une première opération commune avait permis de libérer huit otages. Implantée dans la province de l'Hadramaout, A.Q.P.A. s'opp […] Lire la suite

21 septembre 2014
Yémen. Conclusion d'un accord de paix.

Le président Abd Rabbo Mansour Hadi et les principales forces politiques du pays signent, sous l'égide de l'O.N.U., un accord prévoyant un cessez-le-feu et la formation d'un gouvernement de technocrates. Cet accord intervient au terme de cinq jours de combats meurtriers dans Sanaa, opposant les miliciens islamistes sunnites du parti Al-Islah, appuyés par l'armée, aux rebelles chiites du mouvement  […] Lire la suite

2012

21 mai 2012
Yémen. Attentat meurtrier revendiqué par Al-Qaida.

Un attentat-suicide, la veille de la fête nationale, qui vise les forces armées préparant la parade du lendemain, fait au moins quatre-vingt-seize morts à Sanaa. Les victimes sont des soldats. Cet attentat intervient peu de temps après l'achèvement du processus de transition politique à la tête du pays, concrétisé par l'élection présidentielle de février. Al-Qaida dans la péninsule arabique (A.Q.P […] Lire la suite

21-27 février 2012
Yémen. Élection d'Abd Rabbo Mansour Hadi à la présidence par intérim.

Le 21, le vice-président sortant Abd Rabbo Mansour Hadi, qui présidait le pays par intérim depuis juin 2011, est élu à la tête de l'État, avec 99,8 p. 100 des suffrages, pour une période intérimaire de deux ans. Il était l'unique candidat. Le taux de participation est de 64,8 p. 100. Le 27, le président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis mai 1990 – et précédemment président du Yémen du Nord dep […] Lire la suite

2011

23-27 novembre 2011
Yémen. Signature du plan de sortie de crise par le président Ali Abdallah Saleh.

Le 23, le président Ali Abdallah Saleh signe, à Riyad (Arabie Saoudite), une version modifiée du plan de sortie de crise proposé par le Conseil de coopération du Golfe en avril, et qu'il avait jusque-là rejeté. Celle-ci prévoit son retrait du pouvoir au terme d'une période de transition de quatre-vingt-dix jours – au lieu de trente – et l'organisation d'une élection présidentielle à l'issue d'un i […] Lire la suite

14 novembre 2011
France – Yémen. Libération de trois otages français enlevés au Yémen.

Les autorités françaises annoncent la libération de trois Français membres de l'organisation non gouvernementale Triangle génération humanitaire enlevés le 28 mai à Seyoun, dans le centre du Yémen, et détenus par Fahd al-Qoussa, un chef d'Al-Qaida dans la péninsule arabique. Paris, qui affirme n'avoir versé aucune rançon, remercie le sultan d'Oman pour son aide. […] Lire la suite

7 octobre 2011
Yémen – Liberia. La Yéménite Tawakul Karman et les Libériennes Ellen Johnson-Sirleaf et Leymah Gbowee lauréates du prix Nobel de la paix.

Le comité suédois du prix Nobel de la paix attribue sa distinction à la militante féministe islamiste yéménite Tawakul Karman, figure de proue de l'opposition au président Ali Abdallah Saleh, ainsi qu'à la présidente du Liberia Ellen Johnson-Sirleaf et à sa compatriote, la militante pacifiste Leymah Gbowee, pour « leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et de leurs droits à par […] Lire la suite

18-30 septembre 2011
Yémen. Retour à Sanaa du président Ali Abdallah Saleh.

Le 18, à Sanaa et à Taëz, des affrontements, les plus violents depuis le début du mouvement de contestation contre le président Ali Abdallah Saleh en janvier, opposent les forces de l'ordre aux insurgés. Ils continuent les jours suivants, faisant une centaine de morts. Le 23, le président Saleh rentre à Sanaa. Il était soigné en Arabie Saoudite après avoir été blessé dans un attentat en juin. Le 2 […] Lire la suite

3-5 juin 2011
Yémen. Trêve précaire après le départ du président Ali Abdallah Saleh.

Le 3, à Sanaa, le président Ali Abdallah Saleh est blessé par un tir d'obus. Les forces loyalistes ripostent en bombardant des positions tenues par la principale confédération tribale du pays, les Hached, dirigée par le cheikh Sadek Al-Ahmar. Le clan Al-Ahmar nie cependant toute responsabilité dans l'attaque contre le palais présidentiel. Depuis la fin de janvier, un mouvement de contestation géné […] Lire la suite

8-30 avril 2011
Yémen. Échec de la médiation des pays du Golfe pour une sortie de crise.

Le 8, alors que les affrontements meurtriers entre manifestants et forces de l'ordre se poursuivent, le président Saleh rejette le plan élaboré par les pays du Conseil de coopération du Golfe (C.C.G.) prévoyant son retrait du pouvoir, qu'il qualifie d'« ingérence ».Le 22, comme chaque vendredi, des manifestations massives – les plus nombreuses depuis le début des troubles – se déroulent à Sanaa, o […] Lire la suite

1er-25 mars 2011
Yémen. Pressions croissantes sur le président Ali Abdallah Saleh.

Le 1er, le président Ali Abdallah Saleh limoge les gouverneurs des cinq provinces où la contestation de son régime, qui s'étend depuis janvier, est la plus forte. Le 5, le chef de l'État, qui tente en vain d'instaurer un dialogue national, rejette la proposition des oulémas et de l'opposition, qui lui demande de quitter le pouvoir d'ici à la fin de l'année – son mandat s'ach […] Lire la suite

2-20 février 2011
Yémen. Expansion du mouvement de contestation du pouvoir.

Le 2, face à la contestation populaire, le président Ali Abdallah Saleh, chef d'État du Yémen du Nord depuis 1978 et du Yémen réunifié depuis 1990, annonce le gel de son projet de réforme de la Constitution, qui devait lui permettre de se présenter indéfiniment à l'élection présidentielle. Il affirme renoncer au renouvellement de son mandat lors du scrutin prévu en 2013 et exprime son hostilité à  […] Lire la suite

2009

4-24 septembre 2009
Yémen. Violents combats dans le nord du pays.

Le 4, le gouvernement d'Ali Mohammed Mujawar propose un cessez-le-feu – qui n'est pas respecté – après avoir lancé, depuis le 11 août, l'opération Terre brûlée contre les tribus rebelles zaydites – des chiites majoritaires au Yémen –, établies dans le nord du pays, dans la province de Saada, qui défient régulièrement le pouvoir depuis 2004. Ce conflit, qui s'accompagne d'enlèvements fréquents d'ét […] Lire la suite

2006

20 septembre 2006
Yémen. Réélection du président Ali Abdallah Saleh.

Le président Ali Abdallah Saleh est réélu à la tête de l'État pour un mandat de sept ans, avec 82 p. 100 des suffrages. Il était, pour la première fois, opposé à d'autres candidats. Son principal rival, l'ancien ministre Fayçal Ben Chamlane, notamment soutenu par le parti islamique Al-Islah, recueille 16 p. 100 des voix.  […] Lire la suite

2002

10-11 décembre 2002
Yémen. Arraisonnement d'un cargo nord-coréen transportant des missiles.

Le 10, au large des côtes yéménites, deux frégates espagnoles rejointes par un bâtiment américain arraisonnent, dans le cadre de l'opération antiterroriste « Liberté immuable » toujours en cours, un cargo nord-coréen, le So-San, avec à son bord quinze missiles Scud destinés au Yémen. Ce pays est soupçonné d'abriter des membres du réseau Al-Qaida.Le 11, le So-San […] Lire la suite

6 octobre 2002
Yémen – France. Attentat contre un pétrolier français au Yémen.

Le 6, le pétrolier français Limburg est la cible d'un attentat au large du port yéménite de Moukalla, dans le golfe d'Aden. Il est percuté par un petit bateau chargé d'explosifs. Un marin bulgare est tué. Exclue dans un premier temps par le gouvernement yéménite, la piste de l'attentat sera confirmée le 10. Une frégate américaine avait été victime d'un attentat similaire dans l […] Lire la suite

2000

12 octobre 2000
Yémen – États-Unis. Attentat à Aden contre un navire militaire américain.

L'explosion d'un bateau, qui avait abordé le destroyer lance-missiles américain USS Cole dans le port d'Aden, endommage le navire et fait 17 victimes américaines. Alors que Washington dénonce un acte de terrorisme, le président Ali Abdallah Saleh estime qu'il s'agit d'un accident, avant de se rallier, le 16, à la thèse américaine. Le principal suspect demeure le milliardaire d' […] Lire la suite

1999

23 septembre 1999
Yémen. Réélection du président Ali Abdallah Saleh.

Le maréchal Ali Abdallah Saleh est réélu à la tête de l'État, par 96,3 p. 100 des voix, lors du premier scrutin présidentiel au suffrage universel organisé dans le pays. Il n'était opposé qu'à un autre membre du parti au pouvoir, le Congrès populaire général, l'opposition n'ayant pas pris part au scrutin. En revanche, le parti Al-Islah (islamiste) lui a apporté son soutien, bien qu'il ne participe […] Lire la suite

1997

27 avril 1997
Yémen. Victoire du parti du président Ali Abdallah Saleh aux élections législatives.

Avec 187 des 301 sièges à pourvoir, le Congrès populaire général (C.P.G.) du président Ali Abdallah Saleh remporte les premières élections législatives organisées depuis la tentative de sécession du Sud, en 1994. Son allié au gouvernement, le Rassemblement yéménite pour la réforme (Al-Islah, islamiste) obtient 53 députés, et les indépendants 54, dont 34 élus proches du C.P.G. et 10 islamistes. Le  […] Lire la suite

1994

5-7 juillet 1994
Yémen. Fin de la sécession sudiste.

Le 5, deux mois après la généralisation des combats entre les armées des anciens Yémen du Nord et du Sud, les troupes nordistes du président Ali Abdallah Saleh atteignent Aden, capitale du Sud, qui tombe le 7, ainsi que Moukalla. C'est dans cette ville que l'ancien vice-président du Yémen réunifié en mai 1990, le sudiste Ali Salem al-Baïd, s'était installé après avoir proclamé la sécession du Sud, […] Lire la suite

5-21 mai 1994
Yémen. Sécession du Sud après la reprise des combats entre nordistes et sudistes.

Le 5, le président d'origine nordiste Ali Abdallah Saleh proclame l'état d'urgence à la suite de la généralisation des combats entre les armées sudiste et nordiste. Les relations entre Aden et Sanaa s'étaient détériorées en août 1993, date à laquelle le vice-président d'origine sudiste Ali Salem al-Bid avait regagné son ancienne capitale. Un accord instituant une large décentralisation conclu en f […] Lire la suite

20 février 1994
Yémen. Accord de réconciliation au sein de la coalition au pouvoir.

Les trois partis de la coalition au pouvoir signent, à Amman, un accord de réconciliation dont ils avaient approuvé les termes le 18 janvier et qui est destiné à mettre fin à cinq mois de crise politique. Le Congrès général du peuple du président Ali Abdallah Saleh, qui gouvernait au Nord avant l'unification du pays en mai 1990, le Parti socialiste yéménite du vice-président Ali Salem al-Bid, aupa […] Lire la suite

1993

18-19 octobre 1993
France – Yémen. Visite officielle du président François Mitterrand au Yémen.

Les 18 et 19, François Mitterrand effectue la première visite officielle d'un chef d'État français au Yémen. Il salue les « choix sages et courageux de ses dirigeants en faveur de l'unité et de la démocratie » – allusion à l'unification des deux Yémens, en mai 1990, à l'issue d'un processus démocratique – et souhaite que ce processus « soit parachevé dans la sérénité et à la satisfaction de tous » […] Lire la suite

27 avril 1993
Yémen. Premières élections législatives depuis l'unification.

Lors des premières élections législatives organisées depuis l'unification des deux Yémens, le 22 mai 1990, le Congrès populaire général (C.P.G., ancien parti unique du Yémen du Nord) du président Ali Abdallah Saleh obtient cent vingt et un sièges sur trois cent un. Ses deux principaux concurrents, le Rassemblement yéménite pour la réforme (Al Islah, parti tribal et islamiste) et le Parti socialist […] Lire la suite

1990

21-24 mai 1990
Yémen. Fusion des deux Yémens.

Le 21, les Parlements des Yémens du Nord et du Sud ratifient le projet de Constitution commune mis au point en 1981, après le conflit qui avait opposé les deux républiques en 1979.Le 22, la république arabe du Yémen, conservatrice, au Nord, et la république populaire démocratique du Yémen, marxiste réformatrice, au Sud, fusionnent en un seul État, la République yéménite, dont la capitale est établ […] Lire la suite

1986

13-24 janvier 1986
Yémen du Sud. Déclenchement d'une guerre civile en raison de rivalités au sein du parti prosoviétique au pouvoir

Le 13, le président Ali Nasser Mohamed, au pouvoir depuis 1980, convoque une réunion du bureau politique du parti unique de tendance prosoviétique, le Parti socialiste yéménite (P.S.Y.). Il s'agit en fait d'un guet-apens, son objectif étant de liquider physiquement ses adversaires politiques. Mais ce massacre prémédité est suivi de très violents affrontements à Aden, les partisans des deux faction […] Lire la suite

1984

26-27 avril 1984
Yémen du Nord – France. Visite du président Ali Abdallah Saleh en France

Les 26 et 27, le colonel Ali Abdallah Saleh, président de la République arabe du Yémen (Yémen du Nord), effectue une visite officielle en France. Il s'entretient notamment avec le président Mitterrand, Claude Cheysson et Charles Hernu. La France est le troisième fournisseur du Yémen du Nord. Les deux pays décident de renforcer leur coopération économique. Deux protocoles financiers, d'une valeur g […] Lire la suite

1982

13 décembre 1982
Yémen du Nord. Violent séisme meurtrier

Un violent séisme se produit au Yémen du Nord, dans la région montagneuse de Dhamar. Deux mille huit cents personnes au moins sont tuées, environ cent cinquante villages sont détruits ou fortement endommagés et sept cent mille personnes, soit près du dixième de la population, sont sans abri. […] Lire la suite

1981

19 août 1981
Libye – Éthiopie – Yémen du Sud. Signature d'un traité de coopération

Les présidents Kadhafi de Libye, Mengistu d'Éthiopie et Ali Nasser Mohamed du Yémen du Sud, réunis depuis le 16 à Aden, signent le 19 un traité de coopération dans les domaines politique, économique et militaire. Selon le ministère égyptien des Affaires étrangères, Moscou, avec lequel ces trois pays ont conclu des traités d'amitié, « veut encercler le nord-est de l'Afrique ». […] Lire la suite

— Universalis