Arabie Saoudite

Arabie Saoudite : carte de situation

carte de situation

Arabie Saoudite : carte générale

carte générale

Arabie Saoudite : carte administrative

carte administrative

Arabie Saoudite : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
Royaume d'Arabie Saoudite (SA)
Forme de gouvernement
monarchie 1
Chef de l'État et du gouvernement
Le roi Salman ben Abdelaziz al-Saoud (depuis le 23 janvier 2015)
Capitale
Riyad
Superficie (km2)
2 149 690
Langue officielle
arabe
Religion officielle
islam
Unité monétaire
rial saoudien (SAR)
Population
36 687 000 (estim. 2022)
Densité (hab./km2)
17.1 (estim. 2022)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 83,8 % (2018)
population rurale : 16,2 % (2018)
Projection de population 2030
38 591 000
Taux de natalité
17,30 ‰ (2019)
Taux de mortalité
3,51 ‰ (2019)
Indice de fécondité
2,28 (2019)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 74,4 ans (2019)
femmes : 77,6 ans (2019)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 96,5 % (2013)
femmes : 91,4 % (2013)
IDH
0,854 (2019)
R.N.B. par habitant (USD)
21 930 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

24 janvier 2022 Liban. Retrait de la vie politique de Saad Hariri.

Premier ministre à trois reprises depuis 2009, Saad Hariri déclare regretter les compromis passés au cours de cette période avec le Hezbollah et ses alliés chiites en vue d’« empêcher toute guerre civile au Liban » – ce qui lui avait fait perdre le soutien de l’Arabie Saoudite.  […]  Lire la suite

17-24 janvier 2022 Émirats arabes unis – Yémen. Frappes houthistes sur Abu Dhabi.

Il s’agit de la première attaque meurtrière visant les EAU de la part des houthistes, dont les frappes visent habituellement l’Arabie Saoudite. Les Émiratis participent aux côtés des Saoudiens à la coalition arabe qui est intervenue au Yémen en mars 2015 en soutien aux forces loyalistes, à la suite de la conquête par les houthistes de la capitale, Sanaa, et de la fuite du président Abd Rabbo Mansour Hadi. […]  Lire la suite

13 décembre 2021 Suisse. Classement sans suite de l'enquête pour blanchiment contre l'ancien roi Juan Carlos.

Celui-ci était soupçonné d’avoir reçu des commissions occultes dans le cadre de contrats obtenus par des entreprises espagnoles en Arabie Saoudite. La somme de 100 millions de dollars avait été versée par Riyad en août 2008 sur le compte d’une fondation ouvert auprès de la banque genevoise Mirabaud au nom de Juan Carlos. Le Ministère public genevois déclare que le dispositif utilisé démontre une volonté de dissimulation et que les circonstances constituent des indices à charge, mais qu’il n’a pas été établi de lien suffisant entre la somme reçue de Riyad et les contrats concernés. […]  Lire la suite

3-4 décembre 2021 France – Émirats arabes unis – Qatar – Arabie Saoudite. Visite du président français Emmanuel Macron dans le Golfe.

Emmanuel Macron et Mohammed ben Salman évoquent notamment la reprise de l’aide financière de l’Arabie Saoudite au Liban. […]  Lire la suite

19-26 juillet 2021 Israël. Révélations sur l'usage par plusieurs États d'un logiciel israélien d'espionnage de téléphones.

Le consortium affirme que la vente de Pegasus, qui est validée par le ministère de la Défense israélien, constitue un outil de la politique d’influence de l’État hébreu et explique en partie les rapprochements récents d’Israël avec l’Arabie Saoudite, le Maroc ou la Hongrie. Outre ces derniers, l’Azerbaïdjan, Bahreïn, Dubaï, les Émirats arabes unis, l’Inde, le Mexique et le Togo, sont visés par ces révélations. […]  Lire la suite

7-13 avril 2021 Iran – Israël. Attentat contre le centre d'enrichissement de l'uranium de Natanz.

Le 7, Téhéran dénonce l’attaque en mer Rouge, la veille, de l’un de ses navires militaires, le Saviz, que l’Arabie Saoudite soupçonne d’apporter un soutien aux rebelles houthistes au Yémen. La télévision nationale met en cause Israël. La date de l’attaque coïncide avec l’ouverture, à Vienne, de discussions sur la relance de l’accord de juillet 2015 sur le nucléaire iranien, dans la perspective du retour prochain des États-Unis dans l’accord. […]  Lire la suite

3-5 avril 2021 Jordanie. Crise au sein de la dynastie hachémite.

Le 4, le ministre des Affaires étrangères Ayman Safadi évoque une tentative de complot impliquant le prince Hamza, ainsi que les ancien et actuel représentants personnels du roi en Arabie Saoudite, et dénonce « des contacts avec des parties étrangères visant à remettre en cause la sécurité de la Jordanie ». Le 5, le prince Hamza signe une déclaration dans laquelle il réitère son allégeance au roi Abdallah. […]  Lire la suite

4 mars 2021 France. Relaxe de l'ancien Premier ministre Édouard Balladur dans l'affaire Karachi.

La Cour de justice de la République rend son jugement dans l’affaire Karachi relative au système de rétrocommissions mis en place en marge de marchés d’armement passés dans les années 1990 entre la France d’une part, et le Pakistan et l’Arabie Saoudite d’autre part. Soupçonné d’avoir bénéficié de ces rétrocommissions, qui lui auraient permis de financer sa campagne électorale de 1995, l’ancien Premier ministre Édouard Balladur est relaxé des accusations de « complicité et recel d’abus de biens ou du crédit de deux sociétés publiques ». […]  Lire la suite

1er mars 2021 Allemagne – Arabie Saoudite. Dépôt d'une plainte contre Mohammed ben Salman.

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) dépose une plainte pour « crimes contre l’humanité » contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, devant la cour fédérale de justice de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg), en vertu du principe de compétence universelle. La plainte vise la persécution des journalistes par le régime saoudien, comme notamment l’assassinat de Jamal Khashoggi dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul en octobre 2018. […]  Lire la suite

8-10 février 2021 Arabie Saoudite. Libération de la militante féministe Loujain al-Hathloul.

Le 8, le tribunal pénal commue en peines de prison les condamnations à mort prononcées à l’encontre de trois chiites qui avaient participé à des manifestations antigouvernementales en 2012. Ceux-ci sont les premiers à bénéficier de la loi adoptée en avril 2020 qui exclut l’application de la peine de mort aux personnes condamnées pour des faits commis alors qu’elles étaient mineures. […]  Lire la suite