BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

UNIVERS

Afficher la liste complète (20 médias)

Il peut paraître illusoire, inutile ou présomptueux d'oser consacrer quelques lignes à l'Univers dans son ensemble. Nous sommes écrasés par son immensité et sa diversité. Néanmoins, l'intelligence de l'homme l'a conduit à inventer un très grand nombre de techniques qui lui permettent d'appréhender à la fois l'infiniment petit (grâce aux techniques de la physique des particules et de la physique nucléaire) et l'infiniment grand (grâce aux télescopes, fonctionnant au sol dans les domaines optique et radio, et grâce aux nombreuses missions spatiales). La figure 1 présente les constituants majeurs de l'Univers.

D'après les dictionnaires, l'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe. Dans sa perception immédiate, l'Univers se limite au seul environnement qui soit accessible à nos sens. L'astronomie a cependant permis, dès l'Antiquité, de concevoir que la Terre, le système solaire et les étoiles ont des dimensions, ou sont à des distances, considérablement plus grandes que ce que nous pouvons imaginer facilement.

Cependant, ce n'est guère qu'au début du xxe siècle que l'on a commencé à pouvoir réellement estimer la distance d'objets astronomiques très éloignés, et que l'on a pleinement réalisé l'immensité de la partie observable de l'Univers. Notre système solaire, la seule parcelle de l'Univers qui ait pu faire l'objet d'une exploration directe, a des dimensions de l'ordre de douze milliards de kilomètres ; la lumière met onze heures à le traverser. Mais la lumière met quatre ans à nous parvenir de l'étoile la moins éloignée, trois millions d'années pour venir de la galaxie d'Andromède, notre plus proche voisine parmi les galaxies spirales, tandis que les objets les plus lointains détectables avec les grands télescopes et radiotélescopes sont à plus de dix milliards d'années-lumière. Devant de telles valeurs, difficilement concevables, l'Univers devient pour l'astronome un concept plutôt abstrait, qu'il ne peut se représenter mentalement que par un modèle extrêmement sim […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  11 pages…

 

Pour citer cet article

Jean AUDOUZE, James LEQUEUX, « UNIVERS  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« UNIVERS » est également traité dans :

UNIVERS (notions de base)

Écrit par :  Universalis

Observer et dénombrer les constituants de l’Univers, comprendre son organisation, son fonctionnement et retracer son histoire font partie des aspirations que l’homme a toujours voulu satisfaire. Depuis cinquante ans, ses connaissances ont considérablement progressé, grâce à la maîtrise de nouvelles techniques. Mais bien des questions restent posée… Lire la suite
ANTHROPIQUE PRINCIPE

Écrit par :  Marc LACHIÈZE-REY

…  que sa seule fonction soit de tenter de rendre moins brutal l'énoncé « fort ». Selon ce dernier, *l'Univers « doit » admettre la présence de l'homme. Il ne s'agit plus d'un guide heuristique qui permettrait de sélectionner les modèles, mais d'une déclaration forte, à caractère finaliste, sur la nature profonde de l'Univers et son lien avec l'… Lire la suite
ANTIMATIÈRE

Écrit par :  Bernard PIREJean-Marc RICHARD

Dans le chapitre "Antimatière dans l'Univers"  : …  peuvent exister. Le problème est de savoir s'il y a réellement de l'antimatière en abondance dans *l'Univers. Les interrogations à ce sujet viennent en fait de la cosmologie, qui est la science qui spécule sur la naissance et l'évolution du monde. Les modèles de cosmologie ont en commun une explosion initiale, le « big bang ». L'énergie libérée s'… Lire la suite
ARISTOTE

Écrit par :  Pierre AUBENQUE

Dans le chapitre "L'Univers"  : …  on pourrait attendre, à une étude des phénomènes astronomiques, mais plutôt à une étude générale de *l'univers et des éléments qui constituent les corps (étude qui sera reprise et complétée dans le traité De la génération et de la corruption). C'est dans le traité Du Ciel que se trouvent la plupart des thèses dont le commentaire et… Lire la suite
ASTRONOMIE

Écrit par :  James LEQUEUX

Dans le chapitre " L'astronomie du XXe siècle"  : …  rouge de leurs raies spectrales et leur distance, qu'ils attribuèrent à une expansion générale de *l'Univers. Ainsi naissait véritablement la cosmologie observationnelle. Il est intéressant de donner quelques aperçus sur les relations de l'astronomie et de la physique à cette époque. La physique atomique et moléculaire en était alors à ses… Lire la suite
B.I.C.E.P. (Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization)

Écrit par :  Bernard PIRE

… P. 1 et les résultats de cette campagne, annoncés en mars 2014, ont connu un grand retentissement. *En effet, le modèle cosmologique favori de nombreux physiciens depuis 1980 contient, très peu de temps après l’explosion primordiale (le « big bang »), une brève phase d’expansion brutale (appelée inflation en référence à sa croissance exponentielle… Lire la suite
BIG BANG

Écrit par :  Marc LACHIÈZE-REY

… physicien belge Georges Lemaître (1894-1966), sous l'appellation originelle d'« atome primitif ». L'*expansion de l'Univers vient alors tout juste d'être découverte et admise par la communauté scientifique. Si la matière se conserve, comme tout semble l'indiquer, l'expansion cosmique a pour conséquence que la même quantité de matière se trouve dans… Lire la suite
BRUNO GIORDANO (1548-1600)

Écrit par :  Jean SEIDENGART

Dans le chapitre "L'infinitisation de l'Univers"  : …  perceptif résulte bien de la projection de la finitude de nos sens, et non pas de la structure de *l'Univers. Une telle expérience nous enseigne à la fois la détermination distincte d'une limite et le franchissement de cette limite ; celui-ci suscite en nous la pensée d'une « avancée au-delà » que rien ne peut réprimer ou… Lire la suite
CARDAN JÉRÔME (1501-1576)

Écrit par :  Jean-Claude MARGOLIN

Dans le chapitre "De l'algèbre à l'astrologie"  : …  la théorie de l'impetus et celle des partisans d'Aristote concernant la poussée de l'air. *Le second ouvrage (dix-sept livres), qui reprend en les complétant des descriptions et des analyses du premier, a pour dessein manifeste de relier à « un principe unique, indivisible et absolument simple » l'infinie diversité des choses humaines et… Lire la suite
CHINOISE (CIVILISATION) - Sciences et techniques

Écrit par :  Jean-Claude MARTZLOFF

Dans le chapitre "Astronomie"  : …  en 721-725. Dès l'Antiquité, les Chinois ont défendu au moins trois théories sur la structure de l'*Univers ; celles-ci ont toujours coexisté sans qu'aucune ne se constitue en orthodoxie officielle. La plus ancienne, connue sous le nom de « théorie du ciel couvrant » (gaitian) a évolué en deux versions qu'expose le ClassiqueLire la suite
CONTINGENCE

Écrit par :  Bertrand SAINT-SERNIN

Dans le chapitre "Formes composées"  : …  preuve de l'existence de Dieu à partir de la non-nécessité du monde, perdrait de sa substance, si l'*Univers pouvait apparaître comme éternel et stable. Avec le renouveau, depuis les années 1920, de la cosmologie scientifique et l'abandon par bien des astronomes de l'idée d'un modèle fixe de l'Univers, certains philosophes ont songé à renouveler la… Lire la suite
COPERNIC NICOLAS (1473-1543)

Écrit par :  UniversalisJean-Pierre VERDET

Dans le chapitre "Sens et limite d'une révolution"  : …  siège au milieu du monde, unique centre des mouvements célestes. Deuxièmement, une dichotomie de l'*Univers : d'une part, le monde terrestre, qui va jusqu'à l'orbe de la Lune, monde du changement, du périssable, de la génération et de la corruption, monde des mouvements rectilignes (vers le haut pour les éléments légers, l'air et le feu ; vers le… Lire la suite
COSMOLOGIE

Écrit par :  Marc LACHIÈZE-REY

…  plus anciennes disciplines intellectuelles de l'humanité. Bien qu'elle se consacre à l'étude de l'*Univers, du cosmos englobant la totalité de ce qui nous est accessible dans la nature, elle possède une spécificité qui la distingue des autres sciences naturelles : elle ne s'intéresse aux différentes parties qui composent l'Univers que dans la… Lire la suite
DE SITTER WILLEM (1872-1934)

Écrit par :  Bernard PIRE

…  Probe B, au cours de laquelle quatre gyroscopes ont été placés en orbite autour de la Terre. *Lorsque Einstein développe en 1917 un modèle cosmologique fondé sur les équations de la relativité générale, il fait l’hypothèse d’un Univers homogène, isotrope et statique, c’est-à-dire dont les propriétés à grande échelle ne varient pas. En… Lire la suite
DÉCOUVERTE DE L'EXPANSION DE L'UNIVERS

Écrit par :  James LEQUEUX

  *En 1916 et 1917, Vesto Melvin Slipher et Francis G. Pease mesurent les composantes radiales des vitesses d'un certain nombre de « nébuleuses » grâce à l'effet Doppler-Fizeau qui affecte leurs raies spectrales. En 1919, Harlow Shapley remarque que la plupart de ces objets s'éloignent de nous, mais ne fournit pas d'… Lire la suite
DÉCOUVERTE DU RAYONNEMENT COSMOLOGIQUE

Écrit par :  James LEQUEUX

  *Comme Karl Guthe Jansky, le fondateur de la radioastronomie, Arno A. Penzias et Robert W. Wilson sont ingénieurs radio aux Bell Telephone Laboratories. En mettant au point à la station de Holmdel (New Jersey) une antenne particulièrement sensible destinée aux télécommunications par satellite à 7 centimètres de longueur d'… Lire la suite
EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

Écrit par :  Michel PATY

Dans le chapitre "Cosmologie et théorie unitaire"  : …  matériels à l'exclusion d'un espace absolu, appliquant les équations de la relativité générale à l'*Univers entier, il fut amené à conclure à la nature fermée et courbe de ce dernier et, afin de préserver son caractère statique, introduisit une constante cosmologique pour compenser la pression de gravitation qui engendrait une variation de la… Lire la suite
ÉLÉMENTS THÉORIES DES

Écrit par :  René ALLEAU

*Le pluriel latin elementa désignait, le plus souvent, les « quatre éléments » : le Feu, l'Air, l'Eau et la Terre (cf. Sénèque, Naturales Quaestiones, III, 12 ; Cicéron, Academica, I, 26) et le singulier elementum, d'un usage bien plus rare, l'un des « quatre éléments » (cf.… Lire la suite
ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

Écrit par :  Jacques VILLAIN

Dans le chapitre " L'espace pour connaître l'Univers"  : …  L'espace a indéniablement permis d'accomplir dans la connaissance de* l'Univers un bond de géant qui aurait été impossible avec les seuls instruments terrestres. Les progrès qui ont été accomplis durant le premier demi-siècle de l'ère spatiale sont plus importants que ceux qui avaient été réalisés dans tous les siècles précédents. Près de 200 sondes… Lire la suite
ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

Écrit par :  Jacques VILLAIN

Dans le chapitre "Cosmologie et astrométrie"  : …  Le reste de *l'Univers a aussi fait l'objet de toutes les attentions. Il a été observé dans toutes les longueurs d'ondes. En 1989, le satellite américain Cobe (Cosmic Background Explorer) a renforcé la théorie du big bang, en parvenant à mesurer le rayonnement fossile de l'Univers. Le satellite Wilkinson Microwave Anisotropy Probe (W.M.A.P.) de la N… Lire la suite
ÉTAT STATIONNAIRE THÉORIE DE L', cosmologie

Écrit par :  Marc LACHIÈZE-REY

… *En 1948, l'Américain Thomas Gold et le Britannique Hermann Bondi publient dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (vol. 108, no 3, pp. 252-270) un article intitulé « The Steady-State Theory of the Expanding Universe » (« La Théorie de l'Univers en expansion considéré comme stationnaire »). Ils proposent de… Lire la suite
EXOBIOLOGIE

Écrit par :  François RAULIN

… mot exobiology pour désigner la recherche et l'étude de la vie en dehors de notre planète. *Ce terme englobe désormais tout ce qui concerne l'étude de la vie dans l'Univers. Plus précisément, il s'agit de l'étude des origines, de la distribution et de l'évolution de la vie et des structures et processus qui y sont associés dans l'Univers.… Lire la suite
GALAXIES

Écrit par :  Danielle ALLOINAndré BOISCHOTFrançois HAMMER

Dans le chapitre "Classification et nature des galaxies"  : …  qui est proportionnelle à leur distance (loi de Hubble). Cette propriété, qui traduit le fait que *l'Univers est en expansion, sert de support à toutes les théories cosmologiques actuelles. On a découvert, au centre de certaines galaxies, la présence d'une source intrinsèquement très lumineuse, appelée noyau actif de galaxie. La manifestation la… Lire la suite
GÉOCENTRISME

Écrit par :  Jean-Pierre VERDET

Dans le chapitre "L'imbroglio des excentriques et épicycles"  : …  l'univers, unique centre de tous les mouvements célestes. Puis, deuxième verrou, la dichotomie de *l'univers : d'une part, le monde terrestre, qui va de la Terre à l'orbe lunaire, monde du changement, du périssable, de la génération et de la corruption, monde des mouvements rectilignes (vers le haut, les légers : l'air et le feu ; vers le bas,… Lire la suite
GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

Écrit par :  Brandon CARTER

Dans le chapitre "Théorie newtonienne de la gravitation et cosmologie"  : …  on puisse toujours donner une représentation satisfaisante de ce que nous savons des propriétés de *l'Univers à l'aide d'un modèle cosmologique de la plus grande simplicité concevable, à savoir celui d'une explosion isotrope et homogène. Autrement dit, l'Univers peut être représenté par un modèle obéissant au principe cosmologique selon… Lire la suite
HASARD & NÉCESSITÉ

Écrit par :  Ilya PRIGOGINEIsabelle STENGERS Universalis

…  Cette métamorphose du second principe a-t-elle des prolongements ? Lorsque nous considérons *l'Univers dans son ensemble, nous devons à la fois considérer l'entropie et la gravitation. Or les liens connus entre thermodynamique et gravitation restent fort ténus, malgré les succès partiels de certaines théories dans le cadre de l'hypothèse des… Lire la suite
HAWKING STEPHEN WILLIAM (1942- )

Écrit par :  Simon MITTON

Dans le chapitre "Du big bang aux trous noirs"  : …  Dès le début, les recherches de Hawking sont centrées sur les singularités dans *l'Univers. Une singularité est un concept mathématique qui peut être visualisé comme une région de l'espace-temps qui a acquis une courbure si grande que les grandeurs physiques normales y sont infinies et que les lois ordinaires de la physique cessent d'être… Lire la suite
HÉLIOCENTRISME

Écrit par :  Jean-Pierre VERDET

Dans le chapitre "Limites d'une révolution"  : …  des planètes. Autre conséquence, encore plus importante, de l'héliocentrisme proposé par Copernic : *la réflexion sur la finitude ou l'infinitude de l'univers. La rotation du ciel tout entier dans le système géocentrique implique que le monde soit nécessairement de dimension finie. Tous les physiciens d'Aristote à Einstein refusent d'envisager des… Lire la suite
HOYLE FRED (1915-2001)

Écrit par :  Marek A. ABRAMOWICZ

Dans le chapitre "La théorie de l'état stationnaire"  : …  Gold. Tous trois passionnés de cosmologie, ils considèrent avec scepticisme le modèle standard de *l'Univers, alors – et encore aujourd'hui – généralement accepté, celui du big bang. Ce modèle, élaboré, notamment, par Alexandre Friedman et Georges Lemaître, est fondé sur la théorie de la relativité générale ; il postule que la relation entre la… Lire la suite
LANGE ANDREW E. (1957-2010)

Écrit par :  Universalis

… L'*astrophysicien américain Andrew E. Lange est l'un des protagonistes des recherches sur l'origine, l'évolution et la géométrie de l'Univers. Né le 23 juillet 1957, à Urbana (Illinois), Andrew E. Lange obtient une licence à l'université de Princeton en 1980, puis un doctorat (PhD) à l'université de Californie à Berkeley sept ans plus tard.… Lire la suite
MASSE (notions de base)

Écrit par :  Bernard PIRE

Dans le chapitre "La masse de l'Univers et son destin"  : …  La théorie de la relativité générale lie la masse totale de *l'Univers à son destin. En deçà d'une certaine valeur (appelée masse critique et correspondant à une densité actuelle de quelques masses de proton par mètre cube, soit de l'ordre de 10—29 g/cm3), l'Univers est en expansion infinie. Au-delà de cette valeur, la phase… Lire la suite
MASSE CACHÉE ou MASSE MANQUANTE ou MATIÈRE NOIRE

Écrit par :  Marc LACHIÈZE-REY

Dans le chapitre "Implications cosmologiques"  : …  au moins celle de la masse visible. Bien entendu, cette question a des implications cosmologiques. *La dynamique de l'Univers, supposé homogène et isotrope, est aujourd'hui décrite par les modèles de big bang (qui reposent sur la théorie de la relativité générale). Elle dépend de la densité moyenne de l'Univers : plus il y a de masse cachée, plus… Lire la suite
MÉCANISME, philosophie

Écrit par :  Joseph BEAUDE

Dans le chapitre "La doctrine mécaniste"  : …  'hui difficile de concevoir tout ce que cette idée pouvait avoir de radicalement neuf, de révolutionnaire. *Elle exprime « la substitution à la notion de Cosmos – unité fermée d'un ordre hiérarchique – de celle de l'Univers : ensemble ouvert lié par l'unité de ses lois » (A. Koyré). Est évacuée la représentation de corps célestes immuables et… Lire la suite
MICROCOSME ET MACROCOSME

Écrit par :  Hélène VÉDRINE

La théorie selon laquelle tout se répond dans l'*univers fait correspondre à la totalité (macrocosme) une infinité de « modèles réduits » (microcosmes) qui imitent d'une manière plus ou moins parfaite la richesse du cosmos. Ce thème est développé, selon des modes variés, dans les conceptions du monde qui… Lire la suite
MONDE

Écrit par :  Jean LADRIÈRE

Dans le chapitre "Univers et totalisation"  : …  *Comme on le sait, les développements de la théorie relativiste de la gravitation sont étroitement liés à ceux de la cosmologie. Il est normal qu'une théorie générale du champ gravitationnel (liant la structure de l'espace-temps à la distribution de la matière-énergie dans l'espace-temps) serve de cadre à l'élaboration de modèles cosmologiques, dont… Lire la suite
MULTIVERS

Écrit par :  Aurélien BARRAU

…  certains paradoxes fondamentaux de la physique contemporaine. La proposition est vertigineuse : *notre Univers tout entier réinterprété comme un îlot dérisoire dans un immense méta-monde infiniment vaste et infiniment diversifié. Les lois réapparaissent comme des phénomènes, la nécessité se meut en contingence. L'étrangeté de notre monde s'… Lire la suite
NUCLÉOSYNTHÈSE

Écrit par :  Jean AUDOUZE

Dans le chapitre "La nucléosynthèse primordiale"  : …  Pour expliquer le mouvement d'expansion de *l'Univers marqué par le mouvement relatif des galaxies entre elles et le rayonnement fossile à 2,7 K, les cosmologistes imaginent que l'Univers est né il y a une quinzaine de milliards d'années d'une brutale explosion, le big bang. Selon les hypothèses les plus couramment retenues, l'Univers aurait atteint… Lire la suite
PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Caractères généraux

Écrit par :  Maurice JACOBBernard PIRE

Dans le chapitre "Comprendre la naissance de l'Univers"  : …  m). Cela nous permet aussi de comprendre les premières fractions de seconde suivant la naissance de *l'Univers. Si nous vivons dans un Univers en expansion, la densité et la température (énergie moyenne par particule) sont d'autant plus élevées que l'on essaie de remonter vers le passé. Après le big bang, pendant lequel l'Univers se serait formé il… Lire la suite
PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

Écrit par :  Jean-Eudes AUGUSTINMichel PATYBernard PIRE

Dans le chapitre "Les neutrinos fossiles du fond du ciel"  : …  big bang, des neutrinos ont nécessairement été émis en grande quantité aux premiers instants de l'*Univers (ère leptonique), les neutrinos de chaque type se trouvant alors en équilibre thermique avec les particules de matière et le rayonnement électromagnétique. Leur évolution, avec l'expansion et le refroidissement de l'Univers, est à peu près… Lire la suite
PENZIAS ARNO ALLAN (1933- )

Écrit par :  Bernard PIRE

… *Né le 26 avril 1933 à Munich (Allemagne) dans une famille israélite victime des persécutions nazies, Arno Allan Penzias rejoignit, à l'âge de six ans, Londres avec son frère cadet, première étape d'une fuite vers les États-Unis. Fils d'émigrés pauvres, il bénéficia de l'enseignement offert par la municipalité new-yorkaise par l'intermédiaire du… Lire la suite
PERLMUTTER SAUL (1959- )

Écrit par :  Bernard PIRE

…  Carl Pennypacker, un ambitieux programme de recherche de supernovae de type Ia très éloignées *afin de mesurer la décélération de l’expansion de l’Univers. Il s’agissait en particulier de construire une caméra à champ large équipée d’un capteur CCD (charge-coupled device) et couplée à un télescope de 4 … Lire la suite
PLANCK MISSION

Écrit par :  Pierre LÉNABernard PIRECécile RENAULT

…  le télescope spatial Herschel d'astronomie infrarouge et submillimétrique, également de l'E.S.A., *il faut dresser une brève histoire de l'Univers. Les germes des grandes structures étaient présents dans l'Univers primordial et ont évolué sous l'effet de la gravité pour former les galaxies et les amas de galaxies observés aujourd'hui. Il existe… Lire la suite
PLANÉTAIRES SYSTÈMES

Écrit par :  Dominique PROUST

…  ayant abouti à la vaste palette, aussi bien par la taille que par les conditions physiques, *de corps en révolution autour des étoiles en général, et du Soleil en particulier, et permet de tenter d'étayer un modèle valable au-delà du système solaire, à l'appui notamment des découvertes de planètes extrasolaires.  Si nous nous plaçons,… Lire la suite
PLASMA DE QUARKS ET DE GLUONS

Écrit par :  Bernard PIRE

Dans le chapitre "LE PLASMA DE QUARKS ET DE GLUONS DANS L'UNIVERS"  : …  si élevées que quarks et gluons ne pouvaient se confiner en hadrons avant que l'expansion de *l'Univers n'ait suffisamment joué son rôle de modérateur. On estime ainsi que c'est vers l'âge d'une microseconde que se réalisa la transition de phase qui nous occupe ici, bien après les autres transitions de phase que la théorie actuelle lie aux… Lire la suite
PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

Écrit par :  Alain OMONT

…  que les astronomes appellent un interféromètre. Cet outil explore depuis 1988 les zones froides de *l’Univers. Le projet Noema (Northern Extended Millimeter Array), dont l’achèvement est prévu vers 2020, vise à améliorer les performances de ce réseau, en multipliant sa sensibilité par cinq grâce notamment à l’utilisation de nouvelles technologies… Lire la suite
PLATON

Écrit par :  Monique DIXSAUT

Dans le chapitre "L'âme, la cité, le monde"  : …  d'une cosmologie et d'une physique rationnelles. Pour être le plus semblable à son modèle, l'*univers doit posséder la forme la plus parfaite, la sphère, et se mouvoir selon une révolution uniforme ayant à son principe une âme, système d'orbes concentriques sur lesquels se meuvent les planètes. Leurs périodes mesurent le temps, qui n'est pas… Lire la suite
PULSARS

Écrit par :  Jean-François LESTRADE

Dans le chapitre "Pulsars millisecondes et fond d'ondes gravitationnelles primordiales"  : …  dont une partie pourrait être d'origine primordiale. On pense que, juste après la naissance de *l'Univers avec le big bang, avant la limite du temps de Planck de 10–43 seconde, un certain nombre de mécanismes produisirent un fond stochastique d'ondes gravitationnelles, dites primordiales. On devrait observer aujourd'hui ce fond d'… Lire la suite
QUASARS

Écrit par :  Philippe VÉRON

Dans le chapitre "L'évolution cosmique des quasars"  : …  les observateurs : le nombre des quasars croît plus vite avec la magnitude qu'il ne le ferait si *l'Univers était uniformément peuplé ; en d'autres termes, la luminosité ou, cela revient au même, le nombre des quasars augmente avec la distance ou, ce qui est encore équivalent, lorsqu'on remonte dans le temps, puisque la lumière qu'on reçoit de… Lire la suite
RÉALITÉ CONCEPT DE

Écrit par :  Jean HAMBURGER

Dans le chapitre "L'indécise réalité"  : …  raisonnements sur le temps soient extrapolables à des échelles infiniment différentes de la nôtre. *Déjà les physiciens ont troublé notre image instinctive du temps le jour où ils nous ont demandé d'accepter une image de l'univers où le temps ne coule plus d'uniforme façon ; où la simultanéité devient suspecte lorsque deux événements sont regardés… Lire la suite
RIESS ADAM GUY (1969- )

Écrit par :  Bernard PIRE

…  sont publiés presque simultanément en 1998, ceux de Riess et de ses collaborateurs sous le titre* « Preuve observationnelle de l’accélération de l’Univers et d’une constante cosmologique ». À partir de 1999, Riess est astronome au Space Telescope Science Institute de Baltimore (Maryland), l’institut qui dirige la mission spatiale Hubble… Lire la suite
SCHMIDT BRIAN P. (1967- )

Écrit par :  Bernard PIRE

… Schmidt participe à la découverte de supernovae très lointaines dont les caractéristiques indiquent *une probable accélération de l’expansion de l’Univers. L’équipe de Saul Perlmutter du laboratoire national Lawrence à Berkeley arrive indépendamment à la même conclusion à partir de données observationnelles différentes. Les résultats des deux… Lire la suite
TROUS NOIRS

Écrit par :  Jean-Pierre LUMINET

Dans le chapitre "Physique des trous noirs"  : …  le fond du trou noir en rotation n'est pas bouché mais ouvre un passage vers une autre région de *l'Univers a engendré la notion fascinante de « trous de ver ». Ces véritables raccourcis de l'espace-temps pourraient déboucher quelque part dans notre Univers, voire, selon d'autres théories, dans d'autres univers. On peut ainsi imaginer des… Lire la suite
TURBULENCE

Écrit par :  Fabien ANSELMETMichel COANTICGérard TAVERA

Dans le chapitre "L'univers primordial, la formation des galaxies, des étoiles et des planètes"  : …  *D'après le modèle cosmologique standard, matière et rayonnement se découplent dans l'Univers environ un million d'années après le big-bang initial, la température étant tombée à moins de 104 K : les premières galaxies et les premières étoiles peuvent alors à se former. Les radiotélescopes embarqués en ondes millimétriques ou… Lire la suite
UN ATOME D'UNIVERS. LA VIE ET L'ŒUVRE DE GEORGES LEMAÎTRE (D. Lambert)

Écrit par :  Bernard PIRE

…  Deux solutions – celle d'Einstein d'un Univers statique et celle de Willem De Sitter d'un *Univers vide quasi euclidien – s'opposent alors, mais aucune ne rend compte du décalage vers le rouge des nébuleuses extra-galactiques, un fait de plus en plus avéré par des observations astronomiques toujours plus précises. Dans un article titré « … Lire la suite
WILSON ROBERT WOODROW (1936- )

Écrit par :  Bernard PIRE

… *Né le 10 janvier 1936 à Houston (Texas), Robert Woodrow Wilson est le fils d'un technicien travaillant pour une compagnie pétrolière. Après des études à l'université Rice à Houston, puis au Caltech (l'institut californien de technologie) de Pasadena où il soutint sa thèse en radioastronomie en 1962, il rejoignit un an plus tard Arno Penzias et les… Lire la suite

Afficher la liste complète (55 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.