BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GROENLAND

Le Groenland (Grønland) est une île qui occupe soit le troisième rang mondial pour sa superficie (2 175 600 km2), après l'Antarctique et l'Australie, soit le premier rang, si l'on considère que ces deux continents ne sont pas des îles. Situé au nord-est du continent américain, il s'étend de 830 39′ à 590 46′ de latitude nord et est recouvert presque entièrement par une énorme calotte glaciaire dont l'épaisseur peut atteindre 3 000 mètres.

Découverte à la fin du xe siècle par les Vikings qui lui donnèrent le nom de « Terre verte », l'île entra dans la mouvance scandinave et y resta jusqu'à la fin du Moyen Âge. La présence européenne s'étant alors évanouie pour des raisons mal connues, il fallut attendre le xviiie siècle pour voir les Danois reprendre pied sur les côtes et y découvrir une population esquimaude très clairsemée. Soumis à un régime de type colonial jusqu'en 1953, année où il fut assimilé, avec un statut spécifique, au royaume de Danemark, le Groenland a obtenu son autonomie interne en 1979, statut qui a évolué depuis lors pour aboutir en 2009 à une autonomie élargie. L’île comptait, en 2009, 56 100 habitants.

1.  Une immense île de glace

Fragment du bouclier canadien, le Groenland se présente sous la forme d'une immense cuvette inégalement relevée sur les bords et comblée par une calotte glaciaire (inlandsis) d'une épaisseur moyenne de 1 500 mètres. Cette calotte glaciaire est, par sa dimension (1 726 000 km2), la deuxième du monde, après le continent antarctique ; une partie en est située au sud du cercle polaire ; son extrémité sud, le cap Farvel, est à la même latitude qu'Oslo et Saint-Pétersbourg. Cette étendue sur 250 est considérable : c'est la distance de Terre-Neuve à Cuba. Les températures moyennes au bord de la mer sont de — 15 0C au nord et de 5 0C au sud. Toute la zone sud-ouest a des étés relativement longs et chauds, avec des températures maximales absolues dépassant 28 0C. Les précipitations sont de 60 millimètres dans l'extrême Nord aride, de 700 millimètres à Nuuk (anciennement Godthaab), la capitale (par 640 de latitude […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

Pour citer cet article

Jean Maurice BIZIÈRE, Jean CORBEL, Universalis, « GROENLAND  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/groenland/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« GROENLAND » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

Écrit par :  Sylvain VENAYRE

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik le Rouge, venant de l'est, aurait alors découvert, en 982, le sud de la « terre verte » ou Groenland. Un établissement y fut cr… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Le Paléozoïque des îles arctiques et du Groenland"  : …  premiers dépôts du bassin de Sverdrup, dont la subsidence se poursuit jusqu'à l'Éocène. *La frange tectonisée du Groenland oriental, outre le socle archéen remobilisé, comprend des formations du Protérozoïque moyen (Hélikien) et du Paléozoïque inférieur, déformées et déversées vers le bouclier. Il s'agit là, dans le prolongement des… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERDanièle LAVALLÉECatherine LEFORT

Dans le chapitre "Le continent"  : …  découpés : au nord, les ramifications qui entourent les îles de l'archipel, entre le Canada et le *Groenland, de la terre de Baffin, au sud-est, à la terre de Grant, au nord-est, sont prises par les glaces ; au sud, le passage tempétueux du cap Horn n'est pas une coupure car il est doublé à peu de distance par le détroit de Magellan (583 km de… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

Écrit par :  Marston BATES

Dans le chapitre "Les principaux biomes"  : …  été. Cette zone recouvre une grande partie de l'Alaska et du Canada, les îles de l'océan Arctique et* les parties côtières du Groenland libres de glaces. La végétation est formée de mousses, de lichens, de linaigrettes, de graminées, de joncs, de plantes herbacées basses ainsi que de buissons. Les débris végétaux, peu décomposés en raison des basses… Lire la suite
AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

Écrit par :  Marianne MAHN-LOT

Dans le chapitre "Une découverte inconsciente"  : …  ces extraordinaires navigateurs qu'ont été les Vikings ont su aller en droiture de la Norvège au *Groenland du Sud, et au-delà, sans se servir de cartes ni de boussole, en suivant approximativement le 60e parallèle. Ces navigations eurent pour résultat une véritable colonisation du Groenland et de certains territoires de l'Amérique… Lire la suite
ARCTIQUE (géopolitique)

Écrit par :  François CARRÉ

Dans le chapitre "Les pays de l'Arctique et l'éveil des peuples autochtones"  : …  la province du Finnmark, entièrement située au nord du cercle polaire, et l'archipel du Svalbard. *Quant au second, de retour au Groenland au xviiie siècle, après une première occupation viking à laquelle il avait participé, il a placé l'île sous sa souveraineté en 1921, en a fait une province danoise en 1953, avant de lui… Lire la suite
ARCTIQUE OCÉAN

Écrit par :  Robert KANDELJean-Pierre PINOT

…  de l'océan Atlantique. Il s'ouvre sur celui-ci, sur 400 km de largeur, entre le Spitzberg et le *Groenland ; sa surface totale est de l'ordre de 12 millions de kilomètres carrés. La plus grande partie de cette mer intérieure, dont le pôle Nord occupe approximativement le centre, est couverte de glaces permanentes, d'où ses noms traditionnels d'… Lire la suite
ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  Jacques GODECHOTClément THIBAUD

Dans le chapitre "Les Vikings"  : …  une région où les graminées poussaient en abondance, entre de nombreux bouleaux : il la baptise *Groenland, le « pays vert ». De nombreux colons rejoignirent Erik, un évêché fut même créé dans le pays. Toutefois, malgré la présence de maigres bouleaux, le bois de construction faisait cruellement défaut aux habitants du Groenland. Leif, fils d'… Lire la suite
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Écrit par :  Robert KANDEL

Dans le chapitre " Le rôle de l'eau "  : …  du réchauffement. De même, certaines parties de la banquise, aussi bien au Nord (Canada, *Groenland) qu'au Sud (Antarctique), commencent à se désintégrer, là aussi réduisant l'albédo. En outre, le raccourcissement de la persistance printanière de la couverture neigeuse, et la tendance à remplacer la toundra par la taïga, phénomènes… Lire la suite
CLIMATOLOGIE

Écrit par :  Frédéric FLUTEAUGuillaume LE HIR

Dans le chapitre "Reconstruire l'histoire climatique du dernier million d'années"  : …   000 ans et une courte période interglaciaire n'excédant pas de 10 000 à 20 000 ans. Les carottes de glace prélevées au *Groenland ont également révélé une variabilité climatique à plus haute fréquence marquée par des événements froids (dit de Heinrich) et des événements chauds (dit de Dansgaard-Oeschger) qui se superposent aux cycles de 100 000 ans… Lire la suite
DANEMARK

Écrit par :  Marc AUCHETFrederik Julius BILLESKOV-JANSENJean Maurice BIZIÈRERégis BOYERGeorges CHABOTLucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre "Territoire et villes"  : …  toutefois d'ajouter à celle-ci les deux territoires autonomes qui sont rattachés au royaume : le *Groenland (2 166 000 km2, dont 410 000 km2 libres de glace) et les îles Féroé (1 398 km2). Sa superficie fait du Danemark le plus petit des pays nordiques, loin derrière l'Islande (103 000 km2), la Norvège… Lire la suite
DANEMARK - Actualité (2009)

Écrit par :  Christopher FOLLETT Universalis

…  – fille ou garçon – du monarque accède au trône. Le 2 juin, lors des élections législatives au *Groenland, le parti indépendantiste d'extrême gauche Inuit Ataqatigiit remporte une large victoire. Le statut d'autonomie élargie du territoire vis-à-vis du Danemark, étape vers une indépendance totale, entre en vigueur le 21 juin. Le Danemark est… Lire la suite
DANSGAARD WILLI (1922-2011)

Écrit par :  John P. RAFFERTY Universalis

…  fut l'un des premiers à analyser les carottes obtenues par forage dans la calotte glaciaire du *Groenland afin de mieux comprendre les modifications survenues dans l'atmosphère et le climat de la Terre au cours des derniers 100 000 ans. Né le 30 août 1922 à Copenhague, Willi Dansgaard étudie à l'université de sa ville natale, où il obtient un… Lire la suite
DAVIS JOHN (1550 env.-1605)

Écrit par :  Jean-Marcel CHAMPION

… *Navigateur anglais. Après Frobisher et avant Hudson, John Davis s'efforce de découvrir le passage Nord-Ouest qui permettrait d'atteindre l'océan Pacifique et la Chine par une route septentrionale située en dehors des vastes régions contrôlées par les Ibériques. Aidé financièrement par des marchands londoniens qui créent la Compagnie du Nord-Ouest… Lire la suite
ERIK LE ROUGE (940 env.-env. 1010)

Écrit par :  Universalis

…  d'Islande vers 980, pour le même motif, il décide de partir en exploration à l'ouest, vers le* Groenland. Ce territoire, visible depuis les cimes occidentales de l'Islande, s'étend au-delà d'environ 280 kilomètres de mer. Le Norvégien Gunnbjörn Ulfsson l'avait contourné quelques années plus tôt. Erik le Rouge embarque en 982 avec sa famille… Lire la suite
ESQUIMAUX ou ESKIMO

Écrit par :  Joëlle ROBERT-LAMBLIN

Dans le chapitre "Préhistoire"  : …  de la toundra, caribous et bœufs musqués, qu'ils abattaient à l'aide de lances et de flèches. *Au Groenland occidental, sous l'effet conjoint des contacts avec les Vikings – les colons scandinaves installés au sud du pays depuis 982 – et d'une adaptation climatique et écologique les amenant notamment à bien maîtriser la chasse au phoque en… Lire la suite
GESSAIN ROBERT (1907-1986)

Écrit par :  Joëlle ROBERT-LAMBLIN

… , le navire polaire du commandant Charcot : il s'embarque en juillet 1934, à Saint-Servan, pour le *Groenland oriental, avec les autres membres de 1'expédition polaire française sur la côte est du Groenland ». Les quatre compagnons de cette expédition –  Paul-Émile Victor, ethnologue ; Michel Perez, géologue ; Fred Matter, cinéaste chargé des prises… Lire la suite
GLACIERS

Écrit par :  François ARBEYLouis LLIBOUTRY

Dans le chapitre "Glaciers de l'Arctique"  : …  , Axel Heiberg et Ellesmere, elles sont au nombre de huit, dont l'aire est comprise entre 5 000 et 26 000 kilomètres carrés. De 62 degrés à 83 degrés de latitude nord, la ligne d'équilibre ne s'abaisserait que de 1 380 à 1 200 mètres. Le *Groenland est à plus de 79 p. 100 recouvert par un inlandsis (en danois : la glace de l'intérieur des terres… Lire la suite
HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) roi de Norvège (1217-1263)

Écrit par :  Universalis

…  les deux pays. L'Empire norvégien atteint son étendue maximale avec le passage de l'Islande et du* Groenland sous sa domination en 1261-1262. Les deux colonies acceptent de se soumettre à l'autorité norvégienne et de payer l'impôt contre la garantie d'échanges commerciaux réguliers et le maintien de l'ordre social. En 1263, Haakon IV embarque… Lire la suite
ISLANDE

Écrit par :  Régis BOYERMaurice CARREZÉdouard KAMINSKILucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre " L'histoire"  : …   siècle. Peu après la fin de la migration, l'Islande donna à son tour naissance à une colonie : le *Groenland. Aperçu pour la première fois vers 900, il fut peuplé à partir de 985 par un banni, Erik le Rouge. Les relations des deux pays furent toujours matériellement difficiles et le Groenland se comporta en État indépendant. Mais c'est par l'… Lire la suite
NANSEN FRIDTJOF (1861-1930)

Écrit par :  Claude NORDMANN

… *Le héros incontesté de la Norvège moderne, Fridtjof Nansen, est né à Store Froën, près de Christiania (actuellement Oslo). Fils de l'avocat Baldur Fridtjof Nansen et d'Adélaïde Wedel Jarlsberg, il révèle bientôt d'exceptionnelles qualités aussi bien physiques qu'intellectuelles ; il possède un esprit curieux attiré par la recherche scientifique,… Lire la suite
POLAIRES MILIEUX

Écrit par :  Roger COQUEFrançois DURAND-DASTÈSYvon LE MAHO

Dans le chapitre "Les calottes polaires et leurs marges"  : …  dans les régions polaires des deux hémisphères. Les glaces permanentes continentales s'étendent au *Groenland sur environ 1,8 million de kilomètres carrés, et dans les terres antarctiques sur 14 millions, les banquises permanentes des océans Arctique et Austral occupent une superficie d'environ 10 millions de kilomètres carrés : au total, environ… Lire la suite
RASMUSSEN KNUD (1879-1933)

Écrit par :  Universalis

…  plus septentrionales du monde, les Esquimaux vivant près du cercle polaire, dans le nord-ouest du *Groenland. Il étudie la possibilité d'introduire l'élevage de rennes dans l'ouest du Groenland en 1905 et passe les deux années suivantes parmi les Esquimaux vivant près du pôle Nord. Il fonde ensuite une station permanente dans l'île de Thulé, au… Lire la suite
THULÉ

Écrit par :  Isabelle NGUYEN HUU DONG

… *Île signalée pour la première fois par le navigateur grec Pythéas de Marseille, comme la dernière de l'archipel Britannique et la plus septentrionale des terres qu'il eût abordées au cours d'un voyage effectué à une date incertaine (~ 323 env.) dans la frange océanique de l'Europe. Il décrivait Thulé à des latitudes proches du cercle polaire (le… Lire la suite
THULÉEN

Écrit par :  Patrick PLUMET

… e expédition de Thulé (1921-1924) au cours de laquelle il cherchait l'origine des Esquimaux. *Le site éponyme est le poste de traite de Thulé (nommé en souvenir de la mythique Thulé des anciens Grecs, de l'Ultima Thule de Virgile, mais qui reste Umanak pour les Inuit), dans le nord-ouest du Groenland, poste à partir duquel avait été… Lire la suite
VICTOR PAUL-ÉMILE (1907-1995)

Écrit par :  Thierry FOURNIER

Dans le chapitre "Une passion : l'ethnologie"  : …  avec l'explorateur Jean-Baptiste Charcot au début de 1934 est déterminante : il partira au *Groenland, pour y étudier les Ammassalimiut, une population eskimo (on ne disait pas encore inuit) isolée sur la côte est et alors encore relativement méconnue. Le Pourquoi-pas ? du commandant Charcot dépose à Ammassalik, en août 1934, pour… Lire la suite
WEGENER ALFRED (1880-1930)

Écrit par :  Yves GAUTIER

Dans le chapitre "1912, la formulation de la « dérive des continents »"  : …  officiel, il assouvit sa passion pour le Grand Nord en participant à une exploration du *Groenland, conduite par le Danois Mylius-Erichsen et destinée principalement à cartographier la côte nord-est de cette terre polaire. Déjà Wegener remarque que les positions géodésiques de certains sites ne correspondent pas aux mesures effectuées auparavant et… Lire la suite

Afficher la liste complète (27 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média