BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COMPTABILITÉ NATIONALE

La comptabilité nationale est une représentation quantifiée du fonctionnement et des résultats économiques d'une économie nationale. Cette quantification s'effectue en unités monétaires, en partant du système des prix qui réalise, dans une économie de marché, une certaine objectivation des valeurs. Elle est présentée dans un cadre comptable articulé rigoureux, défini à la fois par des relations comptables et par des relations économiques.

Bien que l'on puisse trouver de nombreux précurseurs à la démarche de la comptabilité nationale, depuis l'« arithmétique politique » anglaise du xviiie siècle (William Petty, Gregory King, ...) et le Tableau économique des physiocrates, ce n'est qu'à partir des années 1920 – et plus nettement encore à partir de la crise de 1929 – que l'on assiste dans les pays occidentaux au développement des travaux de quantification macroéconomiques autour du revenu national, de ses composants et de l'investissement. Les travaux de Colin Clark en Grande-Bretagne, Corrado Gini en Italie, Ragnar Frish en Norvège et surtout Simon Kuznets aux États-Unis témoignent alors du retour de la perspective macroéconomique en économie politique, ainsi que des progrès de la statistique économique et des nouvelles préoccupations des États en matière économique. Par ailleurs, en U.R.S.S., les besoins de la planification avaient amené à partir des années 1920 un très important développement de la statistique économique générale, souvent présentée dans des cadres comptables. 

La Seconde Guerre mondiale et l'immédiat après-guerre vont donner aux travaux de ce type menés dans les pays occidentaux une forte impulsion, en en faisant un instrument d'État servant à la gestion des économies de guerre, puis, celle-ci terminée, aux tâches de reconstruction et aux politiques de croissance et de stabilisation économiques. Les évaluations, désormais régulières, sont étendues et intégrées dans un cadre comptable où l'empreinte keynésienne était au départ reconnaissable. On date g […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  16 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« COMPTABILITÉ NATIONALE » est également traité dans :

UNE HISTOIRE DE LA COMPTABILITÉ NATIONALE (A. Vanoli)

Écrit par :  Marc PÉNIN

Modestement intitulé Une histoire de la comptabilité nationale, ce gros ouvrage paru en 2002 aux éditions de La Découverte (Paris) est bien plus riche que ne le laisse présager son titre, et doit retenir l'attention non seulement des économistes professionnels – qui devraient se préoccuper plus qu'ils ne le font de la signification et de… Lire la suite
ACHAT POUVOIR D'

Écrit par :  Stéfan LOLLIVIER

…  parle de pouvoir d'achat ou, comme c'est le cas le plus fréquent, d'évolution du pouvoir d'achat. *Les comptes nationaux fournissent un cadre comptable cohérent qui permet de définir un concept de pouvoir d'achat internationalement utilisé : le revenu disponible brut des ménages corrigé de la hausse des prix. Mais ce cadre macroéconomique ne… Lire la suite
AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

Écrit par :  Marc PÉNIN

…  dans la première moitié du xxe siècle, ainsi qu'à la mise en place des* comptabilités nationales, dans sa seconde moitié. Le calcul de grandeurs caractéristiques de l'économie nationale remonte pourtant loin. En 1676, William Petty élaborait, dans son ouvrage, Political Arithmetick, une estimation du revenu (… Lire la suite
CONJONCTURE

Écrit par :  Philippe NASSE

Dans le chapitre "L'observation conjoncturelle"  : …  les enquêtes conjoncturelles, le plus important des instruments d'observation conjoncturelle. La *comptabilité nationale constitue le cadre usuel où s'ordonnent la représentation des faits économiques et le raisonnement sur ces faits, parce qu'elle fournit une image complète des trois grands équilibres de la macroéconomie : l'équilibre entre… Lire la suite
CONSOMMATION - Dépenses de consommation

Écrit par :  Nicolas HERPINDaniel VERGER

…  subsister des zones d'ombre. Les données statistiques abondent, qu'elles proviennent du système de *Comptabilité nationale (séries mensuelles sur la consommation des ménages en produits manufacturés, comptes trimestriels renseignant sur la consommation, les revenus et l'épargne, et comptes annuels détaillant la consommation à un niveau fin), d'… Lire la suite
COUR DES COMPTES

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

… *Créée par la loi du 16 septembre 1807, héritière de la Curia regis médiévale, des chambres des comptes de l'Ancien Régime, du Bureau puis de la Commission de la comptabilité mis en place par la Constituante et la Convention, consacrée enfin par les Constitutions de 1946 et de 1958, la Cour des comptes est un organe juridictionnel relevant de l'… Lire la suite
ÉCONOMIE SOUTERRAINE

Écrit par :  Philippe BARTHÉLÉMY

Dans le chapitre " La mesure de l'économie souterraine"  : …  Si les* comptables nationaux s'intéressent tant à l'économie souterraine, c'est en grande partie parce qu'ils ont pour mission de calculer le P.I.B. Or ce calcul, qui repose sur des conventions internationales en matière de collecte et de traitement statistiques, doit être le plus exhaustif possible. On sait par exemple que pour les pays membres de… Lire la suite
ÉPARGNE

Écrit par :  Didier DAVYDOFF

Dans le chapitre " Définition comptable"  : …  *Selon la comptabilité nationale, l'épargne est la partie du revenu disponible d'un agent économique qui n'est pas utilisée pour des dépenses de consommation finale. Soit l'équation : (1) épargne = revenu disponible – consommation Tous les types d'agents économiques sont susceptibles d'épargner et, à l'échelle de la nation, l'épargne… Lire la suite
FLUX COMPTABILITÉ DE

Écrit par :  Pierre LASSÈGUE

… *Aux comptes de bilan (ou de situation) correspond la comptabilité de stocks ; aux comptes de gestion, la comptabilité de flux. La première procède comme les recensements périodiques de la population et donne des situations instantanées à des moments équidistants. La seconde procède comme l'état civil d'une population et note en permanence les… Lire la suite
INPUT & OUTPUT, économie

Écrit par :  Pierre DARROT

… *L'objectif des tableaux d'input-output — tableau des échanges interindustriels (T.E.I.) dans la comptabilité nationale française jusqu'en 1976, tableau des entrées-sorties (T.E.S.) depuis lors — est de donner une représentation synthétique des échanges de biens et services à l'intérieur d'une économie. Dans le T.E.I., tel notamment que l'a présenté… Lire la suite
INVESTISSEMENT

Écrit par :  Richard DUHAUTOIS

Dans le chapitre " L'analyse traditionnelle de l'investissement"  : …  La mesure de l'investissement n'est pas la même selon la perspective adoptée. Au *niveau macro-économique, c'est-à-dire en comptabilité nationale, l'investissement des entreprises se mesure par la formation brute de capital fixe (F.B.C.F.). En France, les comptables nationaux de l'I.N.S.E.E. désignent la F.B.C.F. comme « la valeur des biens durables… Lire la suite
KUZNETS SIMON (1901-1985)

Écrit par :  Edith ARCHAMBAULT

…  théorique. Cet hyperempirisme lui sera parfois reproché. Kuznets a été l'un des pionniers de la *comptabilité nationale. Bien que l'académie de Stockholm ait préféré décerner le prix à ce titre à R. Stone, en 1984, l'apport de Kuznets aux études sur le revenu et la richesse (Studies in Income and Wealth) du National Bureau of Economic… Lire la suite
LEONTIEF WASSILY (1906-1999)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

…  » (rapports entre la consommation intermédiaire d'une branche et la production de cette branche), *coefficients qui seront abondamment utilisés par les planificateurs et les spécialistes de la comptabilité nationale. Ces coefficients ont notamment permis de mesurer les conséquences d'une modification de l'activité d'une branche (agriculture,… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

Écrit par :  Edmond MALINVAUD

… ici comme le champ que l'ensemble des grandeurs macroéconomiques vise à décrire, surtout grâce à la *comptabilité nationale. Cette dernière est précisément structurée afin de donner à la description la pertinence requise pour les besoins des divers utilisateurs des informations. Le mot macroéconomie est aussi employé pour désigner la partie de la… Lire la suite
PRÉVISION ÉCONOMIQUE

Écrit par :  Arnaud BILEKJacques PLASSARD

Dans le chapitre "De l'observation au diagnostic"  : …  d'indicateurs se compose des statistiques économiques d'ensemble élaborées dans le cadre de* la comptabilité nationale. La comptabilité nationale est une représentation d'ensemble rigoureuse de l'économie d'un pays. Elle permet de s'assurer de la cohérence comptable des informations économiques provenant de sources différentes. L'indice des… Lire la suite
PRODUCTION, économie

Écrit par :  Marc PÉNIN

Dans le chapitre "La genèse de la notion de production"  : …  physique de biens mais une création de valeur pouvant être exprimée en termes monétaires.* La production nationale est donc obtenue en sommant non pas simplement les diverses productions mais leur produit net (on dirait aujourd'hui la valeur ajoutée). La valeur de ce produit net circule dans l'économie sous forme de revenus dont la… Lire la suite
REVENU NATIONAL

Écrit par :  Véronique PARELFrancisco VERGARA

Dans le chapitre "L'abandon de la vision classique"  : …  de rémunération des facteurs. Une évolution parallèle s'est manifestée dans la théorie de la *comptabilité nationale à propos de la ligne de partage entre travail productif et travail improductif. La distinction n'a pas disparu complètement, mais la notion de productif s'est énormément étendue, jusqu'à englober l'activité des fonctionnaires… Lire la suite
RICHESSE DÉFINITIONS ET MESURES DE LA

Écrit par :  Jean GADREY

Dans le chapitre " Quelques leçons de l'histoire de la pensée économique"  : …  la plus connue d'Adam Smith (1723-1790), n'a pas toujours été pensée dans les termes actuels. La* comptabilité nationale, celle qui fournit les outils de calcul du P.I.B., a été mise au point, pour l'essentiel, entre les années 1930 et 1970, et le premier rapport sur les comptes de la nation date, en France, de 1951. D'importantes hésitations… Lire la suite
SANTÉ - Économie de la santé

Écrit par :  Jean-Paul MOATTI

Dans le chapitre " L'économie de la santé au service de la maîtrise des dépenses de santé"  : …  relative de la croissance des dépenses de santé dans la plupart des pays de l'O.C.D.E. *En s'appuyant techniquement sur la mise en place de comptes satellites dans les systèmes de comptabilité nationale (comptes nationaux de la santé) qui synthétisent l'ensemble des données statistiques relatives à la consommation de soins et à son financement, une… Lire la suite
SPORT (Histoire et société) - Économie

Écrit par :  Wladimir ANDREFF

Dans le chapitre "Les grands agrégats du sport"  : …  *La comptabilité nationale permet de produire des chiffres statistiquement plus fiables. Deux méthodes d'élaboration des comptes sont envisagées. Dans l'une, il s'agit de collecter les chiffres renseignant l'équilibre macroéconomique ex post du secteur sport : Y = C + I + G + X — M, avec Y = P.I.B., C = dépense… Lire la suite
STATISTIQUE

Écrit par :  Georges MORLAT

Dans le chapitre "Statistiques économiques et sociales"  : …  d'emploi, de prix, etc. pour obtenir une description plus synthétique. Celle-ci est l'objet de la *comptabilité nationale, qui couronne en quelque façon l'ambition du statisticien. Les concepts primitifs se trouvent déjà dans les tableaux économiques de Quesnay, mais c'est seulement la familiarisation des économistes avec l'algèbre linéaire (… Lire la suite
STONE RICHARD (1913-1991)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

… *Économiste anglais né en 1913, Richard Stone a commencé sa carrière chez un courtier londonien, avant de rejoindre en 1940 les rangs du Bureau central des statistiques, à l'initiative de John Maynard Keynes. Ses relations avec ce dernier semblent n'avoir jamais été très faciles ; c'est peut-être la raison pour laquelle il s'est défendu d'appartenir… Lire la suite
LA STRUCTURE DE L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE, livre de Wassily Leontief

Écrit par :  Jean-Sébastien LENFANT

Dans le chapitre "La construction d'un tableau de l'économie américaine"  : …  à la logique d'un ouvrage d'économie théorique et à la logique d'un ouvrage d'économie appliquée. *Une première partie présente les concepts fondamentaux de l'analyse et les données statistiques, dont Leontief tire un tableau représentant „le flux réel des produits et des services qui va d'un secteur à l'autre“, des industries vers les ménages et… Lire la suite
TRANSFERT, comptabilité

Écrit par :  Georges BLUMBERG

… *La comptabilité nationale française classe dans la catégorie des opérations de répartition du revenu national les transferts, qui sont des versements effectués par un agent économique à un autre, sans contrepartie. Les transferts peuvent avoir un but social tel que l'assistance. C'est le cas des versements faits par l'administration aux ménages, c'… Lire la suite
TRANSPORTS - Transports et économie

Écrit par :  Rémy PRUD'HOMME

Dans le chapitre "Le transport dans l'économie"  : …  Les *transports représentent de 10 à 15 p. 100 de l'activité économique d'un pays comme la France. La dépense en transport des ménages (achats de billets de train ou d'avion, de véhicules, de carburants, etc.) s'y élève à 15,2 p. 100 de leur dépense totale de consommation. Les emplois directs et indirects liés à la route (industrie automobile,… Lire la suite
VALEUR, économie

Écrit par :  Nathalie BERTA

Dans le chapitre "De la théorie de la valeur à celle des prix"  : …  correspond à la valeur aujourd'hui (valeur actuelle) de ses revenus futurs anticipés. Ou encore, en* compatibilité nationale, le concept de valeur ajoutée est employé pour désigner la richesse réellement créée par une entreprise. La valeur est entendue ici comme valeur marchande, produit d'une quantité par son prix de marché. La valeur ajoutée… Lire la suite

Afficher la liste complète (26 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média