BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PRIX

Le prix d'un bien en tant que nombre associé à l'unité de ce bien n'a pas de véritable signification en soi : seuls les rapports de prix – les prix relatifs – des différents biens en ont une. Néanmoins, raisonner sur des prix relatifs n'est possible que dans une économie de troc comportant peu de biens. Sinon, on choisit un bien de référence, appelé numéraire, auquel on attribue, par convention, un prix unitaire et qui sert d'unité de compte. Le prix de tout bien est alors exprimé en numéraire : si le numéraire est 100 grammes de sel et si le prix du lait en numéraire est égal à 2, c'est qu'un litre de lait s'échange contre 200 grammes de sel. Quand le numéraire est une unité de monnaie, les prix sont dits nominaux, exprimés dans la monnaie retenue. Une des questions les plus débattues entre économistes est alors celle de la neutralité de la monnaie, c'est-à-dire celle de l'influence des variations des prix nominaux sur les prix relatifs.

1.  Indices de prix

C'est pourquoi mesurer l'évolution de ces prix nominaux, et plus généralement mesurer l'inflation, est important pour l'économiste, qui recourt à des indices de prix synthétiques. Ces indices doivent refléter l'évolution moyenne des prix tout en traduisant l'importance relative de chaque bien. Pour un indice tel que l'indice des prix à la consommation, le prix de chaque bien est pondéré par la part de la dépense de ce bien dans la dépense totale des ménages, c'est-à-dire par son coefficient budgétaire ; se pose alors le problème du choix du ménage type à partir duquel on détermine les biens jugés représentatifs et les coefficients budgétaires qui leur sont affectés.

Les indices de prix peuvent servir à déterminer le pouvoir d'achat d'un revenu, identifié à l'ensemble des biens réels qu'il permet d'acquérir. Ils permettent aussi de procéder à des comparaisons internationales de revenus par habitant en parité de pouvoir d'achat (c'est-à-dire de manière à rendre compte du fait, par exemple, qu'un euro n'a pas le même pouvoir d'a […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« PRIX » est également traité dans :

ACHAT POUVOIR D'

Écrit par :  Stéfan LOLLIVIER

Dans le chapitre "L'indice des prix à la consommation"  : …  La mesure du pouvoir d'achat fait intervenir les ressources, objet de la discussion précédente,* mais également au dénominateur les prix des dépenses de consommation. L'outil de référence pour mesurer l'augmentation de ceux-ci est l'indice des prix à la consommation (I.P.C.). Depuis le début des années 2000 (et notamment depuis le passage à l'… Lire la suite
ACIER - Économie

Écrit par :  Franco MANNATO

Dans le chapitre "Les prix des produits sidérurgiques"  : …  Les* prix des produits sidérurgiques varient d'abord en fonction des produits et des qualités. Les prix peuvent varier de 1 à 60 selon qu'il s'agit de ronds à béton ou d'aciers très spéciaux, mais naturellement les quantités vendues ne sont pas les mêmes. L'un des éléments constitutifs des prix dans les différentes régions sont les coûts des… Lire la suite
ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Économie agroalimentaire

Écrit par :  Jean-Pierre HUIBANEgizio VALCESCHINI

Dans le chapitre "L'arrivée du « hard discount » relance la concurrence par les prix"  : …  succès incite les grands groupes européens à investir dans ce mode de distribution à bas coût. L'*émergence d'une nouvelle concurrence par les prix a engendré chez les distributeurs « classiques » la redécouverte de la nécessité de réduire leurs coûts de gestion et d'achat. De nouvelles stratégies se sont donc mises en place. – Le développement… Lire la suite
ANTICIPATIONS, économie

Écrit par :  Christian de BOISSIEU

Dans le chapitre "La formation des anticipations"  : …  S.E.E. pose aux ménages français, dans le cadre d'enquêtes de conjoncture, une question relative à *l'évolution des prix futurs. Dans les enquêtes de conjoncture trimestrielles dans l'industrie, l'Institut demande aux chefs d'entreprise quelle sera la variation probable de leurs prix de vente dans les trois ou quatre mois à venir. Il existe une… Lire la suite
ARBITRAGE, finance

Écrit par :  Gunther CAPELLE-BLANCARD

Dans le chapitre "Une stratégie financière"  : …  sont devenus de plus en plus rares. Certes, on peut encore parfois trouver de petites différences de* prix entre deux actifs financiers identiques, mais cela ne signifie pas que l'on puisse à coup sûr faire un profit sans risque ; il faut encore tenir compte des coûts de transaction (de la même manière qu'en vertu de la loi du prix unique, un même… Lire la suite
AUTOFINANCEMENT

Écrit par :  Geneviève CAUSSE

Dans le chapitre "Le bien-fondé de l'autofinancement"  : …  cette affirmation est fondée sur l'idée, assez imprécise, que l'autofinancement appelle *l'existence d'une marge supplémentaire incluse dans les prix et exerce ainsi une pression à la hausse de ces derniers ou tout au moins constitue un obstacle à leur baisse. Or, si l'on s'applique à comparer la situation du consommateur dans deux hypothèses… Lire la suite
BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

Écrit par :  Patrice BAUBEAU

Dans le chapitre "Transfert de valeurs"  : …  xviiie siècle, l'essentiel des profits dérive de la matérialisation d'un écart de *prix entre deux lieux (l'argent métal vaut plus en Chine qu'en Europe ou au Japon du xve au xviiie siècle) ou entre deux moments (le prix du grain atteint son maximum au moment de la soudure et son minimum peu… Lire la suite
BIEN ÉCONOMIQUE

Écrit par :  Marc PÉNIN

Dans le chapitre "La relation des biens économiques à l'utilité"  : …  rendu possible, plus manifeste encore dans l'analyse économique moderne avec l'importance donnée aux* prix de marché. Ces derniers sont reliés à l'utilité marginale des biens (utilité de la dernière unité consommée) et leur existence suffit à prouver le caractère économique d'un bien. Devient un bien économique tout élément ayant un prix de marché… Lire la suite
BOURSE - Microstructure des marchés financiers

Écrit par :  Séverine VANDELANOITE

Dans le chapitre "Prendre en compte la spécificité des marchés boursiers"  : …  priseur imaginé par Léon Walras fournit la modélisation théorique la plus connue du processus de *formation des prix sur les marchés. Le prix d'équilibre est celui qui, au terme d'une procédure de tâtonnement, égalise l'offre et la demande de biens ; les transactions se font en une seule fois et à un prix unique (le prix d'équilibre, une fois… Lire la suite
CAPITALISME - Histoire

Écrit par :  Patrick VERLEY

Dans le chapitre "La construction d'un marché des produits, une construction sociale"  : …  des groupes sociaux supérieurs dans une société où se développaient des couches intermédiaires. *La baisse de leur prix les rendaient accessibles à des catégories sociales à revenu plus faible. Le marché des toiles fut le premier grand marché unifié à l'échelle internationale où l'élasticité-prix de la demande provoqua entre les fabricants une… Lire la suite
CHANGE - Les théories du change

Écrit par :  Hélène RAYMOND-FEINGOLD

Dans le chapitre "Les premières approches réelles du taux de change"  : …  que leur prix en devises augmente jusqu'au niveau des prix étrangers (rétablissement de la P.P.A.). *La P.P.A. absolue peut être envisagée comme une extension de la loi du prix unique pour un bien, à l'existence d'un prix international unique pour un panier de produits. Mais les paniers de consommation domestiques et étrangers ne sont pas… Lire la suite
COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

Écrit par :  Lionel FONTAGNÉ

Dans le chapitre "Une nouvelle formulation des coûts comparés"  : …  *La théorie néoclassique, sur la base de l'apport d'Eli Heckscher et de Bertil Ohlin, va systématiser l'approche en termes d'avantage comparatif en donnant une nouvelle explication aux différences de prix relatifs, les différences de dotations nationales en facteurs de production, et en intégrant le raisonnement dans un cadre d'équilibre général de… Lire la suite
COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

Écrit par :  Marie LAVIGNE

Dans le chapitre "Le bilan de la croissance"  : …  dix. Ce n'était pas le résultat automatique d'une inflation extérieure importée puisque les *prix internes, en économie planifiée, ne sont pas liés aux prix externes ou ne le sont que partiellement. Il s'agissait alors d'une politique voulue de vérité des prix, par diminution des subventions aux produits alimentaires et incorporation dans… Lire la suite
CONCURRENCE, économie

Écrit par :  Alain BIENAYMÉ

Dans le chapitre "Les conditions d'un marché de concurrence pure et parfaite"  : …  présence d'un très grand nombre de vendeurs et d'acheteurs, aucun n'étant capable d'influer sur le *prix du marché par ses propres décisions ; la qualité du bien est supposée homogène, de sorte que les clients choisissent leur fournisseur exclusivement en fonction des prix proposés par les concurrents. Le marché est dit parfait si les offreurs ont… Lire la suite
CONSOMMATION - Dépenses de consommation

Écrit par :  Nicolas HERPINDaniel VERGER

Dans le chapitre "Le prix et la demande du consommateur"  : …  Tout aussi essentiels que le revenu et le mode de vie, les* prix constituent la troisième information dont dépend l'évolution de la consommation. Leur analyse ne repose pas seulement sur les comportements du consommateur. Les producteurs sont eux aussi à prendre en compte pour comprendre les changements dans les prix relatifs, de même que les… Lire la suite
CONSOMMATION - Critiques de la consommation

Écrit par :  Louis PINTO

Dans le chapitre "Les raisons d'être mécontent"  : …  s'est accompagnée d'une multitude de griefs. Les plus traditionnels sont d'ordre proprement *économique : les prix sont élevés voire maintenus artificiellement à un niveau élevé (entente occulte entre constructeurs, distributeurs, différences importantes entre lieux, entre distributeurs, prix d'appel qui incitent à choisir une enseigne pour… Lire la suite
CRISES ÉCONOMIQUES

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAINAnne DEMARTINIPascal GAUCHONPatrick VERLEY

Dans le chapitre "Nuances et antimodèles"  : …  rapport enfin entre la conjoncture agricole et les crises industrielles ont soulevé des objections. *Premièrement, le postulat d'une inélasticité de la demande de céréales, cause de la flambée des prix, pourrait paraître contradictoire avec l'hypothèse d'une baisse des revenus des producteurs : si le prix s'élève plus que le volume de la production… Lire la suite
CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "Marchés efficients et bulles spéculatives rationnelles"  : …  des marchés entraînant une déviation par rapport au modèle de référence de l'efficience. *L'hypothèse d'efficience correspond à une conception du marché selon laquelle les prix incorporent à chaque instant toutes les informations disponibles. Postuler l'efficience, c'est admettre que les marchés sont organisés de telle sorte que tous les… Lire la suite
CUIVRE

Écrit par :  C.I.C.L.A.Jean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Prix du cuivre"  : …  *Les prix de revient du cuivre varient dans de très larges proportions suivant les mines : ils dépendent, en particulier, du coût de la main-d'œuvre. Depuis fort longtemps, les producteurs de cuivre se sont efforcés d'assurer dans l'ensemble une certaine stabilité des cours. Cependant, à de nombreuses reprises, le jeu de l'offre et de la demande s'… Lire la suite
DIATCHENKO VASSILI PETROVITCH (1902-1971)

Écrit par :  Joëlle LE GOFF

… *Docteur ès sciences économiques et nommé professeur de cette même discipline en 1943, Diatchenko est membre du P.C.U.S. depuis 1922. Diplômé de la faculté d'économie de l'Institut polytechnique de Leningrad en 1929, il exerce jusqu'en 1947 les fonctions d'enseignant-chercheur. Il travaille aussi à l'Académie des sciences à partir de 1947, puis,… Lire la suite
THE DYNAMICS OF DEALER MARKETS UNDER COMPETITION, livre de Thomas Ho et Hans Stoll

Écrit par :  Séverine VANDELANOITE

…  en finance, l'un des premiers consacré à la microstructure des marchés financiers, où il s'agit *d'étudier l'impact des modalités d'échange et du comportement des intervenants sur le processus de formation des prix. Les auteurs proposent ainsi une analyse du comportement de fixation des prix sur un marché fonctionnant avec plusieurs teneurs de… Lire la suite
ÉCHANGE TERMES DE L'

Écrit par :  Jean-Marc SIROËN

Dans le chapitre "Le jeu du commerce international"  : …  les prix relatifs sont respectivement de 0,5 et de 0,25 composant contre un quintal de maïs. *Ces prix relatifs désignent les termes de l'échange internes, autrement dit la quantité d'un bien nécessaire pour obtenir une certaine quantité de l'autre bien. La théorie ricardienne des « avantages comparés » montre le caractère mutuellement… Lire la suite
ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

Écrit par :  Henri GUITTON

Dans le chapitre "La science des échanges"  : …  soulevé par l'économie de don (François Perroux). Le résultat d'un échange se traduit par un *prix, c'est-à-dire un rapport des quantités transférées d'un sujet à un autre, que ce prix s'exprime en nature (prix relatif, le prix du blé en avoine par exemple) ou en monnaie (prix absolu, le prix du blé en francs). On conçoit ainsi que la science… Lire la suite
ÉCONOMIE (Définition et nature) - Une science trop humaine ?

Écrit par :  Bernard GUERRIEN

Dans le chapitre "Économie et idéologie"  : …  conduit aussi à des aberrations. C'est ainsi que la théorie actuellement dominante sur la *formation des prix a été à l'origine proposée dans les années 1870 par Léon Walras, qui cherchait surtout à déterminer des prix qui soient, selon lui, « justes », c'est-à-dire tels que les droits de chacun soient respectés. Pour cela, Walras a conçu… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

Écrit par :  Jérôme de BOYER

Dans le chapitre "Valeur, répartition et croissance"  : …  *La valeur fournit le centre de gravitation des mouvements du prix de marché sous l'effet des forces de l'offre et de la demande. Si la demande est égale à l'offre, le prix de marché coïncide avec la valeur : la vente de la marchandise permet au producteur à la fois de récupérer les coûts en matières premières et de distribuer aux salariés,… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

Écrit par :  Daniel DIATKINE

Dans le chapitre "Les classiques au sens de Marx et au sens de Keynes"  : …  est donc déterminée par des forces tout à fait différentes de celles qui déterminent les prix. *Les classiques ont compris que les conditions de production des marchandises sont exprimées par les « prix naturels ». Ceux-ci, par définition, sont tels qu'ils assurent la reproduction des conditions de l'accumulation du capital. L'offre et la… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

Écrit par :  Michel ROSIER

Dans le chapitre "Valeur et forme de la valeur"  : …  la valeur de la marchandise X est : VX ≡ 5/3 Y ; et celle de Y : VY ≡ 3/5 X. *La forme de la valeur d'une marchandise est donc ce que la majorité des économistes nomment son prix. Les formes prises par la valeur d'une marchandise sont aussi nombreuses que les marchandises contre lesquelles elle peut s'échanger. Il y a donc une… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marginalisme

Écrit par :  Jean-Sébastien LENFANT

Dans le chapitre "Trois auteurs, trois traditions"  : …  et la théorie du capital et de l'intérêt d'autre part. Dans sa version autrichienne, la théorie des* prix repose sur une opposition entre valeur et prix. La valeur est une grandeur subjective : c'est la mesure dans laquelle un bien est supposé satisfaire directement ou indirectement un besoin. Le prix est une grandeur objective qui s'exprime dans l… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre "Le producteur et le consommateur"  : …  importante. Par ailleurs, en regard de chaque acte de consommation, il faut mettre le désagrément du* prix à payer pour acquérir le bien que l'on souhaite consommer. Un consommateur achète tant que l'utilité qu'il retire de la consommation d'une unité supplémentaire de bien, ce que les économistes appellent l'utilité marginale, est supérieure au… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

Écrit par :  Olivier BROSSARD

Dans le chapitre "Principes de fonctionnement des relances monétaires et budgétaires"  : …  utilisée, la demande de travail des entreprises est une fonction décroissante du salaire réel. *Il suffit alors de supposer que le salaire nominal est rigide (du fait des accords salariaux obtenus par les syndicats), pour obtenir une relation croissante entre le niveau général des prix et l'offre globale. En effet, plus les prix sont élevés,… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Monétarisme

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

…  de la quantité de monnaie en circulation se traduit par une augmentation du niveau général des* prix, c'est-à-dire par de l'inflation. Ou, autrement dit, que la monnaie est un instrument de l'échange qui ne joue aucun rôle dans la dynamique de création de richesse. Ce que les économistes résument en disant qu'il y a neutralité de la monnaie.… Lire la suite
ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE

Écrit par :  Jean-Louis RULLIÈRE

Dans le chapitre "Comment concevoir l'expérimentation en économie ?"  : …  peut à tout moment répondre à l'offre d'un vendeur (ou acheteur) en dénouant une transaction. *Alors que chaque participant n'a donc pas l'information nécessaire pour calculer le prix théorique d'équilibre de marché, l'expérimentation fait nettement ressortir une convergence réelle et rapide vers le prix d'équilibre théorique. La preuve était… Lire la suite
ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

Écrit par :  Bruno JULLIEN

Dans le chapitre " Les sources du pouvoir de marché"  : …  *Le pouvoir de marché d'une entreprise résume sa marge de manœuvre en matière de détermination des prix de vente, et des quantités mises sur le marché. Pour prendre un exemple, un laboratoire pharmaceutique ayant mis au point un vaccin protégé par un brevet est le seul à proposer ce vaccin et peut donc fixer ses prix sans crainte de voir ses clients… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Prix du pétrole et inflation"  : …  Les *prix des matières premières, au premier rang desquelles le pétrole, ont connu un parcours très contrasté : le prix du Brent a plus que doublé, passant de 71 dollars à 147 dollars entre l'été de 2007 et l'été de 2008, avant de refluer, pour se situer aux environs de 40 dollars en fin d'année. L'envolée du prix de l'or noir s'explique, comme les… Lire la suite
ÉLASTICITÉ, économie

Écrit par :  Alain-Pierre RODET

… *Notion qui fut cernée par Léon Walras (1834-1910) et Alfred Marshall (1842-1924), et mise en lumière par l'économiste français Augustin Cournot (1801-1877). Ce dernier conteste le théorème de base des auteurs classiques, lesquels considéraient une fois pour toutes que « le prix des choses est en raison inverse des quantités offertes et en raison… Lire la suite
EMMANUEL ARGHIRI (1911-2001)

Écrit par :  Claudio JEDLICKI

…  de Paris-I, de 1972 à 1980, au titre de professeur associé. Il décède à Paris le 14 décembre 2001. *La thèse de L'Échange inégal (1969), qui le fera connaître mondialement, peut se résumer ainsi : le prix normal d'une marchandise sur le marché mondial est celui qui assure que tous les facteurs utilisés de part et d'autre dans le monde pour… Lire la suite
ÉNERGIE - Les ressources

Écrit par :  Jean-Marie CHEVALIERFrançois MOISANJean-Pierre TABET Universalis

Dans le chapitre "Les filières énergétiques et les espaces concurrentiels"  : …  on appelle le calcul de netback : un industriel n'achètera des thermies pétrole que si leur* prix est intéressant par rapport à celui des énergies concurrentes. Partant de ce prix de marché, à un moment donné, un raffineur peut soustraire les différents coûts qu'il supporte : coûts de distribution, de raffinage, de stockage, de transport du… Lire la suite
ENQUÊTE SUR LA NATURE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS, livre de Adam Smith

Écrit par :  Françoise DUBOEUF

Dans le chapitre "L'enrichissement capitaliste"  : …  à s'intéresser aux « principes qui règlent la valeur d'échange des marchandises » : montrer d'abord *comment les prix doivent se former pour assurer le bon fonctionnement de l'économie, et ensuite comment ces prix s'imposent aux échangistes sur le marché. Smith choisit d'abord une mesure de la valeur des marchandises : la quantité de travail contre… Lire la suite
ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

Écrit par :  Bernard GUERRIEN

Dans le chapitre "Équilibre et « loi de l'offre et de la demande »"  : …   : les prix « déterminent » les offres et les demandes, qui elles-mêmes « déterminent » les prix. *Une façon d'éviter cette faute logique est de se demander d'abord d'où viennent les prix : qui les propose et, éventuellement, qui les fait varier ? La réponse à cette question est loin d'aller de soi. D'où l'habitude prise par beaucoup de… Lire la suite
FINANCE DE MARCHÉ - Théorie des marchés financiers

Écrit par :  Emmanuelle GABILLON

… Sur les marchés financiers, l'orientation des capitaux se fait par l'intermédiaire du mécanisme des* prix, qui permet de valoriser les opportunités d'investissement que les émetteurs de titres cherchent à financer, tout en tenant compte du risque qu'elles comportent. Les prix, en tant qu'instrument de coordination des comportements, sont donc… Lire la suite
FUSIONS-ACQUISITIONS

Écrit par :  Patricia CHARLÉTYSaïd SOUAM

Dans le chapitre "L’amélioration de la coordination des secteurs amont et aval"  : …  et d’un distributeur d’un même bien, tous deux en situation de monopole. En cas d’indépendance, *chacun fixe son prix de vente (prix de gros et prix de détail) de façon à maximiser son propre profit sans tenir compte des conséquences de sa tarification sur le profit de l’entreprise qui se trouve à l’autre niveau de la chaîne verticale. Ainsi, le… Lire la suite
HURWICZ LEONID (1917-2008)

Écrit par :  Universalis

…  Hurwicz se penche sur le manque de connaissances dont souffrent les acheteurs et les vendeurs. *Dans des conditions idéales, les deux parties disposent des mêmes informations sur le prix des biens proposés sur le marché. En réalité, l'asymétrie de l'information empêche les acheteurs de savoir le prix qu'un vendeur devrait demander et limite la… Lire la suite
IMPÔT - Économie fiscale

Écrit par :  Jacques LE CACHEUX

… redistribution des revenus (fonction de répartition, selon ce même auteur). Mais, dans la mesure où *ils modifient les prix relatifs des biens et services ou les rémunérations relatives des différents types d'activités ou d'investissements, les prélèvements obligatoires affectent également les incitations auxquelles sont soumis les agents… Lire la suite
INFLATION

Écrit par :  Jacques LE CACHEUX

…  dans bon nombre de pays, l'inflation, qui désigne une augmentation continue du niveau général des* prix, demeure-t-elle une menace ? Les responsables des banques centrales des pays développés, gardiens sourcilleux de la stabilité monétaire, avertissent périodiquement de l'imminence de son retour, justifiant ainsi le durcissement des politiques… Lire la suite
INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

Écrit par :  Dominique HENRIETAndré PIETTRE

Dans le chapitre "Calcul économique"  : …  la rentabilité des projets en valorisant, aux prix de marché, les produits et les charges attendus. *En présence d'imperfection de marché, les valeurs effectives des prix s'éloignent des valeurs sociales des biens. Plusieurs causes, on l'a vu, sont à l'origine de ces écarts. En présence d'externalités, par exemple, les coûts (ou les bénéfices)… Lire la suite
JEVONS WILLIAM STANLEY (1835-1882)

Écrit par :  Guy CAIRE

Dans le chapitre "Des travaux appliqués"  : …  de l'économie appliquée, où, selon Keynes, Jevons se révèle comme un pionnier de l'histoire des *prix et des fluctuations, les préoccupations de Jevons sont variées. Tentant de mesurer la hausse des prix dans la période qui suit la découverte de l'or californien ou australien, il apporte, dans son opuscule Une chute sérieuse dans la valeurLire la suite
KING GREGORY (1648-1712)

Écrit par :  Bernard DUCROS

… *Héraut du duché anglais de Lancastre et généalogiste, Gregory King est surtout connu pour un ouvrage, Natural and Political Observations and Conclusions upon the State and Condition of England in 1696. Ce livre ne fut intégralement publié qu'en 1804 par George Chalmers, avec une biographie de l'auteur. Des fragments en avaient, cependant,… Lire la suite
LECTURES D'ÉCONOMIE POLITIQUE, livre de Johan Gustav Knut Wicksell

Écrit par :  Julien DUPONT

…  d'hyperinflation – puis celle des deux tomes en anglais, en 1935, feront la renommée de l'ouvrage. *Alors que, selon les théories antérieures, les variations de prix monétaires résultaient soit de celles d'un prix particulier, soit des fluctuations des coûts de production des métaux précieux, elles sont dorénavant expliquées par une discordance… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Emploi

Écrit par :  Bernard GAZIER

Dans le chapitre "Le modèle « wage setting/price setting »"  : …  haut. Il a été adopté, avec de multiples adaptations et applications, par de nombreux économistes. *Appelé WS/PS, pour wage setting/price setting ou encore courbe de fixation des salaires et courbe de fixation des prix, ce schéma se centre sur le comportement des entreprises dans deux domaines : fixation du prix de leurs produits, et… Lire la suite
MARCHÉ

Écrit par :  Bernard GUERRIEN

…  dernière – ont en commun le fait qu'elles accordent un rôle essentiel aux échanges par le biais de* prix. Comment ces derniers sont-ils fixés ? Il n'y a pas de réponse simple à cette question, tellement les situations peuvent être différentes. Ainsi, pendant très longtemps, la coutume a joué un rôle très important dans la détermination des prix (… Lire la suite
THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, livre de George A. Akerlof

Écrit par :  Ariane TICHIT

…  of Technology), aux fluctuations de production et d'emploi dans le secteur de l'automobile. *Selon lui, la volatilité des achats de voitures peut provenir des difficultés de revente : sur le marché des voitures d'occasion, les acheteurs pâtissent, en effet, d'une asymétrie d'information par rapport aux vendeurs qui connaissent évidemment… Lire la suite
MATIÈRES PREMIÈRES

Écrit par :  Emmanuel HACHE

…  pour le café...), les marchés des matières premières industrielles et alimentaires ont enregistré *une diminution des cours, en dollars constants, d'environ 1 p. 100 par an. Même en 1997, au plus fort de la crise asiatique, le prix du pétrole brut Brent se négociait à moins de 10 dollars le baril ; il s'est depuis lors envolé pour culminer à plus… Lire la suite
MÉDICAMENTS

Écrit par :  Paul-Étienne BARRALHélène MOYSEJean-Yves NAUMichel PARISRené Raymond PARIS Universalis

Dans le chapitre "De l'épreuve de force au partenariat"  : …  plusieurs dizaines de firmes qui se sont spécialisées dans la production de ce type de génériques. *Un consensus s'étant développé pour dénoncer les prix excessifs des médicaments, qui les rendaient inaccessibles aux malades du Tiers Monde, les géants de l'industrie pharmaceutique ont voulu réagir contre l'image potentiellement désastreuse qui leur… Lire la suite
MESURES, économie

Écrit par :  Jean-Étienne CHAPRON Universalis

Dans le chapitre "Problèmes de valorisation"  : …  de transactions commerciales au cours desquelles fournisseur et acheteur se mettent d'accord sur le *prix de la marchandise ou du service objet de la transaction. Le prix correspond ici à la valeur monétaire d'une unité physique de l'objet échangé. La mesure, à l'échelle des individus (microéconomique) ou d'une partie de l'économie nationale (… Lire la suite
MÉTAUX RARES

Écrit par :  Christian HOCQUARD

Dans le chapitre "Les crises : des facteurs aux impacts"  : …  Les *crises de prix, qui jalonnent de manière récurrente l'histoire des métaux rares, peuvent être de nature différente, étant liées soit à l'offre soit à la demande. Les crises liées à l'offre (au niveau du concentré pour la mine, du métal pour la raffinerie, du semi-produit pour le transformateur, du marché physique pour les négociants ou les… Lire la suite
MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

Écrit par :  Edmond MALINVAUD

… Devenue courante depuis cette époque, l'expression est considérée comme équivalente à celle de *théorie des prix et de l'allocation des ressources, qui s'est diffusée depuis la fin des années 1950. « Biens », « ressources », « agents », « marchés » et « concurrence » sont les concepts de base servant aux analyses microéconomiques. Chaque… Lire la suite
MICROÉCONOMIE - Théorie de l'équilibre général

Écrit par :  Antoine d' AUTUME

Dans le chapitre "Coordination par les prix"  : …  et de la demande sur un marché est l'une des idées les plus anciennes de l'analyse économique. Un *prix élevé pousse à produire plus et à augmenter l'offre. Il incite à consommer moins et réduit la demande. Sur un marché concurrentiel, le prix est supposé s'ajuster de manière à égaliser l'offre et la demande. Il baisse si l'offre est supérieure à… Lire la suite
MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

Écrit par :  Bernard SALANIÉ

…  aux années 1960, la théorie économique a principalement cherché à comprendre la manière dont les *prix se forment sur le marché et conditionnent les comportements des consommateurs et des producteurs. Ce long travail a abouti au « modèle d'équilibre général » qui reste emblématique de la façon dont les économistes appréhendent le monde. Ce modèle… Lire la suite
MINERAIS

Écrit par :  François CALLOT

Dans le chapitre "Formation des prix"  : …  *Les caractéristiques physiques et chimiques d'un lot de minerai ayant été mesurées ou appréciées, sa valeur dépendra de l'état du marché et résultera, en principe, d'une discussion entre un vendeur et un acheteur, comme pour toute transaction. En fait, des processus très variés peuvent intervenir suivant les substances. Pour certaines substances,… Lire la suite
OLIGOPOLE

Écrit par :  Michel LUTFALLA

…  stable est atteint. Bertrand, économiste français des années 1880, quant à lui, a parlé d'un *ajustement des prix. En fait, la théorie moderne de l'oligopole est une remise en cause de l'idée qu'un tel équilibre puisse s'établir. Ou alors, s'il apparaît, c'est au prix d'une série d'hypothèses supplémentaires qui contrastent avec la simple « … Lire la suite
LE POUVOIR D'ACHAT DE LA MONNAIE, livre de Irving Fisher

Écrit par :  Nicolas CHAIGNEAU

Dans le chapitre "La théorie quantitative de la monnaie et les phases transitoires"  : …  un contrôle direct sur la masse monétaire et en fixent le volume en fonction d'objectifs propres. *Il en déduit que c'est nécessairement le niveau général des prix qui s'ajuste à la quantité de monnaie en circulation. La théorie quantitative tient dans cette conclusion : toute augmentation de la quantité de monnaie entraîne une augmentation… Lire la suite
PRESSE - Économie de la presse écrite française

Écrit par :  Nadine TOUSSAINT-DESMOULINS

Dans le chapitre "Un double marché"  : …  marché a ses règles et ses contraintes, et les recettes de publicité posent une série de problèmes. *Le premier est celui de la fixation du prix de vente de l'espace, qui est généralement fonction de deux critères fondamentaux : l'étendue de l'audience (celle-ci dépasse le nombre des acheteurs : il s'agit de ceux qui lisent ou feuillettent un titre… Lire la suite
PRICE, TRADE SIZE, AND INFORMATION IN SECURITIES MARKETS, livre de D. Easley et M. O'Hara

Écrit par :  Séverine VANDELANOITE

…  l'objet d'un champ disciplinaire nouveau en finance : la microstructure des marchés financiers. *Il s'agit principalement d'étudier l'impact des modalités d'échange et du comportement des intervenants sur le processus de formation des prix sur les marchés de titres. Les Américains David Easley et Maureen O'Hara, deux pionniers en la matière,… Lire la suite
PRINCIPLES OF ECONOMICS, livre de Carl Menger

Écrit par :  Pierre GARROUSTE

Dans le chapitre "Les prémices « autrichiennes » de l'analyse marginaliste"  : …  disponibilité des biens), n'est pas nécessairement total et qu'il est susceptible d'être coûteux. *Il élabore ensuite (cinquième chapitre) une théorie des prix différente de celle de Léon Walras, puisque, pour Menger, les prix se déterminent, non de façon centralisée, mais par un processus de négociation (c'est pourquoi il part de l'échange simple… Lire la suite
PROTECTIONNISME

Écrit par :  Bernard GUILLOCHON

Dans le chapitre "L'analyse économique des effets du protectionnisme sur le bien-être collectif"  : …  *D'un point de vue strictement économique, le protectionnisme est analysé à partir de ses effets sur les prix des biens, et, par voie de conséquence, sur le bien-être collectif. Ces effets dépendent du type d'intervention. Ainsi, le prélèvement d'un droit de douane sur un bien importé augmente son prix intérieur, la fixation d'un quota d'importation… Lire la suite
REVENU NATIONAL

Écrit par :  Véronique PARELFrancisco VERGARA

Dans le chapitre "Le débat sur les prix"  : …  a essentiellement porté sur ce que l'on inclut et ce que l'on n'inclut pas dans le revenu national. *Mais, si l'on veut disposer d'une évaluation chiffrée de celui-ci, alors on doit faire appel à un système de prix. Cela pose un problème complexe car il n'y a pas un système de prix unique pour faire une telle évaluation. Prenons un exemple : la… Lire la suite
RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAIN

Dans le chapitre "Les interactions décisives : un processus de « réaction en chaîne »"  : …  des rythmes de production, une qualité homogène, et surtout des gains de productivité qui, *dans les conditions concurrentielles de l'époque, se traduisent non pas par la hausse des salaires, mais par la baisse des prix. Baisse impressionnante sur certains biens intermédiaires (le prix du coton filé chute de 75 p. 100 entre 1786 et 1800),… Lire la suite
SERVICES ÉCONOMIE DE

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAIN

Dans le chapitre "Le modèle de base : « envahissement » par le tertiaire et épuisement de la croissance"  : …  , conformément aux lois d'Engel. L'analyse conduit à dégager trois tendances majeures : *1. La hausse à long terme du prix relatif des services par rapport aux produits industriels et agricoles reflète l'écart intersectoriel des gains de productivité (les salaires augmentent dans le tertiaire comme dans les autres secteurs, sans qu'il y ait… Lire la suite
LA THÉORIE ÉCONOMIQUE DU SOCIALISME, livre de Oskar Lange

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre "Le socialisme de marché"  : …  thèse, il part des travaux de Léon Walras, dont il fait son maître à penser à l'égal de Karl Marx. *Pour Walras, le système d'équations qui décrit l'économie concurrentielle permet de trouver un système de prix unique réalisant l'équilibre entre l'offre et la demande. Ses idées, fondées sur un constat purement mathématique de l'existence de prix d'… Lire la suite
LA THÉORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE, livre de Milton Friedman

Écrit par :  Jean-Sébastien LENFANT

Dans le chapitre "Une théorie de la demande de monnaie"  : …  invariable à court terme, qui indique le nombre moyen de transaction par unité monétaire), *le niveau des prix P est la seule variable d'ajustement aux variations de l'offre de monnaie. Selon les keynésiens orthodoxes, l'équation quantitative (MV = PY) est pertinente, mais, lorsque le taux d'intérêt est trop faible, en situation de „trappe… Lire la suite
TIERS MONDE

Écrit par :  Sylvie BRUNELJean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "L'instabilité des prix des produits de base"  : …  elle ne remet pas en cause l'observation d'une tendance à la détérioration depuis les années 1950. *Plutôt qu'une cause unique, les spécialistes retiennent un faisceau de facteurs, qui rendent compte du phénomène. Les plus fréquemment cités sont : la réduction de la quantité de matière première utilisée par unité de produit fini ; la mise au point… Lire la suite
TRANSPORTS - Transports et environnement

Écrit par :  Michel BADRÉ

Dans le chapitre "Le signal-prix, levier d'action sur l'offre, la demande et le progrès technologique"  : …  en matière de transport sont multiples : gain de temps, confort, souplesse, mais aussi bien sûr *le coût supporté par chacun. Les pouvoirs publics, nationaux ou locaux, utilisent depuis longtemps cet effet de comparaison des prix, ou « signal-prix », pour orienter les comportements individuels ou collectifs dans un sens jugé préférable,… Lire la suite
VALEUR, économie

Écrit par :  Nathalie BERTA

Dans le chapitre "De la théorie de la valeur à celle des prix"  : …  L'analyse de la valeur d'un bien se réduit à celle de sa forme phénoménale, c'est-à-dire de son* prix effectif observable dans l'échange. L'économiste cherche alors plus particulièrement à établir les lois de variations des prix, prix censés résulter de la confrontation des offres et des demandes globales. Le courant néo-classique, né à la fin… Lire la suite
VALEUR ET CAPITAL, livre de John Richard Hicks

Écrit par :  Jean-Sébastien LENFANT

Dans le chapitre "Renaissance de la théorie de l'équilibre général"  : …  par la maximisation d'une fonction d'utilité ordinale, et il obtient, après Eugen Slutsky (1915), *une décomposition de l'effet de la variation du prix pi d'un bien sur la demande (marshallienne) d'un bien xj en deux « effets » : un « effet revenu » et un « effet substitution ». L'effet substitution, au sens… Lire la suite
WALRAS LÉON (1834-1910)

Écrit par :  Bernard VALADE

Dans le chapitre "Théorie de l'échange et conception de l'équilibre général"  : …  *Pour Walras, qui en a proposé plusieurs définitions, l'économie politique pure « est essentiellement la théorie de la détermination des prix sous un régime hypothétique de libre concurrence absolue ». Elle est, par là même, « la théorie de la richesse sociale qui rassemble toutes les choses, matérielles ou immatérielles, qui sont susceptibles d'… Lire la suite

Afficher la liste complète (75 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "PRIX"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média