BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ASIE (Structure et milieu) Géographie physique

L'Asie est le plus vaste des continents : 44 millions de kilomètres carrés. Elle s'étend sur 75 degrés de latitude et, en tenant compte des îles, sur 92 degrés (de la Severnaïa Zemlia, ou Terre du Nord, 810 de latitude nord, à l'île Roti, 110 de latitude sud) ; elle couvre 164 degrés de longitude du cap Baba en Asie Mineure au cap Dejnev en Sibérie. L'Asie est entourée au nord par l'océan Arctique, à l'est par l'océan Pacifique, au sud par l'océan Indien. Mais elle n'a pas de vraie limite à l'ouest : l'Europe n'est qu'une péninsule asiatique ; la ligne Oural-Caspienne n'a pas de signification géographique ; l'attribution du Caucase à l'Europe ou à l'Asie est incertaine ; on peut même se demander si la mer Rouge, prolongée par le golfe de Suez, sépare bien l'Asie de l'Afrique.

L'Asie est massive, bien qu'elle s'affine au sud en trois grandes péninsules – arabique, indienne, indochinoise – que prolonge vers le monde austral le plus bel ensemble insulaire du monde, l'Insulinde (traditionnellement, on fait commencer le monde austral à la Nouvelle-Guinée).

L'Asie est le plus élevé des continents : son altitude moyenne est de 950 m. Elle possède tout à la fois le point culminant du monde (mont Éverest ou Chomolungma, 8 840 m) et les dépressions les plus creuses : la surface de la mer Morte est à − 393 m ; le fond du lac Baïkal est à − 1 300 m. Le relief de l'Asie est donc très contrasté. C'est au large de l'Asie, à l'est des Aléoutiennes, à l'est du Japon et des Bonin, à l'est des Philippines, que se trouvent les plus grandes profondeurs marines.

Le trait dominant du relief est l'opposition d'immenses surfaces planes et de hautes montagnes allongées et ramifiées. Les premières ne sont accidentées que de lourds bourrelets ou d'escarpements rectilignes (Sibérie centrale et occidentale, Turkestan, Arabie, Deccan, Xinjiang, Mongolie, Chine du Nord et du Nord-Est). Les secondes traversent presque toute l'Asie avec une direction ouest-est dominante ; ainsi se succèdent chaînes Pontiques, Taurus, Elbrouz, Khorassan, Hindou Kouch, Zagros, Himalaya, Tianshan et Q [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  51 pages…

 

Pour citer cet article

DELVERT, PLANHOL, CARRIÈRE, « ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ASIE » est également traité dans :

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Louis DUBERTRET E.U.Guy MENNESSIER

L'Asie représente l'ensemble continental le plus important à la surface du globe ; l'Europe en constitue l'extrémité occidentale On emploie d'ailleurs communément le terme Eurasie pour nommer géologiquement ce vaste ensemble continental. Sa connaissance apparaît donc fondamentale du point de vue géologique, mais demeure malheureusement… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

Écrit par :  Philippe PELLETIER

Les bouleversements géopolitiques intervenus au cours du xxe siècle poussent la géographie à redéfinir le monde. En effet, le découpage en grands ensembles spatiaux correspondant peu ou prou aux masses continentales, auquel les savants, surtout européens, ont contribué depuis le… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

Écrit par :  Manuelle FRANCKBernard HOURCADEGeorges MUTINPhilippe PELLETIERJean-Luc RACINE

Dégager des sous-ensembles régionaux au sein de l'Asie soulève deux difficultés majeures. D'une part, les phénomènes comme la démographie , la superficie ou l'économie opèrent à une échelle beaucoup plus vaste que l'Europe, voire que l'Amérique du Nord. La Chine, qui ne constitue qu'une partie de l'Asie, est, par exemple, aussi grande que les… Lire la suite
AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

Écrit par :  Marcel MAZOYERLaurence ROUDART

Dans le chapitre "Les rizicultures hydrauliques des régions tropicales humides"  : …  civilisations hydro-agricoles des régions arides, c'est-à-dire vers 3 000 B.P., les civilisations hydrorizicoles d'Asie des moussons ont commencé à se développer. Fondées sur des aménagements hydrauliques différents de ceux des zones précédentes mais de même envergure, elles ont donné lieu à des formes d'organisation sociale et politique… Lire la suite
AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

Écrit par :  Marcel MAZOYERLaurence ROUDART

Dans le chapitre "La révolution verte dans certains pays en développement"  : …  Dans certains pays en développement, d'Asie surtout (Inde, Pakistan, Indonésie, Philippines, Thaïlande...), la révolution verte fut lancée dans le contexte de la guerre froide, en étant largement financée par des fonds publics de pays occidentaux et des fonds privés de grandes fondations (Rockefeller… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERDanièle LAVALLÉECatherine LEFORT

Dans le chapitre "L'hématologie et l'histoire du peuplement"  : …  bien indiquer que l'homme américain est venu de l'Ancien Monde et plus précisément d'Asie, à une date relativement récente. Une simple observation des traits morphologiques permet d'ailleurs de constater de fortes ressemblances entre les Amérindiens et les Asiatiques : pigmentation de la peau, aspect du système pileux, forme du visage et forme de… Lire la suite
ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  Jacques GODECHOTClément THIBAUD

Dans le chapitre "L'Atlantique depuis le début du XXe siècle"  : …  (1 202 milliards de dollars) devant l'Allemagne (1 121) et les États-Unis (1 057). L'Asie forme désormais le second espace d'échanges mondiaux, juste après l'Union européenne, et il sera bientôt le premier. Ce déplacement de l'équilibre économique – et politique – du globe vers la façade Pacifique représente sans doute un retour à une certaine… Lire la suite
BANGLADESH

Écrit par :  Alice BAILLAT

Le Bangladesh est un État d’Asie du Sud d’une superficie de 144 000 kilomètres carrés – soit environ le quart de celle de la France ; il rassemble environ 160 millions d’habitants selon le recensement de 2011 et compte parmi les pays les plus pauvres de la planète. Le Bangladesh est souvent méconnu, sauf pour ses calamités naturelles et sa main-d’… Lire la suite
BHOUTAN

Écrit par :  Benoît CAILMAILFrançois DURAND-DASTÈSAlain LAMBALLEChantal MASSONAUD

est un royaume (depuis 1907) de l'Himalaya oriental, isolé dans les montagnes et enclavé entre deux grandes puissances, l'Inde et la Chine. Grand comme la Suisse (environ 47 000 km2), il était, selon le premier recensement officiel effectué en 2005, peuplé de 672 000 habitants (60 p. 100 d'origine tibétaine et… Lire la suite
BOUDDHISME (Histoire) - Le renouveau contemporain

Écrit par :  Heinz BECHERT

Le bouddhisme fut, dès la fin du Ier millénaire de l'ère chrétienne, chassé de bien des régions d'Asie centrale et d'Asie du Sud-Est par l'expansion de l'islam. Sous la colonisation et au temps de la prééminence mondiale des puissances européennes, il sembla perdre encore davantage de son importance. S… Lire la suite
CACHEMIRE ou KASHMIR

Écrit par :  François DURAND-DASTÈS E.U.Alain LAMBALLE

Enclavé au cœur de l'Asie, le Cachemire ou « Kashmir », dont l'appellation est d'origine sanskrite, a joui, à plusieurs reprises, au cours de sa longue histoire, d'un certain degré d'autonomie, voire d'indépendance. La domination sikh, établie au début du xixeLire la suite
CASPIENNE MER

Écrit par :  E.U.Aleksï Nilovitch KOSAREVOleg Konstantinovitch LEONTIEVLewis OWEN

étendue d'eau continentale au monde, est située à l'est du Caucase et à l'ouest de l'immense steppe d'Asie centrale. Son nom proviendrait des Caspi, anciennes populations scythes de la Transcaucasie, région située à l'ouest de ses côtes. Parmi ses autres appellations historiques, Khazarsk et Khvalinsk sont également… Lire la suite
CATASTROPHES

Écrit par :  Yves GAUTIER

Dans le chapitre "Catastrophes, géographie et économie"  : …  Le 26 décembre 2004, en quelques heures, un tsunami a ravagé les côtes de sept pays d'Asie du Sud-Est, causant 240 000 morts ou disparus, détruisant des centaines de milliers d'habitations et de bâtiments publics et privant d'abri plus de 2 millions de personnes. Les vagues meurtrières ont suscité un déferlement de générosité inégalé jusqu'alors… Lire la suite
CAUCASE

Écrit par :  André BLANCGeorges CHARACHIDZÉLouis DUBERTRET E.U.Silvia SERRANO

Lieu de rencontre et trait d'union entre l'Orient et l'Occident, le Caucase (en russe, Kavkaz) était auréolé d'un grand prestige aux yeux des Anciens, qui le considéraient comme la patrie de Prométhée. C'est vers la Colchide que les Argonautes devaient partir à la recherche de la Toison d'or ; c'est en Arménie, sur le mont… Lire la suite
CÉNOMANIENNE TRANSGRESSION

Écrit par :  André JAUZEINCharles POMEROL

Dans le chapitre "La transgression dans le monde"  : …  En ce qui concerne l'Asie, les côtes du Japon varient peu à cette époque car la montée des eaux est contrebalancée par des mouvements tectoniques (orogenèse Sakawa… Lire la suite
CHARBON - Industrie charbonnière

Écrit par :  Michel BENECHPierre BERTEJacques BONNETRobert PENTEL

Dans le chapitre "Un centre de gravité glissant de l'Atlantique vers le Pacifique"  : …  La croissance économique des nouveaux pays industrialisés d'Asie (Chine, Taïwan, Corée du Sud, etc.) implique une forte augmentation de la demande d'électricité, laquelle détermine la vigueur de la demande de charbon. Le nucléaire et le gaz bénéficient aussi de brillantes perspectives dans cette zone, mais ils ne pourront suffire à satisfaire la… Lire la suite
CHINE - Cadre naturel

Écrit par :  Guy MENNESSIERThierry SANJUANPierre TROLLIET

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km2) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement… Lire la suite
CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

Écrit par :  Thierry SANJUAN

Dans le chapitre "Le territoire, un produit de l'histoire"  : …  Le territoire de la Chine se donne, dans l'histoire officielle, comme l'extension d'un monde chinois qui trouve son foyer originel dans le bassin moyen du fleuve Jaune dès le IIe millénaire avant J.-C. Plus largement, la Chine se veut le foyer de civilisation de l'Asie orientale dans la mesure où elle était elle-même l'… Lire la suite
CHINE - Les régions chinoises

Écrit par :  Pierre TROLLIET

Au fil des siècles, la Chine impériale a étendu sa domination politique et militaire jusqu'au cœur de l'Asie centrale. Les territoires conquis, à l'exception de la république de Mongolie, indépendante depuis 1921, font aujourd'hui partie de la République populaire. La Chine s'étend en conséquence sur deux domaines géographiques… Lire la suite
CORÉE DU SUD

Écrit par :  E.U.Valérie GELÉZEAUJin-Mieung LIStéphane THÉVENET

La Corée du Sud (République de Corée, Taehan Min'guk ou Daehan Minguk) a été fondée en 1948, dans la partie méridionale de la péninsule occupée par le Japon depuis le début du xxeLire la suite
DÉSERTS

Écrit par :  Roger COQUEFrançois DURAND-DASTÈSHuguette GENESTFrancis PETTER

Dans le chapitre "Climats arides froids"  : …  En Eurasie, les zones arides sont très vastes en raison de la grande extension des masses continentales aux moyennes et hautes latitudes… Lire la suite
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

Écrit par :  Jean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Les perspectives du développement"  : …  des résultats économiques est grande au sein des régions du monde en développement. Pour l'ensemble de l'Asie, et à l'exception des régions ravagées par les conflits armés, les bases du développement construites dans les 1950-1960 ont résisté aux chocs conjoncturels des années 1970-1980. La plupart des pays d'Asie ont connu, à partir des années… Lire la suite
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

Écrit par :  Denis COGNEAUPhilippe DE VREYERSylvie LAMBERT

Dans le chapitre "La croissance économique"  : …  Les années suivant la Seconde Guerre mondiale virent se confirmer l'émergence du Japon, puis celle de la Corée du Sud et de Taïwan, dont le revenu par habitant fut multiplié par dix entre 1950 et 1990, et enfin, plus récemment, celle de la Chine avec un quadruplement en un peu plus de vingt ans (1990-2013). Les principaux… Lire la suite
DOMESTICATION

Écrit par :  Jean-Pierre DIGARD

Dans le chapitre "Les végétaux"  : …  Le sud-ouest asiatique peut être considéré comme le lieu d'origine de la plupart des céréales – graines riches en calories et en protéines végétales, qui sont en outre faciles à transporter et à conserver d'une saison à l'autre (F. Bourlière, 1965) –, de beaucoup de légumes et de la majorité des… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2013 : une croissance mondiale apathique

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "Le monde émergent "  : …  de capitaux à les éloigner des pays émergents pour se tourner vers les pays développés. En Asie, l’activité continue de progresser au même rythme qu’en 2012. Le ralentissement mondial – particulièrement en Chine – freine le commerce des pays exportateurs, mais le plan de relance japonais compense partiellement le phénomène. En 2013, dans cette… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2012 : le monde dans la crise

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Le monde émergent soumis à rude épreuve "  : …  En Asie, l'activité s'est contractée, parallèlement aux échanges mondiaux, mais aussi, plus localement, en raison de la modération progressive de la demande chinoise. Par ailleurs, la croissance a également varié au gré des événements climatiques : ainsi, l'activité en Thaïlande a été soutenue par le besoin de reconstruction… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2011 : une année de tourmente

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Confirmation du dynamisme des pays émergents"  : …  passant en 2011 à + 6,4 p. 100, après un taux impressionnant de + 7,3 p. 100 en 2010. En Asie, elle est restée ferme malgré le léger ralentissement qu'a provoqué la perturbation passagère des secteurs de l'automobile et de l'électronique, due au séisme et au tsunami qui ont frappé le Japon, puis aux inondations en ThaïlandeLire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2010 : entre rigueur et relance économiques

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Dynamisme du monde émergent "  : …  fortement accéléré, la croissance s'établissant à +7,1 p. 100, après +2,5 p. 100 en 2009. L'Asie émergente a fortement bénéficié de la reconstitution des stocks en bas de cycle, de demandes intérieures robustes et des exportations vers la Chine. En Inde, la croissance est restée robuste : la production agricole a bondi après la grave sécheresse de… Lire la suite
ECONOMIE MONDIALE - 2009 : le monde en récession

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Résilience du monde émergent"  : …  en récession, la croissance s'établissant à + 1,7 p. 100 après + 6,0 p. 100 en 2008. L'Asie émergente a fortement contribué à la reprise du commerce mondial dès le printemps. L'économie chinoise est restée un phare dans la tempête économique et a fortement bénéficié d'une politique monétaire et fiscale très accommodante. La croissance dans sa… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Résistance du monde émergent"  : …  En Asie émergente, la croissance chinoise a légèrement faibli, mais elle est restée portée par la vigueur de la consommation et des investissements, dont le caractère exceptionnel s'est reflété avec le déroulement grandiose des jeux Olympiques de Pékin. Dans le reste de l'Asie émergente, la flambée des prix du pétrole et des prix alimentaires a… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "L'essor du monde émergent envers et contre tout "  : …  Celle de l'Asie a fait preuve d'une vigueur surprenante. Avec des rythmes de croissance voisins de 10 p. 100, la Chine et l'Inde ont poursuivi leur boom économique. Le dynamisme de ces deux géants a profité à la région asiatique tout entière. Les échanges intra-régionaux sont restés soutenus, tandis que l'accélération de la demande européenne a… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?

Écrit par :  Jacques ADDA

Dans le chapitre "Sortie de crise accélérée dans l'Asie émergente"  : …  La crise asiatique avait surpris la plupart des observateurs en 1997 par sa soudaineté et sa gravité. La sortie de crise de la plupart des pays d'Extrême-Orient en 1999 n'est pas moins étonnante. Dans les économies de marché de la région, à l'exception du Japon, la croissance a rebondi à près de 4 p. 100 en moyenne en 1999 après un recul de — 6,5 p… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Asie : les champions s'essoufflent"  : …  La décélération de la croissance de l'Asie a été principalement le fait de la Chine et des économies dynamiques de ce continent – Hong Kong, Malaisie, Singapour, Taïwan et Thaïlande –, dont les exportations ont été freinées par un ensemble de facteurs conjoncturels et structurels. Les champions de la croissance en Asie méritent-ils toujours, se… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "L'Asie domine toujours la croissance"  : …  Le léger fléchissement de l'expansion économique de l'Asie — une croissance revenue de 8,5 p. 100 en 1993 à 8 p. 100 en 1994 — a été dû en grande partie aux efforts des autorités chinoises pour contenir une conjoncture en état de surchauffe. Le dynamisme ne s'est pas démenti dans les principaux pays de la région à la faveur, en particulier, d'un… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

pays en voie de développement progresse de 5,8 à 6,1 p. 100. Parmi ces derniers, les pays d'Asie accentuent leur avance avec une croissance passant de 7,8 p. 100 en 1992 à 8,7 p. 100 en 1993. Cet écart reflète à la fois le développement des échanges intra-asiatiques et la surchauffe de l'économie chinoise. Les chiffres publiés à la fin de l'année… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "L'exubérance de l'Asie"  : …  La performance économique de l'Asie dans son ensemble est demeurée, en 1992, nettement supérieure à celle du reste du monde. Si l'on excepte le Japon (classé habituellement parmi les pays industrialisés), la croissance des pays de ce continent devait atteindre plus de 7 p. 100 sur l'ensemble de l'année, selon la Banque asiatique de développement,… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Rivalités sur l'intégration en Asie"  : …  Le contraste entre les pays les plus dynamiques d'Asie et les autres s'est accentué en 1991. La croissance de l'ensemble du continent a connu un certain ralentissement : son taux descendait aux alentours de 5 p. 100, selon l'estimation du F.M.I., contre 5,5 p. 100. Cependant, les sept pays les plus performants (Corée du Sud, Hong Kong, Indonésie,… Lire la suite
EURASIE, biogéographie

Écrit par :  Pierre PFEFFER

L'Eurasie, bloc formé par l'ensemble des continents asiatique et européen, représente le tiers de la partie émergée de l'écorce terrestre : plus de 54 millions de km2 d'un seul tenant. Elle est entièrement située dans l'hémisphère nord – sauf l'extrême sud de la Malaisie – et se répartit à peu près également de part et d'… Lire la suite
FONDS SOUVERAINS

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Dans le chapitre "Histoire de leur développement"  : …  premières mais transforment celles qu'ils importent pour vendre leurs produits finis au reste du monde. C'est le cas de pays asiatiques tels Singapour, la Corée du Sud ou la Chine. La Chine a accumulé des excédents commerciaux (400 milliards de dollars par an) et des réserves de change gigantesques (évaluées à 1 400 milliards de dollars)… Lire la suite
GANGE

Écrit par :  François DURAND-DASTÈS

Le Gange (en sanskrit et en hindī, Gangā) est un fleuve puissant du nord de l'Inde. Long de plus de 2 700 km et drainant un bassin de près d'un million de kilomètres carrés, il se situe, par son débit, parmi les cinq ou six plus grands fleuves} du monde. Son importance économique actuelle tient essentiellement au rôle qu'il joue dans l'irrigation… Lire la suite
GAZ NATUREL

Écrit par :  Bernard CLÉMENTFrançois DEBIENÉvrard DE FOSSEUXJean-Pierre PERRETOdile PUYRAIMONDPatrick de RENÉVILLEMichel RICHARD

Dans le chapitre "Asie"  : …  La demande de cette région en gaz naturel devrait croître substantiellement, de l'ordre de 4,5 p. 100 par an (en moyenne), pour atteindre près de 700 milliards de mètres cubes en 2020, tirée en grande partie par la forte augmentation des besoins de la Chine et de l'Inde. Des projets de gazoducs – permettant de relier ces deux pays aux énormes… Lire la suite
HIMALAYENNE CHAÎNE

Écrit par :  Maurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Exceptionnelle par son altitude – beaucoup de ses sommets dépassent 8 000 m –, la chaîne himalayenne est également exceptionnelle sur le plan géologique. Elle représente la chaîne de collision type, dont il n'existe actuellement sur le globe aucun autre équivalent. On ne connaît nulle part ailleurs d'entailles d'érosion aussi importantes qui… Lire la suite
HONG KONG

Écrit par :  Jean-Philippe BÉJAPierre SIGWALT

Située à l'embouchure de la rivière des Perles, au sud-est de la Chine, le « port des parfums » (Heung Kong en cantonais, Xianggang en mandarin), colonie britannique de 1842 à 1997, est, depuis le 1er juillet 1997 une Région administrative spéciale (R.A.S.) de la Lire la suite
HUANGHE [HOUANG-HO] ou FLEUVE JAUNE

Écrit par :  Pierre TROLLIET

Grand fleuve de la Chine du Nord et deuxième fleuve chinois après le Yangzi, le Huanghe ou fleuve Jaune mesure 5 464 kilomètres de long et draine un bassin de 745 000 kilomètres carrés. C'est seulement en 1952 que ses sources furent localisées avec précision, dans la dépression de Yueguzonglie à 4 500 mètres d'altitude dans… Lire la suite
IMPRIMERIE

Écrit par :  Isabelle ANTONUTTIJean-Pierre DRÈGE E.U.Henri-Jean MARTIN

Dans le chapitre "L'Extrême-Orient"  : …  ancrée dans les esprits et les écrits, n'est guère partagée en Asie où les premiers textesreproduits par xylographie – impression de feuillets entiers à l'aide de planches gravées – l'ont été plus de six siècles auparavant et où les premières impressions typographiques sont antérieures de plus de quatre siècles. Les témoignages ne manquent pas… Lire la suite
INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par :  Philippe CADÈNEFrançois DURAND-DASTÈSGeorges MASCLE

L'Union indienne s'étend sur un vaste territoire d'environ 3 287 263 kilomètres carrés et rassemble près de 1,2 milliard d'habitants en 2013. Cet espace, grand comme six fois la France et abritant près d'un sixième de la population mondiale, appartient à l'Asie des hautes densités dont il résume les caractéristiques essentielles. Alors que les… Lire la suite
INDONÉSIE - Géographie

Écrit par :  Muriel CHARRASManuelle FRANCK

L'Indonésie est le quatrième pays du monde par sa population, 237 millions d'habitants en 2010. Pays insulaire composé de dix-sept mille cinq cents îles, avec Jakarta comme capitale sur l'île de Java, il s'étend sur un espace maritime vaste comme les États-Unis, donnant sur… Lire la suite
INDUS, fleuve

Écrit par :  François DURAND-DASTÈS

Grand fleuve de l'Asie du Sud, l'Indus, long de 2 880 kilomètres, comprend dans son bassin les « cinq rivières », d'où le nom de Punjab, l'une des régions les plus vivantes et les plus avancées économiquement du monde indien. L'Indus reçoit des eaux abondantes de son bassin supérieur, mais comme il coule vers des régions sèches avant de se jeter… Lire la suite
IRAN - Géologie

Écrit par :  Jean BRAUD

La structure géologique de l'Iran et son évolution au cours des ères ne se comprennent bien que si l'on examine le pays dans son cadre général. Les chaînes montagneuses qui occupent la majeure partie du territoire appartiennent à un ensemble s'étendant de la Turquie à l'Afghanistan et au Pakistan. Cet ensemble est pris en… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

Écrit par :  Michel FAURE

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l'Asie. Il est composé de six segments : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par :  Philippe PELLETIER

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses… Lire la suite
MÉKONG

Écrit par :  Christian TAILLARD

Le Mékong, long de 4 350 kilomètres, est le troisième fleuve d'Asie, derrière le Yangzi qui s'écoule vers la Chine et le Gange vers l'Inde. Tous les trois naissent sur le flanc méridional de l'Himalaya. Le Mékong se distingue des deux autres par un bassin, englobant la partie… Lire la suite
MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

Écrit par :  Jean AUBOUINMaurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Dans le chapitre "L'exemple de l'Himalaya-Tibet"  : …  qui en résulte, estimé à moins de 1 000 kilomètres, ne suffit toutefois pas à absorber tout le déplacement de l'Inde vers le nord. Le reste du mouvement, au moins 1 000 kilomètres, est pris en compte par la pénétration de l'Inde dans l'Asie et par une intense déformation intracontinentale de celle-ci en arrière des chevauchements frontaux… Lire la suite
MOUSSON

Écrit par :  René CHABOUDFrancis ZIMMERMANN

Dans le chapitre "La mousson d'Asie"  : …  S'il en était besoin, la mousson d'Asie apporterait la preuve que l'atmosphère est un tout et que les deux hémisphères interagissent l'un sur l'autre. Elle met en évidence les échanges thermiques qui se produisent à grande échelle le long des méridiens. Étant donné le rôle primordial joué par les contrastes de température terre-mer, il faut… Lire la suite
NAVIRES - Construction navale

Écrit par :  Boris FEDOROVSKY

Dans le chapitre "Une industrie mondialisée"  : …  change et de leurs variations brutales, se pose aussi avec acuité, de même que celui de l'interventionnisme des États. En effet, le Japon, puis la Corée du Sud, et la Chine à présent, ont mené ou mènent des politiques de soutien massif au développement de leurs industries navales qu'ils considèrent comme ayant un fort effet d'entraînement sur de… Lire la suite
PAKISTAN

Écrit par :  François DURAND-DASTÈSGilbert ÉTIENNE E.U.Christophe JAFFRELOTGuy MENNESSIER

Dans le chapitre " Le milieu physique"  : …  Le Pakistan, dont la superficie est de 800 000 km2 environ, apparaît à bien des égards comme une marge du monde indien… Lire la suite
PÉRIURBANISATION

Écrit par :  Estelle DUCOM

Dans le chapitre "Ampleur du phénomène"  : …  En Asie, la périurbanisation tend à englober les petites villes situées le long de corridors urbains qui s'étendent depuis les régions métropolitaines, par exemple dans les régions côtières de la Chine où des investissements étrangers ont transformé des économies et des communautés rurales, générant souvent des changements majeurs de la structure… Lire la suite
POPULATION GÉOGRAPHIE DE LA

Écrit par :  Pierre-Jean THUMERELLE

Dans le chapitre "La discontinuité du peuplement à l'échelle planétaire"  : …  peuplés. À peu de choses près, depuis au moins deux millénaires, un peu plus de 50 p. 100 de la population mondiale vivent dans l'Asie du Sud et de l'Est, 10 p. 100 dans le reste de l'Asie et 10 p. 100 en Europe. Cette moitié de l'humanité qui vit entre l'Indus et la côte Pacifique du Japon se concentre dans trois grands ensembles bien distincts… Lire la suite
PORTS MARITIMES

Écrit par :  Geoffroy CAUDEPaul SCHERRER

Dans le chapitre "Les trafics conteneurs des ports du monde"  : …  Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a,… Lire la suite
RIZ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Le riz est la céréale associée au développement des civilisations de l’Asie des moussons : près de 90 p. 100 des superficies qui lui sont consacrées sont encore localisés de nos jours en Asie, dont la moitié en Inde et en Chine. Sa culture est très ancienne : elle est attestée en Chine méridionale vers 5000-4000 avant J.-C., à une époque où cet… Lire la suite
SÉOUL

Écrit par :  Valérie GELÉZEAU

Localisée dans la basse vallée du fleuve Han, à l'extrême nord-ouest de la Corée du Sud, Séoul, capitale prestigieuse depuis sa fondation à la fin du xive siècle, est aujourd'hui le centre politique, économique et culturel de la nation sud-… Lire la suite
SICHUAN SÉISME DU (2008)

Écrit par :  Yves GAUTIER

Le contexte tectonique à grande échelle est celui de la collision de l'Inde avec l'Asie qui a débuté il y a 50 millions d'années. L'Inde s'enfonce comme un coin dans l'Asie à une vitesse de 4 à 5 centimètres par an. Même si l'Himalaya absorbe de 1,5 à 2 cm/an de la convergence en continuant à s'élever… Lire la suite
TIERS MONDE

Écrit par :  Sylvie BRUNELJean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Les transferts de technologie"  : …  , l'existence d'un passé scientifique, l'ancienneté de l'industrialisation (les pays d'Asie l'ont commencée il y a un siècle), la priorité donnée par le gouvernement à l'éducation et à la formation, la volonté d'échapper à la dépendance à l'égard des pays occidentaux. Ces cinq éléments se retrouvent tous, à des degrés divers, dans les nouveaux… Lire la suite
TOURS DE GRANDE HAUTEUR ou GRATTE-CIEL

Écrit par :  Élisabeth PÉLEGRIN-GENEL

Dans le chapitre "Un style « universel »"  : …  plus tard. Les tours s'ornent de dragons et de médaillons, et se déclinent à partir du huit, chiffre porte-bonheur. Au début des années 2000, les plus hauts gratte-ciel s'élèvent en Asie et au Moyen-Orient, en pleine phase de construction. Grâce aux Petronas Towers de Kuala Lumpur, en 1998, le monde entier a pu situer la Malaisie sur une carte… Lire la suite
TSUNAMI EN ASIE DU SUD

Écrit par :  Yves GAUTIER

Le 26 décembre 2004, à 1 h 58 française, un séisme sous-marin d'une amplitude de 8,9 sur l'échelle ouverte de Richter provoque en Asie, dans le nord-est de l'océan Indien, un tsunami (série de vagues géantes) terriblement meurtrier. À partir de l'épicentre, localisé près de Banda Aceh, au nord… Lire la suite
TSUNAMIS

Écrit par :  Yves GAUTIERHélène HÉBERTPhilippe HEINRICH

Dans le chapitre "La catastrophe de 2004 en Asie du Sud"  : …  Le 26 décembre 2004, à 1 h 58 française, un séisme d'une amplitude de 8,9 sur l'échelle ouverte de Richter provoquait en Asie, dans le nord-est de l'océan Indien, un tsunami terriblement meurtrier… Lire la suite
VENTS

Écrit par :  Jean BESSEMOULINRené CHABOUDJean-Pierre LABARTHE

Dans le chapitre "La mousson"  : …  saisonnier dans lequel les contrastes de températures entre la terre et la mer, d'une part, et entre les deux hémisphères, d'autre part, jouent un rôle primordial. De tels phénomènes peuvent prendre une ampleur planétaire et influer sur la circulation générale. C'est le cas de la mousson d'Asie, et plus particulièrement de la mousson indienne… Lire la suite
VIETNAM

Écrit par :  Philippe DEVILLERS E.U.Pierre-Bernard LAFONT NGUYÊN TRÂN HUÂNMichèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENSMatthieu SALOMONStéphanie SOUHAITÉChristian TAILLARD

À la jonction de l'Asie orientale et du Sud-Est asiatique, baigné sur 2 000 kilomètres par la mer de Chine méridionale, le Vietnam occupe une situation stratégique incomparable entre la Chine et le monde malais, sur une des voies maritimes et aériennes les plus fréquentées de l'univers. Pour l'Occident, son nom est… Lire la suite
VILLE - Le fait urbain dans le monde

Écrit par :  Jacques BONNET

Dans le chapitre "L'armature urbaine"  : …  en 2005. Les spécialistes observent la présence de plus en plus nombreuse de villes asiatiques parmi les grandes villes du monde, ce qu'ils interprètent comme un déplacement progressif des unités de production vers les principaux bassins de main-d'œuvre et vers les marchés prometteurs. « Il est probable qu'après Tōkyō succédera au premier rang… Lire la suite
YANGZI, fleuve

Écrit par :  Jean DELVERTThierry SANJUANPierre TROLLIET

Le Yangzi ou Yangzijiang, que les Chinois dénomment Changjiang – « Long Fleuve » –, est l'un des plus grands fleuves du monde : il a 5 980 kilomètres de long, pour un bassin de 1 830 000 kilomètres carrés ; son débit annuel serait de mille milliards de mètres cubes, son débit moyen de… Lire la suite

Afficher la liste complète (70 références)

  

Voir aussi

BOUCLIER DE L'ALDAN    ALIZÉS    BOUCLIER DE L'ANABAR    ARABIQUE PÉNINSULE ou PLATE-FORME    ARAKAN YOMA    DÉPRESSION ARALO-CASPIENNE    DOMAINE ARIDE    ASIE DU SUD-EST    BAIU    BANDA îles    MONTS BARISAN    CATASTROPHES NATURELLES    CEINTURES OROGÉNIQUES PÉRIPACIFIQUES ou CERCLE DE FEU DU PACIFIQUE    CHANGBAISHAN [TCH'ANG-PAI-CHAN]    CHINE géographie    MOUSSON CHINOISE    PLATE-FORME CHINOISE    COURANT-JET ou JET-STREAM    ELBOURZ ou ALBORZ    ÉPICÉA    FORÊT ÉQUATORIALE    ÉTAGE DE VÉGÉTATION    FAILLES    CLIMATS FROIDS    GHATS    HINDOU-KOUCH    HOKKAIDO    HONSHU    MONTS IABLONOVYÏ    INDE géographie    INSELBERG    IRAN géographie    JAPON géographie    MER DU JAPON    KAMTCHATKA    KHAMSIN    ARCHIPEL DES KOURILES    KUROSHIO courant marin    KYZYL-KOUM    CHAÎNES LIMINAIRES    LŒSS    LOUT ou LUT    PSEUDO-SOCLE DE MANJI    SULTANAT DE MATARAM    MÉLÈZE    MONGOLIE-INTÉRIEURE ou NEIMENGGU ou NEI-MONG-KOU    OYASHIO courant marin    PÉDIPLAINE    PERGÉLISOL ou PERMAFROST    PIN SYLVESTRE    CHAÎNES PONTIQUES    PRAIRIES & FOURRAGES    PROCHE-ORIENT    PURGA    FÉDÉRATION DE RUSSIE géographie    MONTS SAÏAN    SALSODISOLS ou SOLS SALSODIQUES ou SOLS HALOMORPHES    EAUX SAUMÂTRES    SAVANE    SAXAOUL    SERAM ou CÉRAM    SHURIN    SIKHOTE-ALINE ou SIKHOTA-ALIN    SIWALIKS    SOLONETZ    SOLONTCHAKS    PSEUDO-SOCLE DE LA SONDE    MONTS STANOVOÏ    STRATO-VOLCAN    SYRIE géographie et géologie    TAÏGA ou FORÊT BORÉALE    TAIHANGSHAN [T'AI-HANG-CHAN]    TAURUS    TECTONIQUE CASSANTE    TIBÉRIADE ou GÉNÉSARETH LAC DE ou MER DE GALILÉE    ÎLE DE TIMOR    TOBA lac    TOUNDRA    SYNÉCLISE DE LA TOUNGOUSKA    TRAPPS    FORÊT TROPICALE    TYPHONS    MONTS DE VERKHOÏANSK    VOLCANISME ACTUEL    WUTAISHAN [WOU-T'AI-CHAN]

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.