Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

THÉRAPIE CELLULAIRE

Articles

  • AUTOGREFFE DE CARTILAGE

    • Écrit par Jacques BAHUAUD
    • 445 mots

    On entend par autogreffe de cartilage la technique qui consiste à utiliser du tissu cartilagineux d'un sujet prélevé dans une zone indemne et non fonctionnelle afin de le réimplanter pour réparer des lésions post-traumatiques de cartilage du même sujet en toute sécurité sur le plan immunologique et...

  • CLONAGE

    • Écrit par Didier LAVERGNE, Jean-Paul RENARD
    • 5 025 mots
    • 3 médias
    ...donneuse de noyau. Transposée à l'homme, cette approche permettrait d'obtenir des cellules pluripotentes génétiquement identiques au patient donneur. Après différenciation en culture, ces cellules pourraient être utilisées pour des thérapies tissulaires, sans risque de rejet immunitaire. C'est cette perspective...
  • ÉDITION DES GÉNOMES

    • Écrit par Gilles SAUCLIÈRES
    • 4 301 mots
    • 3 médias
    ...qui sera donc transmis à la descendance chez nombre d’animaux et de plantes. Les questions scientifiques posées sont également extrêmement diverses. Les usages thérapeutiques sont très présents. L’édition du génome ouvre en effet de nombreuses possibilités d’intervention médicale. La plus évidente, déjà...
  • HISTOCOMPATIBILITÉ

    • Écrit par Jean DAUSSET, David GRAUSZ
    • 4 813 mots
    • 4 médias
    ...meilleure indication dans l'aplasie médullaire, certaines leucémies et la reconstitution d'autres déficiences hématologiques acquises ou héritées. Plus récemment, les cellules souches de moelle ont été « corrigées » génétiquement et réimplantées avec succès pour remplacer une copie défective du gène...
  • HUNTINGTON MALADIE DE

    • Écrit par Corinne TUTIN
    • 501 mots

    La maladie de Huntington est une affection neurologique héréditaire qui se traduit par l'apparition progressive de mouvements anormaux puis par une détérioration des fonctions mentales aboutissant peu à peu au décès des patients. Un test génétique permet depuis plusieurs années de reconnaître...

  • HYBRIDATION

    • Écrit par Georges BARSKI, Yves DEMARLY, Simone GILGENKRANTZ
    • 5 925 mots
    • 2 médias
    C'est sans doute la fonction régénérante des cellules ES (cellules souches embryonnaires) qui a fait de la thérapie cellulaire un chimérisme porteur de nombreux espoirs. La prise de conscience progressive de la plasticité des cellules ES a d'abord conduit à de nombreux travaux chez l'animal. Ceux-ci...
  • MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

    • Écrit par Nathalie CARTIER-LACAVE, Caroline SEVIN
    • 4 618 mots
    • 2 médias
    – Lesapproches de thérapie cellulaire visent à remplacer les cellules cérébrales mortes par de nouvelles cellules, soit par greffe de cellules souches embryonnaires (cellules immatures capables de se multiplier en culture et de se différencier en différents types cellulaires incluant les cellules...
  • MYOPATHIES

    • Écrit par Gisèle BONNE, Valérie DECOSTRE, Anne LOMBÈS
    • 4 250 mots
    • 2 médias
    Leprincipe consiste en l'injection de cellules (éventuellement modifiées) dans le muscle malade afin d'en compenser les déficiences. Les cellules satellites et les myoblastes, précurseurs des cellules musculaires adultes, ont été les premiers types cellulaires transplantés. Les résultats se sont avérés...
  • PARKINSON MALADIE DE

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 2 571 mots
    • 2 médias
    Cette approche repose sur l’introduction, dans le striatum, de neurones dopaminergiques sains, embryonnaires ou adultes, ou encore de cellules souches de divers types. L’intervention se fait sous contrôle stéréotaxique de l’injection (technique neurochirurgicale qui permet d’atteindre des zones du...
  • TÉRATOMES ET TÉRATOCARCINOMES

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 1 087 mots
    • 1 média
    ...épithéliums divers). Au cours des quinze dernières années se sont ajoutées des cellules souches de tissu hépatique, nerveux, myocardial, etc. Cependant, l'idéal, dans un projet médical futuriste, est de disposer de cellules souches issues de l'individu que l'on souhaite « réparer ». Pour cela, il faut partir...
  • THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

    • Écrit par Didier HOUSSIN
    • 4 337 mots
    La constitution d'organes ou de tissus utilisables comme greffon n'est pas, loin de là, la seule ambition de la thérapie cellulaire, qui vise plus largement à soigner de nombreuses maladies par administration de cellules humaines.