HUNTINGTON MALADIE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La maladie de Huntington est une affection neurologique héréditaire qui se traduit par l'apparition progressive de mouvements anormaux puis par une détérioration des fonctions mentales aboutissant peu à peu au décès des patients. Un test génétique permet depuis plusieurs années de reconnaître les sujets prédisposés au sein des familles.

Cette affection était considérée comme incurable. En décembre 2000, l'équipe de Marc Peschanski (I.N.S.E.R.M. U421, C.H.U. Henri-Mondor, Créteil) a cependant réussi à améliorer l'état clinique de quelques patients après avoir greffé chez eux des cellules neuronales de fœtus humains âgés de sept à neuf semaines (Lancet, 2000, 356, 9246, pp. 1945-1946).

Chez cinq malades souffrant de maladie de Huntington d'intensité légère à modérée, des cellules neuronales ont été implantées dans le striatum, la structure du cerveau qui est principalement affectée par le processus de dégénérescence dans cette affection, tout d'abord à droite puis un an plus tard à gauche. Trois de ces patients, chez lesquels une activité métabolique de la greffe avait été décelée, ont pu quelques mois après reprendre des activités physiques (vélo, marche) ou intellectuelles (aide aux devoirs des enfants) et retrouver une certaine capacité d'attention. En revanche, la transplantation n'a produit aucun effet chez un quatrième sujet et elle a abouti à une amélioration uniquement transitoire chez le dernier patient, un kyste liquidien s'étant développé à l'emplacement de la greffe.

Ces premiers résultats sont incontestablement positifs, car ils révèlent que des circuits fonctionnels peuvent de nouveau être activés entre les cellules greffées et les autres neurones à l'intérieur du cerveau des malades. Néanmoins, on ne peut encore parler de guérison, car les patients continuaient de présenter des troubles, en particulier des anomalies du langage et des mouvements anormaux. Aussi, l'équipe de Marc Peschanski a-t-elle résolu de mener une seconde étude clinique pendant quatre ans chez une soixantaine de malades, cela afin de mieux pré [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HUNTINGTON MALADIE DE  » est également traité dans :

CHORÉES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ABOULKER
  •  • 820 mots

On appelle « mouvement choréique » un mouvement spontané, obéissant aux synergies musculaires normales, mais échappant au contrôle de la volonté. Le caractère « gratuit » de cet acte moteur, qui se produit brusquement et de manière incohérente chez le sujet éveillé, rend le comportement de celui-ci surprenant et insolite. La cause de ce trouble pathologique est attribuée à des anomalies dans la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chorees/#i_88434

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les mutations dynamiques »  : […] La maladie de l'X fragile (FRM 1 fragile X mental retardation gene 1 ), nous l'avons dit, fut la première maladie à mutation dynamique découverte dans l'espèce humaine. Elle révélait l'étonnante instabilité potentielle du génome humain, puisque, d'une génération à l'autre, on passe d'une prémutation (sans conséquence phénotypique) à une mutation complète corrélée à l'appariti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_88434

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Maladies moléculaires héréditaires »  : […] L'exemple des hémoglobinopathies était presque le seul que l'on pouvait donner de maladies moléculaires vers 1975. Il reste le mieux connu ; nous ne le décrirons ici que brièvement (cf.  hémoglobinopathies ). L' hémoglobine adulte, la principale, est un tétramère formé de deux chaînes α (dont le gène est porté par le chromosome 16) et de deux chaînes β (dont le gène est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-moleculaires/#i_88434

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Démence progressive associée à des anomalies neurologiques »  : […] La chorée de Huntington (CH), ou danse de Saint-Guy, qui touche moins de 1 personne sur 5 000, est une maladie héréditaire caractérisée par l'association d'une démence progressive et de mouvements anormaux choréiques (mouvements brusques et imprévisibles, souvent de rotation) et athétosiques (mouvements lents de torsion et d'ondulation des membres). Les premiers signes app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_88434

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Champ d'application actuel de la médecine prédictive »  : […] De plus en plus de spécialités médicales et de maladies sont aujourd'hui directement concernées par l'approche génétique. C'est, par exemple, le cas de la cardiologie en dépit du fait que cette discipline médicale ait été plus lente que d'autres à intégrer les outils de la génétique moléculaire. « Ce sont les cardiomyopathies, et plus spécifiquement les cardiomyopathies hypertrophiques, qui ont o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-predictive/#i_88434

Pour citer l’article

Corinne TUTIN, « HUNTINGTON MALADIE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-huntington/