Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOLUBILITÉ

Articles

  • ACIDIFICATION DES OCÉANS

    • Écrit par Paul TRÉGUER
    • 2 201 mots
    • 5 médias
    La solubilité du carbonate de calcium dépend de la température, de la pression et de la salinité de l'eau. Pour l'exprimer, on définit le facteur de saturation Ω. Lorsqu'il est supérieur à 1, le carbonate de calcium précipite ; lorsqu'il est inférieur à 1, il se dissout. L'horizon de saturation (Ω = 1)...
  • ALCOOLS

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 5 832 mots
    • 8 médias
    ...hydrogène leur permet aussi de dissoudre des molécules à caractère acide et basique ; c'est pourquoi ils sont couramment employés en synthèse organique. Ils sont, ainsi que le tertiobutanol, miscibles à l'eau en toute proportion. Les autres butanols restent solubles mais non miscibles, et la solubilité...
  • ARGENT, métal

    • Écrit par Robert COLLONGUES
    • 5 165 mots
    • 6 médias
    Un phénomène très important est la solubilité des gaz dans l'argent, en particulier de l'oxygène. À l'état solide et sous la pression atmosphérique la solubilité est de l'ordre de 1,3 . 10-2 cm3/g, c'est-à-dire relativement élevée. Elle passe par un minimum à 400 ...
  • CARBOXYLIQUES ACIDES

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 5 503 mots
    • 6 médias
    Les sels alcalins, formés par action des bases, sontsolubles, pour les premiers termes. Ils sont thermiquement très stables ; l'acétate de sodium anhydre fond sans décomposition à 450 0C. Les sels alcalino-terreux, également solubles pour les premiers termes, sont thermiquement moins stables...
  • COLLOÏDES

    • Écrit par Didier ROUX
    • 6 009 mots
    ...stables, sont principalement des solutions de molécules dites amphiphiles. Les molécules amphiphiles, ou tensioactifs, sont des molécules qui possèdent une partie soluble dans l'eau constituée d'un groupe polaire (partie hydrophile) et une autre partie soluble dans l'huile correspondant généralement à...
  • COLORANTS

    • Écrit par Daniel FUES
    • 6 772 mots
    • 4 médias
    ...solide. La gaude, la garance, le kermès et la cochenille figurent dans cette catégorie. En revanche, l'indigo et la pourpre sont des colorants de cuve. Insolubles dans l'eau, il faut tout d'abord les dissoudre en réalisant une réduction du colorant dans une solution alcaline : la cuve. On plonge alors...
  • EAU - Propriétés physico-chimiques

    • Écrit par Antoine POTIER
    • 2 238 mots
    • 4 médias
    Les solutés non polaires comme l'air, le méthane et l'éthylène sont environ dix mille fois moins solubles que l'ammoniac. Ces composés renforcent la structure cristalline de l'eau par formation d'« icebergs » autour du soluté ; l'entropie diminue, ainsi que la solubilité.
  • LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

    • Écrit par Antoine DANCHIN
    • 5 900 mots
    • 9 médias
    ...Ion-dipôle. La charge électrique portée par un ion tend à orienter les dipôles présents à son voisinage. C'est, par exemple, ce qui détermine la solubilité des ions dans l'eau, du fait de la structure de dipôle permanent des molécules d'eau. Ce type d'interaction est très important pour les membranes...
  • LIPIDES

    • Écrit par Jean ASSELINEAU, Bernard ENTRESSANGLES, Paul MANDEL, Jean-Claude PROMÉ
    • 6 802 mots
    • 11 médias
    Leslipides sont, en général, insolubles dans l'eau et solubles dans les solvants organiques tels que benzène, hexane, chloroforme, éther ou acétone. Toutefois, certains sphingolipides sont insolubles dans l'éther et les phospholipides ne sont pas solubles dans l'acétone, contrairement aux...
  • MÉTALLOGRAPHIE - Essais physico-chimiques

    • Écrit par Gérard BERANGER
    • 4 404 mots
    • 14 médias
    ...propriétés mécaniques, chimiques et physiques de ceux-ci, ainsi que sur leur comportement à la corrosion. Les différentes techniques utilisées pour étudier la solubilité des gaz dans les métaux sont de deux types : les méthodes indirectes (volumétrique, oxydation interne, perméabilité et échange isotopique) et...
  • PHARMACOLOGIE

    • Écrit par Edith ALBENGRES, Jérôme BARRE, Pierre BECHTEL, Jean-Cyr GAIGNAULT, Georges HOUIN, Henri SCHMITT, Jean-Paul TILLEMENT
    • 20 323 mots
    • 9 médias
    ...biodisponibilité d'une forme pharmaceutique sont multiples. Les caractères physico-chimiques de la molécule peuvent être d'abord incriminés : ils conditionnent sa solubilité et donc sa vitesse de dissolution ainsi que sa résorption. Or, pour être résorbé, un médicament doit d'abord être solubilisé (fig. 3). Sa vitesse...
  • PROTÉINES DE L'ALIMENTATION HUMAINE

    • Écrit par Jean-Claude MEUNIER
    • 3 360 mots
    ... constituent une autre source de protéines végétales (de 6 à 13 p. 100). Ces protéines, associées à l'amidon, sont classées selon leur solubilité : les albumines, solubles dans l'eau ; les globulines, solubles dans les solutions salines neutres ; les prolamines, solubles dans l'éthanol...
  • SOLUTION ÉQUILIBRES EN

    • Écrit par Claude COLIN, Alain JARDY
    • 9 581 mots
    • 16 médias
    Soit la réaction de formation de complexe :