Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PROPHÉTISME, islam

Articles

  • BĀBISME

    • Écrit par Jean CALMARD
    • 599 mots

    Le terme de Bāb (litt. « porte ») revêt diverses acceptions dans les différentes formes du shī'isme. Selon la doctrine de l'école sheykhi, professée en Perse au xixe siècle, après l'occultation du douzième emām (874), les Bāb (« Seuil » de l'emām) et les ...

  • CHIISME ou SHĪ‘ISME

    • Écrit par Henry CORBIN, Yann RICHARD
    • 9 396 mots
    • 2 médias
    ...qu'au sein d'une « communauté du Livre » (ahl al-Kitāb), c'est-à-dire rassemblée autour du « phénomène du Livre saint » révélé par un prophète. Il procède du fait que la première et la plus urgente question devant laquelle le « Livre saint révélé » mette la communauté du Livre est celle-ci...
  • CORAN (AL-QURĀN)

    • Écrit par Régis BLACHÈRE, Claude GILLIOT
    • 13 315 mots
    • 1 média
    ...de l'absurdité du polythéisme, de l'unicité divine, de la ruine des obstinés qui refusent d'entendre la voix et l'avertissement des prophètes. Le thème de « la prédication dans le désert » est repris inlassablement, éclairé par des récits légendaires empruntés à la tradition arabe ou...
  • FĀRĀBĪ AL- (872-950)

    • Écrit par Yves MARQUET
    • 1 264 mots
    ...Par l'intermédiaire de ce dernier, il reçoit la révélation : il est philosophe grâce à l'influx qui se répand directement sur son intellect patient, et prophète grâce à celui qui se répand sur son imagination. Seul il peut guider les autres hommes vers le bonheur suprême et peut donc seul être légitimement...
  • HÉGIRE (622)

    • Écrit par Jacqueline CHABBI
    • 210 mots
    • 1 média

    La première année du séjour de Mahomet à Médine – dates et événements sont ici présumés – marque le début de l'ère musulmane. La date retenue correspond au 16 juillet 622 de l'ère chrétienne. Mahomet reste à Médine jusqu'à sa mort, en 632. Auparavant, il vivait à La Mekke. Vers 610, il y avait...

  • ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

    • Écrit par Christian JAMBET, Jean JOLIVET
    • 8 975 mots
    ...Dans ces divers exemples, on peut voir des corollaires diversement inférés du postulat exprimé au début de la Philosophie première : philosophes et prophètes enseignent les mêmes choses ; à moins que réciproquement on n'y voie les éléments d'une induction qui fonderait ce principe. Quoi qu'il en soit,...
  • ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

    • Écrit par Jacques JOMIER
    • 12 637 mots
    • 1 média
    ...d'un contemporain comme une nouvelle secte monothéiste à côté de toutes celles qu'avait déjà connues le Proche-Orient. Bien que marqué nettement par un prophétisme et une eschatologie d'origine biblique ou parabiblique, il avait avant tout ce cachet arabe indéniable qui faisait son originalité. Pendant...
  • ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

    • Écrit par Toufic FAHD
    • 8 483 mots
    • 1 média
    ...sanctuaire, haut lieu et nombril de la terre – qui existaient à l'époque préislamique, l'islam en ajouta un quatrième : le « lieu saint » est censé avoir été le théâtre d'un événement prophétique. Déjà, dans l'Antiquité, l'apparition d'une divinité dans un site donné conférait à ce dernier un caractère de ...
  • MAHDISME

    • Écrit par Yves THORAVAL
    • 435 mots

    Terme arabe qui signifie « celui qui est guidé » et, par extension, étant donné que toute sage directive vient de Dieu, « celui qui est guidé par Dieu dans la bonne voie », mahdī désigne, dans l'islam (avec un succès prédominant dans le Maghreb), un prophète qui doit venir à la fin...

  • MAHOMET ou MUḤAMMAD (571?-632)

    • Écrit par Maxime RODINSON
    • 4 095 mots
    • 1 média
    ...adjure de se soumettre au Créateur unique et tout-puissant, Allāh, qui leur demandera des comptes au jour terrible du jugement. Ils devront suivre les conseils du modeste« avertisseur » qu'est Muḥammad, se montrer humbles et justes, donner une part de leurs biens aux pauvres et aux orphelins.
  • RÉVÉLATION

    • Écrit par Bernard DUPUY
    • 3 734 mots
    ...la tradition shī‘ite est-elle davantage orientée que la tradition sunnite vers la personne qui reçoit le message révélé ou vers celle qui le transmet ; elle conçoit la révélation divine dans la ligne de la prophétie (nubuwwā) et d'une prophétie appelée à se poursuivre dans le temps pour interpréter...
  • SOHRAWARDĪ ou SUHRAWARDĪ SHIHĀBODDĪN YAHYĀ (1155-1191)

    • Écrit par Christian JAMBET
    • 5 040 mots
    ...foncière n'est autre que l'ange de la révélation, Gabriel. Le salut personnel est donc la rencontre avec l'ange et ressemble de fort près à la révélation prophétique elle-même. Il faut apprendre que « la plupart des choses dont les sens sont les témoins sont toutes autant de bruissements des ailes de Gabriel...