CLASSIQUE PEINTURE

Articles associés

  • ALBANE FRANCESCO ALBANI dit L' (1578-1660)

    • Écrit par Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
    • 535 mots

    Comme le Dominiquin et Guido Reni, le peintre bolonais Francesco Albani travaille chez Denis Calvaert, un maniériste anversois fixé très tôt en Italie, avant d'entrer, vers 1595, dans l'atelier des Carrache. Le plus célèbre de ceux-ci, Annibal, est déjà parti pour Rome...

  • ARPIN GIUSEPPE CESARI dit LE CAVALIER D' (1568-1640)

    • Écrit par Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
    • 269 mots

    Issu du maniérisme romain (certains dessins de jeunesse montrent notamment l'influence des Zuccari), le Cavalier d'Arpin en prolonge d'abord la tradition avec une certaine force. À Naples, où il séjourne de 1589 à 1591, les œuvres qu'il laisse à la chartreuse de San Martino (...

  • CARRACHE LES

    • Écrit par Antoine SCHNAPPER
    • 1 612 mots
    • 7 médias
    ...recherche du beau idéal, en s'appuyant sur les grands exemples de l'art du passé. Au xvii e siècle, cette attitude, qu'on a coutume d'appeler classique, fut celle de la majorité des peintres français et italiens, qui préféraient la leçon des Carrache à celle de Caravage, leur grand contemporain....
  • CLASSICISME

    • Écrit par Pierre DU COLOMBIER, Henri PEYRE
    • 12 153 mots
    • 6 médias
    ...artistiques dans les liens d'une règle, l'idéalisation du vrai. » Quant aux théoriciens français, dans ce cas particulier du xvii e siècle, ils ont plutôt tendance à rattacher la vocationclassique de la France à sa structure sociale, à l'établissement d'une classe bourgeoise forte.
  • DELACROIX (1798-1863) (exposition)

    • Écrit par Robert FOHR
    • 1 034 mots
    • 1 média

    Depuis l’exposition du centenaire de sa mort en 1963, aucune rétrospective n’avait été consacrée en France à Eugène Delacroix, l’un des « phares » de Baudelaire et une référence de la modernité, de Cézanne à Picasso. L’exposition organisée par le musée du Louvre en...

  • DELACROIX EUGÈNE (1798-1863)

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 3 048 mots
    • 6 médias
    ...Pierre-Narcisse Guérin en 1816, et les deux ou trois années de formation qui suivirent ont sans aucun doute été déterminantes. Son apprentissage a été celui d'un peintre classique. Il a exécuté nombre d'académies, dessiné et copié d'après l'estampe ou l'original, comme l'avait fait avant lui Géricault. C'est...
  • DOMINIQUIN DOMENICO ZAMPIERI dit LE (1581-1641)

    • Écrit par Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
    • 442 mots
    • 1 média

    Après un premier apprentissage orageux chez Calvaert, peintre flamand établi à Bologne, le Dominiquin travaille chez Ludovic Carrache et participe, sous l'autorité de celui-ci, au décor de l'oratoire de San Colombano, en même temps que Guido Reni et l'Albane (vers 1600-1601). Appelé à...

  • GUERCHIN GIOVANNI FRANCESCO BARBIERI dit (1591-1666)

    • Écrit par Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
    • 366 mots
    • 1 média

    Marqué à ses débuts par les Ferrarais Scarsellino et Bonone, Guerchin se forme ensuite près de Ludovic Carrache. Mais il affirme très tôt une inspiration personnelle, une maîtrise dans l'emploi des contrastes lumineux et des gammes chaudes de couleurs, qui donnent une grande force expressive...

  • JOUVENET JEAN (1644-1717)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 505 mots
    • 1 média

    Jeune peintre rouennais installé à Paris, Jouvenet est remarqué par Charles Le Brun, qui l'intègre à l'équipe des décorateurs des résidences royales : Saint-Germain-en-Laye, Les Tuileries et Versailles, où il peint avec Audran et Houasse dans le pur esprit de Le Brun. Il se détache assez tard...

  • LA HYRE LAURENT DE (1606-1656)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 402 mots

    Peintre français des débuts du classicisme. Laurent de La Hyre est d'abord formé dans un milieu maniériste : son apprentissage s'est fait à Fontainebleau devant les ouvrages de Rosso et de Primatice (il est un de ceux qui n'iront jamais à Rome), puis à Paris dans l'atelier de ...

  • LA MORT DE SARDANAPALE (E. Delacroix)

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 224 mots

    Le Salon de 1824 avait marqué l'avènement, au sein de l'école française de peinture, d'un fort courant romantique. Le Salon suivant, organisé dans les derniers mois de 1827 et au début de l'année 1828, confirma l'opposition entre les tenants d'une esthétique classique se réclamant, en particulier,...

  • LE BRUN CHARLES (1619-1690)

    • Écrit par Jennifer MONTAGU
    • 2 740 mots
    • 2 médias

    Charles Le Brun est un de ces artistes dont l'importance historique n'a jamais été contestée, mais dont les œuvres ont été négligées ou sévèrement critiquées au cours des siècles qui ont suivi leur mort. Il est de ces peintres qui sont plus considérés comme des symboles qu'admirés pour leur talent....

  • LE SUEUR EUSTACHE (1616-1655)

    • Écrit par Alain MÉROT
    • 1 656 mots
    • 3 médias

    Considéré au xviii e siècle comme « le Raphaël français », Le Sueur fut pendant longtemps une des plus grandes figures de l'histoire de l'art, l'égal au moins de Poussin et de Le Brun et l'un des fondateurs du classicisme. Mais il a connu, dès le milieu du xix e siècle,...

  • LORRAIN CLAUDE GELLÉE dit CLAUDE (1600-1682)

    • Écrit par Marcel ROETHLISBERGER
    • 2 314 mots
    • 7 médias

    De tout temps Claude Lorrain a été regardé comme le représentant le plus éminent du paysage classique. Le terme même s'identifie avec son nom. Grâce à ses bases réalistes, son art dépasse cependant les limites du classicisme, ce qui explique que son influence se soit exercée non seulement...

  • PERRIER FRANÇOIS (1590-1650)

    • Écrit par Françoise LEMPERT
    • 194 mots

    Après son retour d'Italie en 1630, François Perrier, peintre et graveur français, met à profit la leçon des Bolonais. Peintre de la réalité, tendance caractéristique de la première moitié du xvii e siècle, il décore quelques maisons parisiennes de sa peinture colorée et mouvementée....

  • PHILIPPE DE CHAMPAIGNE OU LA PRÉSENCE CACHÉE, Louis Marin - Fiche de lecture

    • Écrit par Pierre-Antoine FABRE
    • 989 mots

    Dernier grand ouvrage laissé par Louis Marin (1931-1992) et publié après sa mort, Philippe de Champaigne nous renvoie aussi à ses premières publications : les Études sémiologiques (1971) contiennent déjà un essai sur « Philippe de Champaigne et Port-Royal » – Port-Royal, ce lieu et ce moment...

  • POUSSIN NICOLAS (1594-1665)

    • Écrit par Stéphane LOIRE
    • 3 131 mots
    • 4 médias

    Par un curieux paradoxe, c'est avec l'œuvre de Nicolas Poussin, un peintre qui fit l'essentiel de sa carrière à Rome, que s'est incarnée la notion de classicisme dans la peinture française du xvii e siècle. Très tôt recherchés par les amateurs français, ses tableaux furent...

  • RENI GUIDO, dit LE GUIDE (1575-1642)

    • Écrit par Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
    • 444 mots
    • 1 média

    Avant de partir pour Rome (1600-1603), Guido Reni passa, à Bologne, comme l'Albane et le Dominiquin, de l'atelier de Calvaert à l'Académie des Carrache. Mais, à la différence de ses condisciples, il ne cherche pas sa voie près d'Annibal Carrache et ne participe pas aux travaux du palais Farnèse....

  • ROME

    • Écrit par Géraldine DJAMENT, Sylvia PRESSOUYRE
    • 10 039 mots
    • 14 médias
    ...courants complémentaires de l'art européen du xvii e siècle, baroque et classicisme, étaient jetés. De Carrache encore naquit la tradition du paysage classique, illustrée à Rome même par les Bril, Poussin et Le Lorrain. Cependant Caravage, un Lombard, peint au vrai, dans un éclairage dramatique, les...
  • TESTELIN LOUIS (1615-1655) & HENRI (1616-1695)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 548 mots

    Peintres français. Formé chez Simon Vouet à Paris, Louis Testelin (1615-1655) ne fait pas le voyage d'Italie et restera lié avec Sébastien Bourdon et Le Brun. On sait qu'il a exécuté de nombreux décors pour des couvents, des hôtels ou des châteaux. Il se spécialise dans le genre des...

Médias

<it>Agar et Ismaël secourus par l'ange</it>, E. Le Sueur

Agar et Ismaël secourus par l'ange, E. Le Sueur

Agar et Ismaël secourus par l'ange, E. Le Sueur

Eustache Le Sueur, Agar et Ismaël secourus par l'ange, vers 1648. Huile sur toile, 156 cm × 114 cm.…

<it>La Destruction du Temple à Jérusalem</it>, N. Poussin

La Destruction du Temple à Jérusalem, N. Poussin

La Destruction du Temple à Jérusalem, N. Poussin

Nicolas Poussin, «La Destruction du Temple à Jérusalem», 1638. Huile sur toile, 148 cm × 199 cm.…

<it>La Fête villageoise</it>, C. Lorrain

La Fête villageoise, C. Lorrain

La Fête villageoise, C. Lorrain

Claude Gellée, dit Claude Lorrain (1600-1682), La Fête villageoise, 1639. Huile sur toile, 103 cm ×…

<it>La Fuite en Égypte</it>, N. Poussin

La Fuite en Égypte, N. Poussin

La Fuite en Égypte, N. Poussin

Classé trésor national, le tableau de Poussin «La Fuite en Égypte» a été acquis en 2007 pour le…

<it>La Mort de Germanicus</it>, N. Poussin

La Mort de Germanicus, N. Poussin

La Mort de Germanicus, N. Poussin

Nicolas Poussin, «La Mort de Germanicus», 1628. Huile sur toile, 146 cm × 195 cm. Institute of Arts,…

<it>La Prédication de saint Paul à Éphèse</it>, E. Le Sueur

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur

Eustache Le Sueur, «La Prédication de saint Paul à Éphèse», 1649. Huile sur toile, 100,8 cm × 84,8…

<it>Le Massacre des Innocents</it>, G. Reni

Le Massacre des Innocents, G. Reni

Le Massacre des Innocents, G. Reni

Guido RENI, Le Massacre des Innocents, 1611. Pinacothèque de Bologne, Italie.

<it>Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ</it>, C. Le Brun

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun

Charles Le Brun Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ», 1653.…

<it>Moïse défend les filles de Jéthro</it>, C. Le Brun

Moïse défend les filles de Jéthro, C. Le Brun

Moïse défend les filles de Jéthro, C. Le Brun

Charles Le Brun (1619-1690), Moïse défend les filles de Jéthro. Galleria e Museo Estense, Modène,…

<it>Paysage avec Agar et l'ange</it>, C. Lorrain

Paysage avec Agar et l'ange, C. Lorrain

Paysage avec Agar et l'ange, C. Lorrain

Claude Lorrain, «Paysage avec Agar et l'ange», 1646. Huile sur toile montée sur bois, 52,2 cm × 42,3…

<it>Paysage avec Agar et l'ange</it>, N. Poussin

Paysage avec Agar et l'ange, N. Poussin

Paysage avec Agar et l'ange, N. Poussin

Nicolas Poussin, «Paysage avec Agar et l'ange», 1660. Huile sur toile, 100 cm × 75 cm. Galleria…

Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia, C. Lorrain

Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia, C. Lorrain

Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia, C. Lorrain

Claude Lorrain, Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia. 1682. Huile sur toile. 120 cm x…

<it>Paysage avec Énée à Délos</it>, C. Lorrain

Paysage avec Énée à Délos, C. Lorrain

Paysage avec Énée à Délos, C. Lorrain

Claude Gellée, dit Claude Lorrain, Paysage avec Énée à Délos. 1672. Huile sur toile. 100 cm X 134…

<it>Port de mer, effet de brume</it>, C. Lorrain

Port de mer, effet de brume, C. Lorrain

Port de mer, effet de brume, C. Lorrain

Claude Lorrain, « Port de mer, effet de brume », dit aussi « L'Embarquement d'Ulysse », 1646. Huile…

<it>Réunion d'amis</it>, E. Le Sueur

Réunion d'amis, E. Le Sueur

Réunion d'amis, E. Le Sueur

Eustache Le Sueur (1616-1655), Réunion d'amis, huile sur toile, vers 1640. Musée du Louvre, Paris.

<it>Sainte Cécile</it>, Le Dominiquin

Sainte Cécile, Le Dominiquin

Sainte Cécile, Le Dominiquin

Le Dominiquin, «Sainte Cécile», vers 1620. Musée du Louvre.

<it>Ulysse remet Chryséis à son père</it>, C. Lorrain

Ulysse remet Chryséis à son père, C. Lorrain

Ulysse remet Chryséis à son père, C. Lorrain

Claude Gellée, dit Claude Lorrain (1600-1682), Ulysse remet Chryséis à son père, vers 1644. Huile…