Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GOODMAN NELSON (1906-1998)

Articles

  • GOODMAN NELSON (1906-1998)

    • Écrit par Jacques MORIZOT
    • 857 mots

    Né en 1906 dans le Massachusetts, Nelson Goodman incarne le paradoxe surprenant d'être à la fois un représentant exemplaire du laborieux travail technique qui est celui du philosophe logicien et un explorateur ouvert à la variabilité extrême des mondes symboliques dans lesquels se meut l'humanité....

  • CONCEPT

    • Écrit par Jean LADRIÈRE
    • 3 826 mots
    ...entièrement l'ontologie en termes d'individus. Mais la notion d'individu peut évidemment être entendue de façon plus ou moins extensive. Goodman, qui a donné au nominalisme moderne l'une de ses formes les plus caractéristiques, présente le nominalisme comme une doctrine qui demande de traiter...
  • ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La philosophie

    • Écrit par Jean-Pierre COMETTI
    • 6 292 mots
    • 1 média
    ...Hempel, il y eut le jeune Quine, dont les travaux allaient introduire une faille dans la doctrine de l'empirisme logique, et un autre jeune philosophe, Nelson Goodman (1906-1998), auteur d'une thèse qui reprenait à nouveaux frais l'entreprise de Carnap dans Der logische Aufbau der Welt (1938,...
  • ÊTRE, philosophie

    • Écrit par Giulio GIORELLO
    • 4 678 mots
    ...le cheminement commencé par le « plus sage parmi les Sept Sages » au vie siècle avant J.-C. Le passage de Diogène vient confirmer cette boutade de Nelson Goodman soutenant, au chapitre vi, paragr. 3 de son Ways of Worldmaking (Hackett, Indianapolis, 1978), qu'« avec les présocratiques [...] déjà...
  • EXPÉRIENCE

    • Écrit par Pascal ENGEL
    • 7 147 mots
    • 1 média
    La construction carnapienne se heurte cependant à des difficultés, qui ont été particulièrement analysées par Goodman (1951). Des vécus élémentaires (par exemple des couleurs) se ressemblent par leurs parties. Mais deux ensembles de couleurs approximativement semblables peuvent donner lieu à des...
  • GENETTE GÉRARD (1930-2018)

    • Écrit par Pierre-Marc de BIASI
    • 2 640 mots
    • 1 média
    ...français des auteurs encore peu traduits ou peu lus comme Monroe Beardsley, George Dickie, Charles Stevenson, Jerome Stolnitz, Eliseo Vivas... et, bien sûr, Nelson Goodman, l'interlocuteur privilégié de cette réflexion dialogique qui anime chaque page de La Relation esthétique. Il semble qu'avec ce...
  • LOI, épistémologie

    • Écrit par Pierre JACOB
    • 6 820 mots
    • 1 média
    ...infirmée par des contre-exemples n'est pas strictement vraie : on cherche soit à l'amender soit à la remplacer. Les concepts de loi et de confirmation sont donc intimement liés. Or, au milieu du xxe siècle, Hempel et Goodman ont révélé que le concept de confirmation était affligé de deux paradoxes.
  • NOMINALISME, mathématique

    • Écrit par Jean-Paul DELAHAYE
    • 928 mots

    Le nominalisme dans son sens traditionnel est le refus de considérer qu'il existe des entités abstraites (les universaux). Très brièvement : les entités abstraites aident l'esprit à se repérer dans le monde et permettent la communication entre les hommes, mais fondamentalement elles sont illusoires....

  • PHILOSOPHIE ANALYTIQUE

    • Écrit par Francis JACQUES, Denis ZASLAWSKY
    • 13 428 mots
    • 3 médias
    ...pragmatiste de Tarski et Lesnievski sera réintroduite par eux dans le monde anglo-saxon, où elles agissent sur les recherches récentes de Quine et de Goodman. L'homogénéité et la continuité du rameau polonais (l'influence du second Wittgenstein y est quasi nulle) en fait un mouvement sans autre histoire...
  • POÉTIQUE

    • Écrit par Jean-Marie SCHAEFFER, Tzvetan TODOROV
    • 4 795 mots
    La spécificité de l'art verbal par rapport aux autres arts pose la question du statut ontologique de l'œuvre littéraire en tant qu'œuvre verbale. Nelson Goodman a proposé de distinguer entre arts autographiques – les arts sans schéma notationnel (par exemple la peinture) – et arts allographiques...
  • VALEURS, philosophie

    • Écrit par Pierre LIVET
    • 10 333 mots
    • 2 médias
    Une telle approche peut s'autoriser de la méthode développée par Nelson Goodman pour l'analyse des œuvres d'art. Tout en reconnaissant qu'elles sont l'objet d'appréciations et de jugements de valeur, il tente de définir les règles de l'usage de ces valorisations qui ne dépendent pas elles-mêmes...