Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, économie

Articles

  • DÉLOCALISATIONS

    • Écrit par Frédérique SACHWALD
    • 2 415 mots
    • 2 médias
    ...des dépenses accrues sur d'autres postes. La baisse des prix des produits industriels peut aussi avoir des effets positifs pour le système productif. Aux États-Unis, dans les années 1990, la baisse des prix des produits informatiques importés a stimulé l'équipement des entreprises, avec un impact positif...
  • DETROIT, États-Unis

    • Écrit par Laurent VERMEERSCH
    • 1 180 mots
    • 2 médias

    Plus grande ville de l’État du Michigan, Detroit, située sur la rivière Detroit, qui relie les lacs Sainte-Claire et Huron au lac Érié et qui marque la frontière avec le Canada, est au centre de la quatorzième agglomération des États-Unis, avec 4,3 millions d’habitants en 2016 (dont 672 000 dans...

  • DOLLAR

    • Écrit par Dominique LACOUE-LABARTHE
    • 11 247 mots
    • 2 médias

    La question monétaire aux États-Unis suscite des débats intenses et contradictoires depuis la naissance même de cette nation. Peu de pays offrent d'ailleurs une telle diversité d'expériences monétaires et se montrent à ce point préoccupés, en permanence, de trouver une bonne constitution monétaire,...

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

    • Écrit par Régis PARANQUE
    • 15 061 mots
    ...d'intégration européenne, quelle que fût sa conviction intime et quelles que fussent ses manœuvres dilatoires ou ses acquiescements ambigus. C'est ainsi que les États-Unis auront évolué – laborieusement – vers une politique plus conforme à leurs responsabilités internationales,, notamment en matière de dette, de...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 8 651 mots
    ...Allemagne) et les autres. En 1991, c'est le caractère anglo-saxon ou non des différents pays qui devient un nouveau critère de classification économique. Les pays anglo- saxons ont en effet subi une récession sensiblement plus accusée, de même qu'ils avaient fait preuve d'un plus grand dynamisme pendant la...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 7 317 mots
    Les premières propositions en faveur d'orientations nouvelles furent formulées aux États-Unis, lors de la campagne présidentielle. Le principal enjeu de l'élection était la politique économique. Le candidat démocrate indiqua bientôt que, s'il l'emportait, il entendait relancer l'activité par une remise...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 6 802 mots
    L'A.L.E.N.A., visant à la suppression progressive, en quinze ans, des droits de douane et obstacles non tarifaires aux échanges entre les États-Unis, le Canada et le Mexique, a été approuvé à Washington, le 17 novembre 1993, par la Chambre des représentants et trois jours plus tard par le Sénat. Le...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 6 048 mots
    ...le haut la pente tendancielle. Au-delà, la production supplémentaire aura pour effet de créer une tendance inflationniste. L'O.C.D.E. a estimé qu'aux États-Unis la production effective a dépassé la production potentielle au cours de 1994. « Au Japon, en revanche, écrit-elle, la production effective...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 6 242 mots

    Le ralentissement de la croissance dans les principaux pays industrialisés au cours des derniers mois de 1995 a donné une vision réductrice de la situation économique internationale, en ce qui concerne tant le bilan que les perspectives. Même si les chiffres devaient être ajustés en fonction de ces...

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 7 769 mots
    ...croissance de la zone O.C.D.E. été évaluée à 2,4 p. 100, en sensible progrès sur 1995 (2 p. 100), mais cette moyenne recouvre de notables disparités. Pour leur part, lesÉtats-Unis (2,4 p. 100) ont enregistré une nouvelle année d'expansion proche du potentiel, dépassant même légèrement ce dernier.
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1997 : la crise asiatique

    • Écrit par Tristan DOELNITZ
    • 7 780 mots
    ...s'est pas manifesté comme on le prévoyait au début de l'année. Les écarts cycliques entre les économies les plus évoluées se sont au contraire élargis. Le dynamisme a été plus accentué que prévu aux États-Unis ainsi que, dans une moindre mesure, au Canada et au Royaume-Uni, tandis que la reprise se révélait...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1998 : fin d'un cycle, début d'une nouvelle ère

    • Écrit par Jacques ADDA
    • 3 406 mots
    • 1 média
    ...concernant le caractère systémique de la crise des marchés émergents, l'assèchement des marchés financiers mondiaux en septembre 1998 devait les balayer. Fort logiquement, la réaction devait venir du conseil de la banque d'émission de la monnaie internationale, la Réserve fédérale américaine (Fed)....
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?

    • Écrit par Jacques ADDA
    • 3 444 mots
    • 1 média
    L'économie américaine a poursuivi en 1999 sa croissance sur un rythme rapide, faisant de la phase d'expansion engagée en 1991 la plus longue jamais enregistrée aux États-Unis depuis l'établissement de comptes nationaux. Outre sa durée et son rythme, cette expansion se caractérise par une augmentation...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2000 : vers un rééquilibrage de la croissance mondiale ?

    • Écrit par Jacques ADDA
    • 3 062 mots
    Alimentée par les progrès exceptionnels de la productivité et la diffusion rapide des nouvelles technologies de l'information et de la communication, l'idée selon laquelle l'économie américaine serait entrée dans un nouvel âge d'or, caractérisé par un potentiel de croissance élargi et une activité moins...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2001 : état de choc

    • Écrit par Jacques ADDA
    • 2 793 mots
    • 1 média
    À l'issue de dix années de croissance, constituant la phase d'expansion la plus longue de l'histoire statistiquement connue des États-Unis, l'économie américaine est entrée en récession en mars 2001. Cette datation, issue des travaux du National Bureau of Economic Research (N.B.E.R., 2001), confirme...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2002 : incertitudes sur la reprise

    • Écrit par Nicolas SAGNES
    • 2 640 mots
    La performance de l'économie américaine en 2001 a finalement été moins bonne que ce qui avait été initialement annoncé : une révision des comptes nationaux des États-Unis a montré que la contraction de l'activité a porté non pas sur un trimestre, mais sur les trois premiers trimestres de l'année. Cette...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2003 : une économie mondiale dans la tourmente

    • Écrit par Nicolas SAGNES
    • 2 970 mots
    • 2 médias
    Rien au début de l'année ne laissait imaginer quel'activité américaine connaîtrait une telle accélération. Au cours de l'hiver, le produit intérieur brut (P.I.B.) avait progressé au rythme annualisé de 2 p. 100 : une performance significative, mais au-dessous du rythme potentiel de l'économie américaine...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2004 : une reprise turbulente

    • Écrit par Nicolas SAGNES
    • 2 884 mots
    Lacroissance américaine n'a pas maintenu, en 2004, le rythme très rapide qu'elle avait connu l'an passé, mais elle a gardé beaucoup d'allant. À nouveau, les deux moteurs ont été la consommation très soutenue des ménages et le dynamisme des investissements des entreprises, particulièrement en ordinateurs...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2005 : un rebond confirmé malgé tout

    • Écrit par Nicolas SAGNES
    • 3 288 mots
    • 2 médias
    Lacroissance américaine est restée très dynamique, à nouveau alimentée par la consommation des ménages et l'investissement des entreprises. Le taux d'épargne s'est encore affaissé, pour avoisiner un niveau proche de zéro puis devenir négatif à l'automne. Les répercussions de l'ouragan...
  • ÉCONOMIE MONDIALE - 2006 : symphonie de croissances

    • Écrit par Nicolas SAGNES
    • 2 876 mots
    La croissanceaméricaine est restée très élevée, à un rythme de près de 3,5 p. 100, à nouveau alimentée par la consommation des ménages et par l'investissement des entreprises. Toutefois, l'un des principaux facteurs à l'origine de la flambée dépensière des ménages au cours des années...