Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CENSURE, psychanalyse

Articles

  • CENSURE, psychanalyse

    • Écrit par Jean-Claude SEMPÉ
    • 512 mots

    La comparant aux « blancs » ou aux « passages caviardés » des journaux soumis à un contrôle, Freud a défini la censure comme une fonction ayant pour effet d'interdire aux désirs refoulés, c'est-à-dire inconscients, et aux formations qui en dérivent, le passage au système préconscient. Cette censure...

  • ASSOCIATION LIBRE, psychanalyse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 468 mots

    Expression utilisée en psychanalyse pour désigner l'objet de la règle fondamentale, laquelle consiste pour le patient à exprimer toutes les pensées (idées ; images ; Einfall, dit Freud, « ce qui tombe » dans l'esprit) sans discrimination aucune et de manière spontanée. L'école de Zurich...

  • CONSCIENCE

    • Écrit par Henri EY
    • 10 480 mots
    • 1 média
    Autrement dit, il y a dans la pensée de Freud une contradiction. D'un côté, c'est la censure (c'est-à-dire la fonction législatrice de la conscience représentant le système de la réalité) qui, en refoulant les pulsions, constitue l'inconscient (et seul le travail d'assouplissement de cette censure...
  • ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

    • Écrit par Philippe MALRIEU
    • 5 500 mots
    • 1 média
    ...auquel il n'échappe, ainsi qu'à l'angoisse de la castration, qu'en s'identifiant au parent de son sexe, en introjetant l'interdit de l'inceste. La censure développée par celui-ci est essentielle dans l'avènement des conduites humaines, puisqu'elle donne naissance à des processus qui libèrent l'individu...
  • FOLKLORE

    • Écrit par Nicole BELMONT
    • 12 229 mots
    • 1 média
    ...n'y ait pas une part de sublimation dans les créations d'un artiste populaire, qu'il soit chanteur ou sculpteur, par exemple ? On dira simplement que la censure préventive de la communauté dont parle Jakobson s'exerce beaucoup plus fortement sur les œuvres populaires que sur celles de la culture savante....
  • INCONSCIENT

    • Écrit par Christian DEROUESNE, Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, François ROUSTANG
    • 8 283 mots
    • 2 médias
    ...d'un individu peuvent être mis en lumière. L'incohérence apparente de la texture du rêve est pour l'inconscient le moyen d'éviter la censure de la conscience qui n'hésiterait pas à réveiller le dormeur si l'expression des désirs contrariant ses normes et ses habitudes était traduite...
  • L'INTERPRÉTATION DES RÊVES, Sigmund Freud - Fiche de lecture

    • Écrit par Alain VANIER
    • 863 mots
    ...prise en considération de la figurabilité par le matériel psychique propre au rêve – il s'agit, le plus souvent, des images visuelles – et, d'autre part, l'élaboration secondaire par la censure, qui tend à rendre compréhensible le rêve manifeste. Pourquoi le rêve apparaît-il ainsi et que manifeste-t-il ?...
  • INVESTISSEMENT, psychanalyse

    • Écrit par Anne-Marie LERICHE
    • 982 mots

    La notion d'investissement, ainsi que celles qui lui sont liées (désinvestissement et contre-investissement), tient une place de première importance dans l'œuvre de Freud. Elle vient du mot allemand besetzen, qui peut désigner l'occupation militaire d'une place ou, dans...

  • PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

    • Écrit par Émile JALLEY
    • 14 048 mots
    ...être rapproché des autres mécanismes de traitement des contraires dans le travail du rêve, dans la mesure où ceux-ci sont tout de même au service de la censure, bien que par ailleurs leur dynamique, en tant qu'ils sont des espèces de la condensation et du déplacement, relève du registre des processus primaires....
  • SURMOI

    • Écrit par Jean-Michel VAPPEREAU
    • 5 156 mots
    • 8 médias
    L'introduction du surmoi n'est pas en 1923 chose nouvelle sous la plume de Freud, qui a très tôt situé la censure comme étant ce qui commande le refoulement. Le surmoi sera bien cette instance qui surveille et critique. Il est annoncé, sans être encore désigné de ce nom, en 1914, dans l'essai ...
  • SYMBOLE

    • Écrit par Dominique JAMEUX
    • 5 534 mots
    Par le symbolisme, l'inconscient fait effraction dans le discours. C'est une faille dans le système de censure. Mais, en fait, le symbole est autant effet de la censure qu'affaiblissement de celle-ci ; une porte à la fois ouverte et refermée. Cette ambivalence a été soulignée par Freud dans l'...