WINCHESTER, histoire de l'art

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La première cathédrale de Winchester en Angleterre fut élevée au viie siècle, puis rebâtie au xe siècle. L'édifice actuel remonte aux débuts de la conquête normande et fut consacré en 1093. Il en subsiste la crypte voûtée et une partie des bras du transept, où se dénote une forte influence de l'art roman de Normandie : élévation à trois étages, avec tribunes faisant le tour des bras du transept, baies en plein cintre, voûtes d'arêtes, passage intérieur au niveau des fenêtres hautes, division verticale bipartite des façades du transept. En 1107, la tour de la croisée s'effondra et fut aussitôt rebâtie sous son aspect actuel. Dès le début du xiiie siècle, la cathédrale fut modifiée par l'adjonction de chapelles rectangulaires de style gothique au chevet. Au xive siècle, le chœur fut reconstruit sur les murs de la crypte romane, puis, dans la seconde partie du siècle, l'architecte William Wynford rebâtit la nef à deux étages (grandes arcades ouvrant sur les bas-côtés et fenêtres hautes) dans le style gothique perpendiculaire, avec une immense verrière à la façade occidentale sans tours. L'ensemble fut couvert de fausses voûtes en bois à nervures. Le monastère adjacent, fondé par Guillaume le Conquérant, fut fermé au xvie siècle et les reliques dispersées. La cathédrale a cependant gardé un riche mobilier : les fonts baptismaux du xiie siècle, en pierre de Tournai, sculptés de scènes de la vie de saint Nicolas, des stalles gothiques, un retable en pierre sculptée du xve siècle (très restauré au xixe) et des chapelles funéraires (chantries), élevées entre les piles des grandes arcades et richement ornées, comme celles de William Wykeham (mort en 1404) et de Thomas Langton (mort en 1501).

Vue de la nef de la cathédrale de Winchester

Vue de la nef de la cathédrale de Winchester

Photographie

Vue de la nef de la cathédrale de Winchester (Grande-Bretagne), d'après « Akermann's History of the Colleges », 1814. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Winchester doit aussi sa renommée dans l'histoire de l'art à sa célèbre école de manuscrits à peintures et d'ivoires.

Les invasions danoises qui submergèrent l'Ang [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-IV

Classification


Autres références

«  WINCHESTER, histoire de l'art  » est également traité dans :

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 752 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Thèmes et rôles des fresques »  : […] Sous leur forme purement ornementale, les peintures murales ont servi à imiter des revêtements de marbre (comme dans le premier et le second style pompéien) aussi bien que des étoffes et des mosaïques. Dans l'Antiquité, les ornements qu'on peignait sur les murs alternaient souvent avec des scènes à personnages , des vues d'architecture ou des paysages en trompe l'œil dont le but avoué était d'éla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fresque/#i_14167

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'art préroman »  : […] L'art préroman couvre le premier siècle chrétien scandinave et le commencement du xii e  siècle. Le plus ancien des monuments chrétiens est ici le grand bloc de granit érigé près de l'église de Jelling au Danemark, que Harald à la Dent bleue fit décorer au cours des années 960 ou 970. Les deux faces sont gravées d'une profusion d'arabesques dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_14167

Pour citer l’article

Anne PRACHE, « WINCHESTER, histoire de l'art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/winchester-histoire-de-l-art/