GOTHIQUE PERPENDICULAIRE STYLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'art gothique anglais est passé par trois phases successives : l'early english ; le curvilinéaire ; enfin le perpendiculaire avec lequel s'achève le Moyen Âge. Ce dernier style est le plus original, car il n'a aucun lien avec l'art continental. Le nom a pour origine la multiplication des quadrillages de lignes verticales et horizontales. Les courbes et contre-courbes du curvilinéaire sont abandonnées au profit de schémas orthogonaux qui se trouvent non seulement sur les façades, le dessin des fenêtres, mais aussi dans la forme des voûtes et la corde des arcs qui subissent un aplatissement tel qu'on obtient des arcs en anse de panier. En outre les progrès techniques permettent un évidement presque total des murs. Les parois du chœur sont ainsi remplacées par d'immenses baies. En même temps, les voûtes se compliquent singulièrement, s'épanouissent en éventail, disparaissent sous des réseaux d'une extraordinaire profusion. Il faut noter que, pour pouvoir donner libre cours à son imagination, l'architecte a souvent préféré le bois à la pierre.

Rares sont les édifices qui ont été ainsi construits d'un seul jet. Le plus souvent, il s'agit d'aménagements ou de transformations de constructions plus anciennes. Le plus ancien témoignage se trouve dans le chœur et le transept sud de la cathédrale de Gloucester (entre 1333 et 1350). Le chevet droit de l'édifice est une immense verrière aux couleurs translucides. Le cloître fut couvert vers 1475 de voûtes en éventail extrêmement compliquées. L'influence de Gloucester devait être énorme, mais la peste noire puis la guerre des Deux-Roses devaient en ralentir l'expansion et l'anglicanisme arrêta le mouvement architectural. Bientôt le décor Renaissance allait s'imposer en Angleterre.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GOTHIQUE PERPENDICULAIRE STYLE  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 822 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Renaissance hellénique et néo-gothique : les « revivals » victoriens »  : […] Reprenant certaines analyses de ce que l'on appelle l'historicisme ou l'éclectisme, N. Pevsner a écrit qu'« en Angleterre au début du xix e  siècle, le bal travesti de l'architecture battait son plein ». Mais prendre ainsi position sur l'ensemble de la production d'une époque, n'est-ce pas substituer à l'analyse historique un jugement de valeur a priori reposant à la fois sur un idéal évolutionnis […] Lire la suite

CAMBRIDGE, chapelle de King's College

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 350 mots
  •  • 2 médias

La première pierre de la chapelle du collège royal, dédiée à Notre-Dame et à saint Nicolas, fut posée à Cambridge le 25 juillet 1446 par le roi Henri VI. Par suite de difficultés financières, les travaux progressèrent lentement : en 1509, le gros œuvre était achevé et la voûte, pur chef-d'œuvre du style perpendiculaire , fut construite entre 1512 et 1515. Les travaux de vitrerie, entreprise consid […] Lire la suite

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 852 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Durant près d'un siècle, les architectes vont mener à son point ultime la conception élaborée précédemment. En France, l'évolution se fait en deux temps. Dans le premier, qui pourrait s'intituler l'âge des princes, se dressent des résidences somptueuses qui cherchent à rivaliser entre elles. Les châteaux des princes aux fleurs de lys se différencient par exemple par le traitement de leurs superstr […] Lire la suite

UPJOHN RICHARD (1802-1878)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 432 mots

Architecte américain d'origine anglaise, né le 22 janvier 1802 à Shaftesbury, dans le Dorset, mort le 17 août 1878 à Garrison, dans l'État de New York. Alors qu'il est destiné au droit, à la médecine ou à la prêtrise comme tous les enfants de la bonne société, Richard Upjohn préfère se former à l'ébénisterie. En 1829, criblé de dettes, il quitte l'Angleterre pour les États-Unis et s'installe à New […] Lire la suite

WINCHESTER, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 929 mots
  •  • 1 média

La première cathédrale de Winchester en Angleterre fut élevée au vii e  siècle, puis rebâtie au x e  siècle. L'édifice actuel remonte aux débuts de la conquête normande et fut consacré en 1093. Il en subsiste la crypte voûtée et une partie des bras du transept, où se dénote une forte influence de l'art roman de Normandie : élévation à trois étages, avec tribunes faisant le tour des bras du transep […] Lire la suite

YEVELE HENRY (entre 1320 et 1330-env. 1400)

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 330 mots

Architecte anglais qui a dû se former, avec son frère Robert, sur le chantier de la cathédrale de Lichfield. Henry Yevele quitte la région pour Londres après la Peste noire. Il apparaît dans la ville en 1353 et y demeure jusqu'à sa mort. Il y prend rapidement de l'importance à la fois comme entrepreneur, comme marchand de matériaux de construction, comme propriétaire de biens immobiliers et comme […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « GOTHIQUE PERPENDICULAIRE STYLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/style-gothique-perpendiculaire/