ANGLO-SAXON ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

400 à 500. Royaumes barbares

400 à 500. Royaumes barbares
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Grande-Bretagne, Angleterre anglo-saxonne, Ve-VIIe siècles

Grande-Bretagne, Angleterre anglo-saxonne, Ve-VIIe siècles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Évangiles d’Echternach, v. 700

Évangiles d’Echternach, v. 700
Crédits : BnF, cote cliché RC-B-12227

photographie

Codex Amiatinus

Codex Amiatinus
Crédits : Bridgeman Images

photographie


L'art anglo-saxon du haut Moyen Âge a été caractérisé, selon sir Thomas Kendrick, par « une série de conflits entre les principes fondamentalement irréconciliables des esthétiques barbare et classique », conflits qui, pour sir David Wilson, n'ont trouvé leur solution qu'au début du viiie siècle, puis aux xe-xie siècles. Les conditions particulières de la conquête anglo-saxonne justifient ce point de vue. En effet, l'arrivée des migrants germaniques provoqua l'élimination ou la fuite de la population autochtone et, par contrecoup, l'effondrement de la civilisation romaine. Ce fait, unique dans l'histoire des Grandes Invasions, explique que l'Angleterre anglo-saxonne, à la différence des royaumes barbares qui, sur le continent, s'étaient partagé l'Empire romain d'Occident, n'ait pu élaborer une culture « mixte » romano-germanique. Au contraire, les traits culturels germaniques importés du continent s'y développèrent en toute liberté, comme dans certains royaumes barbares continentaux qui s'étaient formés hors des frontières de l'Empire (tel celui des Thuringiens). Plus que les arts barbares continentaux, l'art anglo-saxon fut marqué par le refus du naturalisme, notamment en ce qui concerne les représentations anthropomorphes et zoomorphes. Il serait faux, cependant, de croire à un total isolement culturel de l'Angleterre anglo-saxonne et, selon les époques et les lieux, des influences celtiques, scandinaves, mérovingiennes et même méditerranéennes jouèrent.

Une situation historique complexe

On ne peut comprendre la genèse et l'évolution de l'art anglo-saxon du haut Moyen Âge (ve-ixe s.) sans un rapide survol de l'histoire de l'Angleterre romaine, puis barbare. Peuplée de Celtes, la Bretagne (dénomination de l'Angleterre par les Romains, alors qu'ils connaissaient la Bretagne actuelle sous le nom d'Armorique) fut, du fait de sa situation périphérique et insulaire, l'une des dernières provinces de l'Empire romain à être conquise. Ce pays ne p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : directeur du musée des Antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye

Classification


Autres références

«  ANGLO-SAXON ART  » est également traité dans :

LES ROYAUMES ANGLO-SAXONS (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 116 mots
  •  • 1 média

Anglo-Saxon Kingdoms: Art, Word, War (British Library, Londres, 19 octobre 2018 – 19 février 2019) réunit un ensemble exceptionnel de manuscrits, mais aussi de pièces d’orfèvrerie. L’exposition illustre les créations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-royaumes-anglo-saxons-exposition/#i_94416

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick PÉRIN, « ANGLO-SAXON ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-anglo-saxon/