SHORTER WAYNE (1933- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Saxophoniste de jazz et compositeur afro-américain, né le 25 août 1933, à Newark, dans le New Jersey, Wayne Shorter est l'un des musiciens les plus influents du hard bop et du jazz modal ainsi que l'un des pionniers de la fusion jazz-rock.

Wayne Shorter étudie la musique à l'université de New York, dont il sort diplômé en 1956, puis sert pendant deux ans dans l'armée américaine. Il joue brièvement au sein du quintette d'Horace Silver en 1956 et intègre en 1958 le big band de Maynard Ferguson, avant de travailler, de 1959 à 1963, dans sa première grande formation, d'influence hard bop, les Jazz Messengers de Art Blakey (The Big Beat, 1960 ; The Witch Doctor, 1961 ; Caravan, 1962 ; Free for All, 1964). En 1964, Wayne Shorter rejoint le quintette de Miles Davis en tant que saxophoniste ténor. Il est ainsi le témoin des premières expériences de fusion du trompettiste. Passé au saxophone soprano, il quitte cette formation en 1970. Il aura participé aux albums E.S.P. (1965), Miles Smiles (1966), Sorcerer (1967), Nefertiti (1967), In a Silent Way (1969), Bitches Brew (1969).

Durant les années 1970 et une grande partie de la décennie suivante, Wayne Shorter dirige Weather Report, qu'il a fondé avec le claviériste Joe Zawinul ; ce groupe de fusion se livre à de nombreuses expérimentations sur les couleurs sonores, souvent inhabituelles. Wayne Shorter revient fréquemment au saxophone ténor et, par la suite, il dirigera ses propres groupes de fusion. Après une pause dans ses activités musicales au début des années 1990 et un long silence discographique, Wayne Shorter enregistre High Life (1994), album orchestral ambitieux dont le succès auprès de la critique sera mitigé. Le saxophoniste reforme son groupe de jeunesse et est invité à jouer, dans les années 1990 et 2000, aux côtés de nomb [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« SHORTER WAYNE (1933- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wayne-shorter/