VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Destruction de Pompéi par le Vésuve

Destruction de Pompéi par le Vésuve
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Déchirure volcanique du Laki (Islande)

Déchirure volcanique du Laki (Islande)
Crédits : Tokelau/ Shutterstock

photographie

Soufrière Hills de Montserrat

Soufrière Hills de Montserrat
Crédits : E. Nedeljkoic/ AFP/ Getty

photographie

Géothermie en Islande

Géothermie en Islande
Crédits : Jamey Stillings/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Répartition géographique et typologie du volcanisme

La répartition géographique du volcanisme actuel (fig. 7) s'explique désormais clairement en fonction des plaques tectoniques : il marque les limites de ces dernières. Un volcanisme essentiellement basaltique caractérise les dorsales par lesquelles s'engendrent les fonds océaniques nouveaux, cependant qu'un volcanisme à dominante andésitique caractérise les arcs, insulaires ou de bordure continentale, qui tracent la limite entre plaques qui s'affrontent.

Principaux volcans actifs du globe

Principaux volcans actifs du globe

Dessin

La plupart des volcans subaériens quaternaires sont situés autour de l'océan Pacifique, constituant la « ceinture de feu ». Ils se répartissent entre les arcs tectoniques, en majorité insulaires, du Pacifique occidental (Mélanésie, Mariannes, zone Fuji-Bonin, Philippines, îles Riou-Kyu,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

On a vu qu'il existe un volcanisme en dehors des bordures de plaques lithosphériques – tels, pour le volcanisme intracontinental, le Tibesti, la chaîne Principe-Cameroun, les volcans mandchous, voire le Massif central français, et, pour l'océan, les îles Hawaii et autres archipels volcaniques similaires – qui peuvent s'expliquer dans le cadre de la tectonique globale par diverses hypothèses (rifts continentaux avec remontée du manteau supérieur qui auraient avorté avant que la séparation des plaques ne soit effective, fractures transverses en ouverture dans les zones océaniques, panaches, etc.). Les produits magmatiques formés diffèrent selon le milieu, magmas océaniques primordiaux ou magmas « contaminés » par la croûte sialique ; dans tous les cas ce volcanisme montre des évidences d'une différenciation liée à des chambres magmatiques.

Cette classification en deux types principaux, avec les exceptions que l'on vient de mentionner, est rationnelle non seulement parce qu'elle se fonde sur l'origine tectonique du volcanisme, mais aussi parce qu'elle rend compte de la nature des magmas impliqués. Or cette nature conditionne fortement celle des éruptions, essentiellement effusive quand il s'agit des basaltes et des laves sous-saturées, dont la relative fluidité n'entrave pas trop les gaz éruptifs, essentiellement explosive dans le cas des andésites et des laves sursaturées, dont la viscosité est forte et la teneur en gaz probablement plus élevée que celle des magmas primaires.

Il convient [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages


Écrit par :

  • : commissaire à l'étude et à la prévention des risques naturels majeurs
  • : professeur à l'université de Clermont-II, directeur du centre de recherches volcanologiques, Clermont-Ferrand
  • : professeur des Universités, professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  • : directeur de la prospective au Bureau de recherches géologiques et minières

Classification


Autres références

«  VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et fracturation »  : […] Au Cénozoïque, un important système de fracturation affecte le domaine oriental de l'Afrique. Il est accompagné par l'émission d'une masse considérable de produits volcaniques, avec des volcans dont certains sont encore actifs, et forme ce que l'on désigne sous le nom de « grands rifts africains » qui dessinent une grande balafre nord-sud, de la mer Rouge au Mozambique. À l'extrême nord, dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_26053

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 018 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Chaîne et îles Aléoutiennes »  : […] Dans le prolongement de la chaîne d'Alaska, la très longue chaîne des Aléoutiennes est de nature essentiellement volcanique. Elle forme d'abord la péninsule d'Alaska, puis s'engloutit dans l'océan. Les îles Aléoutiennes, qui séparent l'océan Pacifique de la mer de Béring, en sont les sommets émergés. Sur son versant sud, le chapelet d'îles, long de plus de 2 000 km, est bordé par une profonde fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alaska/#i_26053

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les Andes septentrionales : Colombie et Équateur »  : […] L' évolution mésozoïque (de 240 à 60 Ma) des Andes septentrionales, situées au nord de la transversale de Huancabamba, passe par diverses étapes. Au Crétacé inférieur (125 Ma), une première étape d'obduction aboutit à la mise en place de croûte océanique pacifique (ophiolites : péridotites, amphibolites, métabasaltes et métasédiments) sur le continent sud-américain (Cordillè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_26053

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes cordillères occidentales »  : […] De l'extrémité occidentale de l' Alaska à la pointe orientale de la Terre de Feu et au cap Horn, s'allonge, se ramifie et se courbe la plus grande chaîne de montagnes du globe. Si l'on tient compte des courbes et des apophyses, on peut en évaluer la longueur à plus de 20 000 km. Mais il s'agit, en réalité, d'un ensemble fort complexe par sa nature, ses origines, ses époques de formation et ses as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_26053

ANDÉSITES ET DIORITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Maurice LELUBRE, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 2 064 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mise en place »  : […] Les magmas andésitiques parviennent à la surface du globe à des températures de l'ordre de 1 100 à 900  0 C ; ils sont très riches en fluides (H 2 O principalement) et leur viscosité est nettement plus élevée que celle des basaltes (en partie à cause de leur richesse en phénocristaux), ce qui explique leur caractère explosif. Néanmoins, les andésites basiques sont moins vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andesites-et-diorites/#i_26053

APENNIN

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean DEMANGEOT
  •  • 2 774 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] Il faut séparer de l'Apennin la zone de flyschs et de calcaires de la Lucanie, ou Basilicate, et le massif cristallin de Calabre (l'ensemble se rattachant par la Sicile aux structures de l'Afrique du Nord), ainsi que les grandes masses calcaires des Pouilles et du Monte Gargano, qui représentent l'avant-pays commun à l'Apennin et aux Dinarides ( zone d'Apulie ). Les montagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apennin/#i_26053

ARCS INSULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 1 788 mots
  •  • 3 médias

Les arcs insulaires sont des ensembles d' îles, la plupart volcaniques, réparties en un ou plusieurs alignements courbes dessinant des arcs à convexité généralement tournée vers le large. Les arcs insulaires sont des éléments essentiels des zones géodynamiques vivantes du globe terrestre : une grande partie de l'activité sismique et volcanique mondiale s'y trouve concentrée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcs-insulaires/#i_26053

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Un pays de haute montagne  »  : […] Citadelle perchée dans le sud du Caucase, l'Arménie a une altitude moyenne de 1 800 mètres et 90 p. 100 du territoire se situent à plus de 1 000 mètres. Le massif arménien culmine à 4 090 mètres au mont Aragatz, constituant l'ensemble volcanique central. Sa richesse géologique le définit comme le karastan , ou « pays des pierres », caractérisé par un ancien volcanisme et l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_26053

ASAMA YAMA

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 515 mots

Volcan du Japon situé dans la partie centrale de l'île de Honshū à 140 kilomètres au nord-ouest de Tōkyō. Point culminant d'une chaîne volcanique orientée est-ouest, l'Asama yama est composé de trois volcans superposés. Le Kurohu yama (2 405 m), base occidentale de l'édifice, est un stratovolcan pléistocène composé de tufs et de brèches andésitiques, puis, en alternance, de coulées de lave et de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asama-yama/#i_26053

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La province orogénique de Papouasie - Nouvelle-Guinée »  : […] Bien que séparée de l'Australie par le détroit de Torres, la Papouasie - Nouvelle-Guinée constitue une zone mobile en bordure du craton australien. Ce craton recouvert par les sédiments de la plate-forme transaustralienne s'avance sous la mer jusqu'en Papouasie Nouvelle-Guinée, où il est entré en contact avec la zone mobile par l'intermédiaire d'une série de failles décrochantes. Au-delà de la zon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_26053

AUVERGNE

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 2 911 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Volcans et plaines »  : […] L'Auvergne s'organise autour d'un couloir de plaines d'axe méridien, situé au sud du Bassin parisien et qui pénètre profondément au cœur du Massif central (Grande Limagne, Petites Limagnes, bassins tel celui d'Ambert). Ces espaces ont de tout temps constitué un ensemble de bonnes terres et un axe de circulation. Ces dépressions sont le fruit de mouvements tectoniques d'âge tertiaire. Le fond des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auvergne/#i_26053

BASALTES ET GABBROS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 3 665 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands types de basaltes »  : […] Depuis les travaux de H. S. Yoder et C. E. Tilley (1962), on distingue classiquement les basaltes tholéitiques , saturés ou sursaturés en silice, des basaltes alcalins , sous-saturés en silice (cf. tableau ). Les premiers sont de loin les plus abondants et ils apparaissent dans des contextes géologiques très variés. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basaltes-et-gabbros/#i_26053

CALDERA ou CALDEIRA

  • Écrit par 
  • Georges MOTTAY
  •  • 177 mots

Grande dépression volcanique plus ou moins circulaire ; le diamètre d'une caldera peut atteindre 25 kilomètres sur Terre (la plus grande caldera connue dans le système solaire semble être celle d'Olympus Mons, sur Mars, avec un diamètre de l'ordre de 85 km). Le fond est plat ; on trouve souvent, au sein même de l'appareil, un culot de roches du type gabbroïque, ou même de volcanisme tardif. Ces dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caldera-caldeira/#i_26053

CAMEROUN MONT

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 168 mots

Le mont Cameroun se situe sur la façade maritime du Cameroun, à une vingtaine de kilomètres des côtes du golfe de Guinée. Il est né d'un volcanisme intra-plaque (volcan-bouclier) ; son dynamisme éruptif est de type hawaiien (effusif avec des fontaines de lave) et les produits émis sont plutôt des basaltes tholéiitiques. En cela, le mont Cameroun apparaît comme le jalon actif d'un point chaud qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mont-cameroun/#i_26053

CAPELINHOS, volcan

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 134 mots

Volcan récent des Açores situé dans l'île Faial. Ce fut d'abord un îlot volcanique, né en 1958 lors d'une éruption sous-marine spectaculaire. En un mois, il fut rattaché à l'île Faial dont il forme une péninsule. Trois semaines après le début de l'activité, les éruptions se succédant rapidement, l'action constructive des émissions devint supérieure à l'action abrasive de l'océan et il forma un îl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capelinhos-volcan/#i_26053

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prise de risque »  : […] La prise de risque suppose une bonne perception du risque et s'appuie sur la fiabilité, ou non, de la prévision de tel ou tel événement. L'avis du scientifique est toujours sollicité mais non déterminant, car d'autres critères, en particulier économiques, influent sur les prises de décision des autorités responsables. Les prises de risque individuelles peuvent être d'ordre sociologique (alcoolisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_26053

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 840 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Prévision et prédiction »  : […] Les prévisions et les prédictions sont plus ou moins efficaces selon le type de catastrophe. Ainsi, les régions à risque sismique sont bien identifiées, mais il est difficile de prédire avec précision quand elles seront touchées : demain ou dans cent ans… Avant un séisme, des phénomènes précurseurs sont souvent détectés : variations du niveau d’eau dans les puits, déformation des sols, variations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-naturelles-notions-de-base/#i_26053

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La vie durant le Cénozoïque »  : […] On doit reconnaître que toutes les grandes innovations biologiques qui ont engendré la biodiversité actuelle se sont produites soit durant le Paléozoïque (voire encore plus tôt) pour les animaux invertébrés et les plantes sans fleurs, soit durant le Mésozoïque pour les vertébrés et les plantes à fleurs. Le Cénozoïque est, quant à lui, une ère de spécialisations qui s'opèrent sur des groupes déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_26053

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les modèles climatiques »  : […] Sur quels modèles les scientifiques fondent-ils leurs conclusions ? Certes, la température moyenne à la surface du globe, paramètre de l'état climatique, dépend des facteurs globaux que sont l'irradiance solaire, l'albédo planétaire (le facteur « parasol »), et le facteur « effet de serre ». En fait, bien que cette paramétrisation (modèle à dimension zéro) soit instructive, les simulations modern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_26053

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et plutonisme »  : […] Mis à part les temps présiniens, les principales manifestations de l'activité volcanique se répartissent, dans le temps et dans l'espace, de la manière suivante : dans le Siluro-Dévonien, tufs, rhyolites et porphyres du Sichuan ; dans le Carbonifère supérieur et moyen de l'Altaï, laves acides et tufs à végétaux ; dans le Carbonifère supérieur, porphyrites du Xinjiang, basaltes et trachytes du Peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_26053

COLUMBIA PLATEAUX DE LA

  • Écrit par 
  • Jacques SOPPELSA
  •  • 163 mots
  •  • 1 média

Les cordillères de l'Ouest, vastes unités morphologiques qui courent du Mexique à l'Alaska, héritières des plissements de l'ère secondaire, juxtaposent des formes altières de bourrelets montagneux à de belles surfaces sommitales monotones de plateaux. Les plus septentrionaux, les plateaux de la Columbia, culminant autour de 2 500 mètres d'altitude, sont richement dotés en formations volcaniques (é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plateaux-de-la-columbia/#i_26053

CRÉTACÉ

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 046 mots

Le Crétacé représente le dernier système du Mésozoïque (ère secondaire) et le plus long, s'étendant de — 145,5 (± 4) millions d'années (Ma) à — 65,5 (± 0,3) Ma, soit 80 Ma. Il est subdivisé en deux sous-systèmes : le Crétacé inférieur, qui comprend les étages Berriasien, Valanginien, Hauterivien, Barrémien, Aptien et Albien ; le Crétacé supérieur avec les étages du Cénomanien, Turonien, Coniacie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cretace/#i_26053

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] Les Dinarides forment un ensemble montagneux d'une altitude moyenne de 2 000 mètres avec, toutefois, quelques massifs plus élevés, le point culminant étant l'Olympe (2 917 m), en Thessalie grecque. On peut y distinguer trois sortes de montagnes : – Des montagnes calcaires occupent la façade adriatique et ionienne : nombreuses y sont les grottes, comme celles de Postonja en Slovénie, les plus gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_26053

DOLOMIEU DIEUDONNÉ DE GRATET DE (1750-1801)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 733 mots

Géologue dauphinois, Dolomieu a donné son nom aux Dolomites, dans le Trentin. Issu d'une vieille famille dauphinoise, cadet de dix enfants, il est admis, dès l'âge de deux ans, au titre de chevalier de Malte. Son enfance s'écoule près de la nature, dans son Dauphiné natal qu'il doit quitter, à la suite d'un duel, pour se réfugier à Paris, où s'affirment son goût et sa vocation pour les sciences na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolomieu-dieudonne-de-gratet-de/#i_26053

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La segmentation des dorsales »  : […] Au début des années 1970, lors de la révolution de la tectonique des plaques, les dorsales océaniques sont considérées comme des frontières simples de plaque formées à l'arrière de chacune des plaques divergentes. On suppose qu'elles doivent montrer un fort degré d'uniformité et que les processus à l'axe des dorsales doivent refléter une réponse purement passive à la séparation des plaques lithos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_26053

DRUZE DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 315 mots

Massif volcanique du sud de la Syrie, le djebel Druze s'étend entre la plaine du Hauran à l'ouest et le désert du Hamad à l'est. Vaste dôme elliptique (environ 60 km du nord au sud et 40 km de l'est à l'ouest), il est formé de basaltes tertiaires et domine d'environ 1 000 mètres la plaine environnante (1 799 m au Tall al-Djayna). Il offre l'aspect de plateaux en pente faible, de 1 100 à 1 200 mètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-druze/#i_26053

EAU DU MANTEAU TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Teneur en eau du manteau terrestre »  : […] Il y a donc de l’eau dans le manteau terrestre. Cependant, l'eau libre n'existe sur Terre que dans l'hydrosphère (les océans, les rivières, les nappes phréatiques). Dès que l'on passe en dessous du niveau des sols, l'eau est incorporée dans la structure cristalline des minéraux qui constituent les roches, sous la forme de liaisons OH. La teneur en eau du manteau varie significativement selon la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-du-manteau-terrestre/#i_26053

EL CHICHÓN, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 364 mots

Situé au Mexique (État du Chiapas), au milieu de l'isthme de Tehantepec, et culminant aujourd'hui à 1 102 mètres, le volcan El Chichón résulte du jeu complexe de la tectonique des plaques auquel est soumise l'Amérique centrale. Schématiquement, ce volcanisme est dû à la plaque Cocos (côté Pacifique) qui s'enfonce sous les plaques Caraïbes et Amérique du Nord (côté mer des Antilles), ces deux dern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-chichon-volcan/#i_26053

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Jets de gaz, projections de magma, cendres, lapilli, blocs, ponces et scories, coulées et fontaines de lave, lahars, écoulements pyroclastiques, bombes volcaniques, panaches pliniens, nuées ardentes... les éruptions volcaniques peuvent être définies comme la dispersion à la surface de la Terre de différents matériaux géologiques d'origine magmatique. Comprendre les éruptions volcaniques, c'est ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_26053

ETNA, volcan

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 1 178 mots
  •  • 2 médias

Volcan actif composé situé au nord-est de la Sicile, où il domine la ville de Catane du haut de ses 3 350 mètres d'altitude (en 2008, mais l'altitude varie avec l'activité du volcan) . Ce plus haut volcan actif d'Europe se présente comme un édifice complexe, du fait de sa longue activité, de forme grossièrement conique. Sa base elliptique, de 1 600 kilomètres carrés, repose sur un soubassement sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etna-volcan/#i_26053

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les chaînes alpines »  : […] Les chaînes alpines d'Europe forment deux ensembles : l'un, principal, est lié à la collision de l'Europe et de l'Afrique ayant cicatrisé la Téthys ; l'autre est l'ensemble pyrénéo-provençal. L'ensemble principal est à double déversement, avec : une branche alpidique , en marge du continent européen, déversée vers celui-ci, allant de Gibraltar à l'Asie Mineure par les cordi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_26053

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 532 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les vieilles montagnes centrales »  : […] Un système montagneux dessinant un W gigantesque a constitué le squelette de l'Europe continentale et se marque encore actuellement par toute une série de reliefs qui débute dans les îles Britanniques au sud de l'Irlande, du pays de Galles et en Cornouailles, se prolonge en France par les collines de Bretagne, de Normandie et de Vendée, seuls témoins du Massif armoricain maintenant presque compl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geographie/#i_26053

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers une théorie générale des crises biologiques ? »  : […] Le regain d'intérêt pour les grandes extinctions et le débat concernant leur origine ont conduit à rechercher des phénomènes récurrents qui pourraient expliquer ces crises biologiques. Dans les années 1980, les paléontologues américains David Raup et John Sepkoski établirent des bases de données permettant de quantifier les taux d'extinctions des genres d'animaux marins au cours des temps géologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_26053

EYJAFJALLAJÖKULL, volcan

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

L'Islande est une terre de glace et de feu, née de la superposition de deux phénomènes géodynamiques majeurs, une dorsale océanique et un point chaud. Les dorsales sont de longues chaînes magmatiques sous-marines produisant plus de 30 milliards de mètres cubes de magma par an pour former le plancher océanique dans le ballet continu de la tectonique des plaques. Les points chauds, quant à eux, alim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eyjafjallajokull-volcan/#i_26053

PITON DE LA FOURNAISE

  • Écrit par 
  • Andrea DI MURO
  •  • 2 558 mots
  •  • 7 médias

Le piton de la Fournaise (2 632 m) est le volcan le plus récent (530 000 ans) de l'île de La Réunion. L'île de La Réunion est située à environ 800 kilomètres à l'est de Madagascar, par 21 0 5' de latitude sud et 55 0 30' de longitude est, et à 200 kilomètres à l'ouest - sud-ouest de l'île Maurice. Seul volcan actif de l'île, le piton de la Fournais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piton-de-la-fournaise/#i_26053

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'évolution postorogénique oligo-néogène »  : […] L'évolution postorogénique oligo-néogène est liée à deux tendances : affaissement du golfe du Lion et surrection corrélative anticipée des Cévennes, surtout depuis le début du Miocène ; rejeu répété des grands systèmes de failles droites ou distensives, orientées sud-ouest - nord-est et sud-sud-ouest - nord-nord-est (certaines d'entre elles fonctionnaient déjà antérieurement) ; le regard de ces fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_26053

GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 3 405 mots

Dans le chapitre « Géodynamique interne »  : […] L'intérieur de la Terre n'est pas inerte, mais est le siège d'une évolution à très long terme ; un certain nombre de phénomènes, assez différents les uns des autres, en apportent le témoignage. Le fait est d'autant plus remarquable que, dans la mesure où l'exploration du système solaire a permis d'aborder l'étude détaillée d'autres objets (la Lune, Mercure, Vénus, Mars et certains satellites des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodynamique/#i_26053

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Types de champs géothermiques exploitables »  : […] Un projet géothermique consiste à exploiter la chaleur contenue dans une masse rocheuse au moyen d'un fluide caloporteur. Le plus souvent, le fluide utilisé est celui-là même qui est contenu dans la roche du gisement. Ainsi, la démarche du géothermicien consiste-t-elle à rechercher des zones présentant à la fois un gradient géothermique et une transmissivité élevée, produit de la perméabilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_26053

GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 1 387 mots

Né à Tulle en 1903, Louis Glangeaud a occupé une place exceptionnelle au sein de la communauté géologique française. Animé par une passion dévorante de la géologie, auteur d'une œuvre scientifique considérable, il fut un chef d'école particulièrement dynamique : on sait maintenant que ce fut un grand visionnaire et un véritable précurseur des sciences de la Terre modernes. Louis Glangeaud entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-glangeaud/#i_26053

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Associations granitiques »  : […] Dans les années 1960, le problème du granite semblait définitivement résolu : le granite, « terme ultime » des processus métamorphiques, se formait uniquement par la cristallisation d'un magma provenant de la fusion partielle de la croûte continentale. La prise en compte de vrais granites en milieu océanique (Islande, Kerguelen), où aucun fragment continental n'est connu, a relancé le débat à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_26053

HAWAII VOLCANS DES ÎLES

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

L'île principale de l'archipel d'Hawaii, ou île d'Hilo, de forme subtriangulaire, est un immense volcan bouclier basaltique composé, dont la base circulaire repose par 4 000 mètres de profondeur, et dont la partie émergée atteint 4 000 mètres d'altitude. Il comporte cinq centres éruptifs, dont deux sont éteints (Kohala, au nord-ouest, 1 680 m d'altitude ; Mauna Kea, au nord-est, 4 000 m d'altitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcans-des-iles-hawaii/#i_26053

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les trapps du Deccan »  : […] Les trapps du Deccan forment un immense plateau couvrant presque le tiers de la surface de la péninsule indienne. Il s'agit d'une très importante masse de matériel volcanique constituée de basaltes alcalins, épaisse parfois de plus de 1 000 mètres et mise en place très rapidement, en 1 à 2 Ma, à la limite Crétacé-Paléocène ; il s'agit donc d'un phénomène de type catastrophique, qui est parfois in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_26053

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 474 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géodynamique  »  : […] L' histoire géologique de l'Islande remonte à la fin du Crétacé, il y a quelque 60 millions d'années, à l'époque où le cœur de l'ancienne Pangée, tiraillé par les mouvements convectifs du manteau sous-jacent, finit de se déchirer pour donner naissance à l'océan Atlantique alors que disparaît l'ancien océan Téthys. La dorsale médio-atlantique marque aujourd'hui cette fracture originelle qui sépare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_26053

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 11 249 mots
  •  • 60 médias

Dans le chapitre « Géologie de Io »  : […] Io est le plus actif des corps solides du système solaire. La surface de ce satellite est entièrement constituée de terrains volcaniques très jeunes (moins de 10 millions d'années ). Les éruptions sont colossales  : environ 10 000 tonnes de matériaux sont émis par seconde et par volcan, et forment des panaches s'élevant jusqu'à 200 kilomètres d'altitude . Les produits émis retombent et recouvren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-planete/#i_26053

KRAFFT KATIA (1942-1991) & MAURICE (1946-1991)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 461 mots

Volcanologues français connus du grand public pour avoir vulgarisé, grâce à leurs films, leurs photos, leurs livres et leurs conférences, les phénomènes volcaniques. Maurice Krafft, né à Mulhouse, fait ses études universitaires à Strasbourg et à Besançon, où il obtient une maîtrise de sciences de la Terre. Katia Krafft, née Conrad, est originaire de Soultz, près de Mulhouse. Après avoir obtenu une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krafft-katia-et-maurice/#i_26053

LASSEN PEAK

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

Volcan du sud-est de la chaîne des Cascades, en Californie). De ses 3 187 mètres d'altitude, il domine les autres volcans du Lassen Volcanic National Park . Les massifs de cette zone recouvrent les terrains antécrétacés de la sierra Nevada. Les premières manifestations volcaniques observables sont des basaltes de la fin du Pliocène. Ces derniers ont précédé des émissions de basaltes, basaltes à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lassen-peak/#i_26053

LIPARI ÎLES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 762 mots

Encore appelées îles Éoliennes, les Lipari forment un chapelet de sept îles, de nature volcanique, situé près des côtes siciliennes (d'ouest en est) : Alicudi, Filicudi, Salina, Lipari – la plus importante –, Vulcano, Panerea et Stromboli. Lipari et Vulcano, situées au centre de l'arc calabro-sicilien qui trace en surface la subduction de la plaque africaine sous la plaque Eurasie, forment un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-lipari/#i_26053

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Subduction de la lithosphère océanique »  : […] Du point de vue de la dynamique des plaques, l'âge de 30 millions d'années présente pour la lithosphère océanique un intérêt particulier. La flottabilité sur l'asthénosphère se mesure en considérant ses deux composantes : la croûte océanique moins dense que l'asthénosphère et la partie mantellique de la lithosphère, plus froide et, par conséquent, plus dense que l'asthénosphère. Il s'avère que l'â […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_26053

LOMEKWI, sites préhistoriques

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES
  •  • 1 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le grand rift est-africain, berceau de l'humanité »  : […] À ce jour, les plus vieux ancêtres de la lignée humaine tout comme les plus anciens outils en pierre sont concentrés dans une unique partie du monde : l'Afrique de l'Est et sa grande faille naturelle et ramifiée qu'est le grand rift est-africain. Ce phénomène de rifting de grande ampleur résulte d'une activité tectonique continue à la jonction des plaques arabique, nubienne et somalienne depuis p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lomekwi-sites-prehistoriques/#i_26053

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 406 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les mers »  : […] Les mers (en latin maria ) représentent un des éléments caractéristiques de la physionomie lunaire. Ce sont elles qui forment les taches sombres donnant à la pleine Lune l'aspect d'une figure humaine. Ce sont en fait de vastes plaines peu cratérisées et constituées d'un matériau assez sombre. Elles sont le plus souvent de forme circulaire car elles « remplissent » de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lune/#i_26053

MADAGASCAR, géologie

  • Écrit par 
  • Philippe GONCALVES, 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 009 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L’extension néogène et actuelle »  : […] Sur le Crétacé terminal, les plateaux calcaires marins de l’Éocène passent à des dépôts continentaux du Miocène, du Pliocène et du Quaternaire regroupés sous l’appellation Néogène continental. Ce Néogène est le siège d’une extension est-ouest qui persiste encore et qui est à mettre en relation avec celle à l’origine du rift est-africain. Les expressions de cette néotectonique sont multiples. Ce s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar-geologie/#i_26053

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 316 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le volcanisme »  : […] Les marges actives sont aussi caractérisées par un volcanisme intense, qui ajoute ses effets dévastateurs à ceux de la séismicité. Autour du Pacifique, dont les marges sont presque partout actives, les volcans forment une ceinture quasi continue, la célèbre « ceinture de feu ». Dans l'Atlantique ou l'océan Indien, où les marges actives sont plus rares, un volcanisme de marge est observé dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marges-continentales/#i_26053

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Histoire géologique de Mars »  : […] Malgré toutes les incertitudes et les nombreuses inconnues de la géologie martienne, on peut établir sommairement un « scénario » de l'histoire et de l'évolution géologiques de Mars. Mars s'est formé par accrétion, il y a 4,5 milliards d'années, en même temps que les autres planètes du système solaire. Après sa formation, l'intérieur de la planète s'est différencié pour former un noyau, un manteau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_26053

MASSIF CENTRAL

  • Écrit par 
  • André FEL
  • , Universalis
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « Un massif hercynien original »  : […] Le Massif central est un fragment géologique de la vieille chaîne hercynienne, au même titre que le Massif armoricain, les Vosges, le Massif schisteux rhénan. Il a participé au même plissement à la fin de l'ère primaire : c'est au Carbonifère que se forment les dépressions houillères entre de hautes montagnes. L'ensemble fut nivelé ensuite par différentes surfaces d'érosion ou pénéplaines. Les pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massif-central/#i_26053

MASSIFS ANCIENS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 466 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les effets du rajeunissement tertiaire »  : […] La surface posthercynienne ainsi réalisée se situe au point de départ de la genèse du relief des massifs anciens. Jusqu'au Miocène, des gauchissements provoqués par des mouvements épirogéniques esquissent la différenciation future en massifs anciens et en bassins sédimentaires. Sur les parties soulevées, des érosions sous climats chauds, toujours favorables à l'ablation latérale, s'expriment soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massifs-anciens/#i_26053

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Morphologie, structure, géophysique »  : […] Le trait le plus marquant de la géomorphologie de la mer Méditerranée est la brusque plongée des côtes vers les grands fonds de 2 500 à 5 000 mètres, disposés sous forme de plaines abyssales au centre des principaux bassins. Rares sont en effet les plateaux continentaux : parmi eux, celui du golfe du Lion, celui des Baléares entre cet archipel et la côte espagnole, celui de Tunisie-Sicile entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_26053

MÉLILITES

  • Écrit par 
  • Claude SALZE
  •  • 287 mots

Minéraux du groupe des sorosilicates, qui cristallisent dans le système quadratique et se présentent sous forme de prismes carrés (couleur de miel, d'où leur dénomination), octogonaux ou en tablettes quadratiques. Ils possèdent des clivages nets, et parfois maclés en sablier. En lame mince, ils sont transparents, de forme carrée ou rectangulaire. Ce sont des minéraux généralement uniaxes de relief […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melilites/#i_26053

MERCURE, planète

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 4 683 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Interprétation »  : […] On émet l'hypothèse qu'une planète est constituée d'une lithosphère unique et continue, dans un état de contrainte (compressive ou extensive) dû aux variations de volume d'origine thermique (refroidissement ou réchauffement). Un impact qui forme un cratère dont la profondeur transitoire est importante (de l'ordre de grandeur de l'épaisseur de la lithosphère) va percer ou pour le moins fracturer e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-planete/#i_26053

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Relations entre paléoclimats et tectonique des plaques »  : […] L' évolution des environnements et du climat n'est pas indépendante de l'évolution paléogéographique et de la tectonique des plaques décrites ci-dessus. Le climat de la Terre est fortement influencé par l'intensité de l'effet de serre. À l'échelle de plusieurs millions d'années, il convient de considérer les fluctuations des teneurs en dioxyde de carbone. Ce gaz est principalement produit par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_26053

MESSINE SÉISME DE (1908)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 498 mots

Le 28 décembre 1908, à 5 heures 58, une brève secousse sismique éveille la ville de Messine au nord-ouest de la Sicile. Elle est suivie d'une autre d'une dizaine de secondes, puis d'une succession de secousses d'une durée de 30 à 40 secondes. Un tsunami en résulte, formant une vague d'une douzaine de mètres de hauteur, qui ravage tout le détroit de Messine. La ville sicilienne fut détruite à 98 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-messine/#i_26053

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les gisements volcaniques et subvolcaniques »  : […] Le domaine des gisements volcaniques et subvolcaniques est très exploré, car il comprend de nombreux gîtes. L'histoire géologique de ces gîtes est pourtant très mal connue. En effet, les relations des minéralisations avec le volcanisme sont souvent difficiles à préciser (en dehors des relations purement géométriques), sauf en ce qui concerne les roches basiques (basaltes, gabbros) et ultrabasique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_26053

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'exemple des Andes centrales »  : […] La chaîne andine fait partie de la ceinture sismique et volcanique péripacifique appelée « ceinture de feu ». Sous les Andes, la répartition des foyers des séismes montre que ceux-ci se trouvent dans une zone qui, partant de la fosse océanique péruano-chilienne, plonge avec un angle de 10 à 30 0 sous le continent sud-américain. Cette zone sismique est la manifestation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_26053

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 830 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les satellites »  : […] Avant le survol de Neptune par la sonde Voyager-2, seuls deux satellites, Triton et Néréide, étaient connus. Ils sont dits irréguliers car leurs orbites sont insolites : Triton a un mouvement rétrograde sur une orbite très inclinée par rapport au plan équatorial de Neptune, et Néréide gravite sur une orbite fortement excentrique. En 1989, les images prises par Voyager-2 ont révélé six nouveaux s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptune-planete/#i_26053

NICKEL

  • Écrit par 
  • Jacques GRILLIAT, 
  • Bernard PIRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jacques SALBAING
  •  • 4 769 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les amas sulfurés »  : […] Les amas sulfurés sont très divers, mais les gisements à la source de la presque totalité de la production mondiale peuvent être rassemblés en quelques groupes simples, énumérés ci-dessous. –  Type associé à un complexe magmatique différencié sans relation apparente avec le volcanisme . Il s'agit là essentiellement du complexe de Sudbury (Ontario, Canada), qui a fait intrusio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nickel/#i_26053

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Les limites géologiques de l'Océanie sont marquées par des zones de subduction qui se traduisent morphologiquement par les profondes fosses des Tonga-Kermadec, des Mariannes, du Japon et des Kouriles, à l'ouest, par la fosse des Aléoutiennes, au nord, par la côte nord-américaine et la fosse du Pérou-Chili, à l'est. On admet que la limite sud est constituée par la dorsale océanique Pacifique-Ant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_26053

ONDES DE GAZ, volcanologie

  • Écrit par 
  • Chloé MICHAUT
  •  • 1 022 mots
  •  • 2 médias

Les ondes de gaz magmatique, ou ondes de porosité, sont des phénomènes se produisant au sein du magma des volcans de subduction qui peuvent expliquer une certaine périodicité de leur activité. La surveillance des volcans actifs s’est largement développée au cours des dernières décennies. L’ascension du magma sous les volcans actifs cause en effet des petits séismes et des déformations du sol ; el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-de-gaz-volcanologie/#i_26053

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les zones de subduction »  : […] Les zones de subduction constituent un des traits dominants du Pacifique qui, contrairement aux autres océans, est entouré d'une «  ceinture de feu ». On a même baptisé marges du type Pacifique (ou marges actives), les bordures actives du Pacifique qui reflètent le fait que cet océan est en train de se rétrécir, au taux de 0,5 kilomètre carré par an, par subduction de sa lithosphère sur ses marg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_26053

PALÉOCLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 8 061 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Impact du volcanisme »  : […] Les éruptions volcaniques les plus fortes injectent des gaz et des particules jusque dans la stratosphère. Peu après une éruption, les aérosols stratosphériques sont essentiellement constitués de cendres volcaniques très fines ; celles-ci sédimentent rapidement et, après quelques semaines, les aérosols stratosphériques les plus abondants sont des sulfates créés par la conversion photochimique du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoclimatologie/#i_26053

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 974 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les facteurs responsables des visages successifs de la Terre  »  : […] À grande échelle, la configuration géographique reflète essentiellement le tracé du contact entre terres émergées et océans. Les grands changements géographiques dépendent donc des mouvements des continents, c’est-à-dire de la tectonique des plaques . La position relative des continents change continuellement, modifiant lentement la géographie. Les ouvertures des rifts (qui découpent les continent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_26053

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 744 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Puissance, jeunesse et instabilité des reliefs »  : […] Les îles constituant la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont très montagneuses, avec des reliefs puissants et instables qui témoignent de leur jeunesse et de leur situation au contact de deux plaques majeures de la croûte terrestre dans le Pacifique. Située à l'est et au nord, la plaque Pacifique affronte au sud-est la plaque australo-indienne, avec une progression de quelques centimètres par an qui gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papouasie-nouvelle-guinee/#i_26053

PELÉE MONTAGNE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 138 mots
  •  • 2 médias

Découverte le 15 décembre 1502 par Christophe Colomb lors de son quatrième voyage vers les Indes occidentales, puis colonisée à partir de 1635, la Martinique possède l'un des volcans les plus célèbres des Petites Antilles : la montagne Pelée. Ce volcan fait partie de l'arc insulaire des Petites Antilles, long de 850 km ; d'orientation subméridienne et reliant l'Amérique du Sud au Grandes Antilles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagne-pelee/#i_26053

PLANÉTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 1 516 mots

Dans le chapitre « Étude comparative des planètes du système solaire »  : […] Les propriétés physico-chimiques d’une atmosphère planétaire dépendent de deux facteurs principaux : la masse de la planète et sa distance au Soleil. La masse de la planète détermine la quantité d’éléments radioactifs qu’elle contient et donc – dans le cas des planètes telluriques, c’est-à-dire composées essentiellement de roches – sa réserve d’énergie interne. Celle-ci est directement responsable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetologie/#i_26053

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements en relation directe avec le volcanisme »  : […] Ces gisements sont stratoïdes, souvent en grande partie stratiformes, encaissés dans des séries volcaniques à volcano-sédimentaires stratifiées sous-marines. On trouve souvent au toit de ces gisements des formations à oxydes de fer et silice rubanées, et au mur des volcanites altérées contenant des stockwerks et des disséminations de sulfures qui représenteraient les cheminées fumerolliennes d'ali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_26053

POINTS CHAUDS, géophysique

  • Écrit par 
  • Cinzia FARNETANI
  •  • 2 444 mots
  •  • 2 médias

Les points chauds sont des volcans qui diffèrent, par leur volcanisme même, des autres volcans par des montées de magma très profondes : les panaches mantelliques. De plus, ils peuvent se positionner, pour plusieurs dizaines de millions d'années, un peu n'importe où, en milieu océanique ou continental, contrairement aux autres manifestations volcaniques de limites de plaques lithosphériques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/points-chauds-geophysique/#i_26053

RIFT EST-AFRICAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques TIERCELIN
  •  • 6 228 mots
  •  • 2 médias

Le rift est-africain est une déchirure d'échelle lithosphérique qui parcourt sur plusieurs milliers de kilomètres la partie orientale de l'Afrique, depuis le golfe de Tadjourah à son extrémité nord, où il se connecte aux deux rifts océaniques du golfe d'Aden et de la mer Rouge, jusqu'aux fossés Dombe et Sud-Mozambique (fig. 1). Deux branches principales, orientées nord-sud à nord-nord-est - sud-s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rift-valleys-africains/#i_26053

RITTMANN ALFRED (1893-1980)

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 412 mots

Pétrologue suisse né à Bâle et mort à Catane (Sicile). Alfred Rittmann étudie la pétrographie avec Duparc à Genève et se perfectionne à Vienne, à Berlin, à Heidelberg au contact de maîtres tels que Alfred Lacroix, Friedrich Becke, Wulfing. Il passe son doctorat ès sciences à Genève en 1926. Jusqu'en 1934, il travaille à l'Institut volcanologique Friedländer, à Naples, où il mène des recherches sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-rittmann/#i_26053

RUSSE PLATE-FORME

  • Écrit par 
  • Alekseï BOGDANOFF
  •  • 2 549 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formations volcaniques »  : […] Des formations volcaniques existent, ici ou là, dans les séries composant la couverture. Les basaltes vendiens sont développés dans le nord-ouest du bouclier ukrainien. Les roches effusives du Dévonien supérieur ont envahi de vastes territoires à la périphérie des grands môles : ce sont les séries volcaniques du bassin du Donetz, du massif de Vorone, du Timan, etc. Les roches magmatiques à apatit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plate-forme-russe/#i_26053

SATURNE, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 12 516 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Rhéa »  : […] Rhéa est le plus gros des satellites intermédiaires de Saturne (diamètre de 1 530 km), et c'est bizarrement celui dont l'activité géologique est la moins apparente (avec Mimas). Rhéa se présente en effet comme entièrement criblé de cratères, ce qui atteste le très grand âge de sa surface . Un examen plus attentif du nombre et de la taille de ces cratères met cependant en évidence deux âges de ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-planete/#i_26053

SOUFRIÈRE VOLCAN DE LA, Guadeloupe

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 950 mots
  •  • 1 média

La Soufrière de Guadeloupe est l’un des neuf volcans actifs des Petites Antilles. Elle culmine à 1 467 mètres (plus haut sommet des Antilles) ; sa dernière éruption majeure s’est déroulée en 1976-1977. Long de 850 kilomètres, d’orientation schématiquement nord-sud, l’arc volcanique insulaire des Petites Antilles résulte de l’enfoncement de la croûte océanique atlantique (plaque Amérique du Nord et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcan-de-la-soufriere-guadeloupe/#i_26053

SOUFRIÈRE HILLS VOLCAN DE, Montserrat

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

La zone de Soufrière Hills est caractérisée par un volcan situé sur l’ île de Montserrat, colonie britannique, au nord de la Guadeloupe. Elle fait partie de l’arc insulaire des Petites Antilles qui relie l’Amérique du Sud aux Grandes Antilles. Cet arc volcanique résulte du plongement de la croûte océanique atlantique sous la petite plaque Caraïbes, en un plan de subduction d’environ 50 degrés, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcan-de-soufriere-hills-montserrat/#i_26053

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le magmatisme »  : […] Le magmatisme calco-alcalin, dont le type moyen est l'andésite pour le volcanisme – précisément définie dans la cordillère des Andes – et les granodiorites pour le plutonisme, caractérise la subduction. Il y a bien longtemps qu' Eduard Suess avait distingué un « volcanisme pacifique », caractéristique des cordillères et des arcs insulaires, et un « volcanisme atlantique », caractéristique des océ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_26053

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 722 mots
  •  • 2 médias

Si la notion de supervolcan est assez récente, c'est parce qu'elle se rapporte à des appareils volcaniques qui se manifestent rarement ; on ne trouve d'ailleurs aucune trace de superéruption dans l’histoire des civilisations humaines. Le premier à suggérer l'idée de superéruption fut le géologue néerlandais Reinout Willem van Bemmelen en 1949, alors qu'il étudiait les dépôts volcaniques gigantesq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_26053

SURVOL DE JUPITER PAR LES SONDES VOYAGER

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Lancées en 1977, les deux sondes spatiales Voyager de la N.A.S.A. survolent Jupiter en 1979 : Voyager-1 le 5 mars, Voyager-2 le 9 juillet, à des distances minimales de 206 700 kilomètres et 570 000 kilomètres du sommet des nuages, respectivement. Mettant à profit le champ gravitationnel de la planète géante, les sondes se dirigeront ensuite vers Saturne. Elles transmettent de magnifiques images e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survol-de-jupiter-par-les-sondes-voyager/#i_26053

TAZIEFF HAROUN (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHEMINEE
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

Géologue et volcanologue français, Haroun Tazieff s'est notamment fait connaître du grand public par la réalisation de documentaires sur les volcans . Haroun Tazieff est né le 11 mai 1914 à Varsovie, d’une mère polonaise, chimiste et docteur en sciences politiques, et d’un père russe, médecin, qui meurt au cours de la Première Guerre mondiale. La famille émigre en Belgique en 1921. Très sprortif, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haroun-tazieff/#i_26053

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les modalités et les conséquences de la théorie des plaques »  : […] Les mouvements des plaques, que nous avons considérés jusqu'à maintenant comme des translations, sont en fait des rotations , du fait que la Terre est, en première approximation, une sphère. L'axe de rotation, perpendiculaire aux cercles décrits par les différents points de la plaque en mouvement, définit des pôles de rotation, que l'on dit « pôles eulériens » (du nom du mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_26053

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Géochimie, roches et gaz à effet de serre  »  : […] Mais cela ne dit pas comment la Terre serait sortie d’une telle glaciation. Les travaux de James Walker sur l’altération des roches silicatées offrent un scénario de sortie de glaciation : au début des années 1980, Walker démontre la rétroaction négative de l’altération des roches sur la température de la surface de la Terre et sa stabilisation . L’altération des roches silicatées constitue en eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_26053

TSUNAMIS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Hélène HÉBERT, 
  • Philippe HEINRICH
  •  • 3 598 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tsunamis générés par des glissements de terrain »  : […] Les vagues créées par des effondrements sous-marins ou par l'arrivée en mer de glissements de terrain aériens sont dangereuses localement, pour des volumes effondrés de quelques millions de mètres cubes. On peut ainsi citer de nombreux exemples dans les fjords norvégiens ou dans les baies de l'Alaska, et le cas, équivalent en milieu continental, de la vallée du Vajont (Italie) en 1963, où 3 000 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsunamis/#i_26053

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 115 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Turbulence interne et volcanisme »  : […] À l'échelle des temps géologiques, le magma se comporte dans le manteau comme un fluide d'une viscosité excessivement élevée . La stratification en densité instable résultant du flux ascendant de la chaleur provenant de l'asthénosphère et de son flux de masse dû au fait que le magma s'appauvrit en éléments lourds à sa base et en éléments légers à son sommet, est responsable de l'apparition de mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_26053

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'atmosphère »  : […] L'atmosphère de Vénus , très massive puisque la pression au sol (de 92 à 95 × 10 3  hPa) est près de cent fois supérieure à la pression terrestre, est essentiellement constituée de dioxyde de carbone CO 2 (96,5 p. 100). C'est en 1932 que le CO 2 fut identifié pour la première fois par observation de bandes d'absorption dans le proche infrarouge. D'autres éléments furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_26053

VÉSUVE

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 860 mots
  •  • 4 médias

Volcan actif d'Italie, adossé à l'est aux Apennins, partiellement limité au sud par les champs Phlégréens ; avec 1 281 mètres d'altitude, le Vésuve domine les régions très peuplées de la plaine de Campanie et de la baie de Naples, à l'ouest de la ville. Le contexte géodynamique qui a engendré le Vésuve pourrait ne pas être dû à la zone de subduction acuelle de l'arc calabrais qui a donné l'Etna, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vesuve/#i_26053

Voir aussi

Pour citer l’article

Haroun TAZIEFF, Jean-François LÉNAT, Roger COQUE, Jacques VARET, « VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/