URUGUAY, chronologie contemporaine

 

2019

24 novembre 2019
Uruguay. Élection de Luis Alberto Lacalle Pou à la présidence.

Luis Alberto Lacalle Pou, candidat du Parti national (droite), remporte une victoire étroite au second tour de l’élection présidentielle, avec 50,8 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat socialiste de la coalition Front élargi (Frente amplio, centre gauche) Daniel Martínez. Le taux de participation est de 90,1 p. 100. Luis Alberto Lacalle Pou dispose d’une majorité au Parlement, constit […] Lire la suite

27 octobre 2019
Uruguay. Élections générales.

Le candidat de la coalition du Front élargi (Frente Amplio, gauche), Daniel Martínez, arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 40,5 p. 100 des suffrages. Il doit être opposé, au second tour en novembre, à Luis Alberto Lacalle Pou, candidat du Parti national (droite), qui recueille 29,7 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 90,1 p. 100. Les candidats du parti Colo […] Lire la suite

2016

23-25 février 2016
France – Pérou – Argentine – Uruguay. Visite du président François Hollande en Amérique du Sud.

Le 23, François Hollande effectue la première visite d’un président français à Lima depuis 1964. Il salue le rôle du Pérou dans la réussite de la COP 21 dont celui-ci assurait la présidence en 2015. Les 24 et 25, François Hollande poursuit sa tournée sud-américaine par l’Argentine. À Buenos Aires, il visite le parc de la Mémoire, construit en souvenir des victimes de la dictature militaire. Le 25, […] Lire la suite

2014

30 novembre 2014
Uruguay. Élection de Tabaré Vázquez à la présidence.

Le 30, Tabaré Vázquez, candidat du Front élargi (centre gauche), est élu à la présidence, à l'issue du second tour de scrutin, par 56,6 p. 100 des suffrages, face au candidat du Parti national (centre droit) Luis Lacalle Pou. Le taux de participation est de 88,6 p. 100.  […] Lire la suite

26 octobre 2014
Uruguay. Premier tour de l'élection présidentielle.

Le 26, l'ancien président Tabaré Vázquez, candidat du Front élargi (centre gauche), arrive en tête au premier tour de l'élection présidentielle, avec 49,5 p. 100 des suffrages contre 31,9 p. 100 pour son principal adversaire du Parti national – ou parti Blanco (centre droit) – Luis Lacalle Pou, fils de l'ancien président Luis Alberto Lacalle. Arrivé troisième avec 13,3 p. 100 des voix, le candidat […] Lire la suite

2013

10 décembre 2013
Uruguay. Légalisation du commerce du cannabis.

Le 10, le Parlement adopte un projet de loi prévoyant un « contrôle exclusif de l'État » sur la production et la distribution du cannabis – sa détention et sa consommation étaient déjà légalisées. L'Uruguay est le premier pays à étatiser le commerce de la marijuana.  […] Lire la suite

2009

29 novembre 2009
Uruguay. Élection de José Mujica à la présidence.

Le 29, à l'issue du second tour du scrutin présidentiel, l'ex-guérillero du mouvement Tupamaros – qui lutta contre la dictature militaire de 1973 à 1985 – José « Pepe » Mujica, candidat du Front élargi (centre gauche) arrive en tête, avec plus de 51 p. 100 des voix, face à son adversaire Luis Alberto Lacalle, ancien chef de l'État (1990-1995) appartenant au Parti national (conservateur), qui recue […] Lire la suite

2004

31 octobre 2004
Uruguay. Élection du candidat de gauche à l'élection présidentielle.

L'ancien maire socialiste de Montevideo, Tabaré Vásquez, remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 50,4 p. 100 des suffrages. Le candidat du Front élargi, qui regroupe les socialistes, les communistes, les radicaux de gauche, les chrétiens-démocrates, les sociaux-démocrates et les anciens guérilleros Tupamaros, sera le premier président de gauche de l'histoire du pays. Il devanc […] Lire la suite

1999

28 novembre 1999
Uruguay. Élection de Jorge Batlle à la présidence.

Le 28, le candidat du parti Colorado (centre droit) au pouvoir, Jorge Batlle, remporte le second tour de l'élection présidentielle, avec 51,6 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat socialiste Tabaré Vasquez qui était arrivé largement en tête au premier tour, le 31 octobre, avec 38,5 p. 100 des voix. Appliqué pour la première fois, le scrutin présidentiel à deux tours a forcé les deux pa […] Lire la suite

1997

11-18 mars 1997
France. Tournée du président Jacques Chirac en Amérique latine.

Le 11, Jacques Chirac, accompagné de plusieurs chefs d'entreprise, entame par le Brésil un voyage de huit jours en Amérique latine au cours duquel, à quelques semaines de la visite de Bill Clinton dans cette même région, il défend sa vision d'un monde multipolaire. Avant son départ de France, il avait mis en garde le sous-continent américain contre la tentation de « s'enfermer dans une intégration […] Lire la suite

1995

1er janvier 1995
Amérique du Sud. Entrée en vigueur du Mercosur.

Né d'un accord de libre-échange signé à Asunción (Paraguay) en mars 1991, par l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay, le Marché commun du Sud (Mercosur) entre en vigueur, un an après la mise en place de l'Accord de libre-échange nord-américain (A.L.E.N.A.) conclu entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Avec quelque 200 millions d'habitants, le Mercosur devient le troisième espace  […] Lire la suite

1994

27 novembre 1994
Uruguay. Élection de Julio Maria Sanguinetti à la présidence.

Julio Maria Sanguinetti, déjà président de 1985 à 1990, candidat du Parti colorado (libéral) arrivé en tête aux élections législatives, est élu chef de l'État. Il remplacera Luis Alberto Lacalle, du Parti blanco (conservateur), en mars 1995, conformément à la pratique d'alternance entre les deux grands partis aux programmes proches, qui est de règle dans le pays depuis l'indépendance en 1828. Le P […] Lire la suite

1993

25-30 novembre 1993
Uruguay – France. Arrestation de Jacques Médecin en Uruguay.

Le 25, l'ancien maire C.N.I. de Nice Jacques Médecin, qui vit en exil à Punta del Este depuis septembre 1990 afin d'échapper aux poursuites judiciaires engagées contre lui en France, est interpellé à la suite d'une demande d'arrestation provisoire transmise le 12 par le parquet de Nice aux autorités uruguayennes en exécution d'un mandat d'arrêt lancé en juillet pour corruption passive et abus de b […] Lire la suite

1989

26 novembre 1989
Uruguay. Élection de Luis Alberto Lacalle à la présidence.

Le 26 se tiennent les premières élections générales totalement libres depuis la fin de la dictature, en 1985. Luis Alberto Lacalle, candidat du parti Blanco (conservateur), remporte l'élection présidentielle contre Jorge Battle, du parti Colorado au pouvoir (conservateur également). Luis Alberto Lacalle prendra ses fonctions le 1er mars 1990, pour cinq ans. Il ne disposera p […] Lire la suite

16 avril 1989
Uruguay. Référendum sur l'amnistie des militaires.

À l'issue d'une démarche constitutionnelle entreprise par l'opposition de gauche, 53 p. 100 des électeurs uruguayens ratifient par référendum la loi d'amnistie votée en 1986 en faveur des militaires accusés de violations des droits de l'homme sous la dictature entre 1973 et 1985. 40 p. 100 rejettent le « pardon » prôné par le président Julio Maria Sanguinetti au nom de la réconciliation nationale. […] Lire la suite

1988

7-18 mai 1988
Vatican – Uruguay – Bolivie – Pérou – Paraguay. Voyage du pape Jean-Paul II en Amérique latine

Le 7, Jean-Paul II commence son neuvième voyage en Amérique latine par une visite de trois jours en Uruguay. Accueilli avec enthousiasme par la faible population catholique du pays le plus laïc du continent, il défend les valeurs de la famille et du travail.Du 9 au 15, Jean-Paul II se rend pour la première fois en Bolivie, pays en proie à une forte contestation sociale. Dans la banlieue de La Paz  […] Lire la suite

1987

6-10 octobre 1987
France – Argentine – Uruguay – Pérou. Visite du président François Mitterrand en Amérique latine

Le 6, François Mitterrand commence, à Buenos Aires, une visite d'État de trois jours en Argentine, au cours de laquelle il s'entretient avec le président Raul Alfonsin, en particulier du problème crucial de la dette (54 milliards de dollars pour l'Argentine). Le président français affirme que l'obligation de faire face à la dette ne doit pas hypothéquer la croissance des pays concernés. S'adressan […] Lire la suite

17-20 juin 1987
Uruguay – France. Visite du président Julio Sanguinetti en France

Du 17 au 20, Julio Sanguinetti, chef de l'État uruguayen, qui a succédé aux militaires en mars 1985, effectue une visite officielle en France où il obtient le ferme soutien des autorités au processus de démocratisation en cours. Les problèmes de la dette et des échanges commerciaux avec la C.E.E. sont au centre des entretiens avec François Mitterrand et Jacques Chirac. […] Lire la suite

1er-12 avril 1987
Vatican – Uruguay – Chili – Argentine. Visite du pape Jean-Paul II en Amérique latine

Le 1er, en descendant à Santiago du Chili de l'avion qui l'amène de Montevideo (Uruguay), où il a effectué, le 31 mars, une courte étape de seize heures, Jean-Paul II entame la partie la plus délicate de son huitième voyage en Amérique latine. Reçu par le général Augusto Pinochet, qui dirige un régime qualifié par le pape lui-même d'« actuellement dictatorial mais, dans sa p […] Lire la suite

1984

25 novembre 1984
Uruguay. Victoire électorale de Julio Sanguinetti et du parti Colorado

Julio Sanguinetti remporte les premières élections présidentielles organisées en Uruguay depuis treize ans : après le coup d'État de juin 1973, une dictature militaire s'était en effet instaurée et le nouveau président élu succédera le 1er mars 1985 au dernier représentant du régime militaire, le général Gregorio Alvaréz. Le parti de Julio Sanguinetti, le parti Colorado (lib […] Lire la suite

4-19 mars 1984
Uruguay. Libération d'opposants connus

Le 4, José Luis Massera, un des dirigeants du Parti communiste uruguayen et mathématicien de renommée mondiale, est libéré après neuf années passées en prison.Le 19, le général Liber Seregni, ancien candidat d'une coalition de la gauche à l'élection présidentielle de novembre 1971, est à son tour libéré après huit ans de détention. Devenu le symbole de la résistance au régime militaire au pouvoir  […] Lire la suite

18 janvier 1984
Uruguay. Première grève générale depuis le coup d'État militaire de 1973

L'assemblée intersyndicale des travailleurs (P.I.T.), organisation non reconnue par le gouvernement qui regroupe plus de cent vingt syndicats, appelle à un arrêt de travail de vingt-quatre heures pour réclamer une indexation des salaires sur le coût de la vie mais aussi pour protester contre les restrictions apportées aux libertés politiques. Cette première grève générale depuis la prise du pouvoi […] Lire la suite

1983

25 septembre 1983
Uruguay. Deuxième journée de protestation nationale

Les partis politiques autorisés (Blanco, Colorado et Union civique) appellent à une journée de protestation nationale contre le régime militaire au pouvoir depuis juin 1973. Plus de cent mille personnes participent à une manifestation à Montevidéo ; le soir, se produit un concert de casseroles et de klaxons et les lumières restent éteintes pendant quinze minutes. Le gouvernement du général Gregori […] Lire la suite

1981

1er septembre 1981
Uruguay. Nomination du général Gregorio Álvarez à la tête de l'État

Le 1er, le général Gregorio Álvarez succède au président Aparicio Méndez, qui exerçait les fonctions de chef de l'État depuis le 1er septembre 1976. L'armée qui avait pris le pouvoir en février 1973 avait auparavant maintenu le président Juan María Bordaberry à la tête de l'État. Le général Àlvarez a été choisi le 31 juillet par les vingt-deux plus hau […] Lire la suite

— Universalis