TOULOUSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les processus de la croissance contemporaine

La ville a été promue, en 1964, « métropole d'équilibre » par l'État, désireux de mieux répartir la croissance économique entre Paris et une province que l'on se proposait d'organiser autour de quelques grandes agglomérations.

L'urbanisation connaît alors un vif essor, avec l'installation de nombreux rapatriés d'Algérie et le projet d'une ville nouvelle au Mirail, conçue pour 100 000 habitants, sur le territoire même de la commune de Toulouse. Les crédits publics affluent, permettant de doter l'agglomération de grands équipements (universités, laboratoires de recherche, centre hospitalier...), d'administrations déconcentrées de l'État, dont la compétence s'étend sur l'ensemble du territoire constitué par la région Midi-Pyrénées. Dans le même temps, pour renforcer son potentiel aéronautique, la ville accueille des établissements publics décentralisés : deux grandes écoles d'aéronautique (École nationale de l'aviation civile, Sup Aéro), le Centre national d'études spatiales, puis les services de la Météorologie nationale...

Une telle accumulation d'équipements et de matière grise a constitué peu à peu un potentiel attractif pour d'autres activités qui ont contribué à une croissance soutenue à partir des années 1970, malgré une conjoncture économique générale morose. Les succès des programmes européens, qu'il s'agisse de l'aéronautique (Airbus) ou de l'espace (Ariane), ont entraîné dans leur sillage un dense tissu de petites et moyennes entreprises associant de plus en plus étroitement enseignement supérieur, recherche scientifique et hautes technologies, selon un processus que l'on a qualifié de technopolitain.

Cela s'est concrétisé par de nouvelles zones d'activités, souvent aménagées par les collectivités territoriales. Tel est le cas au nord-ouest, autour de la zone aéroportuaire, sur les communes de Toulouse, Colomiers et Blagnac, dont l'extension récente, AéroConstellation, a mobilisé les énergies pour accueillir, en 2004, l'usine géante où est assemblé le gros porteur A380, dernie [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification


Autres références

«  TOULOUSE  » est également traité dans :

ACCIDENT DE L'USINE A.Z.F., en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 271 mots

Le 21 septembre 2001, à 10 h 17, une très violente explosion se produit dans la zone industrielle sud de Toulouse, dans l'usine de production d'engrais « A.Z.F. » (Azote Fertilisants). On dénombre trente et un morts, des milliers de blessés et vingt-cinq mille logements endommagés. Des produits toxiques sont également émis dans l'atmosphère. Les causes de l'accident ne sont pas connues avec certi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-de-l-usine-a-z-f/#i_34114

ALBI

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 710 mots
  •  • 2 médias

Albi, préfecture du Tarn, est l’une des villes « moyennes » de la région Occitanie, très loin cependant derrière Perpignan, Montpellier et Toulouse. Avec 51 510 habitants (recensement de 2012), elle se trouve au centre d'une agglomération de dix communes (73 510 hab.) et d'une aire urbaine qui en compte quarante-sept (97 767 hab.), dans laquelle vit une part importante de sa population active. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albi/#i_34114

AZF ACCIDENT DE L'USINE (21 septembre 2001)

  • Écrit par 
  • Maryse ARDITI
  •  • 474 mots

Le 21 septembre 2001, à 10 h 17, une très violente explosion, ressentie à plusieurs kilomètres, se produit dans la zone industrielle sud de Toulouse, dans l'usine chimique AZF (Azote Fertilisants) appartenant alors à Grande Paroisse (groupe Total), premier fabricant français d'engrais. On dénombre 31 morts, 29 blessés graves, des milliers de blessés (dont certains présentant des lésions auditives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-de-l-usine-azf/#i_34114

CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots

1794 Explosion, le 1 er  septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements dangereux, insalubres et incommodes. 1906 Explosions, le 10 mars, dans les fosses de la Compagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-industrielles-reperes-chronologiques/#i_34114

CROISADE CONTRE LES ALBIGEOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurent ALBARET
  •  • 752 mots

1145 Le cistercien Bernard de Clairvaux organise une mission de prédication à Toulouse et dans l'Albigeois. Il découvre à Verfeil une dissidence religieuse qui revendique une filiation apostolique et rejette les sacrements de l'Église. Il la nomme l'hérésie des « albigeois ». 1179 Le concile de Latran III, prenant acte des missions cisterciennes, prend des mesures concernant les hérétiques mérid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albigeois-reperes-chronologiques/#i_34114

GARONNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 819 mots
  •  • 2 médias

Petite, nerveuse et redoutable, telle apparaît la Garonne. C'est le fleuve français le plus court (575 km), au bassin le plus limité (56 000 km 2 ). Il débite 625 m 3 /s, plus que la Seine, soit 11,1 l/s/km 2 ou 350 mm, ce qui lui vaut la deuxième place, après le Rhône, en alimentation spécifique. Des crues puissantes et d'origines diverses rendent son voisinage périlleux . Prenant sa source en E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garonne/#i_34114

LANGUEDOC, histoire

  • Écrit par 
  • Jean SENTOU
  •  • 2 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La colonisation romaine »  : […] La conquête du Languedoc par les Romains eut lieu vers 123-121 avant J.-C. Ce ne fut en réalité qu'une promenade militaire entre le Rhône, les Pyrénées et la Garonne, jusqu'à Toulouse où le consul Cneius Domitius Ahenobarbus installa une garnison. Si l'archéologie permet de déceler certaines destructions, comme à Ensérune, celles-ci peuvent aussi bien s'expliquer par une résistance aux Romains que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/languedoc-histoire/#i_34114

MIDI-PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 4 441 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les chemins du renouveau »  : […] Le renouveau est net et rapide. Après plus d'un siècle de déclin, la croissance démographique, observée depuis 1954, a permis d’atteindre un effectif de population supérieur à celui du maximum démographique de 1846. Midi-Pyrénées comptait 2 926 000 habitants en 2012, soit un gain de plus de 900 000 personnes en un demi-siècle. Malgré un baby-boom relatif, compte tenu d'une structure par âge attes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/midi-pyrenees/#i_34114

MONTAUBAN

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 718 mots
  •  • 2 médias

Préfecture du Tarn-et-Garonne, la commune de Montauban comptait 58 566 habitants en 2012. L'urbanisation s'y est développée presque essentiellement à l'intérieur de son vaste territoire communal : de ce fait, avec neuf communes seulement et 74 115 habitants, son agglomération n'occupe qu’une place secondaire dans la région Occitanie, loin derrière Toulouse, tout comme l'aire urbaine dont elle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montauban/#i_34114

OCCITANIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

La région Occitanie, qui s’est appelée provisoirement Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral – effective depuis le 1 er  janvier 2016. Elle est formée des deux anciennes régions administratives métropolitaines Languedoc-Roussillon et Mid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/languedoc-roussillon-midi-pyrenees-region-administrative/#i_34114

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 032 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Catastrophes industrielles »  : […] L 'industrie chimique a un lourd passif de catastrophes dont plusieurs ont marqué les esprits. À Minamata (Japon), une unité de production d'acétaldéhyde (ou éthanal) CH 3 CHO de la société Shin Nippon Chisso utilisait du sulfate de mercure comme catalyseur. Rejeté dans la mer de 1932 à 1968, le mercure, sous la forme de chlorure de méthylmercure CH 3 HgCl toxique, contamina la chaîne alimentaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reach/#i_34114

TOULOUSE ÉGLISE DES JACOBINS DE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 477 mots

Fondé par saint Dominique lui-même, le couvent de Toulouse était le plus ancien de l'ordre des Frères prêcheurs, couramment nommés « jacobins ». Il demeura au Moyen Âge l'un des plus importants et il offre encore de nos jours un ensemble architectural de premier ordre, dominé par une vaste église d'un intérêt exceptionnel. Son originalité résulte d'abord de l'existence de deux nefs égales, séparée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-des-jacobins-de-toulouse/#i_34114

TOULOUSE LA DAURADE DE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 336 mots

De ce qui fut l'un des édifices les plus originaux et les plus ornés de la Gaule chrétienne il ne reste plus que des plans, des descriptions, des collections de chapiteaux de marbre et un souvenir qui s'accroche au nom de la Daurade (la Dorée) pour évoquer un riche décor de mosaïques à fond d'or. Ce sanctuaire à plan central, peut-être construit au v e  siècle, devint dès l'époque carolingienne le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-daurade-de-toulouse/#i_34114

TOULOUSE SAINT-SERNIN DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 544 mots
  •  • 1 média

C'est un des grands chefs-d'œuvre de l'architecture romane que la collégiale Saint-Sernin de Toulouse . L'ampleur du plan avec déambulatoire, qui se poursuit dans le transept, et les doubles collatéraux dans la nef, l'extraordinaire équilibre du chevet dont les courbes calmes créent un effet puissant, la tour qui, par son élan, donne un certain dynamisme à cette architecture paisible attestent la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-sernin-de-toulouse/#i_34114

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Construire près des villes : les Z.U.P. »  : […] Généralement trop éloignés des villes anciennes, les grands ensembles souffrent rapidement de cette séparation. Par décret du 31 décembre 1958 sont alors créées les Z.U.P. (zones à urbaniser par priorité) ; celles-ci doivent être implantées à la périphérie immédiate des villes de plus de 10 000 habitants, de manière à rendre possible une « greffe » entre anciens et nouveaux quartiers. Cependant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-l-urbanisme-en-france-au-xxe-siecle/#i_34114

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MARCONIS, « TOULOUSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toulouse/