TECHNOLOGIE CULTURELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Construction : igloo

Construction : igloo
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Dayak de Bornéo : maison

Dayak de Bornéo : maison
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Techniques de fabrication

Les histoires générales classent souvent les techniques d'après leurs fonctions, traitant de la métallurgie, de la céramique, de la vannerie, etc. Si cette méthode descriptive permet d'aborder avec pertinence les techniques d'un groupe donné, elle présente par contre de graves inconvénients dès lors qu'il s'agit d'analyse générale, car elle risque de masquer la cohérence globale des ensembles. En effet, les caractères intrinsèques d'un matériau conditionnent son traitement et, de ce fait, les ressemblances ou les différences entre techniques. Ainsi classe-t-on les matières en solides stables, solides fibreux, solides semi-plastiques, solides plastiques, solides souples, et fluides.

Les solides stables sont ceux dont les propriétés physiques ne changent pas en cours de traitement. Leur modelage doit se faire soit par l'éclatement brut de la matière, soit par son usure. Les plus vieux témoins qui restent de l'activité humaine sont le résultat d'un traitement de solides stables : ce sont les silex taillés de la préhistoire. Il faut souligner que la première amélioration technique dans l'histoire de l'homme fut celle qui porta les fabricants de silex à préparer un plan de frappe, de telle sorte que l'éclat corresponde à une forme abstraite, préconçue dans l'esprit, et ne soit pas simplement le résultat de coups frappés au hasard.

Les solides fibreux se travaillent comme les solides stables en tenant compte toutefois du sens des fibres dans le maniement des outils. Étant donné que les végétaux sont les premiers matériaux utilisés par l'homme, il n'est pas étonnant de trouver couteaux, échoppes, ciseaux, perçoirs, herminettes et haches parmi les plus anciens outils, que la culture fasse appel au bois ou au bambou, à la corne ou à l'ivoire.

Les solides semi-plastiques, essentiellement les verres et les métaux, peuvent soit subir une déformation permanente au cours de leur traitement, soit être travaillés comme des solides stables. [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TECHNOLOGIE CULTURELLE  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'écologie culturelle à l'anthropologie française »  : […] Un autre courant américain se situe dans le cadre de cette anthropologie sociale et culturelle, qui, née d'une orientation matérialiste et néo-évolutionniste, rejeta l'intellectualisme et le psychologisme de l'anthropologie culturelle, provoquant aux États-Unis une véritable révolution et posant les principes d'une nouvelle recherche. Anthropologues et archéologues s'inspirèrent des travaux de J.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_48961

ARAIRE

  • Écrit par 
  • Rose-Marie ARBOGAST
  •  • 250 mots

L'araire est un instrument de culture attelé léger qui complète les outils manuels (houe, bêche). Associé à un animal (bœuf, âne...), il permet la conquête de nouveaux espaces cultivés ainsi qu'une intensification de l'exploitation agricole. Dans sa forme la plus élémentaire, l'araire est composé d'une simple fourche en bois dont l'une des branches sert de perche d'attelage et l'autre, taillée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araire/#i_48961

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « Le degré de technicité »  : […] On peut être tenté de le chercher dans l'état d'avancement des techniques, d'abord parce que c'est un secteur particulièrement apparent et facile à traduire en termes précis, voire quantitatifs, et aussi parce que l'équipement matériel d'un peuple entraîne chez lui de nombreuses et importantes conséquences dans l'ensemble de sa vie sociale. De même que, selon Karl Marx, le moulin à bras donne la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mentalite-archaique/#i_48961

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 088 mots
  •  • 4 médias

L' appellation « bantous » désigne les locuteurs d'un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l'Afrique centrale et australe. Il est composé d'environ quatre cent cinquante langues apparentées que M. Guthrie a regroupées en seize zones homogènes. J. Greenberg leur assigne à toutes la même origine lointaine (les confins du Nigeria et du Cameroun) et rattache le groupe bantou à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_48961

CHARRUE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 381 mots

À l'époque gréco-romaine, tous les éléments constitutifs de la charrue sont attestés, mais encore employés séparément. En Italie du Nord, dans le Tessin, l'avant-train est connu. En Europe non méditerranéenne, on utilise un araire à coutre. Il suffira donc de réunir, sur le traditionnel araire à soc, le coutre et l'avant-train pour confectionner une charrue : celle-ci apparaît entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charrue/#i_48961

ETHNOLOGIE - Ethnoarchéologie

  • Écrit par 
  • Anick COUDART
  •  • 4 860 mots

Dans le chapitre « Validation des modèles et des interprétations »  : […] L'une des meilleurs procédures de contrôle des modèles et des interprétations archéologiques est probablement la confrontation des données préhistoriques et ethnographiques à l'expérimentation et à l'analyse archéométrique. Ainsi, l'observation ethnographique proposerait des hypothèses, et l'expérimentation et les analyses physico-chimiques disposeraient des interprétations. Au lieu d'emprunter d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnoarcheologie/#i_48961

FEU SYMBOLISME DU

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éros et le feu »  : […] Le symbolisme érotique est donné par toutes les images et métaphores qui font coïncider le feu et l'acte sexuel, la passion amoureuse ou simplement l'amour et l'affectivité. C'est la signification la plus vulgarisée, spécialement par l'iconographie et la littérature de l'Occident chrétien. Cependant, déjà dans la tradition gréco-latine, Éros-Cupidon, le dieu de l'Amour, est représenté très souve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-du-feu/#i_48961

LEVIER

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 202 mots

Si la théorie du levier n'est guère formulée avant Archimède (~ iii e s.), l'instrument lui-même est en usage depuis des temps immémoriaux. Le chadouf mésopotamien représente l'une des anciennes applications du levier, datée avec certitude (III e millénaire). Sur un montant vertical pivote une perche horizontale, le bras […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/levier/#i_48961

MOAI

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BATAILLE
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Les motifs qui ont donné lieu à l'édification d'une statuaire monumentale dans l'île de Pâques, les moai , sont aussi mal connus que les cérémonies qui se déroulaient dans ces centres culturels et les techniques qui en ont permis la réalisation. Néanmoins, les travaux successifs de restauration et de redressement des statues effectués par le professeur W. Mulloy de l'universi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moai/#i_48961

OUTIL

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 445 mots

Prolongement de la main de l'homme, l'outil est un moyen grâce auquel celui-ci peut transformer la nature. Tout se passe comme si la libération de la main venait compenser au centuple la force buccale que l'homme perd par rapport aux autres mammifères. L'outil, en effet, à la différence des organes, ne meurt pas avec l'individu ; il ne se transmet pas par hérédité mais par héritage et, en raison m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/outil/#i_48961

TERROIR

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 411 mots

Territoire présentant certains caractères qui le distinguent du point de vue agronomique des territoires voisins (exemple : en montagne, les terroirs de vallée, les terroirs de versants), le terroir est aussi l'espace soumis à certaines techniques culturales de fond : terroir irrigué en terrasses, assolé. L'existence de terroirs bien définis s'explique par l'interaction des facteurs écologiques (s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terroir/#i_48961

Voir aussi

CINGLAGE    CORROYAGE    ROUET    TAPA    TISSAGE    VANNERIE

Pour citer l’article

Robert CRESSWELL, « TECHNOLOGIE CULTURELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/technologie-culturelle/