BANTOU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Femmes herero en costume traditionnel

Femmes herero en costume traditionnel
Crédits : F. Lemmens/ The Image Bank/ Getty

photographie

Afrique : royaumes des Grands Lacs au milieu du XIXe siècle

Afrique : royaumes des Grands Lacs au milieu du XIXe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Musiciens et danseurs, Maniema

Musiciens et danseurs, Maniema
Crédits : A K Turner/ Getty Images

photographie

Fétiche à clous

Fétiche à clous
Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

photographie


L'appellation « bantous » désigne les locuteurs d'un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l'Afrique centrale et australe. Il est composé d'environ quatre cent cinquante langues apparentées que M. Guthrie a regroupées en seize zones homogènes. J. Greenberg leur assigne à toutes la même origine lointaine (les confins du Nigeria et du Cameroun) et rattache le groupe bantou à quelques langues parlées sur le golfe de Guinée ; il constitue avec celles-ci la famille Bénoué-Congo, qui fait elle-même partie de l'ensemble Niger-Congo.

Cette unité linguistique permet de croire que les Bantous se sont répandus en un temps relativement court (trois ou quatre millénaires) sur l'espace qu'ils occupent aujourd'hui. Ces agriculteurs furent très rapidement en possession des techniques du fer. L'archéologie atteste, en effet, l'existence d'une civilisation de métallurgistes très ancienne dans toute la zone immédiatement au nord de la forêt, du Nigeria jusqu'à la région des Grands Lacs (Ier millénaire av. J.-C.). Dans les savanes au sud de la forêt, le premier âge du fer apparaît au début de l'ère chrétienne. Rien ne permet naturellement d'attribuer a priori ces vestiges à des peuples parlant une langue bantoue ; cette attribution est simplement probable. Très peu d'éléments archéologiques permettent de dater l'expansion vers l'est et le sud des populations originelles (entre 2000 et 1000 av. J.-C., selon les estimations des linguistes). L'hypothèse la plus probable est que des populations pratiquant l'agriculture sur brûlis se sont répandues dans les zones actuelles d'occupation bantoue, soit en longeant le littoral atlantique, soit en suivant le réseau hydrographique du fleuve Zaïre (Congo) qui les amena au sud de la grande forêt. La première phase migratoire est probablement antérieure à la diffusion de la métallurgie.

La diversité des types physiques est considérable et l'on renoncera à l'idée d’un type bantou. Les travaux de J. Hiernaux semblent confirmer cependant l'hypothèse linguistique sur l'origine du groupe.

Aires culturelles

À l'unité [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles, directeur du Centre d'anthropologie culturelle de l'Institut de sociologie, Université libre de Bruxelles

Classification


Autres références

«  BANTOU  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 443 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Langues africaines, langues importées »  : […] l'essentiel est le degré d'intercompréhension avec des groupes voisins. Par exemple, le bantou n'est en aucun cas une langue mais une famille comptant quelque trois cents langues ou dialectes. Des intellectuels et des politiques ont tenté d'élargir le concept bantou à des réalités autres que linguistiques en suscitant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_14998

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Langues

  • Écrit par 
  • Emilio BONVINI, 
  • Maurice HOUIS
  •  • 8 270 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les langues Bénoué-Congo »  : […] Ce groupe de langues est l'une des grandes originalités de Greenberg puisqu'il rassemble non seulement des langues qui se situent entre le Sanaga et la Bénoué (kambari, birom, jukum) et à l'est du delta du Niger (éfik, ibibio, tiv), mais aussi le vaste ensemble géographique bantou. Toutefois, cette classification de Greenberg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-langues/#i_14998

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique

  • Écrit par 
  • Louis PERROIS
  •  • 6 827 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les civilisations bantoues équatoriales »  : […] L'Afrique centrale et australe est le domaine des envahisseurs bantous. Sur l'équateur, au Gabon et au Congo-Brazzaville, s'étend la grande forêt chaude, sombre et humide où l'on trouve des groupes semi-nomades de structure segmentaire, tels que les Fang, les Kota, les Tsogo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-un-foisonnement-artistique/#i_14998

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arts de l'Afrique centrale »  : […] Les recherches actuelles confirment que le noyau bantou originel se situe dans la moyenne Benue, au Nigeria, 3000 ans avant J.-C. L'afflux des populations, à la suite de l'assèchement de la zone sahélienne, les conduisit à se diriger vers le sud. Les unes sont entrées en Afrique équatoriale par les voies fluviales de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_14998

APARTHEID

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 9 034 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Des bantoustans aux États noirs »  : […] complètement structurés. Trois idées directrices inspiraient le système des bantoustans : délimiter l'espace territorial affecté en exclusivité aux différentes ethnies bantoues, assurer le développement dans le cadre d'une économie essentiellement agraire, mettre en place une infrastructure administrative adaptée aux traditions de ces populations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apartheid/#i_14998

BAKOTA ou KOTA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 407 mots

Population bantoue, du groupe nord-ouest, les Bakota (ou Kota, singulier Mukota) constituent une des populations forestières du Gabon, comme les Fang, leurs voisins, avec lesquels ils partagent de nombreux traits. Au nombre d'environ 44 000, ils sont dispersés dans l'est du Gabon et au Congo, de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bakota-kota/#i_14998

BURUNDI

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 8 325 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'histoire précoloniale, ou une société traditionnelle entre inconnu et certitude »  : […] castes. Le premier récit écrit distingua alors les Hutu, devenus des « bantous », agriculteurs issus d'une migration transafricaine aux origines de la majorité des peuples de l'Afrique centrale et orientale, des Tutsi, éleveurs « hamites » qui seraient issus de migrations échelonnées dans le temps provenant d'Afrique orientale ; ces deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burundi/#i_14998

CAFRES GUERRES

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 341 mots

Jusqu'à la seconde moitié du xviiie siècle, Boers et Bantous n'ont guère de contacts, en Afrique australe, en dehors d'un commerce limité à l'ivoire et au bétail. Séparés par un no man's land de près de deux cents kilomètres entre les rivières Gamtoos et Great Fish, ils n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-cafres/#i_14998

CAMEROUN

  • Écrit par 
  • Maurice ENGUELEGUELE, 
  • Jean-Claude FROELICH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 12 063 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Diversité physique et humaine »  : […] milliers de Pygmées. Elles sont surtout le domaine des populations bantoues, réparties entre un grand nombre d'ethnies (regroupées en huit sous-groupes linguistiques) ; les Bassa occupent un territoire qui est valorisé par sa situation entre Yaoundé et Douala ; l'ensemble formé des Ewondo, Béti, Boulou, Fang couvre une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cameroun/#i_14998

CHAGGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 738 mots

Population bantoue, les Chagga (Wachagga ou Dschagga) ont suscité l'intérêt des premiers voyageurs par le pittoresque de leur localisation sur les hautes pentes du Kilimandjaro ; l'originalité de leur système d'irrigation a attiré l'attention des historiographes marxistes : Wittfogel en fait les représentants africains du mode de production […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chagga/#i_14998

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 764 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La diversité humaine »  : […] Linguistiquement, par exemple, deux grands ensembles dominent le pays. Le groupe bantou, tout d'abord, qui occupe l'essentiel du territoire. Ensuite, un groupe de langues soudanaises (avec de nombreuses enclaves bantoues), qui se rencontre dans le Nord (Ngbaka, Ngbandi, Mbandja, Zande, Mangbetu, etc.). Dans le Nord-Est, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_14998

FLEUVE CONGO. ARTS D'AFRIQUE CENTRALE (exposition)

  • Écrit par 
  • Michèle COQUET
  •  • 1 062 mots

du peuplement : cette partie du continent est essentiellement habitée par des locuteurs parlant des langues apparentées découlant du même grand groupe linguistique bantou. Selon les spécialistes, ces langues se sont diffusées vers le sud à partir du Nigeria et du Cameroun suivant deux mouvements, à l'ouest le long de la côte Atlantique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleuve-congo-arts-d-afrique-centrale-exposition/#i_14998

GABON

  • Écrit par 
  • Nicolas METEGUE N'NAH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 6 680 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Durant l'Antiquité : arrivée et installation des Bantous »  : […] Dès l'origine, les rapports entre Bantous et Pygmées furent très cordiaux, permettant de fructueux échanges qui ont abouti à la constitution du soubassement culturel du Gabon actuel. Dans la société, divisée en clans et lignages, on distinguait les hommes libres, les semi-libres et les esclaves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabon/#i_14998

HERERO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 471 mots
  •  • 2 médias

Peuple de langue bantoue, originaire d'Afrique centrale et vivant dans le centre et le nord-ouest de la Namibie, l'ethnie herero compte, au début du xxie siècle, 130 000 personnes environ. Malgré la pénétration missionnaire, les Herero restent largement fidèles à leur religion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herero/#i_14998

HUTU

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON
  •  • 894 mots
  •  • 3 médias

La population hutu est principalement concentrée au Rwanda et au Burundi, où elle constitue le groupe humain le plus important , mais elle est présente aussi dans les pays voisins, Zaïre, Tanzanie et Ouganda, qui servent notamment de zones de refuge lors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hutu/#i_14998

INTERDIT

  • Écrit par 
  • Claude RABANT, 
  • Pierre SMITH
  •  • 6 123 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bases culturelles et mentales de l'interdit »  : […] dans la culture traditionnelle du Rwanda, qui relève de l'aire bantoue, le fait qu'un chien en vienne à grimper sur le toit d'une hutte est considéré comme un présage funeste qui annonce la mort du maître de maison ; mais si c'est une femme mariée qui le fait, c'est la violation d'un interdit grave, violation qui est censée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdit/#i_14998

KALAHARI

  • Écrit par 
  • Richard F. LOGAN, 
  • GEORGE BERTRAND SILBERBAUER
  •  • 3 525 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peuples de langue bantoue »  : […] Les peuples de langue bantoue (Tswana, Kgalagadi et Herero) sont arrivés relativement tard dans le désert du Kalahari. À la fin du xviiie siècle, les Tswana quittèrent l'ouest du bassin du Limpopo pour se diriger vers le nord et l'est du Kalahari. Les Kgalagadi migrèrent quant à eux vers le nord et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalahari/#i_14998

KENYA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Denis Constant MARTIN, 
  • Marie-Christine MARTIN, 
  • Hervé MAUPEU
  •  • 12 137 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'histoire précoloniale »  : […] Ainsi, les premiers Couchites seraient arrivés au Kenya il y a environ deux mille ans ; les proto-Bantous vers 400-300 avant J.-C. ; durant le premier millénaire de notre ère, les Nilotiques exercent une influence dominante sur les Hautes Terres de l'Ouest, donnant naissance à la civilisation des « trous Sirikwa ». À la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenya/#i_14998

LUBA ET LUNDA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 606 mots

Les Luba et les Lunda sont deux peuples d'agriculteurs bantous de la République démocratique du Congo, vivant dans la savane du sud de la forêt équatoriale. Ils ont formé jadis des empires dont les analogies ont souvent suscité des comparaisons. Ces deux empires, qui n'avaient pas de frontière commune, ne se heurtèrent pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luba-et-lunda/#i_14998

MARAVI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 606 mots

Ensemble de populations bantoues réparties sur les deux rives de la partie sud du lac Malawi (anc. Nyassa). Venus du bassin du Congo vers le xvie siècle, les Maravi formèrent une vaste confédération. Aujourd'hui, ils constituent un ensemble relativement diversifié, dont les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maravi/#i_14998

M'BOCHI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 266 mots

Population bantoue, localisée le long du cours inférieur et moyen de l'Alima, au nord de la république du Congo. Au nombre de 480 000 dans les années 2000, les M'Bochi (ou M'Boschi) sont répartis en une douzaine de fractions. Originaires de l'Est, ils ont migré vers leur habitat actuel il y a huit ou neuf générations, et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-bochi/#i_14998

MOFOLO THOMAS (1877-1948)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

L'un des écrivains bantous les plus marquants : Thomas Mofolo écrivit trois romans dans sa langue maternelle, le sesotho, et on le considère généralement comme le premier romancier africain du xxe siècle. Son premier roman, Voyageur pour l'Orient (Moeti oa Bochabela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-mofolo/#i_14998

MPONGWÉ ou MPONGOUÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 350 mots

Population bantoue du groupe nord-ouest, les Mpongwé ont acquis sur la côte gabonaise une influence importante. Leur langue est parlée par un certain nombre d'autres groupes, comme les Adjumba, les Oroungou, les Ndomi, les Galoa et les Enenga ; au xixe siècle, elle jouait dans la région le rôle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mpongwe-mpongoue/#i_14998

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le dieu lointain »  : […] bon pour avoir besoin d'un vrai culte, et on l'invoque seulement dans les cas extrêmes. Les Bantous considèrent Nzambi comme tout-puissant, bon et juste ; mais c'est pour cela même qu'ils ne l'adorent point et ne le représentent sous aucune forme matérielle, comme les autres dieux et esprits. Chez les Héréro, le dieu suprême Ndyambi s'est retiré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_14998

NAMIBIE

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Reginald H. GREEN
  • , Universalis
  •  • 7 140 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Une société multinationale »  : […] ), Damaras et Namas-Hottentots, sont les survivants des populations aborigènes. Les Bantous comprennent une dizaine de tribus bien distinctes parmi lesquelles figurent les Kavangos, les Hereros et surtout les Ovambos qui constituent à eux seuls la moitié de la population africaine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namibie/#i_14998

NGUNI ET SOTHO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 527 mots
  •  • 4 médias

Les Nguni et les Sotho appartiennent au groupe des Bantous méridionaux. Des migrations bantoues, ils constituent l'avancée qui atteignit le point sud le plus éloigné de leur centre d'origine, vraisemblablement situé aux confins du Nigeria et du Cameroun. Au milieu du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nguni-et-sotho/#i_14998

ORUNGOU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 237 mots

Population bantou, appartenant au groupe nord-ouest, les Orungou (Oroungou) ont adopté la langue des Mpongwé sans qu'on puisse attribuer aux deux populations une origine commune. Ils vivent dans la région de Port-Gentil, au Gabon, dans le delta de l'Ogooué et le long de l'Océan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orungou/#i_14998

OUGANDA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Odette GUITARD, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 741 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Dualisme culturel entre le nord et le sud »  : […] (31 groupes), le paysage culturel est marqué par l'opposition entre deux ensembles ethnolinguistiques : les Bantous au sud et, dans le reste du territoire, les groupes nilotiques, soudaniens (dont les Kakwa, ethnie du président Idi Amin Dada), non bantous. Si l'unité interne à chacun de ces groupes est loin d'être acquise, leurs oppositions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouganda/#i_14998

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les attributs de la personne : dation du nom et initiation »  : […] la vie individuelle peuvent participer à l'accomplissement de la personne, celle-ci se concevant alors comme un devenir continu. Les Bantou du Sud-Est distinguent, par exemple, cinq grandes étapes de la vie, rythmées par des rites de passage : dans la première enfance, l'individu n'est pas encore une personne (avant ses premières dents) ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_14998

PLAATJE SALOMON TSHEKISO (1876-1932)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Œuvrant à la préservation des langues bantoues traditionnelles ainsi que des contes et poèmes de ces cultures, Plaatje publie les célèbres ouvrages Sechuana Proverbs With Literal Translations and their European Equivalents et Sechuana Phonetic Reader (avec le linguiste Daniel Jones) en 1916, puis le recueil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-tshekiso-plaatje/#i_14998

RWANDA

  • Écrit par 
  • François BART, 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN, 
  • Marcel KABANDA
  •  • 11 936 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une histoire du peuplement ancienne et complexe »  : […] millénaire avant notre ère la présence de populations relevant de plusieurs familles linguistiques : des groupes bantouphones du bassin du Congo et des groupes « soudaniques » ou « kouchitiques » des plateaux du haut Nil. Les premiers ont peu à peu imposé leur modèle, fondé sur une agriculture des lisières forestières et sur une maîtrise de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda/#i_14998

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 586 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes migrations des Somali »  : […] est attesté que les côtes de l'océan Indien et l'arrière-pays entre les deux fleuves étaient habités par des peuples de langue bantou connus sous le nom de Zanj (d'où vient le toponyme Zanzibar, « côte des Noirs »). Depuis l'Antiquité, les Zanj étaient esclaves en Orient, en Mésopotamie notamment, jusqu'à ce qu'ils se soulèvent à la fin du ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_14998

SWAHILI

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 1 735 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La langue swahili »  : […] Étant une langue bantoue, le swahili appartient à un ensemble linguistique africain très caractérisé qui, approximativement, englobe les langues parlées au sud de l'équateur. Par là, une grande partie de son vocabulaire participe au fonds du « bantou commun » (ensemble fictif qui regroupe les formes lexicales et syntaxiques typiques communes, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/swahili/#i_14998

TEKE ROYAUME

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 795 mots

Au cœur oublié de l'Afrique, le seul royaume équatorial de plaine, celui de l'U :Nko et de son peuple, sans être ignoré, reste peu connu, alors qu'il illustre un type de structure et d'histoire. Il n'y a, semble-t-il, qu'une seule grande savane en basse altitude, sous un climat équatorial (600 m) : celle des plateaux teke en grès éocènes, de 0 à 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-teke/#i_14998

THONGA ou TSONGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 311 mots

Au nombre de 4 500 000 environ dans les années 2006-2007, les Thonga (ou Tsonga) vivent en majorité au Mozambique, au sud de la rivière Save, mais leur territoire déborde vers l'ouest au Zimbabwe et vers le sud sur le Swaziland et surtout l'Afrique du Sud. Alors que les autres Bantou continuaient leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thonga-tsonga/#i_14998

TSWANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Rameau occidental des Sotho, les Tswana vivent au Botswana et dans les pays avoisinants, à l'ouest du Transvaal. Ils constituent probablement la plus ancienne population bantoue d'Afrique australe et se sont parfois mêlés aux Bochimans, avec lesquels ils ont des relations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tswana/#i_14998

TUMBUKA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 686 mots

Appartenant au groupe central des populations bantou, les Tumbuka occupent, mêlés aux Ngoni (Nguni), la partie nord du Malawi et l'est de la Zambie. Ils se répartissent en quatre groupes principaux : Tumbuka proprement dits, Kamanga, Henga et Sisga. Les Tonga de la rive ouest du lac Nyassa leur sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumbuka/#i_14998

VILI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 296 mots

Fondateurs du royaume de Loango, les Vili (appelés aussi Bavili) sont une population bantou du groupe centre-occidental ; leur langue appartient à la même famille que le kikongo. Ils occupent la plaine côtière, au nord et au sud de Pointe-Noire, du cap Sainte-Catherine à la rivière Chiloango, partagée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vili/#i_14998

XHOSA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Incapables de s'unir face aux Sotho et aux Zoulou, refoulés par les Européens, les Xhosa ont été relégués au nord-est de la Province du Cap, aux confins du Natal. Ils furent ensuite intégrés dans les bantoustans du Transkei et du Ciskei (« unités nationales » créées pour les Bantous à partir de 1959 et qui ont obtenu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xhosa/#i_14998

Voir aussi

AFONSO Ier    AFRIQUE NOIRE histoire précoloniale    ARTS DE L'AFRIQUE NOIRE    BUNYORO    COSMOLOGIES    ESPRITS    HAMBA    LEGA    LELE    LOVEDU    FILIATION MATRILINÉAIRE    MÉDIUM    FILIATION PATRILINÉAIRE    PENDE    EMPIRE COLONIAL PORTUGAIS    RITES FUNÉRAIRES    ROYAUTÉ SACRÉE    TETELA ou BATETELA    VENDA    ZAÏRE    ZOULOUS ou ZULU

Pour citer l’article

Luc de HEUSCH, « BANTOU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/